background preloader

Activités pour la classe

Activités pour la classe
Ce module pose les bases de la méthode de classification scientifique et permet de réaliser les exercices les plus simples avant de passer à des échantillons plus complexes. Avant d’entreprendre un premier exercice, le maître devra amener les élèves à découvrir par une démarche d’investigation les principes inhérents à la classification. Elle pourra être précédée de lectures d’album, d’une sortie dans un zoo, parc animalier, ferme pédagogique … Les caractères permettant de classer les animaux sont des arguments scientifiques. À ce titre, ils font l’objet de débats entre élèves permettant d’en discuter la validité. Le module complet proposé en téléchargement est une séquence de 4 séances. Related:  Classification du vivantApproche pédagogique

Classer des animaux de la poissonnerie La séquence obéit à une même méthodologie, transversale aux cycles 2 et 3. La base de départ de l'activité est : un échantillon d’espèces et une liste de caractères sont proposés. Cette liste de caractères permettant de classer n’est pas donnée aux élèves dans un premier temps. Ces derniers recherchent les caractères communs entre les organismes en observant une planche photographique des animaux d'un même milieu (savane africaine, arctique, forêt tempérée ...) ainsi que des informations complémentaires données par une planche anatomique. Ensuite, les élèves réalisent un protocole en observant et en notant dans leur cahier d'expérience puis dans un tableau des caractères communs les points communs entre les êtres vivants tout en respectant les principes suivants : Un des buts de ces exercices est de donner aux enfants une première vision ordonnée du monde vivant et de leur faire comprendre que la classification des organismes repose sur des principes simples mais rigoureux.

La lune: découverte et explication du phénomène de lunaison La séquence se déroule en 4 étapes Étape 1: mise en situation (séance 1) / Étape 2 : observation et première formulation du problème (séance 2) / Étape 3 : recherche et investigation (séance 3) Étape 4 : explication du phénomène (séances 4, 5, 6 et 7). Séance 1: situation déclenchante Les enfants s'interrogent : "La Lune change de forme, qu’est-ce que ça veut dire?" A partir de cette question, les élèves font part de leurs conceptions et de leurs représentations. Tous admettent la nécessité de mener l'observation sur les modifications de l'apparence de la Lune. Séance 2 : Faire observer et faire dessiner la Lune chaque jour, telle qu’on la voit. Cette période d’observation a duré du mois d’octobre 1999 au mois de mars 2000. Déroulement Chaque élève a une grille d'évaluation. Fiche d’observations Un premier bilan, après quelques semaines d’observation fait apparaître les remarques et les réflexions suivantes : La Lune change. Analyse pédagogique Qu'est-ce qui fait changer la forme de la Lune?

Classification phylogénétique du vivant - "classer des animaux" sur perigord.tm.fr (voir aussi "fossiles, évolution et classification des animaux", sur le même site.) Un site proposant des documents téléchargeables permettant de classer les animaux de la ferme, de la forêt tempérée, de la savane africaine, pour les cycles 2 et 3 : une démarche pédagogique complète et des documents très riches sur la classification avec les élèves. La main à la Pâte (Activités de classe / biologie animale et végétale / classification d'êtres vivants) Le site de "la main à la pâte", qui propose des activités et des documents téléchargeables pour les cycles 2 et 3 (classer des animaux de la forêt tempérée ; classer les animaux de la poissonnerie ; l’homme, un animal comme les autres ; une proposition d’activités sur la classification des êtres vivants en cycle 3).

classification du vivant Classer le vivant, une nécessité : On classe le vivant depuis l’Antiquité. Les critères de classification ont été déterminés par les besoins des hommes (classification utilitaire des végétaux au Moyen-Age, qualités thérapeutiques ou poisons), guidés par leurs croyances (classification en accord avec le créationnisme par Linné et Cuvier, lutte pour imposer l'idée de filiation des organismes par Lamark et Geoffroy Saint Hilaire...), liés aux progrès des techniques scientifiques d’observation et d’identification (découverte de nouveaux organismes microscopiques, ADN et classification phylogénétique...). Les étapes de la classification du vivant font alterner des périodes de multiplication des groupes et de réunion de ceux-ci en groupes plus larges. Classer les procaryotes : Les procaryotes n'apparaissent dans la classification qu'à partir de leur identification, à la fin du 19ème siècle. A- De l'Antiquité aux classifications fixistes B- Les transformistes haut_de_page B- Les transformistes

Conceptions des élèves (c2-c3) Enseigner la classification des animaux - Direction des services départementaux de l'Éducation nationale de la Haute-Saône Sur le site académique CONSULTEZ LA RUBRIQUE PédagogieFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE OrientationFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Vie scolaireFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE Examens et concoursFERMER CONSULTEZ LA RUBRIQUE PersonnelsFERMER Accueil > Pédagogie > Science et technologie > Enseigner la classification des animaux Enseigner la classification des animaux Les ressources pédagogiques sont à consulter sur le site des circonscriptions de la Haute-Saône. mardi 1er mars 2016 Tree of Life Web Project The Tree of Life Web Project (ToL) is a collaborative effort of biologists and nature enthusiasts from around the world. On more than 10,000 World Wide Web pages, the project provides information about biodiversity, the characteristics of different groups of organisms, and their evolutionary history (phylogeny). Each page contains information about a particular group, e.g., salamanders, segmented worms, phlox flowers, tyrannosaurs, euglenids, Heliconius butterflies, club fungi, or the vampire squid.

La classification des êtres vivants : principes généraux En donnant aux élèves une collection d'espèces à classer, l'enseignant peut atteindre un certain nombre d'acquisitions conceptuelles, dont la première est de classer sur la base de ce que les organismes ont, et non sur ce qu'ils n'ont pas/sur ce qu'ils font/là où ils vivent/ce à quoi ils servent ou encore sur un a priori de ce qu'ils sont. On évacuera ainsi d'une classification qui se veut scientifique les classifications utilitaires ("fruits de mer"), anthropocentrique ("invertébrés"), écologique ("fouisseurs", "poissons"). Connaître un être vivant, c'est d'abord répondre à la question "qu'est-ce qui le caractérise ?", avant de répondre à des questions du type "comment fonctionne-t-il ?". Les objectifs sont, sur plusieurs séances de : La première étape est un travail d'observation/description. Multiplier les photos d'individus d'une même espèce pour ensuite, à terme, permettre de percevoir ce qui est propre à une espèce puis ôter les doublons. Par exemple : On constate les emboîtements.

Chapitre 3 : la classification des êtres vivants Vertébrés, insectes, … comment classer les êtres vivants ? résultat Lors de la séance en salle informatique, nous avons utilisé le logiciel de classification Phylogenia ou Phylocollège . Activité possible Activité phylogénia On peut aussi utiliser le logiciel Phyloboite. Activité possible Ajouter une collection Fiche d’aide Ou l’animation Phylo classe La classification des vertébrés : animation pour comprendre La classification des végétaux : animation pour comprendre Les êtres vivants qui partagent un ou plusieurs caractères (critères, attributs) sont réunis dans un même groupe. Plus des espèces partagent de caractères et plus elles sont proches. Ne pas confondre la classification avec la détermination, déterminer un animal c’est retrouver son nom en utilisant une clé de détermination. Plus d’infos dans une autre rubrique du site

Enseigner Classification Evolution (ECEV): L'arbre phylogénétique du vivant L’arbre du vivant est une métaphore Il est important de prendre garde ou d’avoir en tête que, comme toute représentation imagée, l’arbre du vivant tente de compiler une histoire évolutive des êtres vivants riche et buissonnante. La métaphore de l'arbre est compliquée et il convient de distinguer 3 entités épistémologiques distinctes : L’arbre théoriqueL’arbre pratique (celui des laboratoires)L’arbre didactique (le plus métaphorique de tous) L'arbre théoriqueL’arbre représente la forme théorique de l'arbre généalogique de la vie : c’est une construction théorique de la forme qu'ont pu prendre les liens généalogiques passés, à jamais inconnaissables mais théoriquement existants. Exemple : l’arbre publié dans l’ouvrage de Darwin, l’Origine des espèces (1859) L'arbre pratique (celui des laboratoires) L’arbre représente une reconstitution partielle de l’arbre généalogique de la vie. Exemple : une phylogénie concrète publiée par une équipe de recherche sur un groupe d’organismes

Related: