background preloader

MWC 2015 : VMware se lance dans les réseaux mobiles virtualisés

MWC 2015 : VMware se lance dans les réseaux mobiles virtualisés
Crédit D.R. VMware se lance dans le marché très attractif du NFV en proposant sa plate-forme vCloud for NFV qui permet aux fournisseurs de services de gérer leurs fonctions réseau comme des applications virtualisées. La plateforme de l'éditeur californien est capable de gérer les fonctions réseau d'une trentaine de fournisseurs différents. La virtualisation des fonctions réseau ou NFV est très en vogue cette année. Traditionnellement, les fonctions back-end de gestion des services et des souscripteurs sont traitées sur des appliances dédiées. Un SDN pour les réseaux mobiles Pour entrer sur ce marché, VMware s’est appuyé sur des fournisseurs de télécommunications solides comme Ericsson et sur de gros acteurs de l’entreprise comme Hewlett-Packard, qui vendent également des plates-formes aux opérateurs. vCloud for NFV inclut NSX, et comprend le système de virtualisation vSphere, le produit de virtualisation de stockage Virtual SAN et le produit de gestion de cloud vRealize Operations.

RemoteBox – Pour gérer des virtualbox à distance Si vous pratiquez un peu la virtualisation, vous connaissez sans doute Virtualbox. Pas la peine de refaire un topo sur le sujet, les machines virtuelles, c'est ce qu'on a fait de plus beau depuis l'invention des chocolats à la guimauve en forme de lapin. (Oui, je suis fan de ce truc) Le hic, c'est que si vous en avez de nombreuses, éparpillées sur plusieurs machines, ça devient vite compliqué à gérer. Mais un autre logiciel challenger baptisé RemoteBox fait tout aussi bien en proposant d'administrer l'installation de vos VM, même distantes, et d'interagir avec elle aussi bien que si vous étiez en local. Contrairement à PhpVirtualBox, Remotebox n'a pas besoin de serveur web pour fonctionner. Ce genre de soft permet de faire entrer en compétition VirtualBox avec des outils de virtualisation conçus nativement pour une utilisation distante comme Xen, KVM ou Vmware ESX... Pour l'installer sous Ubuntu : À télécharger ici Rejoignez les 49282 korbenautes et réveillez le bidouilleur qui est en vous

OnOff Telecom multiplie les numéros mobiles en les virtualisant Il avait déjà été repéré dans les allées du dernier Mobile World Congress de Barcelone en 2014 pour conforter son ambition. Il avait ensuite évoqué sa start-up à la dernière session de LeWeb en décembre. Aujourd’hui, Taïg Khris, champion de roller et fondateur de OnOff Telecom, a présenté son application mobile OnOff. Cette application mobile, disponible gratuitement sur l’App Store d’Apple, permet d’utiliser plusieurs numéros sur un seul smartphone en les stockant dans le cloud. OnOff permet de passer des appels vocaux et des SMS en créant ses propres numéros virtuels instantanément (et qui commencent par 06, 07, etc…), selon nos confrères d’Itespresso : des cloud numbers. Dans l’absolu, on peut générer un numéro unique que l’on peut attribuer pour chaque interlocuteur de son répertoire inscrit sur son téléphone mobile. Sur le plan tarifaire, le premier numéro OnOff est gratuit, car l’application est en mode beta. Comment Taïg Khris réalise-t-il ce tour de passe-passe mobile ?

Un outil pour changer son adresse MAC « SpoofMac est un outil écrit en Python qui fonctionne aussi bien sous Windows, OSX et Linux et qui permet de modifier son adresse MAC. J'ai déjà présenté ce genre d'outils par le passé, donc vous savez déjà comment faire, mais en voici un nouveau qui propose même du random ! Changer son adresse MAC, ça permet de brouiller les pistes que vous laissez et ça peut vous offrir du temps de connexion supplémentaire si la borne WiFi sur laquelle vous vous connectez vous limite en durée. La plupart du temps, ce genre de système se base sur l'adresse MAC, donc renouveler son adresse MAC fera passer votre ordinateur pour une nouvelle machine sur le réseau. Pour installer SpoofMac, vous pouvez utiliser pip comme ceci : pip install SpoofMAC ou alors cloner le dépot git : git clone SpoofMACpython setup.py install Ensuite à utiliser, c'est super simple et ça se passe en ligne de commande. spoof-mac.py list spoof-mac.py list --WiFi spoof-mac.py randomize wi-fi

Avec ACI, Cisco bataille ferme pour contrer VMware Avec ses Nexus 9000, Cisco impose un socle pour son SDN maison, ACI. La publication des résultats trimestriels de Cisco est l'occasion de revenir sur des ventes clefs pour la firme : celles des équipements pour la plate-forme Software Defined Networking ACI, les Nexus 3000 et 9000. Pour son dernier trimestre fiscal, Cisco Systems a enregistré une hausse de ses revenus et de ses profits grâce à la croissance de sa solution SDN (Software Defined Networking). L'occasion pour le CEO de l'équipementier, John Chambers de défier ouvertement son rival VMware. Le chiffre d'affaires de Cisco a donc atteint 11,9 milliards de dollars pour le trimestre clos le 24 janvier, en hausse de 7% sur un an. VMware, nouvelle cible de J. Lors d'une conférence téléphonique pour discuter des résultats, John Chambers a écorché VMware, qui vend sa solution de virtualisation NSX comme une alternative aux réseaux traditionnels. « Nous les considérons comme un concurrent. Sur le SDN, M. Meraki décolle

Virtualisation - Attention à la faille de sécurité VENOM Si vous utilisez des outils de virtualisation basés sur QEMU, au risque pour moi de me faire attaquer en justice, je tiens à vous informer que la société Crowdstrike a découvert une vulnérabilité dans le code utilisé par le lecteur de disquette virtuel, qui permet à un attaquant de sortir de la machine virtuelle et d'impacter le système hôte (et les machines présentes sur le même réseau local ou les autres machines virtuelles du système). Pour faire plaisir aux marketeux, cette faille a été baptisée VENOM pour "Virtualized Environment Neglected Operations Manipulation". Pas besoin d'utiliser ou d'activer le lecteur de disquette virtuel pour être en danger. Tout le monde est concerné (Linux, OSX, Windows, Solaris...etc.), et cela, même si vous avez désactivé cette fonctionnalité de lecteur de disquette virtuel qui est tout de même présente depuis 2004. Concrètement, que ce soit Virtualbox, Xen, KVM...etc. tous ces outils basés sur QEMU sont impactés et il faut les patcher au plus vite.

Enterprise Infrastructure 2016: Data migration pains, SDS issues, IaaS opportunities Article Written by Laz Vekiarides, chief technology officer of ClearSky Data In 2015, the enterprise storage industry accomplished something that, until very recently, seemed impossible: it began to change. Previously, storage hardware had made few fundamental changes in years. Now, organizations are consuming more infrastructure as a service, startups are breaking free from industry standards with new technologies and major players have shaken the market with merger and acquisition (M&A) news. The storage tides are turning, and these changes will continue into 2016. The beginning of any new year introduces hype about the trends that may take root as the calendar runs its course. Trend No. 1: Companies will work to improve data migration and mobility. Our prediction: Change will happen slowly, but surely. Currently, data migration is a roadblock that prevents many organizations from successfully adopting the cloud. Luckily, initiatives to solve data mobility will eventually gain traction.

VMworld 2015 : VMware gère les containers et fait migrer les VM entre datacenters VMware veut virtualiser 100% des charges de travail du datacenter et favoriser l'émergence d’une véritable plateforme de cloud hybride, a indiqué Carl Eschenbach, président et COO de la société sur VMword 2015 cette semaine. (crédit IDG NS) A San Francisco cette semaine, VMware a présenté deux préversions de logiciels centrées sur la gestion de conteneurs, vSphere Integrated Container et Photon Platform, dont le moteur a été versé dans l'open source en avril dernier. Le spécialiste de la virtualisation a aussi montré comment migrer une machine virtuelle en activité d'un datacenter à l'autre. Une technologie également en préversion. Après une période de déni, VMware a fini par rallier l’engouement pour la mise en containers, déclenché par la popularité de la technologie Docker. Cette capacité est une évolution de la technologie vMotion disponible depuis plusieurs années et qui permet de déplacer une VM en marche d’un endroit à l’autre au sein d’un datacenter. Photo Platform en préversion

Les switchs bare-metal prêts à conquérir les datacenters Facebook utilise déjà des switchs bare-metal. (Crédit Facebook). Les commutateurs bare-metal, qui peuvent être programmés comme des serveurs Linux, ne sont plus réservés aux grandes entreprises du web. Et, dans les prochaines années, il est probable qu'on les retrouvera dans un grand nombre d'entreprises de taille moyenne. Depuis plusieurs années déjà, des fournisseurs de services cloud comme Facebook et Google ont installé dans leurs datacenters des réseaux fonctionnant avec du matériel générique et des logiciels développés en interne. « Aujourd’hui, de plus en plus de départements informatiques sont prêts à aller dans cette direction, dans la mesure où l’offre émane de constructeurs qu’ils connaissent bien », a déclaré Cliff Grossner, expert réseaux et datacenters chez Infonetics Research/IHS. Cette classe de commutateurs marque un changement majeur dans l’activité réseau.

VMware, Cisco et Box lancent un standard Open Source dans la mobilité d'entreprise Le standard Open Source App Configuration for Enterprise doit permettre de faciliter la gestion et la sécurité des apps internes. (crédit : D.R.) A l'occasion du Mobile World Congress 2015, plusieurs éditeurs IT dont VMware-AirWatch, Cisco, Box mais également Workday et Xamarin ont annoncé une alliance pour mettre au point ACE, un standard Open Source permettant de gérer et sécuriser les apps déployées au travers des solutions de gestion de la mobilité d'entreprise. Lors de l'événement MWC 2015 qui se tient en ce moment à Barcelone jusqu'au 5 mars, VMware-Airwatch, Cisco, Box, Workday et Xamarin ont uni leurs forces. ACE propose un framework pour fournir un point de contrôle central à toutes les apps connectées sur le réseau de l'entreprise.

Related: