background preloader

Education: faut-il autoriser le téléphone portable à l’école?

Education: faut-il autoriser le téléphone portable à l’école?
Jean-Claude Domenjoz Selon la Haute école zurichoise en sciences appliquées, 97% des jeunes vivant en Suisse possèdent un smartphone. Mais à l’école, les téléphones portables restent habituellement interdits, alors qu’ils présentent nombre de ressources et d’applications pour apprendre et communiquer. Dès lors, Jean-Claude Domenjoz ose LA question qui dérange. Selon l’étude JAMES 2014 (Jeunes activités médias – enquête Suisse) réalisée par la ZHAW (Haute école zurichoise en sciences appliquées), 87% des jeunes en Suisse utilisent leur smartphone pour surfer sur l’internet, 88% pour écouter de la musique, 68% pour prendre des photos ou filmer, 61% pour échanger des courriels, 53% pour jouer à des jeux. Près de 90% des jeunes ont un compte sur un réseau social, quel que soit leur âge. L’étude JAMES est réalisée depuis 2010 auprès de 1000 adolescent(e)s de 12 à 19 ans des trois régions linguistiques. Il faut cependant constater, en revanche, qu’à l’école les smartphones restent interdits!

http://www.hebdo.ch/hebdo/id%C3%A9es-d%C3%A9bats/detail/smartphone-telephone-ecole-education

Related:  BYODBYODBYOD tout azimut

BYOD : Une école intègre les objets connectés dans sa charte d’utilisation des appareils mobiles Une innovation qui pourrait faire des émules dans des établissements scolaires francophones : l’école Alex Manoogian, école arménienne de langue française à Montréal (Canada) vient d’intégrer à sa charte d’utilisation du réseau sans-fil et de l’utilisation d’appareils mobiles – en pdf (à destination des élèves et du personnel éducatif) la thématique des objets connectés : à savoir les montres intelligentes et lunettes connectées. Extrait : « L’École souhaite favoriser l’utilisation des ordinateurs, des tablettes, des baladeurs numériques, des lunettes et des montres intelligentes (ci-après appelés appareils mobiles) appartenant aux élèves et enseignants tout en encadrant cette utilisation par une Charte visant à sensibiliser et à responsabiliser l’utilisateur. »

L'Agence nationale des Usages des TICE - Le BYOD : pour quel projet pédagogique ? par Karine Aillerie * BYOD (ou BYOT) est l’acronyme de l’expression anglophone « Bring your own device/technology ». Plusieurs traductions francophones ont été proposées, telles que : AVAN (« Apportez votre appareil numérique »), PAP (« Prenez vos appareils personnels ») ou AVEC (« Apportez votre équipement personnel de communication »), retenue par la Commission générale de terminologie et de néologie française. Ce phénomène est apparu aux états-Unis au tournant des années 2000.

Le BYOD dans les écoles françaises commence à faire débat Faut-il fournir les appareils ou adopter le BYOD ? Si le BYOD concerne en grande partie les entreprises et parfois certaines administrations, l’école est elle aussi concernée. Les grandes écoles et les universités sont concernées depuis de très nombreuses années, les étudiants n’hésitant pas à apporter d’eux-mêmes leurs PC portables pour travailler et prendre leurs notes. Ces établissements étant historiquement bien connectés, le BYOD n’en avait que plus de sens. N’oubliez pas d’apporter vos portables ! Il peut être intéressant alors de détourner le matériel que possèdent la plupart des élèves. Cette pratique est désignée par le terme BYOD, « Bring Your Own Device », ou AVEC, « Apportez votre équipement personnel de communication ». La plupart des smartphones sont livrés avec divers capteurs et équipements utilisables à des fins pédagogiques : l’appareil photo pour conserver des traces d’une visite, exploiter les images ; le micro pour transformer le smartphone en sonomètre mais aussi en dictaphone pour prendre des notes ; le lecteur multimédia pour de la baladodiffusion ; le GPS pour déterminer des positions et calculer des distances et vitesses et, bien entendu, la connexion à internet. « C’est pas nouveau !

Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ? Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif. Si le fait de travailler avec ses outils personnels confère certains avantages, il reconfigure grandement l’environnement d’apprentissage et la relation apprenant – enseignant/formateur/animateur. Ce dossier vise à toute à la fois à marquer des repères sur l’utilisation du BYOD mais également à apporter un éclairage scientifique sur ce nouveau contexte pour comprendre et apprendre avec le numérique. 8 articles pour apprendre avec le numérique en mode BYOD

Comment intégrer le BYOD dans un établissement scolaire? (suite du dossier, par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel) Intégrer le BYOD suppose des modifications dans le rôle de l’enseignant, mais également au niveau de l’institution elle-même. Permettre l’utilisation d’outils multiples au sein d’un établissement scolaire demande des adaptations structurelles dans l’administration et la gestion de l’établissement. Les considérations des directions sont basées sur les caractéristiques techniques, mais également sur la gestion du personnel et des élèves. La politique interne de l’école doit être revue ainsi que les règles d’utilisation des technologies. DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux

BYOD : quelles sont les bonnes pratiques ? Qu’est ce que le « Bring Your Own Device » (BYOD) ? L’acronyme « BYOD » est l’abréviation de l’expression anglaise « Bring Your Own Device » (en français : « Apportez Votre Equipement personnel de Communication » ou AVEC) qui désigne l'usage d'équipements informatiques personnels dans un contexte professionnel. Il peut s’agir par exemple d’un salarié qui, pour se connecter au réseau de l’entreprise, utilise par exemple un ordinateur, une tablette ou son smartphone personnel. Les outils personnels ne peuvent être utilisés qu’à titre subsidiaire dans un cadre professionnel Le droit du travail impose à l’employeur de fournir à ses employés les moyens nécessaires à l’exécution de leurs tâches professionnelles. L’utilisation d’outils informatiques personnels à des fins professionnelles ne permet pas de s’affranchir de cette obligation.

Formation et innovation : les six avantages du BYOD Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde numérique. La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». Les apprenants viennent donc avec leur appareil familier pour apprendre. Dans l’article sur la formation innovante paru hier, je cite entre autres innovations, le BYOD. Cet acronyme constitue une nouvelle tendance lourde du monde numérique.

Le BYOD au lycée, un nouveau cadre pour l’appropriation des technologies numériques par les élèves et les enseignants – Ludovia Magazine 3 Shares Share Tweet Personnaliser les apprentissages grâce au BYOD 1 Share Share Tweet Les différents modèles d’intégration du BYOD – Ludovia Magazine 3 Shares Share Tweet

Related: