background preloader

Nicolas About sénateur ex-employé Servier/Sanofi

Nicolas About sénateur ex-employé Servier/Sanofi
Fin 2010, le scandale du Médiator déferle la chronique. Les responsables politiques semblent découvrir le pot au rose. On s'indigne (depuis le petit livre de Hessel, c'est la mode). On demande un rapport à l'IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales). L'IGAS rend son rapport. Il est accablant pour les politiques, pour l'AFSSAPS, pour les labos. Non seulement tout cela n'est pas nouveau, mais les pouvoirs publics étaient alertés depuis longtemps. Petit rappel des faits : le 8 juin 2006, un rapport est remis au sénat par Marie-Thérèse Hermange et Anne-Marie Payet, au nom de la commission des affaires sociales (disponible ici). Le rapport présente la "visite médicale" des labos comme le "bras armé des laboratoires", dénonce une presse médicale totalement sous l'influence des labos pharmaceutiques, pointe les conflits d'intérêts des "experts" financés par les labos pour donner leur blanc-seing aux médicaments, et j'en passe et des meilleures… Alors deux choses se produisent. Related:  Produits pharmaceutiques ou financiers

Financement des institutions de santé publique L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) est cet organisme qui est habilité à autoriser la mise sur le marché d’un médicament. Son rôle affiché est un rôle de vigilance et de protection du consommateur. Sauf que... Dans un rapport gardé secret pendant un certain temps, des inspecteurs de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) ont dévoilé des choses qui laissent à réfléchir. "Ces tentatives réitérées d’accéder directement au public et au patient sont problématiques quand on considère l’emprise de l’industrie pharmaceutique sur quasiment l’ensemble des secteurs du système de santé. Puis il évoque le fait que les industries pharmaceutiques assurent majoritairement le financement de l’AFSSAPS. Le rapport évoque aussi d’autres dangers de l’intrusion de l’industrie pharmaceutique dans le pays : "L’industrie pharmaceutique intervient également dans le financement d’associations de malades, au point , parfois, de les créer de toutes pièces.

AFSSAPS et labos : ce qu'on ne vous dit pas L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) est cet organisme qui est habilité à autoriser la mise sur le marché d’un médicament. Son rôle affiché est un rôle de vigilance et de protection du consommateur. Sauf que... Dans un rapport gardé secret pendant un certain temps, des inspecteurs de l’IGAS (Inspection Générale des Affaires Sociales) ont dévoilé des choses qui laissent à réfléchir. "Ces tentatives réitérées d’accéder directement au public et au patient sont problématiques quand on considère l’emprise de l’industrie pharmaceutique sur quasiment l’ensemble des secteurs du système de santé. Puis il évoque le fait que les industries pharmaceutiques assurent majoritairement le financement de l’AFSSAPS. Le rapport évoque aussi d’autres dangers de l’intrusion de l’industrie pharmaceutique dans le pays : "L’industrie pharmaceutique intervient également dans le financement d’associations de malades, au point , parfois, de les créer de toutes pièces.

Jean-Michel Alexandre Responsable Afssaps Vendredi 1 février 2013 5 01 /02 /Fév /2013 13:15 Encore un pourri Grâce au scandale du Médiator, un nouveau prédateur a été découvert, en attendant que l’on en découvre d’autres, car ils sont de plus en plus nombreux à être dépistés. Les juges parisiens chargés d'instruire l’affaire du Mediator ont convoqué pour la mi-février plusieurs personnalités qui risquent fort d’être enfin mises en examen. Selon TF1 News, dès le mois d’avril 2012, le docteur Éric Abadie, diabétologue à l'hôpital européen Georges Pompidou, président du Comité d'évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) à l'agence européenne du médicament (EMA) a démissionné de ce poste qu’il occupait depuis 2007 en avril 2012, avec effet immédiat. Quant à Jean-Michel Alexandre, qui a recruté Éric Abadie en 1994, il est professeur de pharmacologie et a été pendant vingt ans l'un des hommes les plus influents en matière de médicaments en France (1980 à 2000).

Agence de sécurité sanitaire: financement industriel, conflits d'intérêts, dépendance, opacité, danger public Cette note fait suite aux autres que vous pouvez (re)lire en cliquant à gauche de la page sur la catégorie "Désinformation médicale", et notamment sur ce qui y est dit du financement de l'Afssaps en majorité par l'industrie pharmaceutique, ce qui fait d'elle un "prestataire de service" dépendant des firmes et l'oblige à faire passer les intérêts financiers des firmes pharmaceutiques avant la santé publique et individuelle. C'est aussi un complément de réponse aux commentaires postés à la fin d'une de ces notes-là. Les experts de l'Afssaps cumulent les conflits d'intérêts, autorisent des médicaments trop vite, au mépris de la vérification de leur utilité et de leur balance bénéfices - risques, etc. « PROPOSITION DE RÉSOLUTION tendant à la création d'une commission d'enquête sur les conditions de délivrance et de suivi des autorisations de mise sur le marché des médicaments », 2005. Ces investigations devraient être menées dans quatre directions essentielles : 1. 2. 3. 4.

Acide benzoïque alias E210 Troubles neurologiques [4,8,12], résidus de substances organochlorées neurotoxiques [9]. Suspect dans l'hyperkinésie [9], excitation [9']. Baisse de la glycine (un acide aminé) [4]. Risque d'allergies chez les personnes sensibles [1,3,8,9,9'], à éviter notamment chez les asthmatiques [8,9,12] sous médicaments stéroïdiens [8,12], les personnes souffrant d'urticaire, les intolérants à l'aspirine ou sous anti-inflammatoires non stéroïdiens [9]. Chez l'enfant : Hyperactivité [4,8,21a], surtout en association avec la tartrazine ( E102 ) [8], les benzoates (E211..E213) [10]. Peut interagir avec les autres composants des aliments [1,9], réactif avec le sulfite acide de sodium ( E222 ) [8,12]. La substance pure est nocive par ingestion (douleurs abdominales, vomissements, etc., possibilité de choc anaphylactique Sensibilité accrue de l'organisme à une substance après son intégration une première fois. ), mais aussi par inhalation et par contact cutané (sensibilisant potentiel) (…) [20,3].

Dossier SagaScience - Chimie et Beauté Les radicaux libres sont considérés comme une des causes du vieillissement tissulaire, en particulier en ce qui concerne l’apparition des rides de la peau. L’introduction d’antiradicaux libres (ou antioxydants) dans de nombreuses crèmes a pour objectif de combattre ces effets des radicaux libres. Un radical libre est un atome ou une molécule qui a gagné ou perdu un électron. Un exemple d’intérêt biologique est la molécule de dioxygène qui gagne un électron lors de la respiration cellulaire pour conduire au radical superoxyde. C’est ce nombre impair d’électrons qui rend la molécule instable. Celle ci n’aura alors de cesse de capter ou céder un électron à une autre molécule de son entourage, propageant ainsi le phénomène. Mais le système de défense tend à être débordé avec l’âge. Au niveau de la peau, les radicaux libres s’en prennent aux membranes des cellules en dégradant le collagène, élément essentiel impliqué dans l’apparition de la ride.

Fléau des nanoparticules /nos écosystèmes Des nanoparticules d'argent sont visibles sur cette image prise au microscope électronique. © FutureChemistry Les nanoparticules d'argent, une menace pour les écosystèmes ? - 2 Photos La nanotechnologie est déjà au cœur de notre vie, puisque des nanoparticules entrent dans la composition de nombreux produits de notre quotidien. Or, ces nanoparticules d’argent se retrouvent souvent dans l’environnement par l’intermédiaire des eaux usées. Les mésocosmes, modèles réduits d’écosystèmes Cette situation vient de changer grâce à des chercheurs du Center for the Environmental Implications of Nanotechnology (CEINT) de la Duke University (États-Unis). Les mésocosmes des chercheurs du CEINT. Pour en avoir le cœur net, les scientifiques ont d’abord constitué des mésocosmes, c'est-à-dire une sorte d’Écotron. Dans ces mésocosmes, on a introduit des nanoparticules d’argent à des concentrations pouvant être observées au sein d’environnements fertilisés par des biosolides. A voir aussi sur Internet

Le blog de oser le dire...OLD...infos sur les risques des vaccins Cinéma & TV Musique Loisirs & Culture Déco & Cuisine Mode & Beauté People High Tech Business Sport Vous pouvez le consulter à l'adresse suivante : oserledire.over-blog.com Liste des articles du blog oserledire.over-blog.com : Une maman inquiètes interpelle la ministre de la santé Le 03 juillet 2012 Madame la Ministre, Je vous envoie la lettre que j'ai écrite à mon médecin il y a quelques mois, lettre dont j'ai posté la… LETTRE OUVERTE A MON MEDECIN Docteur, J'espère que vous lirez cette lettre jusqu'au bout car les dix minutes d'entretien téléphonique que vous m'avez octroyées ne me suffisent pas pour expliquer… France (La Somme) : réactions après vaccins infanrix quinta (3 ème inj.) et prevenar (2ème inj.) inscriptions : infos : Belgïe : Wereldwijde burgermars vaccinatievrijheid Van 21 tot 27 april a.s. wordt… 1359692004, 2013-02-01 05:13:24, v3.2, 198.27.80.164 rewrite: / => /?

informations médicales indépendantes

Related: