background preloader

Pullquote. Faire des citations complètes sur Twitter

Pullquote. Faire des citations complètes sur Twitter
Pullquote est un outil de curation qui se présente sous la forme d’une extension pour le navigateur Chrome qui permet de citer proprement un texte sur Twitter. On parlait dans l’article précédent sur outils veille de Pablo crée par les gens de Buffer. Pullquote est quelque peu différent. Cette petite extension ne répond pas du tout aux mêmes besoins. Comment citer proprement un texte dans une page web sans faire de paraphrase ou le réduire au style télégraphique pour le faire entrer dans les limites des 149 caractères imposés par Twitter ? C’est là qu’intervient Pullquote. Deux avantages à la manoeuvre : – Vous n’avez plus à vous à vous soucier de la longueur de votre citation. – Votre tweet risque d’avoir une portée plus importante. Pullquote au passage vous permettra de respecter l’esprit du droit d’auteur en transformant les textes copiés ici ou là en véritables citations sur le fond et sur la forme. Cette extension étend l’idée de la citation aux images. Lien: Pullquote Related:  Collecte numériqueSOCIAL MEDIATwitter

Word 2007/2010 : rédiger de longs documents • PEI Dans ce module, nous allons explorer les fonctions indispensables de Word pour rédiger de longs documents. À la fin de ce module, vous saurez comment utiliser Word pour rédiger un rapport, une thèse, un mémoire ou simplement un document composé de plusieurs pages. Une table des matières permet de comprendre de quoi parle un document. Dans un document de plusieurs pages, il est judicieux d’y ajouter une table des matières. Pour utiliser une table des matières dans un document Word, il y a deux conditions à respecter : Le document doit évidemment être découpé par des titres et des sous-titres.La mise en forme du document est basée sur les styles, en particulier les titres et les sous-titres. Pour savoir comment utiliser les styles dans Word, je vous conseille vivement de relire le module de formation consacré aux bases essentielles de Word 2007/2010. 2.1 Insérer une table des matières dans un document Word Comment insérer une table des matières dans un document Word. 4.3 La page de titre

#MaddyPitch : Basée à Lyon, la startup Vidclust invente la curation vidéo nouvelle génération Soutenu par l’accélérateur Boost in Lyon, Vidclust est un nouveau service vidéo conçu pour profiter de tous les contenus de ses créateurs préférés sur une seule plateforme. Elle réunit de courtes vidéos, émissions et autres contenus médias provenant de sites d’hébergement de vidéos et des réseaux sociaux sur une seule plateforme. Bénilde Liotard, CEO de Vidclust, répond aux questions de la rédaction. Quel est votre constat de départ ? Les créateurs vidéos (youtubers, viners, instagramers, etc…) diffusent leurs contenus sur de nombreux réseaux sociaux et développent des communautés de fans dispersées sur YouTube, Twitter, Facebook et d’autres sites. De ce fait, les créateurs n’optimisent pas leur distribution et sont dépendants des géants du web que sont Google, Facebook et Twitter qui possèdent la majorité des services d’hébergement de contenu. Quelle est votre solution ? Quel est votre business model ? Vidclust est gratuit, autant pour les créateurs que pour les utilisateurs.

Periscope : Comment fonctionne la nouvelle application vidéo de Twitter? Anaëlle Grondin Publié le Mis à jour le L’application dont tout le monde parle sur Twitter depuis 24 heures? Periscope. Qui peut utiliser Periscope? Toute personne qui possède un compte Twitter et qui possède un iPhone. Dois-je forcément utiliser mon identifiant Twitter pour me connecter? Après avoir téléchargé l’application (gratuitement), vous devez vous inscrire à la plateforme pour pouvoir utiliser le service. Une fois identifié sur Periscope, que se passe-t-il? Lorsque vous avez entré vos identifiants Twitter, l’application se présente comme un réseau social à part entière. Comment diffuser une vidéo en direct sur Twitter? Cliquez sur l’onglet du milieu. Après un live, mes vidéos sont-elles enregistrées quelque part? Une fois votre diffusion en direct terminée, l’application vous propose de sauvegarder la vidéo sur votre iPhone. Mots-clés :

Tweet >140 caractères Storming.me est un outil en ligne qui permet de s’affranchir de la limite de longueur de 140 caractères imposée par le réseau social Twitter. Un des grands atouts de Twitter c’est sa simplicité. On peut dire beaucoup de choses en 140 caractères, mais il faut aussi le reconnaitre il y a aussi beaucoup de choses à dire qui nécessitent ou méritent quelques caractères supplémentaires. Storming.me permet de composer un tweet sans limite de caractères puis de le poster gratuitement. Storming.me a choisi une méthode quelque peu différente. Contrairement aux découpeurs dont on vient de parler et qui envoient en rafales, vous ne risquez pas d’être considéré comme un spammeur et perdre au passage quelques followers.Toutes les études le montrent les tweets contenant un média sont statistiquement beaucoup plus impactants et retweetés que les autres. L’utilisation de storming.me est simple. Simple et pratique, Storming.me mérite une petite place dans votre boite à outils pour les réseaux sociaux.

Qu'est-ce que la veille ? Cet article définit les concepts de la veille, le suivant est consacré à la mise en place d'un dispositif de veille. Notion de veille Avant d'aborder les méthodes et outils de veille, définissons ce qu'on entend par veille. De la mode aux réalités Lorsqu'on navigue un peu sur Internet ou lorsqu'on lit ici et là les publicités de tel ou tel prestataire de service, on découvre que le terme de veille est utilisé à tout propos et souvent hors de propos, notamment pour vendre des prestations de services. Histoire et terminologie Historiquement, le premier terme connu et médiatisé fut celui de veille technologique. Veille technologique ou veille informative ? Si l'expression veille technologique faisait la part belle à la technologie et donc aux sciences et techniques, elle laissait pour compte tous les tenants des sciences humaines et sociales et elle liait par trop la veille au monde de l'industrie, ce qui ne rendait pas compte de toutes les potentialités de cette approche intellectuelle. 1.

Netvibes annonce l'avènement du Web programmable Le service français, qui propose depuis plus de dix ans une page d'accueil personnalisable, lance un outil pour automatiser toutes ses actions sur Internet. Netvibes ouvre une nouvelle page de son histoire. Cet acteur historique du Web français, qui s'est fait connaître grâce à son service de page d'accueil personnalisée lancé il y a près de dix ans, anticipe ce qui sera selon lui la prochaine grande révolution d'Internet: le Web programmable. «Le Web peut être une boîte noire, qui exécute des actions pour nous», explique Stefan Lechère, directeur développement de Netvibes en Europe. Pour cela, Netvibes vient d'ajouter une brique supplémentaire à son service de page d'accueil personnalisée et de veille. Netvibes rejoint quelques acteurs qui se sont lancés sur le terrain du Web programmable, comme l'américain IFTTT («If This Then That»), qui a levé 30 millions de dollars l'été dernier. *Le Figaro est détenu par le groupe Dassault.

Comment créer une bannière Twitter personnalisée en moins de 5 minutes Dans ce tutoriel, vous allez découvrir comment créer très facilement une bannière Twitter personnalisée ! Evidemment, ça n’a rien d’indispensable pour tweeter mais cela permet de renforcer son identité. En tous les cas, c’est ce qui m’a motivé pour modifier ma bannière par défaut. J’en avais assez du sinistre fond noir par défaut. J’ai eu envie de mettre mon compte Twitter aux couleurs de retouche-photo-en-ligne.com ! Avant / Après Avant, ma bannière Twitter c’était ça : En moins de 5 minutes, c’est devenu ça : Evidemment, j’ai bien conscience de ne pas avoir révolutionné le webdesign, mais c’est quand même plus sympa ! Pour en arriver là, j’ai activement recherché l’outil en ligne qui me permettrait de réaliser ce que je voulais. Je me suis donc tourné vers un logiciel que je vous avais déjà présenté ICI, à savoir : piZap. PiZap présente les avantages suivants : Et maintenant, place au tutoriel vidéo (moins de 5 minutes) ! Le tutoriel vidéo Lien vers le site PiZap Vous avez aimez cet article ?

3 outils pour s’affranchir de la limite de 140 caractères imposée par Twitter C’est le buzz du moment. Twitter serait en train de mettre la dernière main à une petite révolution dans les usages du réseau social. Parmi les projets de la firme au petit oiseau bleu figurerait le projet de lever la limite de 140 caractères imposée depuis le début par Twitter. En attendant d’en savoir plus, cette limite est déjà toute théorique. Il existe en effet différents utilitaires pour s’en affranchir. Pullquote. J’ai déjà présenté ici cette solution assez élégante pour tweeter une citation qui peut être assez longue à partir d’une page Web. OneShot Cette petite appli fonctionne un peu sur le même principe que la précédente sauf qu’ici il s’agit d’une application pour votre smartphone. Little Pork Shop On passe a du plus brutal.

Veille : la diffusion plus importante que la collecte La veille est souvent présentée en un cycle en 4 étapes : définition des objectifs, collecte, analyse et diffusion. La collecte fait l’objet de nombreux articles (surtout au niveau outil), mais il arrive parfois de ne pas assez mettre l’accent sur la diffusion (enfin, au-delà de l’outil encore une fois). Allons plus loin en partant de ce postulat : et si la collecte d’informations, et encore plus d’opinions, devait être pensée en fonction de la diffusion et non des capacités de collecte et de traitement ?!... Tout d’abord, concentrons nous sur la veille en e-réputation (et/ou d’opinions) qui, comme le souligne Christophe, diffère souvent en terme de fonctionnement et d’objectifs de la veille dite stratégique (concurrentielle, brevets, juridique, etc.). De plus, et il est toujours intéressant de le rappeler, l’information devient stratégique par son utilisation (elle ne l’est pas par nature) et une veille doit servir d’appui à une prise de décision. Pas de collecte sans diffusion Au final…

L'intérêt de Facebook n'est plus que vous partagiez ce que vous aimez La semaine dernière, nous évoquions la dernière modification majeure de l'algorithme de Facebook qui diminue la visibilité des pages que vous aimez et des commentaires que vous écrivez. Contrairement à ce que prétend le réseau social, l'objectif n'est pas d'améliorer la pertinence de ce que l'utilisateur voit sur son fil d'actualité, mais bien au contraire de baisser la visibilité de sites internet qui bénéficiaient d'un afflux naturel de visites par le bouche-à-oreille sur le réseau social, pour tenter de les obliger à accepter de payer des sommes très importantes pour ne pas perdre l'audience qu'ils gagnaient autrefois naturellement. Nous faisions en effet remarquer que Facebook mettait beaucoup en avant auprès des animateurs de pages la possibilité de "promouvoir" la page contre argent sonnant et trébuchant, à un prix exorbitant pour qui n'a rien ou pas grand chose à vendre. Dans notre exemple, le réseau social réclame près d'une cinquantaine d'euros par jour (!)

Related: