background preloader

Harcèlement de rue ou compliment ? — Je veux comprendre

Harcèlement de rue ou compliment ? — Je veux comprendre
— Publié le 16 février 2015 #TuVoisCestFacile, une vidéo édifiante Des cerveaux géniaux de Marion Seclin & Ivan est sortie cette vidéo à haut potentiel pédagogique (mais aussi rigolo) montrant par a+b que harcèlement de rue n’est pas drague. Derien. Harcèlement de rue ou compliment ? Depuis que Sofie Peeters a mis en évidence le harcèlement de rue grâce à une vidéo réalisée en caméra cachée, la parole s’est progressivement libérée autour de cette épuisante banalité. Le nombre de femmes touchées par ce phénomène prouve qu’il ne s’agit pas de faits isolés, mais d’un problème de société. En novembre 2014, la vidéo d’une femme traversant plusieurs quartiers de New York, tournée en caméra cachée, avait dépassé les 10 millions de vues en quelques jours (près de 40 millions à l’heure où nous publions). Extrait de la vidéo sur le harcèlement de rue à New York À lire aussi : La vidéo sur le harcèlement de rue à New York décryptée par Slate.fr Le courrier de Jérémy Parce que nous avons peur.

Argumentaire "Produits Laitiers et Industrie Laitière" - Mouvement Droits des Animaux Sud Admirable compilation de Nicolas Steffen : Ce document est constitué de divers témoignages de vétérinaires, ouvriers, écrivains, historiens, journalistes et scientifiques. Cet enchaînement d’extraits reconstitue la vie d’une vache destinée à la production de lait et de son veau. Cet enchaînement d’extraits reconstitue la vie d’une vache destinée à la production de lait. Une vache produit-elle du lait naturellement tout au long de sa vie ? Obtenir le lait "De nombreux adultes ignorent probablement la réalité de la production laitière : la séparation des vaches et de leurs petits, l’abattage des veaux mâles, les taux de mammites, boiteries et autres affections des vaches. "Dans notre système agro-alimentaire, les vaches ont deux fonctions : fournir du lait ou de la viande. "Première insémination des génisses à l’âge de 15 mois. La séparation de la vache et du veau « Pour qu’une femelle mammifère donne du lait, il faut qu’elle soit enceinte. "Donc, au bout d’un jour ou deux, le cachot.

7 raisons pour lesquelles tant d’hommes ne comprennent pas le consentement sexuel – Vous n'êtes pas ici Je vous propose aujourd’hui la traduction d’un article écrit par David Wong le 3 novembre 2016 sur Cracked.com. L’article original est ici. Il détaille des mécanismes qui incitent les hommes à ne pas prendre en compte le consentement des femmes en matière de sexualité (ce qu’on appelle la culture du viol). Comme toujours, n’hésitez pas à commenter si vous avez des remarques à faire sur le fond ou la forme (la traduction, la grammaire et l’orthographe…). Eh bien, il y a une chose que vous devez savoir : depuis ma naissance, on m’apprend que c’est exactement ce comportement que les femmes désirent. Nous continuons à enseigner cela aux garçons, tous les jours. 7 — « Imposer son désir aux femmes les fait tomber amoureuses » Vous vous souvenez à quel point tout le monde trouvait génial qu’ils aient choisi une femme pour le premier rôle dans The Force Awakens, parce que c’est une bonne chose que les petites filles aient des modèles ? Cet échange suit : Han: De quoi avez-vous peur ? Sexy. Esclave.

Des fonds publics surtout pour les garçons Sur l'écran une petite fille de 8 ans et demi, un crayon à la main, trace à grands traits sur une feuille blanche les différents espaces de sa cour de récréation. Le problème c'est que le terrain de foot prend trop de place et qu'en plus les garçons ne veulent pas laisser les filles jouer dessus !« Moi, mon problème, ce ne sont pas les garçons, c'est la situation où les garçons font ceci et les filles cela ! » confie-t-elle hors caméra à la réalisatrice. A partir du court métrage « Espace » réalisé par Eléonor Gilbert (à gauche sur la photo), la sociologue et géographe Edith Maruejouls (à droite) pointe la répartition des fonds publics largement utilisés à destination des seuls garçons dans les loisirs des enfants et des jeunes. La réflexion était proposée par la Bibliothèque des Champs Libres à Rennes. Extraits de son intervention Neuf garçons pour une fille, ce n'est pas de la mixité Deuxième outil : le concept de mélange. Travailler sur l'égalité dans le mélange Des réponses d'urbanistes

L' "Etat Islamique" et la théologie du viol : l'enquête édifiante du New York Times Affirmant qu’il a le soutien du Coran, l’Etat Islamique codifie l’esclavage sexuel dans les régions conquises d’Irak et de Syrie et utilise cette pratique comme un outil de recrutement. La journaliste Rukmini Callimachi a publié son enquête dans le New York Times du 13 août. Nous le reproduisons dans son intégralité. Qadya, Irak – Juste avant de violer la jeune fille âgée de 12 ans, ce combattant de l’Etat Islamique a pris le temps d’expliquer que ce qu’il s’apprêtait à faire n’était pas un pêché. Parce que cette préadolescente pratiquait une autre religion que l’Islam, non seulement le Coran lui donnait le droit de la violer mais, insistait-il, il le préconisait et encourageait à le faire. Il lui attacha les mains et la bâillonna. " Je ne cessais de lui dire ça fait mal, s’il vous plaît, arrêtez," dit la jeune fille, dont le corps est si petit qu’un adulte pourrait encercler sa taille de ses deux mains. " Il m’a dit que selon l’Islam, il est autorisé à violer une non croyante. M.

Dix ans après, la loi handicap reste inaccessible «La loi de 2005 était une grande loi, avec un vrai souffle, mais elle a été peu à peu oubliée, victime d’une absence de volonté politique. » En une phrase, le secrétaire général de la Fnath (association des accidentés de la vie), Arnaud de Broca, a résumé, hier, la position des 70 organisations du comité d’entente chargé de défendre les droits des personnes handicapées. Promulgué le 11 février 2005, ce texte devait améliorer concrètement la vie quotidienne de ces personnes en assurant l’accessibilité des services et des transports publics, des entreprises et des logements, mais aussi en instaurant des mécanismes de compensation du handicap. Dix ans plus tard, c’est un anniversaire au goût amer que « célèbrent » ces jours-ci les associations, tant les « avancées » liées à cette loi sont restées « limitées » et les manquements, nombreux. Petit consolation pour eux, ils ne sont pas les seuls à être battus froid par les personnes en situation de handicap.

Cybersexisme, une autre forme de violence La violence en ligne touche d'abord les femmes. Selon une enquête publiée par la firme américaine Norton réalisée sur un panel de mille femmes de 18 ans, ou plus en Australie, près de la moitié d'entre elles ont déjà subi une forme de cyberviolence. Pour les femmes de moins de 30 ans, ce chiffre grimpe à 76 %. Le terme de « cyberviolence » recouvre un large éventail de comportements, allant de la prise de contact non-désirée, aux menaces de mort ou de viol, en passant par le trolling, les commentaires sexistes et le harcèlement. Le phénomène s'est amplifié en deux décennie du fait de l'accès grandissant à Internet. 40 % de la population mondiale est aujourd'hui connectée, soit 3 milliards d'individus, pour moins de 1 % en 1995, rappelle un rapport de l'ONU publié en septembre. Lire aussi: Harcèlement en ligne : « le problème, ce n'est pas l'anonymat » Un phénomène encore peu observé « Le propre d'un réseau social, c'est l'échange de contenus assortis de commentaires et d'appréciations. »

"Le monde de la médecine est une caste qui refuse toute critique" Par Tatiana Lissitzky Mis à jour le , publié le Une fresque murale misogyne et pornographique, des touchers vaginaux ou rectaux sur des patients endormis… La médecine française enchaîne les polémiques. Au centre du débat, la question du respect du patient mais aussi de l'égalité hommes-femmes au sein des hôpitaux français, où les traditions machistes subsistent trop souvent. Pourquoi certaines pratiques font-elles polémique ? La médecine française est-elle réellement sexiste ? Francetv info : Vous avez signé, aux côtés d'autres médecins, de journalistes et d'associations féministes, une tribune pour dénoncer l'enseignement aux jeunes médecins du toucher vaginal ou rectal sur des patients anesthésiés. Martin Winckler : C'est une pratique inacceptable qui ne doit plus exister. Ce qui est important, c'est le rapport à l'autre. Cette polémique intervient quelques semaines après le scandale de la fresque pornographique du CHU de Clermont-Ferrand. Recevez l’essentiel de l’actualité chaque matin

J'ai toujours rêvé qu'on comprenne quand c'est "non" J’ai toujours rêvé qu’on comprenne quand c’est « non » « C’est une poupée, qui fait noooon noooon noooon noooon nooooon ! » Faire l’amour à une femme qui ne le consent pas, est-ce vraiment de l’amour ? Faire l’amour à une femme qui dit « non », c’est tenir en ces mains une poupée inerte. Un peu de littérature… Cher internaute de mon cœur, comme tu le sais j’ai été très longtemps à l’école, dans des écoles où on lit beaucoup de vieux bouquins et où on se tord le cerveau à tenter de tout interpréter (hypokhâgnes, khâgnes, toussa…), aussi ai-je envie de revenir un peu en arrière, à travers un exercice qui était mon quotidien : le commentaire composé. « Il la prit en ses bras, bien qu’elle lui tournât le dos, et il baisait voracement son cou, les dentelles flottantes de sa coiffure de nuit et le col brodé de sa chemise. Mes lecteurs les plus avisés auront reconnu de quel ouvrage est issu cet extrait : « Une Vie », de Maupassant. Selon le contexte, un viol pourrait ne pas être un viol. Le déni…

Pour être qualifié de génie, mieux vaut être un homme Si vous êtes professeur et que vous aimeriez être qualifié de «génie», vous feriez mieux d’avoir un pénis. Dans le cas contraire, le terme pourrait bien venir moins spontanément à l’esprit de vos étudiants, selon une étude américaine relayée par New Republic. Un assistant de recherches de l’université Northeastern à Boston (Massachusetts), Benjamin Schmidt, a effectivement conçu un algorithme pour classer les termes employés par les étudiants, qui notent anonymement leurs profs sur RateMyProfessors.com. Quelque 14 millions de commentaires, émis par 3 millions d’étudiants, ont été analysés en plusieurs mois. Résultat, les professeurs hommes ont au moins trois fois plus de chances que les femmes d’être qualifiés de «génie», et les profs de musique hommes ont sept fois plus de chances d’être dépeints en virtuoses. Kim HULLOT-GUIOT

La construction des stéréotypes à l'école Père : « le mari de la maman, sans lui la maman ne pourrait pas avoir d'enfants. C'est le chef de famille parce qu'il protège ses enfants et sa femme. » Le dictionnaire des écoliers regroupe des définitions rédigées par des élèves de la maternelle au CM2 avec leur professeur. L’ensemble est regroupé, publié sous l’égide du Ministère de l'Education Nationale et était disponible, jusqu’à la semaine dernière sur le site du Centre national de la pédagogie, le CNDP. Sans doute cette définition n’avait-elle pas été suffisamment travaillée. Nous allons voir aujourd’hui quels sont les stéréotypes sexués propres à l’école, comment ils persistent, comment ils jouent sur le climat scolaire et les parcours des élèves et, puisque Vincent Peillon vient de lancer un groupe de travail pour "éduquer à la sexualité et lutter contre les préjugés sexistes", nous allons examiner quelques pistes de réflexions sur le sujet avec nos invités qui ont chacun travaillé sur ces questions.

L’INFLUENCE DE LA RELIGION SUR LE STATUT DES FEMMES  La place occupée par la religion dans le champ politique n’a cessé de s’affirmer ces dernières décennies. Certes, les pratiques religieuses ont régressé dans plus d’un pays (notamment en Europe occidentale), mais elles ont tendu à s’amplifier à l’échelle mondiale, en lien direct avec la victoire du modèle néolibéral. En effet, si la sortie de la guerre froide a suscité davantage d’attention vis-à-vis de la démocratie, des droits humains et des droits des femmes en particulier, on a assisté dans le même temps à un accroissement des inégalités économiques et sociales, qu’il s’agisse des écarts de revenus ou des taux de pauvreté. Dans ce cadre, et alors que le recours aux arguments religieux restait une pratique courante chez les acteurs politiques de tous bords, nombre de mouvements religieux – en partie grâce au soutien de réseaux transnationaux de la finance et de diverses diaspora – ont vu leur assise et leur influence consolidées. L’égalité des sexes au regard des religions

Sociologie : Comment se construisent les inégalités de genre Un billet un peu particulier aujourd'hui, puisqu'il s'agit d'une "commande" faite par Mme Déjantée dans le cadre des "guests" de son site "Les Vendredis Intellos". J'en profite au passage pour souhaiter la bienvenue sur ce blog à toutes les lectrices et tous les lecteurs des VI. Mme Déjantée m'a contacté pour que je parle des gender studies (études de genre), et plus particulièrement de deux questions : le sexisme des jouets et les conséquences éducatives des gender studies. Pour lutter contre ma propension à écrire des billets trop longs, j'ai décidé de diviser ce billet en trois partie. NB : La sociologie, et plus généralement les sciences sociales, a tendance à utiliser un vocabulaire technique qui peut paraître assez obscur pour le profane. Qu'est-ce que la socialisation de genre ? Pour bien comprendre ce qu'est la socialisation de genre (ou socialisation genrée), il me faut définir les deux termes. On peut définir le genre de manière assez simpliste comme le "sexe social". Notes :

Related: