background preloader

Portail:Politique

Portail:Politique
Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Accueil > Portail des portails > Portail de la société > Portail de la politique (doctrines : Altermondialisme, Anarchisme, Communisme, Libéralisme, Marxisme, Monarchie, Nazisme, République ; politique par pays : France) La politique recouvre au sens large l'ensemble des formes d'organisation et de structuration de la vie humaine. Plus spécifiquement, elle renvoie à deux réalités voisines : Celle du politique, soit du cadre organisationnel de référence d'une société donnée (structures, élections, régimes…)Celle de la politique, soit l'actualisation quotidienne et historique de ce cadre et des débats autour de ce cadre (acteurs, théories, idéologies…) Related:  Politique & actualité

Parti communiste français Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir PCF. Pour les autres articles nationaux ou selon les autres juridictions, voir Parti communiste. Histoire[modifier | modifier le code] Congrès de Tours[modifier | modifier le code] Premières années (1921-1933)[modifier | modifier le code] Les premières années du jeune parti sont marquées à la fois par de nombreuses exclusions de membres fondateurs du parti (comme Boris Souvarine, Alfred Rosmer, Pierre Monatte, Albert Treint…), par la stalinisation du parti, ainsi que par un activisme militant illustré, par exemple, par des manifestations contre la guerre du Rif, en 1925, et plus généralement par l'antimilitarisme. Henri Barbé et Pierre Celor, qui accèdent au secrétariat du parti en 1927, sont emblématiques de ce nouveau personnel dirigeant. Antifascisme, Front populaire et guerre d'Espagne (1934-1939)[modifier | modifier le code] La Chambre des députés élue en mai 1936.

Portail:Économie Cependant, le mot est polysémique. L’économie est le concept étudié par les sciences économiques, celles-ci prenant appui sur des théories économiques, et sur la gestion pour sa mise en pratique. Le terme « d’économie » (economics en anglais), au sens uniquement d’économie politique, a été popularisé par les économistes néoclassiques tel qu’Alfred Marshall. Le mot « économie » devient alors, de façon concise, synonyme de « science économique » et peut être considéré comme substitut de l’expression « économie politique ». L’économie au sens moderne du terme commence à s’imposer à partir des mercantilistes et développe à partir d’Adam Smith un important corpus analytique qui est généralement scindée en deux grandes branches : la microéconomie ou étude des comportements individuels et la macroéconomie qui émerge dans l’entre-deux-guerres. Lire la suite

Pas de roses sans épines ! | Le blog de la gauche qui pique Portail:Droit Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Accueil > Portail des portails > Portail de la société > Portail du droit (bioéthique, droits de l'homme, criminologie, police ; droits nationaux : français, marocain) Lumière sur... Guiteau, qui se dit inspiré par Dieu, est interné à la suite de l'attentat au St. Elizabeths Hospital dans le quartier sud-est de Washington. Lire la suite Autres articles sélectionnés au sein du portail Droit Index thématique Pour découvrir les critères de cette classification, voir l'article Branches du droit Autres projets juridiques de Wikimedia

le blog de corinne morel darleux Portail:ONU Kofi Annan, le septième Secrétaire général (SG) des Nations unies, est né le à Kumasi au Ghana. Il est le premier SG à sortir des rangs du personnel de l’organisation. Il a commencé avec l’Organisation mondiale de la santé en 1962. Dans les années 1980 et 1990, il travaillait comme Sous-Secrétaire général à la gestion des ressources humaines, Coordonnateur des Nations unies pour les questions de sécurité, Sous-Secrétaire général à la planification des programmes, au budget et à la comptabilité, puis Contrôleur. Pendant le génocide au Rwanda en 1994, il fut Secrétaire général adjoint au Département des opérations de maintien de la paix. Il a pris ses fonctions en 1997 après que les américains ont mis leur veto contre un deuxième mandat pour Boutros Boutros-Ghali comme SG. Pendant son mandat, plusieurs réformes ont été réalisées : parmi elles, la création de plusieurs bureaux et départements pour mieux diriger les Nations unies. Le , il reçoit le Prix Nobel de la paix.

Géopolitique La géopolitique (du grec ancien : γῆ / gễ « terre » et πολιτική / politikḗ « politique ») est l'étude des effets de la géographie (humaine et matérielle) sur la politique internationale et les relations internationales. C'est une méthode d'étude de la politique étrangère pour comprendre, expliquer et prédire le comportement politique international à travers les variables géographiques. Il s'agit notamment des études régionales, du climat, de la topographie, de la démographie et des ressources naturelles. Plusieurs définitions en ont été données[1] : étude des « relations entre les facteurs géographiques et les entités politiques » (André-Louis Sanguin) ; « discipline qui essaie d’expliquer la formation et l’action des puissances politiques dans l’espace » (Fondation des études pour la défense nationale) ; « analyse géographique de situations socio-politiques » (Michel Foucher). Genèse de la géopolitique[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Dictionnaires

Portail:Mathématiques Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les mathématiques, du grec máthēma (μάθημα) signifiant « connaissance, science », constituent un domaine de savoir, de recherche et d'enseignement, fondé sur le raisonnement logique. Elles portent sur les nombres, les formes, les opérations et d'autres notions qui permettent entre autres de modéliser l'évolution dans le temps, les procédures, notamment en informatique, et même le hasard. Les mathématiques irriguent toutes les disciplines scientifiques et sont utilisées en économie ou dans les innovations technologiques, mais elles ont aussi des relations avec la philosophie, les arts plastiques, la musique et même les jeux et la littérature. Branches des mathématiques Vous souhaitez participer ? En dehors de Wikipedia

Théorie du Heartland Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie du Heartland est le nom donné à une analyse géopolitique globale de l'histoire du monde proposée par le géographe britannique Halford John Mackinder qu'il a publiée en 1904 sous la forme d'un article, présenté à la Royal Geographical Society, titré The Geographical Pivot of History (le pivot géographique de l'histoire)[1]. L'importance de facteurs non-géographiques[modifier | modifier le code] À l'image du déterminisme scientifique de la géopolitique allemande, Mac Kinder est fortement empreint d'un darwinisme géographique. L'île monde et le Heartland[modifier | modifier le code] Mackinder propose une division de l'espace terrestre comme suit: Le Heartland se trouvant au centre de l'"Île monde" , s'étendant de la Volga au Yangtze et de l'Himalayas à l'Arctique. L'importance stratégique de l'Europe de l'Est[modifier | modifier le code] En 1919, Mackinder résuma sa théorie : « Who rules East Europe commands the Heartland;

Related: