background preloader

Ils transforment les défunts en arbres avec une capsule funéraire

Ils transforment les défunts en arbres avec une capsule funéraire
« Capsula Mundi » c’est le nom d’un concept de capsule funéraire qui vous « transforme » en arbre après votre décès… L’information peut prêter à sourire, elle n’en est pas moins véridique. Deux designers italiens ont développé un projet de « cercueil biologique » qui rompt avec les habitudes occidentales en la matière. Indépendamment de nos croyances, nous sommes nombreux à apprécier l’idée que chaque être vivant retourne à la nature après son passage dans cette vie, perpétuant le cercle immuable de la vie. Si la tradition judéo-chrétienne nous accoutume au cercueil de bois ou, au contraire, à la crémation, il existe peu d’originalité en la matière. Anna Citelli et Raoul Bretzel on développé un cercueil biologique et biodégradable. Les concepteurs tiennent à ne pas en rester au stade conceptuel. Évidement, le concept fait vivement polémique. Notons que ce projet ne peut pas voir concrètement le jour à cause de la législation italienne. Source : Related:  LF 2BONS PLANSCreativité

The Very Real Anxiety That Comes From Texting, 'Likes' And FOMO There's a feeling of dread that can come with receiving a text with this singular letter. Mostly, because it can be hard to figure out what "k" actually means. Misinterpretation of communication is just one of the few common sources of anxiety associated with social media use. As one participant explained, even when texting a close friend to make plans, she doesn't want her words to be mistaken for apathy, so she'll always put a smiley face with her response. The participants also admitted that "Like" anxiety has become a growing concern. According to Dr. "Somebody might look at that one slice of pie and say, 'Whoa, why are you spending an hour on Facebook posting different selfies and trying to get a bunch of likes?'" Think you're struggling with anxiety? H/T Upworthy Follow HuffPost Teen on Twitter | Instagram | Tumblr | Pheed |

Le génie, une affaire de créativité Pour comprendre ce qu’est un "haut potentiel créatif", direction le Laboratoire adaptations travail-individu (Lati) de la faculté de psychologie Paris-Descartes, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), au cinquième étage du bâtiment principal. C’est le repaire de Todd Lubart, son directeur, psychologue américain débarqué de New York en 1994 et spécialiste de la créativité depuis les années 1980. Son credo : la créativité existe en chacun de nous. "Il y a quatre niveaux de créativité — ou de “c” — que l’on évalue selon la portée de l’œuvre", explique-t-il. Le premier correspond à la capacité de reproduire quelque chose qui a déjà été inventé, comme cet élève qui applique un théorème de mathématique au cours d’un exercice par exemple. Un test, intitulé EPoC, mis au point par le Lati permet d’ailleurs de mesurer le potentiel créatif chez l’enfant et l’adolescent. Pourtant, réunir toutes ces composantes, à un niveau aussi élevé ne garantit pas le passage à la postérité !

Bicarbonate de soude : la poudre à tout faire Oubliez taches, mauvaises odeurs, produits polluants et dépenses excessives ! Le bicarbonate de soude est le produit naturel miracle qui facilite la vie et soulage l’environnement. Poudre très fine, le bicarbonate de soude, ou bicarbonate de sodium, est utilisé pour soigner, cuisiner, nettoyer, jardiner, et même en tant que pesticide… avec une réelle efficacité. Rédigé par Elwina, le 4 Sep 2016, à 20 h 00 min Le nombre de ses usages est réellement très étendu. Le bicarbonate de soude : le produit naturel et efficace par excellence Biodégradable, non inflammable ni toxique, le bicarbonate de soude a de multiples qualités écologiques. 100 % écologique et très peu coûteux, le bicarbonate de soude peut remplacer de nombreux produits que vous payez si cher. Un nom barbare, pour une hygiène de star Le bicarbonate de soude comme dentifrice et rince-bouche efficace La sélection de consoGlobe Le bicarbonate de soude est une solution économique et efficace contre les aphtes. Le saviez-vous ?

Un Botticelli m’a mis les larmes aux yeux... grâce à Google Franchement, je ne m’attendais pas particulièrement à être émue en allant dans les locaux parisiens de Google un jour de pluie. J’y avais rendez-vous pour discuter avec le directeur de l’Institut culturel de Google, Laurent Gaveau, de la numérisation des œuvres d’art et de l’intérieur de certains lieux culturels. J’avais entendu parler de ce « Lab » quand ils avaient annoncé qu’on pouvait désormais, grâce aux technologies Street View, visiter l’intérieur du théâtre du Bolchoi. Vidéo montrant comment les équipes de Google ont photographié tout l’intérieur du Bolchoi avec leur Google tracker Mais je m’étais rendue chez Google avec des questions plus prosaïques : je voulais en savoir plus sur ces numérisations, leurs conditions, les questions de droit et les projets à venir de Google. Une visite de politesse Ils m’ont précédé dans une grande salle tout en longueur, dont tout un mur était occupé par un très, très grand écran (65 mètres carrés). « C’est le mur », m’ont fièrement dit mes hôtes.

Les capsules funéraires permettent de devenir un arbre quand vous mourez. Comme les gens le savent, la mort est peut-être l’une des choses les plus terrifiantes qui soit. C’est démontré par nos tentatives répétées d’expliquer le phénomène. La plupart des gens espèrent que nous vivons en tant qu’esprit, ou même se réincarner. Mais comment vous sentiriez-vous si vous saviez que votre corps pourrait nourrir un arbre après la mort? Anna Citelli et Raoul Bretzel, deux designers italiens, ont créé ce concept, appelé le Capsula Mundi. « Capsula Mundi sauve la vie d’un arbre et propose d’en planter un de plus.

Nightowl Faites votre propre sirop de menthe maison, moins calorique et tout aussi délicieux ! Par Olivia K. il y a 1 jour L’été touche à sa fin, du moins sur le papier, car de toute évidence, le temps est toujours aussi radieux. Le moment parfait pour profiter encore un peu des derniers rayons de soleil avant l’arrivée de l’automne pour se faire plaisir et déguster LA boisson incontournable et rafraîchissante par excellence : le sirop de menthe, bien sûr ! @poteaux-carres De l’eau, du sucre, des feuilles de menthe qu’on laisse infuser, quelques gouttes d’huile essentielle, et nous voilà avec un délicieux sirop frais à la menthe, parfait à déguster pour l’heure du goûter.Et si la fameuse boisson est un peu régressive, par sa teneur en sucre, on vous propose une recette un peu moins calorique sans colorants, avec du sucre blond de canne. Une alternative un peu plus « light », à déguster occasionnellement pour se rafraîchir quand il fait trop chaud. Pour réaliser votre sirop de menthe maison, suivez les étapes de la recette, ci-dessous : 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. @comment-economiser

La France devient-elle une nouvelle "start-up nation" ? La France serait-elle en train de devenir une "Start-up nation" ? Cette petite musique se fait de plus en plus entendre, comme un contrefeu encore bien fragile face à la déferlante des discours alarmistes sur notre déconfiture industrielle. Les signaux faibles sont toujours difficiles à étayer. A l'appui de cette thèse qu'y a-t-il ? D'abord, il faut bien le dire, une entreprise de communication, visant à mobiliser les acteurs, à les fédérer, à leur donner plus de visibilité. Avec la data pour gisement et une multitude d'applications que leurs concepteurs développent en interaction avec les autres. Créer de la réputation, pour favoriser la levée de fond C'est précisément le but atteint par la récente démonstration de force réussie des start-up françaises au Consumer Electronics show de Las Vegas. C'est bien le sens qu'il faut donner aussi aux déclarations fracassantes du directeur de la BPI, Nicolas Dufourq lorsqu'il affirme que la France devient une véritable start-up nation.

Couples Play 'Truth Or Drink.' And Yes, Things Get Awkward What’s the craziest thing you’ve done sexually with an ex? When’s the last time you masturbated? If I was in a coma, how long would you wait for me? These aren’t necessarily the kinds of questions you might pose to your significant other. And they’re probably not questions you’d want to answer in front of thousands of strangers. But that’s exactly the position that a group of couples recently found themselves in when they sat down to play a round of “Truth or Drink.” In a series of one-on-ones organized by Cut Video, a project of the Seattle-based creative agency Super Frog Saves Tokyo, the lovebirds were given a difficult choice: answer the awkward question being posed, or take a shot of alcohol -- potentially getting looser-tongued in the process. The resulting conversations are totally hilarious, and often pretty adorable too. Watch the game unfold in the Cut Video clip above.

Le T-Shirt qui parle toutes les langues du monde pourrait bien vous sauver la vie ! Do you Iconspeak ? Vous avez toujours voulu voyager, mais votre niveau en langue vous en empêche ? Une solution vient à votre secours et s’appelle « ICONSPEAK ». Cette idée est l’initiative de trois globe-trotteurs qui se sont confrontés à la réalité, comme ils nous l’expliquent sur leur site : « Quel est la dernière fois où vous étiez dans une situation où ni le langage, ni les gestes ne vous ont permis d’avoir ce que vous vouliez ? Imaginez que vous êtes à la l’étranger, dans un pays lointain, dans une autre culture ? (…) La réponse nous est venue après une expérience remarquable dans les profondeurs de l’arrière-pays du Vietnam : les pictogrammes. Vous voulez savoir où trouver le Wi-Fi : InconspeakVous avez besoin d’appeler médecin : InconspeakUn éventail de possibilités pour se faire comprendre tout le temps et partout ! Mais qu’est-ce que c’est ?

Envie d'une terrasse pour trois fois rien ? Suivez l'astuce ici ! Par Clément P. il y a 1 an 2015 est sans hésitation l'année des palettes et des milliers de choses à faire avec ! D'abord, ces bouts de bois assemblés permettent de réaliser à peu près tout ce qui nous passe par la tête. L'astuce présentée aujourd'hui ? Pour construire ce patio sur plusieurs niveaux, les seuls matériaux utilisés ont été : quelques tiges de métal, des clous et de la peinture. @imgur Franchement, ça donne envie non ?

« Je suis désolé » : des inventeurs qui regrettent leur invention L’homme derrière l’invention de la capsule à café américaine a des remords : « Je m’en veux parfois de l’avoir fait. » Dans un article de The Atlantic, repéré par We demain, John Sylvan regrette l’impact environnemental de sa trouvaille. Chez lui, l’ingénieur n’a même pas de cafetière Keurig, la société qu’il a fondée en 1990 et dirigée un temps avant de la revendre. « Elles sont chères à l’usage... Et ce n’est pas comme si le café filtre était compliqué à préparer. » Les K-Cup, les dosettes de café Keurig, monopolisent le marché aux Etats-Unis et au Canada, loin devant Nespresso, son principal concurrent. « Tuez la K-Cup » Chaque année, les capsules de café de John Sylvan génèrent des tonnes de déchets en plastique. « Ces choses ne seront jamais recyclables », se désole-t-il. « Regardez ça. » L’ingénieur a envoyé au journaliste de The Atlantic le lien d’une vidéo YouTube apocalyptique, intitulée « Tuez la K-Cup ». « Tuez la K-Cup avant qu’elle ne tue la planète. » Cloisons et « aliénation »

Related: