background preloader

Couvrez ce voile que je ne saurais voir

Couvrez ce voile que je ne saurais voir
Merci à Mouise Bourgeois qui m'a inspiré ce billet.

http://toutva-mieux.blogspot.com/2015/02/couvrez-ce-voile-que-je-ne-saurais-voir.html

Related:  Intersectionalité 5et racisme/anti-racismeLutte contre le racismeIntersectionalité 2religion 2

Figures nubiennes de l’ethnie, de la minorité, de la nation (Égypte, Soudan) 1 Les matériaux réunis pour cet article proviennent de mon terrain de recherche en Nubie égyptienne ( (...) 1Peut-on parler d’ethnie, de minorité et de nation dans le cas des Nubiens, population frontalière entre l’Égypte et le Soudan ? Ces trois termes représentent-ils chacun un point de vue relatif sur une réalité globale, selon le niveau d’observation choisi ? Ou bien s’agit-il de trois réalités sociologiques sans lien d’interdépendance ? Dans le cas nubien, il apparaît que ces trois termes ne concordent que très rarement dans une même dimension spatio-temporelle, et recouvrent des réalités très disparates. Si l’État joue effectivement un rôle important en tant que créateur d’une identité assignée, les Nubiens en font un usage limité, opportuniste et paradoxal.

La production d'un racisme respectable C’est de manière artificielle que le débat sur " le foulard à l’école " a été relancé au cours de l’hiver et du printemps 2003. Nous disons artificielle car la réalité sociale attestait alors, au contraire, d’une baisse notable des situations " problématiques " : Selon Hanifa Chérifi ( médiatrice de l’éducation nationale), le nombre de conflits dans les établissements scolaires était passé de 300 à 150 depuis 10 ans. Ce qui est à questionner n’est donc pas un " retour du foulard " qui n’existe pas mais les raisons, les motivations, les enjeux et les conséquences du discours alarmiste sur le foulard à l’école. La construction d’un nouvel ennemi comme lien social national

Je suis fatiguée du hijab A 19 ans, je suis montée sur scène et j’ai parlé des avances que m’avait faites un professeur d’université. J’ai dit que c’était un vieil homme sale, et j’ai répété certaines de ses phrases, que les femmes entendent tous les jours dans les rues d’Egypte. Quand plus tard j’ai quitté le théâtre ce soir-là, j’ai entendu deux hommes dire : Pourquoi, en tant qu'homme, je la ferme lors des réunions féministes Un samedi, vers 18 heures. Dans le sous-sol d’un bar parisien réservé pour l’occasion, une petite dizaine de personnes se réunit. Des femmes, en grande majorité: ici tout le monde ou presque s’est rencontré sur Twitter, en évoluant dans les mêmes cercles féministes.

Comment l'islam est abordé dans les manuels scolaires ? FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Après avoir décrypté les principaux manuels scolaires d'histoire, Barbara Lefebvre a accordé au FigaroVox un entretien fleuve. Elle montre comment l'Education nationale porte un regard apologétique sur la civilisation arabo-musulmane. Vous utilisez un bloqueur de publicité G. Felouzis : Pisa, la République et l'apartheid scolaire Sociologue, Georges Felouzis a beaucoup travaillé sur les inégalités à l'école et particulièrement sur "l'apartheid scolaire", c'est à dire l'éclatement du système éducatif sur une base de ségrégation ethnique. Une réalité qu'il avait mise en évidence dans le Bordelais mais qui est visible dans nombre de lycées professionnels. Pour lui les inégalités mises en évidence dans Pisa confirme un diagnostic déjà posé : l'école française s'éloigne de son modèle républicain.

À celles qui voudraient, comme Lou Doillon, une émancipation balisée Kiyémis, blogueuse afro-féministe, répond aux propos sur le féminisme de Beyoncé ou Nicki Minaj tenus par Lou Doillon dans El País. Dans une interview au quotidien espagnol El País, la chanteuse et mannequin Lou Doillon s'est exprimée cette semaine sur le féminisme, et la façon dont il est parfois, selon elle, déformé. Notamment par des artistes pop américaines. Je ne serai jamais qu'un allié (et c'est fantastique) - Carnet d'un rêveur Par Jonas Lubec, mardi 29 avril 2014. Lien permanent Pré-scriptum: J'ai hésité avant de poster ce billet. Il m'apparaît toujours comme étant quelque peu arrogant, ou gonflé.

Musulmans de France : 28 % d'«ultras» Une enquête Ifop pour l'Institut Montaigne estime par ailleurs que 46 % sont «totalement sécularisés.» Malgré 28 % de musulmans offrant un profil d'«ultras» plébiscitant le plus souvent le port du niqab et la stricte application de la charia, il y aurait «une adhésion dominante des musulmans aux valeurs républicaines». C'est l'un des grands constats tirés de l'enquête menée par l'Ifop pour l'Institut Montaigne, intitulée «Un islam français est possible». Pourquoi Donald Trump attire tant de fans violemment antisémites En mars, la journaliste conservatrice Bethany Mandel a écrit un article intitulé «Depuis que je tweete sur Trump, j’ai tellement d’ennemis antisémites que j’ai dû acheter un revolver». Dans le journal The Forward, elle raconte que, depuis qu’elle a critiqué les fans de Trump sur Twitter après la primaire républicaine de Caroline du Sud, des fans néonazis du milliardaire lui ont dit, entre autres, qu’elle «méritait le four». Elle a reçu des menaces de mort sur Facebook et porté plainte. En février, elle avait tweeté: «Je n’ai jamais autant reçu de tweets antisémites que depuis l’ascension de Trump.»

"Charlie Hebdo": dans les écoles, le racisme n'est pas toujours là où on le croit Najat Vallaud-Belkacem au collège Louise Michel de Clichy-Sous-Bois, le 2 septembre 2014 (E. LAURENT/AFP). Depuis deux semaines, des enseignant-e-s, abondamment relayé-e-s par les médias, construisent la figure de l'élève supposé-e musulman-e et qui serait réti-f/ve aux "valeurs de la République", complice du terrorisme, antisémite et foncièrement obscurantiste[1]. Tous ces témoignages visent à construire aussi en creux, par différence, l'image d'une institution scolaire et de ses membres qui seraient, eux, du bon côté de la frontière civilisationnelle, à savoir humanistes, éclairé-e-s, progressistes. Les élèves "barbares" vs les enseignant-e-s civilisé-e-s ?

Related: