background preloader

Flow, une ruche innovante pour récolter le miel sans déranger les abeilles

Flow, une ruche innovante pour récolter le miel sans déranger les abeilles
Des apiculteurs ont imaginé une ruche innovante qui pourrait révolutionner le monde de l'apiculture. Entièrement repensée, la ruche laisse le miel s'écouler par des tuyaux, sans besoin d'extraction complexe. Suivez-nous sur Facebook Avant de partir, suivez-nous sur Facebook Vous êtes déjà abonné ? Ne plus afficher Partager sur Facebook Et si le miel pouvait être récolté aussi rapidement que l'eau coule du robinet ? Mais deux apiculteurs australiens, Stuart et Cedar Anderson, père et fils, ont eu une idée folle pour changer tout ça : ils ont imaginé une ruche nouvelle génération qui pourrait grandement faciliter la récolte du miel tout en améliorant le bien-être des butineuses. L'invention vient d'être dévoilée sur le site Indiegogo dans le cadre d'une campagne de récolte de fonds. Un système innovant Flow a nécessité pas moins de 10 ans de travail et de recherches mais l'invention est étonnante de simplicité. Lorsque le miel est prêt, là encore pas besoin d'ouvrir la ruche.

http://www.maxisciences.com/miel/flow-une-ruche-innovante-pour-recolter-le-miel-sans-deranger-les-abeilles_art34358.html

Related:  Les abeilles et autres insectesNaturebiodiversité

Les pesticides des jardins nuisent à la biodiversité L'étude a permis d'évaluer l'effet du jardinage sur certains insectes comme ce bourdon des pierres, Bombus lapidarius. © J. K. Lindsey Les pesticides des jardins nuisent à la biodiversité - 2 Photos En milieu urbain, les jardins privés représentent une ressource importante de nourriture et d’abris pour les espèces animales. TV5MONDE- Les espèces en voie de disparition A travers le monde, on compte de plus en plus d'espèces en voie de disparition. Tous les animaux peuvent être touchés, qu'ils fassent partie de la famille des mammifères, des poissons ou des oiseaux. Les causes sont nombreuses. Elles peuvent être naturelles, comme la sécheresse, la fonte des glaces, les incendies ou le manque de nourriture.

Le rucher collectif J’ai depuis longtemps envie de vous parler de ce qui m’a amené à l’apiculture : le rucher collectif que nous avons créé avec Jacky et une poignée de passionnés d’abeilles. Depuis 4 ans maintenant, ce rucher fonctionne, parfois très bien, parfois moins bien, mais nous avons réussi à produire du miel et des essaims, et sauvegarder un petit cheptel de 15 ruches environ. A plusieurs égards, cette petite aventure collective mérite d’être citée en exemple et d’essaimer un peu partout. Au départ, l’idée est née dans la caboche de Jacky, apiculteur professionnel depuis quelques dizaines d’années. Lorsqu’il décide de se séparer de la majorité de ses ruches pour partir en « retraite anticipée », Jacky s’aperçoit que plusieurs jeunes le sollicitent pour lui acheter des ruches.

La Terre a perdu la moitié de ses animaux sauvages en 40 ans Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric La planète est malade, et sa guérison semble de plus en plus incertaine. La pression exercée par l'humanité sur les écosystèmes est telle qu'il nous faut chaque année l'équivalent d'une Terre et demie pour satisfaire nos besoins en ressources naturelles, tandis que le déclin de la biodiversité est sans précédent. Ce sont les conclusions alarmantes du Fonds pour la nature (WWF), dans la dixième édition de son rapport Planète vivante, le bilan de santé le plus complet de la Terre. Ce rapport bisannuel, réalisé avec la société savante Zoological Society of London et les ONG Global Footprint Network et Water Footprint Network, et présenté à l'Unesco mardi 30 septembre, se fonde sur trois indicateurs.

L'intelligence des abeilles © Peter Waters/shutterstock.com Dans ce numéro L'essentiel - Le traitement cognitif de l'environnement visuel des abeilles est élaboré. Abeilles et biodiversité L’abeille nous donne le miel et ses nombreuses vertus. Mais le plus grand service qu’elle nous rend est ailleurs : chef de file des insectes pollinisateurs, elle joue un rôle primordial dans l’agriculture et donc notre alimentation. Abeilles et pollinisation

Le cerveau des abeilles Apis mellifera Symphyte, Apidae Bien que toutes les abeilles soient équipées d'un génome identique, des chercheurs australiens, travaillant sur le cerveau des abeilles, viennent de découvrir que leur ADN a été modifié à certains endroits selon le rang de l'insecte dans la ruche. Chez les reines, plus de 550 gènes sont méthylés différemment: elles sont nourries à la gelée royale qui inhibe la méthylation. Les autres sont nourries au miel ou au pollen. Bees and their brain Although all the bees are equipped with an identical genome, Australian researchers have just discovered that their DNA was modified in certain areas according to the insect's rank in the hive. Les abeilles solitaires 90% de nos abeilles sauvages n’ont pas de reine. Elles sont solitaires, elles travaillent indépendamment, pour elles-même. Elles ne font pas de miel non-plus – chaque goutte de nectar butinée est soigneusement mélangée avec le pollen, formant de petites boules de nourriture et stockée dans les cellules du tunnel pour les futures jeunes abeilles.

Langage des abeilles: on écoute aux ruches Pour Yves Le Conte, directeur de l'unité Abeilles et Environnement à l'Inra, «cela voudrait dire qu'elles disposent d'un autre mode de communication que celui des phéromones», le langage des hormones. Pour passionné qu'il soit, le biologiste ne s'avance pas à parler de «sons» mais envisage l'hypothèse d'un «profil vibratoire» de cinq à six «mots» échangés dans la ruche, enregistré grâce à des capteurs hyper-sensibles. Une fois modélisées, ces vibrations indétectables à l'oreille forment une émouvante bande-son sur l'écran de son ordinateur, des «kak kak» proches des sons du criquet, qui semblent se répondre et dont le chercheur conserve jalousement l'enregistrement en laboratoire dans l'attente d'une publication prochaine de ses travaux.

La zoogamie : la pollinisation par les animaux La zoogamie est le processus de pollinisation adopté par les plantes qui utilisent les animaux pour assurer leur reproduction. L’entomogamie : la pollinisation par les insectes Cette méthode de fertilisation des plantes est la plus répandue, la plus diversifiée et la plus efficace. Elle a créé des relations particulières de mutualisme entre végétaux et insectes.

Related: