background preloader

Andreas gursky

Andreas gursky
[abonnement gratuit] Andreas Gursky est né à Leipzig en 1955. Il a été l'élève à Düsseldorf du couple Bernd et Hilla Becher, photographes méticuleux et classiques de l'Allemagne postindustrielle. Il repère dans le monde entier des sites précis offrant une composition grandiose et classique. Il demande les autorisations, installe sa chambre et photographie. Les images sont retravaillées en numérique, dans le sens du dépouillement. Veuillez noter : Il nous est extrêmement difficile de réunir les autorisations nécessaires à la présentation des photographies originales dans le texte et nous n'avons pas de budget pour la rémunération des ayant-droits. par Henri Peyre Andreas Gursky, Uni Bochum, 1988, 99,5 x 138,5 cm Andreas Gursky, Ruhrtal, 174 x 223 cm Andreas Gursky offre les images abouties de ce que peut être un travail à la chambre dans le format géant et avec utilisation du retraitement numérique pour amélioration de la qualité des images. Le choix des sujets non plus.

http://www.galerie-photo.com/andreas-gursky.html

Related:  PhotographesPhotographieARTISTES

Walker Evans Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Evans. Walker Evans en 1937. Vie et œuvre[modifier | modifier le code] Jardin des Tuileries: l'arbre des voyelles de Giuseppe Penone Un arbre pétrifié dans les jardins de Le Nôtre Dans un rectangle de verdure gît l'arbre pétrifié de Giuseppe Penone, comme arraché par un vent puissant, déraciné, privé de l'humus nourricier. L'arbre des voyelles est un moulage en bronze d'un chêne de quatorze mètres de long et au contraire de son modèle déjà retourné à la terre, il ne pourrira pas. arbre des voyelles de Guiseppe Penone, photographié en hiver "Si j'ai utilisé le bronze, c'est parce qu'il est une fossilisation idéale du végétal.

Walker Evans Je ne cherchais rien, les choses me cherchaient, je le sentais ainsi, elles m’appelaient vraiment. Walker Evans. Walker Evans est ce grand photographe américain qui pendant toute sa vie de photographe aura eu l’exigence de la réalité. La réalité vue en face des êtres, et celle-ci pour lui ne supporte ni sentimentalisme, ni interprétation personnelle du photographe. Il est toujours absent de la photo, laissant seul celui qui regarde la photo face avec le sujet photographié qui vous fixe intensément . LA RÉPÉTITION DANS L'OEUVRE DE JAN FABRE La répétition dans l'oeuvre de Jan Fabre La tortue (Searching for Utopia/ À la recherche d’Utopia, 2003; Griekse tragedie/ Tragédie grecque, 1981; Griekse overwinning/ Victoire grecque, 1981; Handjesvanger voor de zilverkast/ Attrape-mains pour l’armoire en argent, 1978–79) et le coléoptère (Fantasie-insecten-sculpturen/ Fantaisie-insectes-sculptures, 1979; Strategievelden/ Champs stratégiques, 1998–2000) qui, bien que figurant parmi les espèces les plus anciennes de notre planète et passant le plus clair de leur existence dans un monde obscur dont nous ignorons encore tout ou presque, font depuis des temps immémoriaux régulièrement leur apparition dans l’iconographie et la littérature mondiales. « L’homme dorsal se nourrit du statut problématique de la métaphore qui demande à être éclaircie sans être dématérialisée pour autant : cette ambiguïté mérite d’être préservée. Toute pensée s’appuie sur une concrétude. » Que font les figures de dos ? « Dès le début, les gens ont vu des images.

Julien Fourcade. Website ∞ Facebook ∞ About ∞ Contact Photographies non libres de droits. contact@julienfourcade.com Martin Parr Le photographe britannique Martin Parr est né dans la banlieue sud de Londres, dans la petite ville d’Epsom en 1952. L’art et la démarche «documentaire» de l’artiste sont aisément identifiables. À ses débuts, son oeil de photographe se faisait le témoin des années Thatcher et des conséquences de cette femme politique sur la société britannique. Son projet Luxury, datant de 2009, met en avant le contraire de la politique d’austérité de Thatcher, c’est-à-dire l’opulence du luxe, avec cette pointe d’humour et de dérision qui lui est propre. À la manière d’un photographe documentaire, Martin Parr dresse le portrait de l’étalement de la richesse à travers ses stéréotypes (bijoux, fourrures, cigares). Il parcourt la planète – de l’Europe aux Etats-Unis, en passant par les villes à la prospérité grandissante : Dubaï, Pékin ou Moscou – se rendant dans les lieux dédiés à cette monstration de la fortune : les courses, les foires d’art, les soirées mondaines ou encore les garden partys.

Martin Parr Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Martin Parr, lors d’une conférence aux Champs Libres le 6 octobre 2010. Biographie[modifier | modifier le code] Vers l’âge de 13 ans, il se passionne pour la photographie, s’intéressant au travail de Bill Brandt et à l’œuvre d’Henri Cartier-Bresson qui exposent alors à Londres. Il étudie la photographie à Manchester, ville industrielle du Nord, à l'école Manchester Polytechnic, de 1970 à 1973. Il y passe des moments difficiles mais, finalement, ce choix de lieu de résidence lui sera favorable.

amélie chassary, photographe Les photographies, de notre première série Huis-Clos sur le thème de la famille, proposent une vision des us et coutumes de notre société contemporaine abordée avec ironie. Par la mise en scène, nous illustrons notre perception commune des relations humaines. Le volume textile exprime l'enfermement, mais aussi l'attachement de chacun aux générations précédentes. Photographies argentiques signées et numérotées avec certificat d'authenticité Hahnemühle Tirages 90 x 90 cm (Edition 6 + 2 EA) Tirages 50 x 50 cm (Edition 12 + 2 EA) WILLIAM KLEIN, Figure(s) du siècle - Actions culturelles William Klein, Figure(s) du siècle, une exposition du 16 avril au 24 juillet, à Rouen William KleinIsabella 1963 Vogue L’œuvre de William Klein a bouleversé le cours de l’histoire de la photographie.

Related: