background preloader

Search Resources: Français

Search Resources: Français

http://scratched.gse.harvard.edu/resources/search/results/taxonomy%3A1135

Related:  Programmation, Scratch, Mblock, Ardublock, Blockly, PicaxeScratchSCRATCHScratch et ProgrammationSCRATCH

moncoursdetechno.free.fr - La technologie au collège App Inventor pour Android est une application développée par Google. Elle est actuellement entretenue par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Elle simplifie le développement des applications sous Android et le rend accessible même pour les novices et ceux qui ne sont plus familiers avec les langages de programmation. Elle est basée sur une interface graphique similaire à Scratch et à celle d’Ardublock.

Scratch2 et Arduino Piloter des cartes Arduino par Scratch2 très facilement, grâce à s2a. Bonjour, j'ai développé un petit logiciel qui permet de gérer Scratch2 & s2a de façon simple. Tout est traduit en français, portable et optimisé pour une utiliusation simple sous WIndows par des enfants. Qu'est ce que s2a ??? C'est un petit logiciel qui ouvre une fenêtre de debuggage et assure la communication entre Scratch2 et une carte Arduino. Vous trouverez des informations dans les documents en pièce jointe.

L'École numérique » Créer des jeux vidéo en classe : des outils simples d’accès   La création simple de jeux vidéo On associe généralement la création de jeux vidéo à des équipes constituées de centaines de professionnels dotés de solides compétences en programmation informatique et en création d’images de synthèse. Travaillant de 12 à 18 mois d’affilée sur un seul titre, ils réalisent des jeux vidéo à la pointe de la technologie qui seront ensuite commercialisés auprès du grand public. Si cette description correspond bien à la « création de jeux vidéo », il ne s’agit cependant que de la vision industrielle de cette activité. Dans l’ombre de ces professionnels surmédiatisés, de nombreux amateurs créent également des jeux vidéo, seuls ou en petit groupe. Diffusant gratuitement leurs réalisations sur Internet, il leur arrive parfois de créer des jeux vidéo en seulement quelques heures.Certes, ces amateurs ne gagnent pas leur vie en créant ces jeux, et n’ont pas suivi la formation technique des professionnels.

Apprendre à programmer avec Scratch : Site collaboratif, pédagogique et autoformation Voici un site collaboratif bien utile : un Wiki consacré à la découverte et à la prise en main de Scratch (logiciel de programmation objet pour les enfants et adolescents) pour des besoins pédagogiques : Squeaki. Le projet Squeaki a été lancé en septembre 2006 en Outaouais suite à des discussions autour des Technologies de l’Information et de la Communication qui permettent de placer l’élève au centre de ses apprentissages. Tutoriels Scratch, « bouts » de codes et projets Ce site collaboratif propose des apports concrets pour démarrer avec Scratch : Tutoriels pour débuter : fiches pratiques ; guide de référence ; publication de projets ; vidéos-tutoriels ; articles sous la forme de dossiers,Utiliser Scratch pour programmer les robots Wedo : présentation ; documentation ; vidéos-tutoriels ; projet ; synthèse,Des « bouts » de codes pour vos projets : Guide complet de création de jeu,Quelques projets simples réalisés avec Scratch : Plus de 30 projets explicités et documentés.

Lightbot ou le code pas à pas : une idée lumineuse ! Résumé pour les pressés :Le code informatique, c’est pas automatique ! Lightbot le prouve : voici une autre application de pré-apprentissage du code, bien conçue et agréable à jouer. Les enfants planifieront les déplacements et les actions d’un robot ou d’une robote. Et les parents apprécieront également l’exercice, en duo avec leurs enfants et même en solo.

Scratch 1 Définition Scratch est un outil de programmation pour la création et l'édition des jeux, histoires interactives, et des animations intégrant les multimédias (son, images, texte). Scratch a été développé en 2006[1] par l'équipe Lifelong Kindergarten Group du MIT Media Lab. Son développement est soutenu par plusieurs fondations américaines.

IREM de Lille Vendredi 4 décembre 2015, par Loïc Arsicaud Fiche permettant une initiation aux cartes mentales et à SCRATCH. Initiation pour tout niveau (et adaptable en fonction du niveau des élèves) Lire la suite » Vendredi 2 octobre 2015, par François Goichot Le programme des rencontres 2015/2016 pour le groupe EMTA Lire la suite » mathématiques - actions nationales 2015-2016 Un groupe de sept professeurs de mathématiques (cinq en collège et deux en lycée) dont au moins un dispose dans son établissement de tablettes avec ses élèves se sont proposés d'inventer, d'explorer des activités utilisant les outils algorithmiques dans le cadre des cours de mathématiques et de travaux autonomes des élèves pour interroger les compétences construites et la façon dont elle interagissent avec la construction des compétences mathématiques. I) Des possibilités de prises en mainIl apparait que toutes les modalités de prise en main par des élèves de collège vont s’appuyer sur trois aspects essentiels de Scratch : • une prise en main très facile du logiciel ;• la possibilité de créer et de voir très rapidement le résultat de ses propres créations ;• l’aspect ludique qui induit l’adhésion des élèves à tous les projets.

SCRATCH Junior, des missions ludiques et créatives pour initier vos élèves au codage. - L'Atelier Canopé 78 – Marly-le-Roi Cet ensemble de documents a été réalisé dans le cadre du laboratoire des usages « Robotique et programmation » du réseau Canopé, et utilisé pour la première fois à l’occasion d’une formation « Atelier Vacances » à l’Atelier Canopé des Yvelines, Marly-le-Roi, puis lors d’autres formations "Initiation Scratch Junior" à l’intention de professeurs du 1er degré (GS, cycles 2 et 3). Les cartes « Missions » Des « missions » de type « scénario » (petit dessin animé) sont proposées aux stagiaires. Chacune des missions consiste à réaliser un programme avec Scratch Junior, en s’appuyant sur une animation vidéo qui montre le déroulement de ce programme. Les 28 missions sont réparties en 4 catégories, correspondant à des niveaux de difficulté croissante : jaune, bleu, magenta, vert. Exemple de vidéo, mission 8 de niveau bleu

Related: