background preloader

Wilfrid Estève

Wilfrid Estève
Related:  SITES PHOTOS

EMI-CFD Ecole des métiers de l’information Paris Artscape Vigie du Web A l'oeil | Journalisme & Photographie Xavier Lucas, le directeur de la photo du magazine du quotidien français Le Parisien, a demandé à Scout Tufankjian, l’auteur de la photographie de Michelle et Barack Obama la plus « likée », de jeter un « œil américain » sur le duel qui oppose deux femmes pour la Mairie de Paris. En savoir plus © Benjamin Girette / IP3 press : Kiev le 2 Fevrier 2014 : Un manifestant anonyme anti Yanukovitch inspecte les barricades ˆ l’entrŽe du stade Dynamo armŽ de son arme de poing sa croix et son talkie walkie. A 27 ans, Benjamin Girette est un de ces photojournalistes révélé par les « Printemps arabes ». Aujourd’hui, il revient de Kiev, avec une série de photos réalisées avec son iPhone. En savoir plus © Rafael Yaghobzadeh / Abaca press Depuis le début de l’année, c’est la troisième fois que ce jeune photojournaliste séjourne en Ukraine. Ukraine 20 février 2014: la bataille de Kiev ©Eric Bouvet Publié le 13 mars 2014 Dossier de presse – Source 2ème bureau En savoir plus Communiqué de presse.

Honkytonk Films untitled L’adolescence américaine Les photos n’ont rien à voir entre elles, leurs auteurs ne se connaissent pas, il n’y pas de suite logique. Pourtant, réunies dans ce portfolio elles racontent un bout de l’Amérique d’aujourd’hui. En tout cas, l’Amérique dans les yeux de sa jeunesse. Femme et journaliste en Iran Le cliché est apparu sur Twitter, en août dernier. Les classiques en couleur Ce sont de vieux clichés très célèbres en noir et blanc, qui ont été colorisés par des amateurs et des professionnels de la retouche photographique. De la couleur, toujours, mais pour des photos de la guerre de Sécession cette fois. L’expo Salgado décryptée Le blog Lunettes rouges (hébergé par Le Monde et tenu par Marc Lenot, critique d’art amateur) enfile ses binocles pour décrypter l’exposition Genesis du célèbre photographe brésilien Sebastiao Salgado. Le ghetto polonais par un photographe nazi Hugo Jaeger était un fidèle d’Adolf Hitler. James Nachtwey au micro

Thomas Salva Concours photos abusifs : quand le ministère s'en mêle La profusion des concours photo est telle, que nous sommes nous-même bien souvent submergés de demandes de publication d'appels à candidature. La plupart du temps, nous relisons avec attention les règlements, trop souvent abusifs en ce qui concerne les droits d'auteur. Nombreux sont en effet les entreprises ou entités artistiques qui se créent volontiers un fonds photographique grâce aux concours qu'ils organisent. Gratuitement, les œuvres deviennent leur propriété, et libre alors à eux d'en faire l'utilisation de leur choix (et d'apporter les modifications de leur choix !) N'oublions pas que pendant ce temps, de grandes enseignes à la mode vendent des clichés à prix cassés dans des boutiques tendances de quartiers touristiques parisiens. Le point culminant semblerait avoir été atteint par le ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie en personne. Tout est dit, et surtout, cela prouve l'excès dans lequel est tombé le concours photographique. Claire Mayer

La nuit oubliée, 17 octobre 1961 The project Le 17 octobre 1961 est un moment oublié de l’histoire de France. Longtemps, les atrocités commises pendant cette manifestation pacifique d’Algériens ont été passées sous silence par le gouvernement et les médias français. Aujourd’hui, on en sait beaucoup sur la violence de cette nuit : au moins 200 Algériens ont été tués, abttus, frappés ou jetés à la Seine ; 11 500 autres ont été arrêtés et souvent torturés. Des centaines enfin ont été renvoyés dans leur pays. La nuit oubliée - 17 octobre 1961 propose un voyage interactif vidéo, photographique, sonore et littéraire sur ces événements. Nous avons donc déjà interviewé plusieurs personnes : Jean-Luc Einaudi, citoyen qui a consacré 30 ans de sa vie au sujet ; Ali Haroun, ancien cadre du FLN France ; Rahim Rezigat, Algérien témoin de la manifestation interné au Centre de tri de Vincennes... Nous sommes revenus sur les lieux de l'événement, avons fouillé les archives, trouver des documents. Qui suis-je ? Why fund it?

SNAP! | A father photographs the world of his autistic son Timothy Archibald started photographing his autistic son Elijah when he was 5 years old. His aim was to document the often bizarre and incomprehensible world of his son but the project developed into much more. Elijah has a need for repetition, loves mechanical objects and is socially withdrawn and Timothy set out to document these often annoying habits and rituals. “According to Timothy, his project Echolilia helped him understand the situation, his role as father, but most importantly, to accept his own son’s differences.

La nuit oubliée Dans un communiqué de presse du 5 octobre 1961, le préfet de police Maurice Papon conseille « de la façon la plus pressante » aux Français Musulmans d’Algérie (FMA) « de s’abstenir de circuler la nuit dans les rues de Paris et de la banlieue parisienne, et plus particulièrement entre 20h30 et 5h30 du matin ». Inspiré du couvre-feu, ce dispositif a été mis en place pour « mettre un terme » officiellement « aux agissements criminels des terroristes algériens ». En fait, il est violemment critiqué pour son aspect discriminatoire et légalement indéfendable. A Paris, le 17 octobre 1961, des hommes et des femmes se réunissent sur les grands boulevards pour protester contre cette mesure raciste. Officiellement, 11538 personnes ont été arrêtées. Plus de 300 ont disparu : écrasées, matraquées, noyées, assassinées. Ce web documentaire est découpé en quatre parties : la manifestation, les coulisses, la guerre d’Algérie et le souvenir.

Related: