background preloader

Le mythe des protéines végétales complémentaires

Le mythe des protéines végétales complémentaires
Comme les vieilles info ont la vie dure, nous avons décidé de traduire cet article du Docteur Jeff Novick, qui fut Directeur du Service Nutrition au Centre Pritikin de Floride et Vice-Président du Conseil d’Administration de la National Health Association. Cet article dénonce brillamment le mythe des protéines végétales complémentaires, illustré souvent par l’exemple de l’association conseillée des légumineuses avec les céréales. Ce mythe éculé, en plus d’être fautif, ne rend pas service au véganisme en faisant croire qu’il est plus difficile d’obtenir une protéine complète en mangeant végane. Vous pouvez retrouver l’article orginal et en anglais de Jeff Novick sur le site de Forks Over Knives ( ): Traduction : J’étais assez étonné d’entendre une telle affirmation, ce mythe, l’un des plus vieux mythes au sujet de l’alimentation végétale a été réfuté depuis bien longtemps. J’étais abasourdi. Comment ce mythe de la « protéine incomplète » s’est-il répandu? Les besoins en acides aminés

http://www.cherrypepper.fr/vegan/blog/le-mythe-des-proteines-vegetales/

Related:  NutritionMy BodyLiens utiles IIIAlimentation

Vitamine C : aliments, carence… Ce qu'il faut savoir Autres noms : acide ascorbique, ascorbate de calcium, ascorbate de sodium, ascorbate de potassium. Indications Pour plus de détails, voir Recherches sur la vitamine C. En savoir plus sur les protéines d’origine végétale, Petite leçon sur les protéines : Les protéines représentent les matériaux de construction et de réparation de notre organisme car elles sont utilisées dans la fabrication de nos cellules. De cette façon, les protéines contribuent au maintien de la masse musculaire et d’une ossature normale.Chaque protéine est formée d’une chaîne de plusieurs molécules, appelées acides aminés, liées les uns aux autresUne protéine de bonne qualité désigne une source de protéines complètes, apportant les 22 acides aminés en quantités suffisantes et en rapports équilibrés pour satisfaire les besoins de l'organisme.Notre corps peut fabriquer la majorité des acides aminés dont il a besoin à l’exception de 8 d’entre eux, qui sont dits "acides aminés essentiels" et qui doivent nécessairement être apportés quotidiennement par l’alimentation. S'il en manque un seul, les autres ne pourront pas être assimilés. Besoins Protéines complémentaires

Le soja - Pourquoi je n’achète pas de yaourts au soja en grande surface Dans les yaourts au soja vendus en grande surface, un additif indésirable : le phosphate de calcium. Avec mon équipe nous préparons la nouvelle édition du guide Le bon choix au supermarché, et nous voilà repartis dans l’analyse des compositions de plusieurs centaines de produits. Nous regardions ces jours-ci les yaourts à base de soja vendus au rayon frais. Une marque prédomine, c’est Sojasun, fabriqué par la société Triballat Noyal. Qu’y a-t-il dans Sojasun ?

Comment éviter la carence en zinc ? Bonjour ! Je vais vous dire une chose : je suis contente d’avoir terminé cet article !! Il m’a demandé beaucoup plus de travail que je le pensais, puisque nos besoins en zinc sont censés être facilement comblés dans une alimentation végétarienne équilibrée… Mais il fallait parler des phytates, alors vous allez aussi tout apprendre sur eux (et comment les dégommer ^^). a

Protéine végétale Le point peut-être le plus important à connaître est celui-ci : dans le cadre d’une alimentation variée, même végétalienne, les apports en protéines sont suffisants dans la mesure où les besoins caloriques sont satisfaits. C’est affirmé régulièrement par l’Association américaine de diététique, institution indépendante dont les avis font autorité dans le domaine médical en ce qui concerne la nutrition. Elle a été rejointe sur ce point par l’Association des diététiciens du Canada : Comment être un végétarien en bonne santé Il existe différentes formes de végétarisme. Selon les raisons pour lesquelles on pratique ce mode alimentaire, on consommera ou non des oeufs, des produits laitiers, ou du poisson. On parlera alors d’ovo-végétarisme, de lacto-végétarisme, ou de pescovégétarisme (bien que souvent ces derniers ne soient pas réellement considérés comme végétariens). Dans tous les cas, voici 10 conseils très simples qui pourront vous aider à atteindre ou conserver une santé optimale, tout en pratiquant ce régime alimentaire.

Point de vue - Soja, mensonges et propagande au Magazine de la Santé Hervé Berbille, ingénieur agroalimentaire spécialiste du soja, a regardé l'émission du 25 mars 2014 du Magazine de la Santé sur cette légumineuse. Au menu : Michel Cymes, Marina Carrère d'Encausse, accompagnés de 3 médecins "spécialistes". Au final, il a assisté à un festival d'erreurs et de désinformation. Morceaux choisis. Note de la rédaction : Les protéines, un faux problème Le choix d’une alimentation végétale est souvent l’objet de commentaires sur les insuffisances supposées en protéines, en fer et en zinc. L’alimentation conventionnelle des pays développés est à l’origine de ces craintes, parce que la viande et le poisson sont des sources importantes de protéines, de fer et de zinc, tandis que les œufs et les produits laitiers contribuent fréquemment aux apports protéiques. Les carences en fer et en zinc sont effectivement des problèmes majeurs dans certains pays, où les alimentations sont restreintes par des coutumes locales ou par la pauvreté. À moins d’être à base de manioc (pauvre en protéines), ces alimentations pourvoient pourtant aux besoins protéiques pourvu que l’apport calorique soit suffisant. Les alimentations végétales occidentales, quant à elles, ont prouvé qu’elles fournissaient des apports adéquats en zinc, en fer et en protéines.

Soja : vérités et mensonges Aucune de ces deux études n’aborde le cycle menstruel des femmes, la première étude établit qu’une réduction substantielle du risque du cancer du sein est constatée chez les femmes ayant un apport élevé de phytoestrogènes, tandis que la seconde porte sur les formules infantiles à base de soja. S’agit-il d’un mauvais copier-coller de la part des auteurs ? D’un manque de rigueur ? En tout cas, cela démarre mal et cela augure de la suite… Les auteurs ont certainement voulu faire allusion à cette étude (Nagata et al., 1998, Journal of National Cancer Institute) où il a été constaté que les femmes japonaises qui ont consommé 400 ml de lait de soja sur une période couvrant trois cycles consécutifs, ont vu leur cycle allongé de deux jours (ce qui ne veut pas dire « perturbé ») ainsi que la diminution de leur concentration plasmatique d’œstrogènes d’un quart, ce que la WAPF se garde bien de préciser. Source : Article de A.

Boire trop chaud peut grandement nuire à votre santé Boire du thé est-il bon pour la santé ? Voilà une question que plus personne ne se pose ! Il a en effet été démontré à maintes reprises que les polyphénols du thé jouent un rôle antioxydant dans notre organisme, et diminuent notre risque de cancers et de maladies dégénératives, comme la dégénérescence maculaire liée à l’âge (ou DMLA). Toute la vérité sur les « phyto-oestrogènes »1.2.3. Veggie On entend souvent dire que la consommation de soja serait à éviter en raison de la présence de "phyto-oestrogènes" dans cet aliment, qu’elle serait à déconseiller aux enfants... Qu’en est-il ? La commission scientifique de l’Association Végétarienne de France fait le point pour répondre à ces questions.

Vitamines - L'essentiel sur les 13 vitamines Vitamine A (rétinol, caroténoïdes) A quoi elle sert ? La vitamine A est importante pour la qualité de la vision et l’immunité. Donnée sous la forme de supplément, elle aide à prévenir les risques liés à la prématurité.

Related: