background preloader

Share The Party

Share The Party
Depuis plusieurs années, la CNIL mène des actions à destination des jeunes, des enseignants et des familles pour les sensibiliser aux bonnes pratiques sur les réseaux sociaux. A l'occasion de la Fête de l'internet, la CNIL innove et lance une campagne web de sensibilisation à destination des jeunes pour leur faire prendre conscience de l'impact que peuvent avoir leurs publications sur les réseaux sociaux. A travers la vidéo virale et l'expérience immersive Share the Party, accessible sur Facebook.fr/cnil et Youtube, la CNIL invite les 13-18 ans à mieux protéger leur vie privée sur le web. 24 millions. En 2011, la CNIL a reçu 700 plaintes portant sur les problèmes d'opposition à la diffusion de contenus sur internet, soit une augmentation de 42% par rapport à 2010. L'objectif de la vidéo interactive Share the Party* est de faire vivre une expérience aux internautes et de les responsabiliser en les immergeant dans une scène de la vie courante d'un jeune.

Ne laisse pas ton image t’échapper En octobre 2012, l’association Action Innocence Suisse a lancé une nouvelle campagne avec 2 visuels choc (cf. dans cet article) pour sensibiliser les adolescents et jeunes adultes à la protection de son identité numérique : Ne laisse pas ton image t’échapper. L’objectif est d’informer et faire réfléchir les jeunes sans moraliser et diaboliser les pratiques Internet et réseaux sociaux. L’identité numérique concerne tous les internautes et donc les jeunes Aujourd’hui, l’utilisation des blogs, réseaux sociaux, sites de partage de photos et vidéos contribuent aisément à la diffusion et à la prolifération de données qui constituent une identité numérique en ligne. Avant une rencontre, un employeur potentiel, un directeur d’école ou une rencontre personnelle peuvent être heurtés par une image ancienne, oubliée qui peut être attachée à son prénom et à son nom et s’avérer embarrassante. « Sur Internet : Ne laisse pas ton image t’échapper » Les 2 visuels à télécharger en taille réelle : 1. 2. 3. 4.

Chercher de l'information sur le web invisible Comment chercher de l'information pertinente sur le web quand on travaille dans un domaine très spécialisé ? Si « Google » ou « Bing » sont bien souvent suffisants pour répondre aux requêtes courantes, ces outils ne donnent à voir que la « partie émergée » du web. Ils n'affichent qu'un tiers des contenus disponibles en ligne, le reste échappant aux robots d'indexation, et faisant partie du "web invisible" ou web profond. De fait, c'est tout un pan du web qui échappe à l'utilisateur en quête d'informations pointues. Ce qu'on appelle le « web profond » recèle de nombreuses ressources pour les chercheurs, les scientifiques, documentalistes, les net surfeurs et les spécialistes de l'e-veille dans de nombreux secteurs. Mais quels outils utiliser, et pour quelles applications ? Qu'est-ce que le web invisible ou le web profond ? Le « web profond » et par extension le web invisible désigne la partie du web partiellement ou non indexée par les moteurs de recherche. A voir également

Canopé Créteil - Comprendre et aborder la question de l’identité numérique en classe Partager cette page Écrit par Franck Bodin Dans le contexte des technologies numériques actuelles - web social et collaboratif, informatique en nuage, internet des objets - et compte tenu des enjeux économiques, stratégiques et sociaux liés à l'explosion des données numériques - big-data, captation et monétisation des données personnelles - gérer son identité numérique est un enjeu de taille. Apprendre à agir au sein des environnements numériques, prendre part aux échanges dans l'Internet social pour s'informer, comprendre et apprendre, tout en maîtrisant sa présence numérique, relève du défi éducatif. Afficher l'infographie en grand format Contrôler son identité numérique cʼest dʼune part, comprendre comment les systèmes informatiques gardent traces de nos navigations et nous pistent, afin de pouvoir décider de rester anonyme ou dʼéchapper au ciblage. Canopé académie de Créteil

Ce que Google sait de vous! • EASI-IE Comme vous le savez, les moteurs de recherche en général et Google en particulier sont très friands d’informations personnelles vous concernant. Si vous n’avez pas lu les règles de confidentialité de Google, je vous les recommande… Elles sont détaillées à l’adresse On comprend que Google prévoit de stocker et croiser tous les éléments concernant ses utilisateurs : vos données personnelles: nom, adresse, numéro de téléphone, numéro de carte de paiement,vos données techniques sur les appareils connectés (smartphone, tablette, etc.) et leurs paramétrages,journaux de consultation ou d’utilisation des outils Google (historique de recherche). Si vous utilisez un service de Google, connectez-vous à l’adresse du Dashboard ( pour vérifier les informations détenues à votre sujet par Google. Voici une infographie publiée par le Wall Street Journal ( le 30 juillet dernier:

Vos empreintes numériques Vos empreintes numériques sont censées refléter votre personnalité. Assurez-vous que c’est bien le cas grâce à nos didacticiels faciles à suivre. Chaque jour, que nous le voulions ou non, nous alimentons notre profil en ligne, un profil qui est sans doute plus ouvert au public que nous ne l’imaginons. Grâce à ce profil, des entreprises envoient des contenus ciblés à des marchés et des consommateurs spécifiques ; des employeurs peuvent fouiller votre passé ; des annonceurs suivent vos recherches sur d’innombrables sites web. Quoi que vous fassiez en ligne, vous laissez sans doute des empreintes numériques derrière vous. Donc, quelques soient vos activités virtuelles, il est important que vous sachiez quelles traces vous laissez et quelles en sont les conséquences. Sachant qu’il est impossible de ne laisser AUCUNE empreinte, il n’est pas si difficile, en revanche, d’atténuer l’impact de ces empreintes et de maîtriser votre identité numérique. Voici quelques trucs pour le faire! 1. Media sociaux

e-réputation: 8 outils pour savoir ce qui se dit sur vous en ligne La réputation numérique, appeler e-réputation par certains, acquiert une importance de plus en plus grande à l’heure où une majorité d’individus et d’organisations sont présents sur le web. Il est donc important que vous soyez en mesure de savoir ce qui se dit sur vous en ligne et dans les médias sociaux; votre e-réputation ou celle de votre organisation en dépend. Vous cherchez un emploi? Votre employeur va probablement faire une recherche sur vous en ligne. Il existe plusieurs tactiques en amont pour s’assurer que votre présence en ligne reflète bien qui vous êtes. Plusieurs outils gratuits existent pour vous aider à accomplir votre veille numérique En voici huit : 1. Talkwalker Alertes est un moyen simple de surveiller n’importe quel sujet sur le web. 2. Probablement le mieux connu de tous, Google Alerts offre des fonctionnalités similaire à Talkwalker Alertes. 3. Suite aux difficultés de Google Alerts, Yahoo alerts tente de se positionner comme alternative. 4. 5. 6. 7. 8.

L’e-réputation ou la réputation digitale : Créer, montrer, surveiller son identité numérique dans un Lycée de la photographie L'identité numérique Certains enseignants documentalistes estiment que le cœur du métier va être, dans les années qui viennent, un travail sur la notion d’identité numérique afin d’aider les élèves à construire leur personnalité, et à réfléchir aux conséquences de cette « mise en scène » médiatisée (Cf Richard Peirano dans Savoirs CDI d’octobre 2011). Le « cœur », c’est peut-être beaucoup s’avancer, mais aucun enseignant, documentaliste ou pas, ne peut nier que l’identité numérique est en train de bouleverser le mode de construction de l’image de soi des adolescents. En conséquence, il est indispensable que l’Ecole donne aux jeunes les moyens de maîtriser cette image en construction : distinction entre espace privé et espace public, protection des données personnelles, e-reputation... voilà des connaissances à construire avec eux. Cette séance, destinée à des élèves de première professionnelle, n’est évidemment pas transposable à tous les niveaux. Les documents proposés à votre lecture :

E-réputation et identité numérique by Magalie Bossuyt on Prezi Identité numérique et Internet responsable Organisation : Lieu : Dans la salle de sciences de gestion car la disposition des tables est plus propice pour regarder la vidéo .Classe/nombre d’élèves : ½ groupe de 1ère STMG soit 18 élèvesCadre : Cours de sciences de gestion, chapitre intitulé « Comment le partage de l’information contribue-t-il à l’émergence d’une « intelligence collective » ? » Le professeur de sciences de gestion est présent.Calendrier : Cette séance s’inscrit dans le cadre d’une séquence sur les réseaux sociaux. Progression transmise en pièce jointe. Objectifs :Documentaires : -Gérer son identité numérique-Distinguer informations privées/informations publiques. Disciplinaires :- Se situer dans un environnement numérique- Appréhender la variété des usages et des impacts des réseaux sociaux dans l’entrepriseNotions info-documentaires :Médias sociaux, identité numérique, données informationnelles

Related: