background preloader

L'autorité de la concurrence suspecte l'existence d'un "cartel des yaourts"

L'autorité de la concurrence suspecte l'existence d'un "cartel des yaourts"

http://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/video-l-autorite-de-la-concurrence-suspecte-un-cartel-des-yaourts_833143.html

Related:  eco stmgcath1975economie

Entente dans les produits laitiers : 192,7 millions d'euros d'amende pour dix fabricants 12 Mars 2015, 11h11 | MAJ : 12 Mars 2015, 12h58 Yoplait a, lui, échappé à une sanction de 44,7 millions d'euros pour avoir collaboré avec l'Autorité en août 2011 et février 2012 pour dénoncer le système mis en place. Selon cette enquête, les entreprises sanctionnées se réunissaient dans des hôtels réservés à tour de rôle par les principaux leaders du marché (Yoplait, Lactalis, Novandie et Senoble).

Entente sur les prix : "Les cigarettiers feraient obstacle à la libre concurrence" Francetv info Mis à jour le , publié le L'Autorité de la concurrence a déjà brisé 128 ententes illicites, et l'un des prochains lièvres à lever pourrait bien être celui du marché des cigarettes. Si l'État fixe le montant des taxes, le prix de vente est de la responsabilité des cigarettiers, qui feraient obstacle à la libre concurrence. Pierre Kopp, avocat du Comité national contre le tabagisme (CNCT), relève depuis plusieurs années des indices révélateurs sur le prix de certains paquets de cigarettes : "On observe que les prix augmentent chaque année, au centime près, rigoureusement du même montant." Détaillant deux groupes de paquets, l'un bas de gamme et l'autre haut de gamme, le défenseur du CNCT affine son analyse : "L'un est passé, depuis 2000, de 4,50 euros à 6,50 euros, et chacun des produits de l'autre groupe est passé de 5 à 7 euros."

Parcours d’intégration des nouveaux salariés Renault Intégrer une entreprise comme Renault, c’est rejoindre une équipe de près de 117 000 salariés à travers le monde, tous experts dans leur domaine. C’est également mettre la diversité de vos compétences au service d’une stratégie d’entreprise unique, dans un secteur en perpétuelle (r)évolution. À travers un parcours dédié, le Groupe Renault vous accompagne dans l’exploration et l’adoption de votre nouvel environnement. Tels sont les objectifs de ce parcours: identifier les grandes composantes du groupe Renault et comprendre son positionnementvous approprier la stratégie de Renault et ses principaux enjeux ainsi que ses axes de déploiementdécouvrir les grands métiers de Renault

Thème2, Chap 13: Le marché des produits - Le blog de LecomteL Les entreprises et les ménages échangent des produits sur des marchés. La confrontation de l’offre des entreprises et de la demande des ménages détermine les prix et les quantités échangées. 1. Le marché des produits A. Le monde politique Niveau de salaire Le niveau de salaire varie en fonction d’un certain nombre de facteurs : âge (les jeunes ont un salaire plus bas), qualification (plus elle est importante, plus le salaire est conséquent), nationalité, etc. Pour Adam Smith, le niveau de salaire s’établit en fonction de 5 caractéristiques Le télétravail, un atout certain pour la compétitivité des PME La compétitivité, facteur clé de succès La compétitivité d’une entreprise se définit comme sa capacité à vendre et fournir des biens sur un secteur concurrentiel. Pour cela, l’entreprise doit se démarquer par rapport aux autres acteurs du marché, en proposant des prix attractifs et une qualité de service optimale. Dans un contexte économique difficile, l’argument prix est d’autant plus important pour le client. C’est d’ailleurs ce qui fait le succès de concepts comme les jardineries Garden Price ou Start People, une franchise de cabinets de recrutement, basés sur la pratique du low-cost.

Services-Tourisme-Transports - Les services marchands en 2014 - La croissance reste faible Imprimer la page La croissance reste faible Thierry Méot, division Services, Insee Résumé Les quatre piliers de l'activité La consommation des ménages, l'investissement des entreprises, les dépenses de l'Etat et le commerce extérieur alimentent la croissance de la production. Le socle de la croissance économique est constitué de la consommation des ménages. En France, avec 717 milliards d'euros, elle représente plus de la moitié (54%) du PIB, lequel atteint 1 336 milliards d'euros (1). Contrairement à ce que pourraient laisser croire les commentaires des enquêtes mensuelles de conjoncture, la consommation est un élément plutôt stable.

Pourquoi les Français aiment le télétravail ? Pour 71% d'entre eux, le travail à distance est une véritable révolution que les entreprises françaises devraient s'empresser de développer, selon une première étude sur le sujet, publiée cette semaine. Les Français préfèrent travailler chez eux. C'est ce que révèle le baromètre du télétravail 2015, réalisé par Zevillage et le cabinet Inférence, spécialiste dans l'analyse du langage. Durant les mois de février et mars derniers, 10.000 échanges entre les internautes ont été passés au peigne fin. «Flexibilité», «productivité», «équilibre», «créativité», «performance», … sur Facebook et Twitter, les superlatifs employés par les internautes ne manquent pas.

L’investissement en zone euro : panne de moteur Par rapport à 2008 : - moins de la moitié des 19 États membres de la zone euro ont retrouvé ou dépassé leur niveau de richesse ; - sans surprise, les pays ayant subi de plein fouet la crise de l’euro sont ceux où le PIB a le plus reculé : -25 % en Grèce, -8 % en Italie, -7,5 % au Portugal et -6 % en Espagne ; - malgré sa bonne santé économique, l’Allemagne ne dépasse le niveau de 2008 que de 4 % ; - en France, fin 2014, le PIB n’est supérieur que de 2 % à ce qu’il était fin 2008. Quels sont les principaux moteurs de la croissance qui ont ainsi fait défaut à la zone euro ? Matières premières: le retour de la rareté Les cours des produits de base connaissent une nouvelle envolée avec la reprise de l'économie. Une offre anémique, une demande dynamique, alimentée notamment par le rattrapage de la Chine, et la financiarisation croissante de ces marchés expliquent cette flambée des prix. Malthus finira-t-il par avoir raison? Depuis plus de deux cents ans, les sombres prédictions du pasteur anglais sur le caractère fatal de la pénurie alimentaire n'ont cessé d'être démenties par les faits. Loin d'être bridée par le caractère limité des terres arables, la production alimentaire mondiale n'a cessé de se développer sous l'effet du progrès technique et de l'intégration de nouvelles puissances agricoles (Etats-Unis, Australie, Argentine, etc. à l'économie mondiale.

Alternatives Economiques Education L'histoire de la monnaie est très largement celle de la monopolisation par les Etats-nations du pouvoir de lever l'impôt et de contrôler l'émission monétaire. Et l'histoire de la remise en cause de ce monopole par les marchés financiers. La monnaie peine à être définie, tellement elle est multiforme et multifonction. Ce qui rend son contrôle difficile, alors même que les banques centrales font de la maîtrise de sa quantité l'axe prioritaire de leurs politiques. Les cours des produits de base connaissent une nouvelle envolée avec la reprise de l'économie. Une offre anémique, une demande dynamique, alimentée notamment par le rattrapage de la Chine, et la financiarisation croissante de ces marchés expliquent cette flambée des prix.

Les personnes - ECODROIT En droit on distingue les personnes physiques des personnes morales. Définir une personne physique est assez évident : il s’agit d'un individu, d'un être vivant mais qu'est-ce qu'une personne morale ? Il n'y a pas à proprement parler de définition légale. C'est donc la jurisprudence qui a défini la personne morale comme un regroupement de personnes physiques auquel la loi confère une existence juridique autonome. C'est dans une période de fort développement économique et de bouleversement sociaux que la loi du 29 novembre 1966 pose la reconnaissance de la personnalité morale : les individus qui s'associaient pour créer une activité économique devaient pouvoir disposer d'un cadre juridique approprié.

Related: