background preloader

Aimer-la-littérature

Aimer-la-littérature
Related:  Quand les auteurs s'en mêlentLettres

Fragments d'Imaginaires: Écrire – Quel respect à l'Autre ? Cela faisait un petit bout de temps que Philippe n'avait rien écrit pour les Fragments d'Imaginaires. Alors, je l'ai harcelé, je l'ai interrompu dans la rédaction de ses superbes articles pour le non moins superbe magazine Mythologica et il a craqué... Son article vient compléter l'article de BoucH sur l'art de bien lire sur les Fragments. S'il y a bien une question que je me suis posée avant de me lancer dans l'écriture, il y a quelque temps maintenant, c'est celle-ci. La lecture n'est pas un acte passif. Pour ma part, j'ai envie de faire rentrer le lecteur dans mes univers. C'est le respect dû au lecteur si l’on ne veut pas être pris pour un bouffon. Le respect ; voilà une notion à garder ancrée dans un coin de sa tête à chaque fois qu'on se met à écrire. Cette notion de respect doit s'étendre à l'éditeur, également. Si vous lisez les colonnes des Fragments depuis quelque temps, vous avez sans doute lu les textes d'un certain David Baudet.

Wbdc Lettres - Symbaloo Gallery Related keywords: Mythes , 2.0 , Toujours , en , ramenant , la , plume , Artistes , et , sagas , d'Islande , Césaire Etudes littéraires utilisateur a écrit : Bonjour Fuedor, Foedor Je serais curieux de connaître la raison pour laquelle vous avez conseillé Mérimé : serait-il simple à lire ; savoureux ; ou représenterait-il bien la littérature francophone ? J'ai lu quelques unes de ses nouvelles il y a peu. J'en suis alors sorti dubitatif : si cet auteur est si connu, c'est qu'il a du talent... Je ne l'ai pas vu, et cela m'a vexé. Mérimée est connu ? L'œuvre narrative de Mérimée (les nouvelles, + La double méprise, + Chronique du règne de Charles IX) paraît simple : la langue de Mérimée n'est pas vraiment compliquée, d'où son intérêt quand on veut commencer à lire de la littérature francophone. Je ne sais pas ce que tu entends par "représentatif de la littérature francophone", mais il y a quelque chose de très français chez Mérimée et dans sa désinvolture, son élégance, son flegme, quelque chose de très parisien.

Le Lecturamak Un partenaire : 75 ePubs de Gallica pour les enseignants de lettres - Lettres - Éduscol La bibliothèque numérique Gallica vient de publier une sélection d’ePubs dans l’espace BnF du portail Éduthèque. Gallica propose plus de 3 600 ePubs à télécharger gratuitement. La Direction du numérique pour l’éducation (DNE) du ministère de l’Éducation nationale en a sélectionné 75 à destination des enseignants de lettres inscrits sur le portail Éduthèque et de leurs élèves. Les ouvrages relèvent de plusieurs genres (roman, théâtre, poésie, conte, etc.) en littératures française et étrangère. La liste complète des ePubs peut être trouvée en cochant « ePubs » dans les facettes de recherche. Un dossier est consacré au portail Éduthèque sur éduscol : présentation et ressources pédagogiques. Autres actualités en lien :

Livres Gratuits En Ligne Il ya un très grand nombre de livres gratuits à télécharger en ligne, et il est parfois difficile de passer en revue tous les résultats des systems de recherche. Pour ceux qui cherchez livres pdf, ce site a rendu plus facile pour les lecteurs à la recherche de ce qu'ils veulent, par leur system de recherche intégré et des filtres supplémentaires. Après avoir tapé les mots clés des system de recherche, les utilisateurs peuvent également filtrer la taille du livre téléchargeable, le nombre de pages et la langue afin qu'ils puissent trimmer des résultats pour s'adapter à ce qu'ils recherchent réellement. Cette bibliothèque en ligne comprend également sa propre adresse e-reader, afin que les utilisateurs n'ont pas nécessairement de télécharger des livres en format pdf immédiatement. PDFSB est une excellente ressource pour télécharger des livres gratuits en ligne.

Ouvroir de littérature potentielle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Ouvroir de littérature potentielle, généralement désigné par son acronyme OuLiPo (ou Oulipo), est un groupe international de littéraires et de mathématiciens se définissant comme des « rats qui construisent eux-mêmes le labyrinthe dont ils se proposent de sortir[1]. » L'OuLiPo se définit d'abord par ce qu'il n'est pas[2] : Ce n'est pas un mouvement littéraire.Ce n'est pas un séminaire scientifique.Ce n'est pas de la littérature aléatoire. Premier d'une longue série d'ouvroirs rassemblés sous le terme Ouxpo — prononcé « Ou-X-Po », le X étant généralement remplacé par une syllabe articulable tel que OuMuPo (musique) ou OuBaPo (bande-dessinée) —, l'Oulipo est une association fondée en 1960 par le mathématicien François Le Lionnais, avec comme cofondateur l'écrivain et poète Raymond Queneau. L'Oulipo anime parfois, sans les organiser, des ateliers d'écriture[3]. Historique[modifier | modifier le code] Présentation[modifier | modifier le code] l’âge

Le site pédagogique Synthèse : Marivaux, "L'Ile des esclaves" A) Biographie et bibliographie Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux naît en 1688 à Paris. Il passe son enfance à Riom et dès son retour dans la capitale en 1712, il entame une discrète carrière littéraire. B) Le contexte historique et littéraire a) La société au 18e siècle La société de ce siècle est avant toute une société bourgeoise contrairement à celle du 17e qui, elle, témoignait de la puissance de la classe aristocratique. b) Les Lumières Le siècle des Lumières désigne le 18e siècle comme une période de l’histoire de la culture européenne marquée par un réalisme philosophique (exaltation des sciences) ainsi que par la critique de l’ordre social et de la hiérarchie religieuse. c) Le théâtre La nouvelle classe dominante étant la bourgeoisie, la littérature se fait naturellement l’écho de ces changements. C)Entrer dans l’œuvre a)Le titre Il est évocateur car une île est un lieu clos où tout est possible, du moins par l’imagination. b) Les personnages c) Le décor A) La dramaturgie

Les 3 étapes pour écrire un roman Quand on écrit un roman, il y a un temps de maturation, de construction, où l’histoire se métamorphose. Un peu comme la chenille dans son cocon. Le cocon peut être un confort si désirable, qu’on ne voudrait jamais quitter. Mais il peut aussi être vécu comme une prison étouffante dont il faudrait s’extirper le plus vite possible. Ainsi l’auteur est souvent tiraillé entre ces deux tentations contraires : Tentation n°1 – Il voudrait garder son œuvre dans son cocon : en inventant un monde qui s’étale à l’infini, en fouillant sans fin les personnages, ou encore, en tournant en rond dans la remise en cause de ce qui a été déjà écrit…Tentation n°2 – Il voudrait sortir tout de suite son histoire du cocon : lire son propre livre, comme s’il venait de l’acheter chez un libraire, le découvrir en même temps qu’il l’écrit… Pour bien vivre ce moment de maturation dans l’écriture, il est important de bien en comprendre les enjeux. Pour être parfait, le papillon doit passer par deux mues successives. Eric

La rome antique ? oui en réalité virtuelle ! - Padagogie La Rome antique détient toujours une place de choix dans la recherche historique et les écrits anciens relatent Rome comme comme l'une des villes les plus impressionnantes jamais vue dans l'histoire de l'humanité. L'architecture du Colisée romain rivalisait ou même dépassé les stades modernes les plus avancés. Et le sport est allé bien au-delà des normes d'aujourd'hui pour la majesté ... et la brutalité. Rome était à l’origine de la grande civilisation romaine. L'empire est depuis longtemps tombé mais vous pouvez désormais l’explorer, tout comme il y a des siècles, grâce à la réalité virtuelle en utilisant l'application Unimersiv. Comme son nom l'indique, cette expérience vous permet d'explorer la Rome antique en réalité virtuelle (disponible sur le Samsung Gear VR et Oculus Rift pour l'instant). Vous trouverez : Le Colisée Le Forum romain Le Temple de Vénus et Rome L'Arc de Constantin Le Colosse de Néron Le Circus Maximus Le Mont Palatin Temple de Vénus - Rome antique VR

Nadja d'André Breton Intro Biographie Œuvres Liens Ce récit d'André Breton (1896-1966) a été publié chez Gallimard en 1928. Il a été réédité en 1963 dans une version « entièrement revue par l'auteur » qui sert désormais de référence. Comme l'écrivent Jean-Pierre de Beaumarchais et Daniel Couty dans le Dictionnaire des Grandes Ouvres de la Littérature française : « Nadja est le récit d'une aventure réellement vécue par Breton. Le récit commence par cette question fondamentale et insoluble : « Qui suis je ? Puis se produit « l'entrée en scène » de Nadja : on sait qu'il s'agit d'une jeune femme que la misère a conduit à se prostituer et qui s'appelle en réalité Léona D. Nadja va initier le narrateur à la transformation du quotidien en l'entraînant dans des déambulations à travers les rues de Paris. Nadja apparaît comme un mythe doué de pouvoirs mystérieux, un être fragile détenteur d'une vérité étrangère à celle de la rationalité. Chloe Delatour Etude critique de Nadja sur Fabula.org Source bibliographique

Related: