background preloader

Qu’est-ce qu’un “intranet social” ou un “intranet 2.0″

Qu’est-ce qu’un “intranet social” ou un “intranet 2.0″
Résumé : l’intranet 2.0 ou intranet social, tout le monde en parle tout en se demandant à quoi cela peut ressembler. Entre le mythe qui veut que demain l’intranet disparaisse au profit d’un réseau social et les titulaires habituels de la responsabilité de l’intranet qui sont mal à l’aise dès qu’on sort d’une logique purement descendante, les débats idéologiques et fonctionnels ont de beaux jours devant eux. L’intranet social n’est pas tant la prise du pouvoir du réseau social qu’une socialisation des grands piliers de l’intranet traditionnel : information, personnes, outils métiers. Beaucoup d’entreprises repensent (ou pensent à repenser) leur bon vieil intranet qui commence à accuser le poids des années et se demandent, notamment, comment y intégrer la fameuse “couche 2.0″ dans ce qui doit être un intranet social ou 2.0, selon la terminologie que choisira le porteur du projet. Voici donc quelques pensées mal dégrossies et un peu en vrac. La socialisation de l’information Le “non outil” Related:  Intranet / Portail entreprise

2013: l'intranet en tout petit au coeur du réseau social d'entreprise? Le salon Solutions Intranet & collaboratif cette semaine, a certainement été un évènement important pour la prise de conscience de cette convergence entre l'intranet et les réseaux sociaux à la sauce collaboratif:plusieurs articles pour aborder les principales annonces et retour d'expériences comme celui du Journal du Net - Les intranets à l'heure des réseaux sociaux d'entreprise.présence remarquée d'entreprises comme GDF SUEZ, de conseils comme USEO qui poursuit son travail d'évangélisation et de liant à ce jeune éco-systeme et d'une avalanche de nouveaux produits.Il est intéressant de comparer avec l'édition 2009 et de voir le chemin parcouru ces deux dernières années. Et pour ceux qui ont lancé en interne leurs premières initiatives à cette époque d'envisager l'avenir. Pour cela faisons un flashback avec l'article consacré au salon 2009 publié par Nextmodernity :un salon petit, ramassé, mais où la plupart des visiteurs avaient des projets ou une problématique en tête.

Définition et usages de l’intranet 2.0 Voilà un petit moment que l’on parle d’intranet 2.0 ou de social intranet (j’en parlais déjà en 2007 : Les dernières tendances en matière d’intranet 2.0), mais a-t-on déjà pris le temps d’en définir les contours ? Bon en fait il existe déjà de nombreuses définitions et c’est plutôt moi qui suis à la traine sur ce sujet… Je vous propose donc de rattraper ce retard et de faire le point avec vous sur ce meta-concept. « Meta-concept » ? Oui tout à fait, car il n’existe pas réellement de définition précise, uniquement des interprétations de l’évolution de l’outil informatique en entreprise. Vaste sujet qui mérite quelques explications. Car il faut bien préciser que le fait de greffer un système de commentaires sur un intranet traditionnel est loin d’être suffisant. Définitions Comme précisé plus haut, il n’existe pas de définition officielle ni rigoureuse. Les intranets 2.0 fonctionnels qui reposent sur les outils du web 2.0 (RSS, blogs, mashups..) Les 5 composantes d’un intranet 2.0

25 000 euros (ht) par an pour un Intranet 2.0 pour 2 000 personnes 01net. le 21/10/08 à 16h00 Une grande entreprise souhaite se doter d'un intranet de nouvelle génération de type 2.0 pour proposer à ses 2 000 collaborateurs des services en ligne tels que des flux RSS, une suite bureautique collaborative ou un module de gestion de la relation client. Après avoir été conseillée par la société Revevol pour les fonctions à mettre en place, l'entreprise s'est tournée vers l'éditeur PersonAll et vers l'intégrateur NRX. Ces derniers lui ont fait une proposition de mise en ?"uvre globale incluant logiciels et services. La solution est basée sur Knowledge Networks Entreprise, de PersonAll. Un pack d'intégration de démarrage Décidée à se doter de cet intranet, l'entreprise doit par la suite payer un droit d'utilisation annuel (licences) qui se répartit en une part fixe (5 000 euros) et une part variable (10 euros par utilisateur). L'intégration proprement dite est également scindée en deux parties. L'intégration spécifique est facturée à part (7 000 euros).

Intranet : du portail 1.0 au portail 2.0 La situation des portails intranet en entreprise n'est pas toujours simple. Avec la présence de Lotus Notes ou de Microsoft Sharepoint, les organisations tentent de rentabiliser leur investissement (souvent déjà élevé) en utilisant leur solution pour construire un portail Intranet. Mais cela ne répond plus toujours aux besoins. Microsoft Sharepoint 2007 (MOSS) : une réponse incomplète Avec 40% des intranets dans le monde, Microsoft a fait une percée importante sur ce marché ces dernières années. - calendriers partagés - listes paramétrables, dont on peut faire simplement de nombreux usages simples (liste et suivi d'actions, gestion de reporting, etc...) - blog - wiki - partage d'images Lotus Notes : Pas mieux Les entreprises qui se trouvent en v6.x ou v7 de Lotus Notes se retrouvent ainsi parfois contraintes soit à la migration vers une v8, soit à un changement drastique. Ce que l'on demande à un Portail 2.0 - mails de synthèse sur les dernières nouveautés du portail Qu'en pensez-vous ?

Intranet : 10 fonctions-clés pour 10 besoins Disposer d'un intranet n'est plus un luxe, ni même un projet secondaire : l'habitude du Web et la dématérialisation croissante des outils de travail ont préparé les collaborateurs à l'outil et son support, autant qu'amplifié la nécessité de faire transiter un maximum de services au sein d'un environnement fédérateur. Le temps où l'intranet rimait seulement avec météo, fil d'information et liste téléphonique est révolu : les possibilités sont vastes et accessibles (en termes d'interface comme de coûts) : les besoins, pour les raisons que nous venons d'évoquer, ont désormais subi la maturation nécessaire pour ne plus devoir être jugés articifiels, mais réellement sources de productivité. La grille suivante propose d'offrir une table de correspondance entre les besoins les plus communément exprimés dans le cadre de projets intranet, et les fonctionnalités dont se prévalent la plupart du temps les solutions dédiées.

Le support papier, insoupçonné vecteur de promotion de l'intranet Implémenter son intranet, c'est bien. Mais porter son existence à la connaissance de l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise, c'est encore mieux. Car avant d'envisager l'adhésion (massive) de ces derniers à son intranet, encore faut-il recourir - et le plus en amont possible - aux techniques de teasing adéquates pour attiser suffisamment leur curiosité. Ainsi, parmi les techniques de teasing les plus utilisées, on trouvera celles basées sur les canaux de communication traditionnels tel que l'affichage, les plaquettes et journaux internes papier - ou d'autres, plus modernes, comme le réseau câblé de télévision interne de l'entreprise. Alors qu'il existe pléthore de techniques de teasing, ces dernières pourront en tout cas être déployées dans deux cas de figure. En plus de la communication papier, d'autres techniques inattendues pourront d'ailleurs être mises en oeuvre.

Intranet et Extranet Décembre 2017 Intranet Un intranet est un ensemble de services internet (par exemple un serveur web) internes à un réseau local, c'est-à-dire accessibles uniquement à partir des postes d'un réseau local, ou bien d'un ensemble de réseaux bien définis, et invisibles (ou inaccessibles) de l'extérieur. Un intranet repose généralement sur une architecture à trois niveaux, composée : de clients (navigateur internet généralement) ; d'un ou plusieurs serveurs d'application (middleware): un serveur web permettant d'interpréter des scripts CGI, PHP, ASP ou autres, et les traduire en requêtes SQL afin d'interroger une base de données ; d'un serveur de bases de données. De cette façon, les machines clientes gèrent l'interface graphique, tandis que les différents serveurs manipulent les données. Un intranet possède naturellement plusieurs clients (les ordinateurs du réseau local) et peut aussi être composé de plusieurs serveurs. L'utilité d'un intranet Avantages d'un intranet Mise en place de l'intranet

De l’intérêt d’un Portail d’Entreprise Dans tout projet d’intégration d’entreprise visant à agréger des services provenant de différents silos applicatifs, le serveur d’application centralisé semble être une évidence, et l’on parle alors de Portail d’Entreprise. On écoutera patiemment les arguments des éditeurs de telles solutions ainsi que ceux des DSI qui vantent les qualités du portail d’entreprise comme point d’entrée centralisé (maîtrisé, personnalisable, sécurisé, etc.) pour l’ensemble d’un porte-feuille applicatif. Allons donc ! Un point d’accès centralisé ? Un grand portail d’infrastructure d’entreprise n’a aujourd’hui plus aucun intérêt (s’il en a jamais eu) si les services applicatifs qu’il centralise sont des services web : la mise en place de flux RSS et ATOM, plus quelques widgets ont beaucoup plus de valeur que ces projets de centralisation de l’accès à l’information et aux applications.

Réseaux Sociaux Entreprise - Accueil

Related: