background preloader

Culture, médias, ressources... les 3 axes de l’éducation artistique et culturelle

Culture, médias, ressources... les 3 axes de l’éducation artistique et culturelle
Pour favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, l’éducation artistique et culturelle se devait de « changer d’échelle ». Retour sur les trois axes de la feuille de route présentée le 11 février par Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin au collège Paul-Bert à Malakoff. « Le développement d'une culture personnelle, la pratique artistique et des rencontres avec des œuvres et des artistes » : tel est, selon Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin, l’objectif principal de la feuille de route pour l’éducation artistique et culturelle qu’elles ont présenté le 11 février. Éducation artistique et culturelle : changer d’échelle Outre un renforcement de la formation des enseignants aux problématiques de l’éducation artistique et culturelle, plusieurs initiatives ont été annoncées, dont le lancement de l’opération « l’École en chœur » ou d’une Journée des arts et de la culture à l’école. Éducation aux médias et à l’information : développer l’esprit critique Related:  Textes officiels (BO, compte-rendu...)ENSEIGNER LA CULTURE AU CDI

Parcours d'EAC - BO du 9 mai 2013 Le présent texte s'inscrit dans le cadre de la priorité gouvernementale donnée à l'éducation artistique et culturelle, et a pour but de développer les principes et les modalités de mise en œuvre des parcours d'éducation artistique et culturelle. Au cours de sa scolarité, chaque jeune suit des enseignements qui constituent l'un des fondements d'une éducation artistique et culturelle ; ce fondement est souvent complété par des actions éducatives et s'enrichit d'expériences personnelles ou collectives, à l'école et en dehors de l'école. Cette éducation artistique et culturelle est encore trop inégale d'un jeune à l'autre, pour des raisons diverses (socioculturelles, géographiques, etc.) et en fonction des écoles ou établissements fréquentés. La mise en place du parcours d'éducation artistique et culturelle a pour ambition de viser un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture, dans le respect de la liberté et des initiatives de l'ensemble des acteurs concernés. Organisation Annexe 2

L'education artistique et culturelle vue de Paul Bert Les attentats sont-ils susceptibles de faire évoluer les pratiques pédagogiques ? Le 11 février, ils avaient au moins réussi un rapprochement entre ministères de la Culture et de l'Education nationale. N Vallaud Belkacem et Fleur Pellerin présentaient ensemble un modèle nouveau d'éducation artistique et culturelle au collège Paul Bert de Malakoff (92). Reste à voir si derrière la vitrine il y a une vraie politique. Un atelier théâtre d'une banlieue populaire Situé dans une banlieue populaire, le collège Paul Bert (environ 600 élèves) vient d'être refait à neuf. Professeure de lettres et pilier du collège, Evelyne Metay pilote l'atelier théâtre du collège. Du théâtre, les collégiens en ont aussi avec Plantu. La nouvelle feuille de route ministérielle Les deux ministres sont venues présenter la nouvelle "feuille de route conjointe". La principale nouveauté c'est que l'éducation aux médias rejoint l'éducation artistique et culturelle dans le contexte de l'après 11 janvier. François Jarraud

Communication en conseil des ministres : l'éducation artistique et culturelle La ministre de la culture et de la communication et le ministre de l'éducation nationale ont présenté, en conseil des ministres du 21 novembre 2012, une communication relative à l'éducation artistique et culturelle. La ministre de la culture et de la communication et le ministre de l'éducation nationale ont présenté une communication relative à l'éducation artistique et culturelle. L'objectif du Gouvernement est de permettre à tous les jeunes, sur tous les territoires, d'accéder à l'art et à la culture de la petite enfance à l'université. En collaboration étroite avec les collectivités territoriales, ce projet prioritaire entre dans une phase nouvelle, pour une mise en œuvre à la rentrée 2013. Les initiatives et les réalisations existantes sont multiples, souvent remarquables, impliquant d'ores et déjà tous les acteurs de l'éducation artistique et culturelle, depuis l'école jusqu'aux musées, aux théâtres, aux cinémas, aux conservatoires. Source elysee.fr Mise à jour : mars 2013

BO N°1 4 février 2010 : Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture Préambule Le Président de la République a rappelé lors de son discours sur la réforme du lycée, du 13 octobre 2009, que le lycée doit donner à la culture la place centrale qui lui revient. Le lycée, lieu de transmission des savoirs, doit permettre l'accès de tous les élèves à la culture, afin qu'ils deviennent des acteurs de leur parcours scolaire et culturel. Chaque élève, quelle que soit son origine sociale ou géographique, doit en effet bénéficier d'un égal accès à la culture. Le parcours culturel repose sur une offre riche et diversifiée assurant une connaissance du patrimoine national et local, ainsi qu'une ouverture sur les autres cultures, y compris dans leur dimension européenne et internationale. Un « référent culture » est chargé de l'animation de la vie culturelle du lycée, qui s'appuie notamment sur l'enseignement de l'histoire des arts pour tous les élèves et un plus large accès au patrimoine cinématographique. I - Essor de la vie culturelle au lycée A. B. C. A. B. C.

Arts visuels & TICE imprimé Un pixel, une duplication, un réseau, un TNI, un copier-coller, une tablette graphique,un scan, un surf, un APN, du Wifi : des technologies de l’information et de la communication pour l’enseignement : TICE. Conçues pour développer l’accès aux données et amplifier les échanges entre individus, les technologies de l’information et de la communication sont devenues de formidables vecteurs vers des arts déjà existants. L'éducation artistique et culturelle À l'école des arts et de la culture : le plan d'action Avant-proposRenforcer les enseignements artistiques en articulation avec les acteurs de la cultureEnrichir l’enseignement artistique et culturel sur les temps périscolaire et extrascolaireDéployer les outils nécessaires au développement de projets artistiques et culturels ambitieuxAnnexes- Les chartes de chant choral- Charte pour l’éducation artistique et culturelleCoordonnées- Délégués académiques à l’action culturelle- Directeurs de pôle et/ou conseillers en charge de l’éducation artistique et culturelle À l'école des arts et de la culture : découvrez le plan d'action Charte pour l'éducation artistique et culturelle La charte pour l'éducation artistique et culturelle rassemble les acteurs et les institutions autour de 10 principes qui fondent l'éducation artistique et culturelle. Télécharger la charte pour l'éducation artistique et culturelle Objectifs de l'éducation artistique et culturelle Objectifs Le rôle des référents culture

Éducation artistique et culturelle, éducation aux médias et à l'information Les arts et la culture appartiennent au bien commun d’une nation. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication ont la tâche primordiale de transmettre aux plus jeunes notre patrimoine artistique et culturel, de former des esprits humanistes capables de comprendre cet héritage et, un jour, de l’enrichir. Les deux ministères ont la responsabilité de favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, pour que celle-ci ne soit pas un vecteur de reproduction sociale mais d’inclusion, qu’elle participe à l’émancipation individuelle et à la construction du vivre-ensemble. En créant des références communes, en valorisant le partage d’expériences, en luttant contre les fractures sociales et territoriales, l’éducation artistique et culturelle participe des politiques de citoyenneté et de la transmission des valeurs de la République portées par le Gouvernement. Les passeurs de culture

Philippe Meirieu : échanges de pratiques Arnaud Dubois, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise Olivier Jospin, ancien président de l’Ecole de la deuxième chance de Paris Bruno Robbes, maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise Les événements dramatiques vécus en France ces dernières semaines et l’intense questionnement qui a suivi ont conduit à mettre en cause les capacités de l’institution scolaire à donner aux jeunes français, partout sur le territoire, un cadre de compréhension des valeurs de la république qui facilite la paix civique, la tolérance, leur inscription et leur confiance dans l’avenir. Il manque aujourd’hui, au sein de l’institution scolaire, de lieux de parole et d’écoute systématiquement organisés et structurés, où les interrogations et les difficultés culturelles et d’appréhension sociale des élèves puissent être entendues, prises en compte, traitées.

Bulletin officiel n° 5 du 3 février 2005 Les objectifs généraux de l’éducation artistique et culturelle L’éducation artistique et culturelle concourt à la formation intellectuelle et sensible des enfants et des jeunes. Elle vise à l’acquisition de compétences spécifiques dans les domaines artistiques enseignés ; elle joue un rôle essentiel en matière de valorisation de la diversité des cultures et des formes artistiques. L’éducation artistique et culturelle intègre les enseignements artistiques obligatoires et optionnels, des activités complémentaires articulées avec les enseignements, ou les prolongeant en dehors du temps scolaire. Les principes directeurs du partenariat 1 - Les cadres du partenariat Le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche assure aux élèves des écoles et des collèges des enseignements artistiques obligatoires. Annexe texte en vigueur (document .pdf, 1 page, 29 ko) haut de page

In situ - N 1 (2001) - Melot, Michel : du Mus e imaginaire l Inventaire g n ral : l art selon Andr Malraux "L'héritage ne se transmet pas, il se conquiert" André Malraux Lorsqu'il créa l'Inventaire général en 1964, André Malraux pensa-t-il qu'il construisait une formidable machine à mettre à l'épreuve ses propres idées sur l'art ? Un abîme, aujourd'hui, semble creusé entre la vision fougueuse, inspirée, d'un art transcendant l'humanité, sublimé dans un petit nombre d'oeuvres exceptionnelles, et la méthode méticuleuse, vétilleuse même, ou notariale d'un relevé sur le terrain d'objets innombrables, le plus souvent communs. Malraux trouve l'art dans la transcendance, l'Inventaire le trouve dans l'immanence. Feuilletez les pages des grandes épopées que sont Les Voix du Silence ou La Métamorphose des dieux, et compulsez ensuite un de ces milliers de "dossiers verts" de l'Inventaire général dans lesquels l'art français est rangé avec un soin entomologique, et vous aurez peine à croire que celui qui a voulu ceci, a écrit cela. Ecrivant sur l'art, Malraux ne se veut ni historien, ni philosophe.

Arts plastiques - Éduscol Murs interactifs, applications mobiles, géolocalisation … les musées de Singapour déploient de nouveaux outils numériques « L’appréciation de l’art est en germe à Singapour tandis que l’utilisation de la technologie est très répandue dans la vie quotidienne. Nous avons donc combiné les deux pour faire de l’art un plaisir et inciter à l’engagement pour tout le monde L’objectif est de présenter les faits de manière innovante. Le mur est le premier point de contact pour nos visiteurs, nous ne voulons donc pas le surcharger. C’est une invitation aux visiteurs à continuer le voyage à travers le musée, a expliqué aux sites web straitstimes.com et businesstimes.com.sg le directeur exécutif de la Pinacothèque Suguna Madhavan. Nous voulions utiliser la technologie comme une plate-forme pour valoriser la beauté de l’art, ajouter des couches à la narration et fournir une expérience amusante, immersive pour nos visiteurs ». La Pinacothèque de Singapour n’est pas le seul musée à vouloir miser sur les technologies numériques. QR Codes et jeux de rôle au Centre du Patrimoine Indien Date de première publication: 11/06/2015

Related: