background preloader

Nouveaux schémas de pensée: quel impact sur l’éducation?

Nouveaux schémas de pensée: quel impact sur l’éducation?
Michel Serres l’a joliment surnommée « Petite Poucette », en raison de la dextérité et la rapidité avec laquelle l’individu type de cette génération née après 1980 fait usage de ses pouces pour tapoter sur les écrans numériques. D’autres ont opté pour des termes plus génériques, comme la « génération du Millénaire », la « génération Y » ou encore la « génération Net ». L’appellation qui a eu le plus de succès est certainement celle du futurologue américain Marc Prensky, qui parle depuis 2001 des « digital natives », les enfants du numérique pourrait-on dire en français. Une question de générations ?Derrière ces nombreuses dénominations, ces experts veulent mettre le doigt sur un même phénomène : ceux qui sont nés après 1980 seraient différents des précédentes générations car leur exposition aux nouvelles technologies impacterait leur cerveau, façonnant des modes de pensée et d’apprentissage différents. Nous y gagnons et nous y perdons, donc. Quel impact pour le système éducatif?

http://www.paristechreview.com/2015/02/16/schemas-pensee-education/

Related:  Culture numériquePédagogie du 21è siècleEducation et numériqueEducation 2.0

Bernard Stiegler : «Avec le numérique, nous sommes dans l’obligation de repenser l’éducation» *Bernard Stiegler enseigne la philosophie aux universités de Compiègne et de Londres, président du l’association Ars Industrialis, directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation du Centre Georges Pompidou (IRI), membre du Conseil National du Numérique. Pourquoi l’éducation devrait-elle changer ? L’éducation doit changer parce que le savoir a changé. Ce changement profond est visible dans des sciences comme les mathématiques, l’astrophysique ou les nanosciences pour n’en citer que quelques-unes... Mais c’est également vrai dans le domaine de la langue et des savoirs, où Google est en train de bouleverser les cadres traditionnels comme l’a montré Frédéric Kaplan notamment. Et il n’y a pas que les savoirs académiques qui se trouvent ainsi changés : les savoir-faire sont revisités, notamment par l’écosystème des fablabs (1), et quant aux savoir-vivre, ils se trouvent à la fois détruits par les réseaux sociaux et construits sur de nouvelles bases...

lettres - réparer les vivants de Maylis de Kérangal, un roman contemporain au "coeur de l'homme" Un questionnaire a permis aux élèves de connaître l’histoire du don d’organe et les lois de la bioéthique dans ce domaine. Docteur Dubé, anesthésiste, responsable du service de transplantation au CHU d’Angers, et Cécile Deslandes, présidente de l’association France ADOT 49 ont rencontré les deux classes pour expliquer la longue démarche entre donneur et receveur.L’association ADOT 49 a pour mission d’informer le public afin qu’il puisse prendre position sur le don d’organe de façon clairvoyante. La Loi Cavaillet de 1976 précise que le prélèvement d’organe est légal en dehors d’une interdiction formelle du défunt ; toutefois, le service médical continue à demander l’accord des familles qui refusent à hauteur de 33%. Cet accord qui est un enjeu médical crucial est mis en scène avec exactitude et délicatesse dans le roman. Étape 4 : La médecine dans la littérature

L'Agence nationale des Usages des TICE - La réalité virtuelle pour l’enseignement de savoirs abstraits ou nécessitant la pratique du terrain par Julie Giraudon * Les environnements de réalité virtuelle sont de plus en plus utilisés dans de nombreux domaines, dont l’éducation où ils offrent de nouvelles opportunités d’apprentissage. Cette technologie est utilisée comme ressource d’information ou comme outil pédagogique où l’élève prend une part active dans l’apprentissage en interagissant avec le dispositif. Formateurs - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 19/11/15 par CANOPÉ académie d'Amiens Qu’est-ce que c’est ? Il existe de nombreux générateurs d’exercices sur Internet qui permettent de créer rapidement différents types d’activités : des QCM/quiz, des textes à trous, des éléments à remettre dans l’ordre, des mots croisés, des dictées… Le plus simple est d’utiliser les outils en ligne.

Safer Internet Day 2016 Présentation Le Safer Internet Day est un événement mondial organisé par le réseau européen Insafe /Inhope pour la Commission européenne tous les ans au mois de février pour promouvoir un meilleur Internet pour les jeunes. Célébré dans plus de 100 pays, le Safer Internet Day a rapidement dépassé les frontières de l’Europe pour devenir au fil des ans un rendez-vous incontournable en matière d’éducation au numérique et de e-sécurité. En France, le Safer Internet Day est parrainé par Qwant, qui a lancé un nouveau moteur de recherche pour les 6-13 ans Qwant Junior. Ce moteur de recheche garantit une navigation sans tracking ni publicités en excluant les contenus à caractère violent et choquant. Que pouvez-vous faire ? Organiser vos propres événements - rencontres, tables rondes, conférences de presse, campagnes en ligne, animations de vos réseaux, actions dans votre entreprise...

Données personnelles en éducation Belle présentation hier à la cantine numérique de Brest, Benjamin André est venu nous présenter la solution de cloud personnel CozyCloud qui permet donc d’héberger soi même ses données personnelles, de le gérer et de les faire interagir entre elles hors des silos de données que sont les grands opérateurs du Web. Cela permet à la fois de reprendre le contrôle sur ses données, de les partager avec des applications tierces, et d’imaginer de nouvelles applications innovantes. Bref, une approche qui revitalise l’innovation, qui redonne confiance sur le devenir des données personnelles tout en permettant d’éviter l’amoncellement de données dans des serveurs centralisés. D’après Benjamin, cela donne une opportunité aux secteurs du pré-numérique pour pouvoir réagir à la transition numérique qui les menace (voir l’excellente synthèse de Nicolas Colin : les 5 étapes du déni). Or quelque part l’éducation est un de ces secteurs du pré-numérique, qui a dans tous les cas bien besoin de se réformer.

Le dossier de santé électronique vu par les patients Des chercheurs américains[1] se sont récemment penchés sur l’expérience de patients ayant pu accéder au contenu de leur dossier électronique via Internet. À l’heure actuelle, il est parfois possible d’avoir accès à une partie de son dossier médical, mais il est plutôt rare que la totalité de son contenu soit disponible pour les patients ou même leurs représentants. Le département américain responsable des vétérans (US Departement of Veterans Affairs) a ouvert entre 2000 et 2010, un projet pilote MyHealthVet à plus de 7460 patients vétérans qui pouvaient, via ce portail, accéder ainsi que leurs représentants (avec consentement de l’usager), à la totalité du contenu de leur dossier de santé, incluant les notes au dossier, les différents tests passés ainsi que leurs résultats.

Pédagogie et technologie : ne pas se tromper de priorité ! On m’a demandé à plusieurs reprises si l’on apprenait mieux avec le numérique. Ma position est assez claire à ce sujet : le numérique ne fait pas mieux apprendre par principe, par contre, il permet de créer des situations d’apprentissages riches, qui elles, permettent de développer des apprentissages en profondeur. Voyons donc quelques éléments de réflexion à ce sujet. 1 – Le syndrome NSD NSD pour No Significant Difference !

Related: