background preloader

Le bloc-notes de Wilfrid Estève

Le bloc-notes de Wilfrid Estève
Le bloc-notes de Wilfrid Estève Photographie, écoles, nouvelles écritures et transmédia wilfridesteve@gmail.com Photojournalisme, oeuvres numériques et digital storytelling juil 05, 2009 | Discuss Wilfrid Estève est photographe, journaliste, enseignant et producteur. Depuis 2004, il préside l’association reconnue d’utilité publique FreeLens et a reçu la mention spéciale du prix Nadar pour « Photojournalisme, à la croisée des chemins » en 2005 en tant qu’auteur, ainsi que le grand prix du jury du WebTV Festival de La Rochelle et le Prix Historia de l’inattendu pour la plateforme interactive documentaire « La Nuit oubliée – 17 octobre 1961″ en 2012 et le Mediterranean Journalist Award 2013 dans la catégorie Nouveaux médias de la Fondation Anna Lindh pour le webdocumentaire « Sout el shabab » en tant que producteur.

http://wilfridesteve.com/

Related:  blablablablablablaLES SITES ET LES BLOGS QUI CAUSENT PHOTOREPORTAGE

Chronologie - Internet dans le monde - Dossiers 1957Dans le contexte de la Guerre froide, le ministère américain de la Défense souhaite trouver une solution au risque de blocage de la transmission des informations, alors centralisée, en cas d'attaque nucléaire sur son sol, par l'emploi d'un réseau tissé. Il crée ARPA : Advanced Research Projects Agency, qui conduira à la création d'ARPANET, ancêtre d'internet. Août 1968Présentation du réseau à l'armée américaine : le projet ARPANET (Advanced Research Projects Agency Network), proposant une communication décentralisée par paquets, est approuvé. En Grande-Bretagne, premier réseau à commutation de paquets. 2 septembre 1969Connexion des premiers ordinateurs entre 4 universités américaines : le premier noeud de raccordement d'Arpanet est installé dans l'université de Columbia (Etat de New York), puis dans celles de Californie, d'Utah, et dans l'Institut de recherche de Stanford. Mars 1972Le premier courrier électronique est envoyé.

Journalisme & Photographie Xavier Lucas, le directeur de la photo du magazine du quotidien français Le Parisien, a demandé à Scout Tufankjian, l’auteur de la photographie de Michelle et Barack Obama la plus « likée », de jeter un « œil américain » sur le duel qui oppose deux femmes pour la Mairie de Paris. En savoir plus © Benjamin Girette / IP3 press : Kiev le 2 Fevrier 2014 : Un manifestant anonyme anti Yanukovitch inspecte les barricades ˆ l’entrŽe du stade Dynamo armŽ de son arme de poing sa croix et son talkie walkie. A 27 ans, Benjamin Girette est un de ces photojournalistes révélé par les « Printemps arabes ». Aujourd’hui, il revient de Kiev, avec une série de photos réalisées avec son iPhone. En savoir plus Les Sworn Virgins - Ces femmes devenues hommes Dans certaines zones rurales et reculées du Nord de l’Albanie subsiste une pratique unique et peu connue : le phénomène de “burnesha” ou “sworn virgin”. Certaines femmes se jurent à elles-mêmes, ou leurs familles s’en charge pour elles, de rester vierges et de prendre la place et le rôle d’un homme pour le reste de leur vie. Les Sworn Virgins sont extrêmement respectées pour leur force, leur fierté et leur attachement aux valeurs familiales et le plus surprenant c’est qu’elles ont très peu de regrets à propos de leur transition.

Qu’apportent les digital humanities ? Quelques exemples (2/2) Accueil > Rubriques > Qu’apportent les digital humanities ? Quelques exemples (2/2) Qu’apportent les Digital Humanities ? Les quelques exemples qui ont été mis en avant la semaine dernière [1] ont montré que cet apport n’était pas négligeable ; et que d’ailleurs, derrière cette question, c’était celle de l’utilité des sciences humaines et sociales tout court qui était posée. Enfermées dans un mouvement de spécialisation toujours plus important, prisonnières de formes de communication inaccessibles au grand public, ces disciplines ont eu peine à faire la démonstration de leur intérêt pour le reste de la société ces derniers temps. La crise de la « Princesse de Clèves » en a été en quelque sorte le témoin ultime.

untitled L’adolescence américaine Les photos n’ont rien à voir entre elles, leurs auteurs ne se connaissent pas, il n’y pas de suite logique. Pourtant, réunies dans ce portfolio elles racontent un bout de l’Amérique d’aujourd’hui. En tout cas, l’Amérique dans les yeux de sa jeunesse. Les 20 meilleurs blogs photo selon Life Le site du vénérable Time vient de lancer ses Awards des meilleurs blogs photo et autant vous le dire tout de suite, la sélection est superbe (l’inverse m’aurait étonné de leur part). Connus ou personnels, généralistes ou spécialisés, accessibles ou pointus, ces blogs sont à ajouter les yeux fermés à votre sélection de sites photo. Voici nos 9 favoris parmi de la sélection du Time ! In Focus Mais où est donc passé Alan Taylor, le créateur de “The Big Picture”, LA référence des photoblogs d’actu ?

Brian HOLMES - Les formes de l'engagement - 06/99 En partant du sujet qu'il estime central, à savoir les formes de l'engagement (intitulé de la soirée-débat), Brian Holmes aborde cette question en précisant le champ d'intervention : la production et la diffusion des formes visuelles, circulant de mains en mains, portées physiquement dans l'espace public et interprétées de vives voix à travers cette circulation. Il s'agit aussi de ce que BH nomme un engagement de proximité où la forme visuelle est désignée comme un objet médiateur, un objet reliant ou un objet de controverse. D'où l'hypothèse qu'il formule : "La forme même de nos productions, plus leur support matériel et leur qualité artistique conditionne le type de rapport politique que nous pouvons engager individuellement et collectivement avec les autres (...). "Notre travail sur les formes d'un engagement de proximité, explique B.Holmes, nous a amené à travailler à la fois sur la pratique des réseaux et l'éducation populaire." L'éducation populaire La pratique des réseaux

Concours photos abusifs : quand le ministère s'en mêle La profusion des concours photo est telle, que nous sommes nous-même bien souvent submergés de demandes de publication d'appels à candidature. La plupart du temps, nous relisons avec attention les règlements, trop souvent abusifs en ce qui concerne les droits d'auteur. Nombreux sont en effet les entreprises ou entités artistiques qui se créent volontiers un fonds photographique grâce aux concours qu'ils organisent. Gratuitement, les œuvres deviennent leur propriété, et libre alors à eux d'en faire l'utilisation de leur choix (et d'apporter les modifications de leur choix !) Quels "jouets Montessori" pour mon bambin ? Dédié à Stéphanie et à la petite Charline. Stéphanie, Maman d'une petite fille de 21 mois, s'interroge sur la distinction entre "activités structurées" et "jeu pur" chez les enfants de cet âge... Et elle a bien raison de le faire, car en réalité, la différence est extrêmement ténue dans la pédagogie Montessori. Peut être considérée comme "travail" toute activité générant une grande concentration.

Le carnet de recherche d'André Gunthert Les usages ordinaires des images L’histoire de l’art comme les visual studies privilégient une approche autonomiste des images, bien loin de leurs usages réels. Utilisées comme supports de récit ou espaces de projection, les images interviennent dans la culture ordinaire de façon décorative ou utilitaire, à des fins principalement référentielles, comme des outils de transaction ou de naturalisation des formes culturelles. Seule la prise en compte de la globalité des dispositifs, des circulations intermédiales et de l’interaction avec la réception permet de comprendre les particularités et les forces des ressources visuelles. A travers une série d’études de cas, le séminaire se donne pour objectif de dégager les conditions théoriques d’une analyse du rôle du visuel dans la culture.

Non-lieu sur la liquidation de l'agence Sygma Un non-lieu a été rendu dans l'enquête sur la liquidation de Sygma en 2010, une affaire où cinq photographes accusaient le groupe américain Corbis d'avoir mis l'agence française de photojournalisme au tapis, a-t-on appris de source judiciaire. Les cinq plaignants, qui avaient tous travaillé pour Sygma, ont fait appel de ce non-lieu rendu le 22 octobre et deux d'entre eux se sont tournés vers la justice civile, a annoncé à l'AFP leur avocat, Me Jean-Philippe Hugot. Dans leur plainte, en 2011, les cinq photographes accusaient le groupe américain Corbis Corporation, propriété de Bill Gates, d'avoir volontairement vidé Sygma de sa substance après l'avoir rachetée en 1999. Les plaignants mettaient en cause la politique lancée par Corbis Corporation, qui avait incité à partir de 2002 les photographes de Corbis-Sygma à lui céder l'exploitation de leurs photographies archivées contre des droits d'auteurs.

Related: