background preloader

The Very Best Of Nina Simone

The Very Best Of Nina Simone
Related:  A écouterMusique 3

amazon Sister Rosetta Tharpe Sister Rosetta Tharpe (March 20, 1915 – October 9, 1973) was an American singer, songwriter, guitarist and recording artist. A pioneer of mid-20th-century music, she attained popularity in the 1930s and 1940s with her gospel recordings, characterized by a unique mixture of spiritual lyrics and rhythmic accompaniment that was a precursor of rock and roll. She was the first great recording star of gospel music and among the first gospel musicians to appeal to rhythm-and-blues and rock-and-roll audiences, later being referred to as "the original soul sister" and "the godmother of rock and roll".[1][3][4][5][6] She influenced early rock-and-roll musicians, including Little Richard, Johnny Cash, Chuck Berry, Elvis Presley and Jerry Lee Lewis.[5][7][8] Childhood and early career[edit] Most sources state that she was born Rosetta Nubin in Cotton Plant, Arkansas, to Katie Bell Nubin and Willis Atkins, who were cotton pickers. Recording career[edit] Later life and death[edit] Discography[edit]

Celebrate the beginning of fall with this playlist The days are shortening, and leaves are falling. Fall is here. Squished between the long, partying days of summer and the short, freezing days of winter, fall is a time to enjoy the crisp air, reminisce about seeing the sun, and drink a pumpkin spice latte. Fall is about cuddly sweaters and the first layered outfits. Here's a playlist to celebrate crisp air and blustery days: "My Favorite Faded Fantasy" by Damien Rice Damien Rice's breathy Irish voice and carefully strummed melodies are too slow for the hot days of summer and too upbeat for winter. "Helplessness Blues" by Fleet Foxes "Helplessness Blues" is probably this premier indie band's most famous song, but it still fits fall perfectly. "The Garden You Planted" by Sea Wolf The lyrics for "The Garden You Planted" describe the crisp fall air and "All those east coast leaves/Floating round like embers from burning trees." "Another" by Greyjag "Tides" by Hey Marseilles "Tides" is a simple song. "I Keep Running" by Ryan Adams

:: Canal B :: [eB] Good Morning 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. Honey Lips 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. Ong Ong 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. Poor Queen 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. Chinese Fountain Chinese Fountain 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. Rosetta Tharpe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Rosetta. Sister Rosetta Tharpe est une chanteuse, musicienne, auteur-compositrice et guitariste de gospel et de blues Afro-américaine, née le à Cotton Plant (Arkansas) et décédée le à Philadelphie. Surnommée la Godmother of Rock ‘n’ Roll, ayant joué un rôle prépondérant dans la création du rock'n'roll, Tharpe est la première à mêler au gospel et au blues des rythmes rock. Excellente guitariste, elle est la première à accompagner le gospel à la guitare électrique. Biographie[modifier | modifier le code] Née Rosetta Nubin le 15 mars 1915 à Cotton Plant, Arkansas, de parents travaillant à la cueilllette du coton, Katie Bell Nubin et Willis Atkins. Dans les années 1920, Katie Bell Nubin et sa fille s'installent à Chicago et continuent à participer aux concerts religieux de la COGIC. Discographie[modifier | modifier le code] Albums[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Gospel blues

Les meilleurs disques de 2013, le top de Slate.fr OK, on sait déjà quel a été le tube de l'année 2013, mais il y a eu beaucoup d'autres belles choses dans l'année musicale. Comme en 2011 et en 2012, nous avons donc demandé aux chroniqueurs musicaux et amis de la rédaction de Slate.fr de nous faire part de leur albums préférés de l'année. Voici le classement général: 1. Arcade Fire — Reflektor [Barclay/Universal] 2. publicité Vous pouvez aussi retrouver ci-dessous les tops individuels de Pierre Ancery, Michael Atlan, Ondine Benetier, Antoine Bourguilleau, Pierre Breteau, Mathilde Carton, Arnaud Fraisse, Vincent Glad, Alexandre Hervaud, Johan Hufnagel, Anastasia Lévy, Eric Nahon, François Pottier, Jean-Marie Pottier, Olivier Tesquet, Adrien Toffolet et François Vesin, ainsi que la playlist musique classique/opéra de Jean-Marc Proust. PS: comme tout exercice de sélection, celui-ci fera des grincheux. Pierre Ancery The Growlers — Hung at Heart [Everloving Records] Jacco Gardner — Cabinet of Curiosities [Trouble In Minds] Mr. Michael Atlan 1. 2.

amazon 10 queer rappers you should be listening to instead of Eminem In recent weeks, critics have rightly lambasted Eminem for the homophobic content of his latest album, “Marshall Mathers LP 2.” The rapper has been criticized in the past for continuing to using the word “faggot” in his music, and on the recently released “Rap God,” he also uses “gay-looking” as an insult. However, Slim Shady defended himself last week in an interview with Rolling Stone, in which he states that those words mean something different to him. So instead of giving him more attention, here’s another solution: Stop listening to him. Angel Haze At just 22, Angel Haze has already released six mixtapes, recording since the age of 18. Recommended Track: “Cleaning Out My Closet,” an Eminem cover that vastly improves on the original by queering up the joint. Azealia Banks Claiming she’s the “female Kanye West,” Azealia Banks is just as outspoken as she is talented. Recommended Track: “212,” her ubiquitous breakout single. Big Dipper Big Freedia Cakes Da Killa House of Ladosha JbDubs Le1f

amazon Les Paul Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Débuts[modifier | modifier le code] Avant que Lester William Polsfuss adopte « Les Paul » comme nom d'artiste, sa propre mère l'appelait simplement « Polsfuss ». Vers l'âge de douze ans, après une brève tentative pour apprendre à jouer du banjo, il commence la guitare sur un instrument acheté d'occasion pour 5 dollars, avec l'argent qu'il a gagné en triant des pommes de terre. De St-Louis à New York[modifier | modifier le code] « La bûche »[modifier | modifier le code] Vers la fin des années 1930, Les Paul n'est pas très satisfait des guitares électriques alors disponibles. Magnétophone multipiste[modifier | modifier le code] Les Paul, janvier 1947 (photo : William P. En 1943, Les Paul décide soudainement de quitter New York pour s'installer à Los Angeles, où il forme un nouveau trio. En 1948, il est victime d'un grave accident de la route. Duo avec Mary Ford[modifier | modifier le code]

"Mandarine", l'album du retour des Innocents - Les Inrocks Dis-moi quel est ton public, je te dirai qui tu es. Quiconque a eu l’occasion de se rendre à l’un des multiples concerts donnés par Les Innocents ces dernières années, dans des petites salles, chez des amis, sait combien l’audience du groupe – recentré autour de JP Nataf et Jean-Christophe Urbain – est éclectique. On y croise des fidèles de la première heure bien sûr, mais aussi leurs enfants, des musiciens, des fans ou des curieux venus pour les tubes. “On a toujours été un groupe sans réelle famille musicale, on faisait des chansons qui ne correspondaient pas à une étiquette de rock ou de pop ou de quoi que ce soit… Du coup, on était le groupe qui pouvait aussi bien passer aux Enfoirés que dans un festival rock, et notre public était difficile à classer.” Donner une première chance à l’amitié Il faut attendre 2003 pour que les anciens complices se croisent à nouveau, à la faveur d’une session de mastering d’une compilation de leurs succès dans les mythiques studios d’Abbey Road.

Beirut annonce un album et dévoile un nouveau morceau Quatre longues années ont passé depuis The Rip Tide, le dernier album de Beirut. L’attente est aujourd’hui terminée : le groupe de Zach Condon, ce génie torturé, sera de retour en septembre avec No No No, quatrième long format d’un projet sans égal dans le paysage musical contemporain. L’annonce est accompagnée d’un premier extrait à écouter ci-dessous, titré comme l’album et qui semble promettre des chansons sans révolution, dans le pur style beirutien. Beaucoup de beauté d’un coup, donc. Dans cet album au titre en forme de plainte, Zach raconte des années difficiles : une santé mentale fragile, le corps qui lâche en pleine tournée et un divorce qui l’a foutu à terre.

Related: