background preloader

Manifeste de la guérilla pour le libre accès, par Aaron Swartz #pdftribute

Manifeste de la guérilla pour le libre accès, par Aaron Swartz #pdftribute
Il se passe quelque chose d’assez extraordinaire actuellement sur Internet suite à la tragique disparition d’Aaron Swartz : des centaines de professeurs et scientifiques du monde entier ont décidé de publier spontanément leurs travaux en Libre Accès ! Il faut dire que sa mort devient chaque jour plus controversée, les pressions judiciaires dont il était l’objet n’étant peut-être pas étrangères à son geste. Comme on peut le lire dans Wikipédia : « En juillet 2011, le militant américain pour la liberté de l’Internet Aaron Swartz fut inculpé pour avoir téléchargé et mis à disposition gratuitement un grand nombre d’articles depuis JSTOR. Il se suicide le 11 janvier 2013. En cas de condamnation, il encourait une peine d’emprisonnement pouvant atteindre 35 ans et une amende s’élevant jusqu’à 1 million de dollars. » On peut suivre l’évolution du mouvement derrière le hashtag #pdftribute (pdf hommage) qui a déjà son site et son compte Twitter dédiés. Manifeste de la guérilla pour le libre accès

http://framablog.org/2013/01/14/manifeste-guerilla-libre-acces-aaron-swartz/

Related:  Economie collaborative et biens communsimaginer un monde non-pyramidal | culture du LIBREDes plumes et des idées

Consommation collaborative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La consommation collaborative désigne un modèle économique où l'usage prédomine sur la propriété : l'usage d'un bien, service, privilège, peut être augmenté par le partage, l'échange, le troc, la vente ou la location de celui-ci. Cette optimisation de l'usage est une réaction à la sous-utilisation classique supposée des : biens ;services ;privilèges ; principalement permise par l'échange d'information via Internet et à l'essor, dans un cadre légal, sécurisé, dans la transparence, de cette tendance depuis les années 2000 est donc fortement lié à l'essor des échanges en ligne ; des immenses places de marché, publiques, telles qu'eBay, aux secteurs émergeant de :

Changer la société (3) : la politique du code source ouvert (Le concept d’archipel des hackers doit être développé pour mieux comprendre comment une autre société pourrait émerger en suivant d’autres modèles que ceux qui nous écrasent actuellement. Si l’on prend la politique, peut-on essayer d’envisager comment les hackers se positionneraient à ce niveau là ? Petit tentative hypothétique d’une organisation politique avec des hackers comme composante majeur, et pourquoi pas, en acteurs de la politique.) Tout ce que vous allez lire peut-être modifié, contesté, amélioré, changé, transformé : l’hypothèse est par définition une réflexion temporaire. Hacktivisme : les voies du pouvoir ne sont plus impénétrables Le vrombissement incessant des ordinateurs dissipe les nuées âpres des gaz lacrymogènes, le clapotis furieux des claviers atténue le fracas des cocktails Molotov, et la révolte larvée d’esprits embrumés par l’opacité du pouvoir se présente à nouveau, l’œil résolu, le poing fermé, la transparence à la boutonnière. L’envie d’en découdre ne cache plus rien d’autre que le besoin de conquérir un savoir trop longtemps dissimulé. Internet a fait d’une révolte une révolution, et la liberté est à portée de clavier. L'un des premiers serveurs de l'infrastructure de Telecomix.

Bernard Stiegler - lecture de "Prendre soin" Prendre soin, de la jeunesse et des générations, de Bernard Stiegler, Flammarion (2008). L’un des derniers livres publiés par Bernard Stiegler, et qui s’intitule Prendre soin, de la jeunesse et des générations, a pour thème central la question de l’éducation et plus particulièrement l’école. Je voudrais tenter d’en présenter ici quelques idées directrices, car il me semble qu’il y a là de quoi mieux comprendre ce que l’on pourrait appeler le « malaise » voire la « dépression » scolaire. Comment fabriquer des biens communs en open source ? Il y a aujourd’hui une vraie déferlante selon les secteurs. Voiture, vélo, alimentation / semences /AMAP sont déjà en place, après le logiciel libre. Comment cela peut-il s’élargir en prenant appui sur les vagues du hacking, de la consommation et l'économie collaborative ? Elinor Ostrom prouve qu'une autre logique économique est possible.

Sujet : Internet peut-il réinventer la démocratie directe? (1/3) Mmmh... J'étais curieux de voir quels aspects de la question allait soulever le plus de questionnements. A vous lire, j'ai l'impression que les deux points qui vous interrogent le plus sont les suivants : - est-ce vraiment sûr de voter sur Internet ? - n'est-ce pas flippant de laisser voter tout le monde ? Tout peut être compris ou « Passer outre la frontière de l’intelligence » Le monde est fondamentalement simple mais nous sommes souvent trop pressés pour prendre le temps de le comprendre. Depuis tout petit, j’ai horreur de ne pas comprendre quelque chose, de ne pas trouver la logique.

OuiShare : la communauté de l’économie collaborative OuiShare a quatre mois. Nous réunissons pour la première fois la communauté européenne pour une journée de conférences et de workshops autour des acteurs européens de l’économie collaborative. L’occasion de faire un rapide bilan d’une aventure qui a commencé ici et qui se poursuit avec OuiShare. Un an et demi de blog : rapide bilan Il y a un an et demi, je lançais ce blog avec pour objectif d’informer, en langue française, sur la consommation collaborative, avec notamment deux intuitions : la montée en puissance à venir du mouvementla présence en France d’un terreau fertile à son développement (maturité dans les usages d’internet et des réseaux sociaux, appétence au partage, culture de la débrouille)

Stallman énonce 8 dangers d’Internet pour la démocratie Dans une conférence (11 avril 2011) à l’Université de Stanford (Californie, USA), le fondateur de la Free Software Foundation, Richard Stallman, a énoncé 8 problèmes relatifs aux nouvelles technologies, et en particulier à Internet, qui représentent selon lui de graves dangers pour la démocratie et les libertés individuelles. Cet article a pour but de présenter et de commenter ces 8 points, dans les grandes lignes, afin que les lecteurs non-anglophones puissent en profiter. Pour les autres, l’intervention de Stallman a été filmée, et le film est disponible à l’adresse suivante : Lettre ouverte à mon pays. Faire la synthèse des synthèses Lettre ouverte à mon pays, 37 ans il y a 2 jours. Ma seule force aujourd’hui parce que j’ai été placée à la DDASS à ma naissance, et abandonnée une seconde fois par cette même assistance publique à l’âge de 21 ans, je ne suis que Leila citoyenne. Mon appartenance à une famille déjà constituée est sans importance. Je n'ai pas besoin de patronyme, aujourd'hui il me faut juste un pseudo ;-)

En hommage à Aaron Swartz Une vague d’émotion sans précédente s’est emparée du Web (que j’ai l’habitude de lire) après la récente tragique disparition d’Aaron Swartz à l’âge de 26 ans. Il faut dire qu’il en avait fait des choses en une pourtant si courte période ! Nous avons décidé de lui rendre hommage en traduisant collectivement l’un des articles de son blog où il évoque son parcours et ses nombreux projets. Cet article a été initialement écrit en 2007. Aaron avait alors à peine 20 ans… Comment dégoter un boulot comme le mien

Open innovation : pourquoi les grandes entreprises ont-elles besoin des startups Bien que le concept d’open innovation ne soit pas nouveau en soi, cette idée de développement collaboratif a rapidement gagné en popularité au cours des dernières années. Outre les problématiques de coût du travail, de fiscalité et de simplification, l’innovation ouverte permet de créer vite et mieux dans des marchés où les besoins consommateurs se sont complexifiés. Thomas Edison fut l’un des innovateurs les plus productifs de l’ère moderne.

Related: