background preloader

Université Populaire de Caen

Université Populaire de Caen
Related:  Domaines PenséesPhilosophie

Université populaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une université populaire est un organisme d'éducation populaire, dont l'objectif est la transmission de savoirs théoriques ou pratiques pour tous. La plupart des universités populaires en France ont un statut associatif. Les origines[modifier | modifier le code] Le concept est dû au Danois Nikolai Frederik Severin Grundtvig (1783-1872), pasteur luthérien puis évêque. Connu comme écrivain, il exerça, et exerce toujours, une influence importante sur les conceptions pédagogiques en vigueur au Danemark, où les écoles libres et les collèges populaires représentent l'héritage légué par Grundtvig et Kristen Kold (autre pédagogue danois, contemporain de Grundtvig). En Europe[modifier | modifier le code] France[modifier | modifier le code] Les premières structures en France s'occupant de l'éducation des adultes des milieux populaire sont les associations philotechniques. Naissance : antisémitisme et instruction obligatoire[modifier | modifier le code]

Scop Le Pavé Richard Stallman Pour les articles homonymes, voir Stallman. Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le ), connu aussi sous les initiales rms (en minuscules[1]), est un programmeur et militant du logiciel libre. Initiateur du mouvement du logiciel libre, il lance, en 1983, le projet GNU et la licence publique générale GNU connue aussi sous l’acronyme GPL. Depuis le milieu des années 1990, il consacre la majeure partie de son temps à la promotion des logiciels libres auprès de divers publics un peu partout dans le monde. Biographie[modifier | modifier le code] Richard Matthew Stallman est né à Manhattan le . Tout bascula au début des années 1980. Emacs[modifier | modifier le code] Cette version augmentée de TECO conduisit les hackers du AI Lab à programmer une quantité énorme de macros. Avec Guy Steele, Richard Stallman entreprit de réorganiser toutes les commandes en un système unifié et plus universel. Le projet GNU[modifier | modifier le code] Faits[modifier | modifier le code] Richard M.

L'art contemporain en banlieue Tadashi Kawamata, 'Gandamaison', La Maréchalerie, Versailles, 2008 © Laetitia Tura Ceux qui estiment qu'art contemporain (« = fumiste, intello, bobo, parigot ») et banlieue (« = caille-ra, émeutes, inculte, insultes ») sont condamnés à faire mauvais ménage feraient bien de traverser le périph' de temps en temps. En une vingtaine d'années, de la petite ceinture accessible en métro jusqu'aux terminus ô si lointains des lignes de RER, les centres et galeries d'art contemporain ont poussé comme des champignons magnétiques, rivalisant d'audace et de qualité. Résidences d'artistes, espaces d'exposition flambants neufs, monuments historiques réhabilités : c'est ici, entre béton et campagne, que bourgeonnent et s'épanouissent certaines des meilleures adresses d'art contemporain d'Ile-de-France. De quoi bousculer quelques bons vieux a priori... Auteurs : Tania Brimson et Géraldine Bouton

Diogène le Cynique. Diogène (de Sinope ou le Cynique), célèbre philosophe grec, né à Sinope vers la fin du IVe siècle av. J.-C., mort à Corinthe en 323, le jour même, dit-on, où Alexandre mourut à Babylone. Son père, Hicésias, était un changeur, et en même temps un faux monnayeur : Diogène lui-même, dans sa jeunesse, participa au crime de son père et fut forcé de s'exiler. « Tu ne trouveras pas un bâton assez dur, répondit-il, pour m'éloigner de toi tant que tu parleras. » Antisthène se résigna et le disciple ne tarda pas à surpasser le maître en vertu cynique. ll paraît avoir vécu surtout à Athènes, mais il est possible aussi qu'il soit allé enseigner sa morale de ville en ville : il séjourna notamment à Corinthe. Diogène fut un des philosophes les plus populaires de la Grèce : c'est aussi un de ceux que les modernes connaissent le mieux. Diogène logeait, dit-on, dans un tonneau, n'ayant pour meubles qu'une besace, un bâton et une écuelle. . .

AUPF Henri Guillemin explique Robespierre et les "Révolutions Françaises" : la fausse et la vraie Henri Guillemin explique Robespierre et les "Révolutions Françaises" : la fausse de 1789 (les nouveaux riches prennent le pouvoir aux anciens) et la vraie de 1792 (le peuple est enfin défendu, pendant deux ans) Chers amis, Comme vous le savez (puisque j'en parle tout le temps depuis des mois), je suis en train de devenir complètement drogué d'Henri Guillemin, dont une captivante "intégrale" des vidéos est publiée sur le site de RTS (Radio Télévision Suisse) L'intégrale de Guillemin sur le site de RTS : Henri Guillemin écrit la contre-histoire des 200 ans d'impostures du "gouvernement représentatif". Cet homme bon nous a laissé un peu plus d'une centaine de vidéos d'une demi-heure (parfois une heure), littéralement passionnantes, et quelques dizaines de livres en cours de réédition complète, aux éditions Utovie (utovie.com), encore plus importants. Je compte mettre en valeur, progressivement, une à une, les vidéos les plus importantes.

CIP-IDF - Coordination des intermittents et précaires d'Ile-de-France Alain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : Alain, sur le Wiktionnaire Alain est un nom propre qui peut désigner : Prénom et patronyme[modifier | modifier le code] Saints des Églises chrétiennes[modifier | modifier le code] Voir Saint Alain Patronyme[modifier | modifier le code] Alain est un nom de famille notamment porté par : Albert Alain (1880-1971), compositeur et organiste français ;Jehan Alain (1911-1940), son fils, compositeur et organiste françaisOlivier Alain (1918-1994), son oncle, organiste et compositeur français ;Marie-Claire Alain (1926-2013), sœur de Jehan, organiste française. Princes bretons[modifier | modifier le code] Autres personnalités[modifier | modifier le code] Alain d'Auxerre, XIIe siècle, abbaye de Clairvaux, écrivain théologien.Alain de Lille, (latin : Alanus Insulis), né avant 1128 à Lille (?) Voir aussi[modifier | modifier le code]

OPCA-OPACIF Les missions En France, chaque employeur de droit privé est soumis à une obligation de financement de la formation professionnelle continue. Cette obligation est calculée en fonction de la taille de l’entreprise en part de la masse salariale. Par exemple, une entreprise de plus de vingt salariés doit financer au moins à hauteur de 1,6 % de sa masse salariale la formation professionnelle continue. Cette obligation est composée de trois parties : une partie destinée principalement au plan de formation (0,9 % pour les entreprises de plus de vingt salariés), une autre à des actions de formation plus longues, la professionnalisation (0,5 %) et une dernière pour les congés individuels de formation (0,2 %). Concernant le plan de formation et la professionnalisation, les partenaires sociaux concluent des accords sur la formation professionnelle dans lesquels :

[Ed. Spec.] Richard Stallman et la révolution du logiciel libre Acheter sur EVL (€ 22,00) « Chaque génération a son philosophe, écrivain ou artiste qui saisit et incarne l’imaginaire du moment. Il arrive que ces philosophes soient reconnus de leur vivant, mais le plus souvent il faut attendre que la patine du temps fasse son effet. Que cette reconnaissance soit immédiate ou différée, une époque est marquée par ces hommes qui expriment leurs idéaux, dans les murmures d’un poème ou dans le grondement d’un mouvement politique. L’informaticien en question s’appelle Richard Stallman. Pour en savoir plus sur le projet et ses différents protagonistes, vous pouvez également voir la conférence de Richard Stallman, venu nous rendre visite à Paris le jour de la sortie du livre. Richard Stallman Photo de RMS par Sam Ogden Né en 1953, Richard Stallman est un programmeur américain hors pair considéré comme le « père » du logiciel libre. Les auteurs Richard Matthew Stallman est le fondateur charismatique du mouvement GNU à l’origine du logiciel libre. L’éditeur

Related:  All about