background preloader

Prendre des notes

Prendre des notes
L’essentiel pour bien prendre ses notes, c’est de s'attacher aux idées plutôt qu'aux phrases. Noter intelligemment, c'est donc choisir des informations parmi ce que l'on entend (ou ce que l’on lit). Donc ne faites surtout pas de retranscriptions mot à mot ! Privilégiez plutôt vos propres expressions, plus simples et plus directes. N’oubliez pas que les prises de notes sont personnelles, elles n'ont qu'un destinataire : vous ! Abréger des mots Écrire de manière lisible en abrégé permet de gagner du temps. Les règles générales sont : reprendre des signes mathématiques et autres symboles : =, +, ≥, flèches…utiliser des lettres grecques : φ (phi) pour philosophie, Ψ (psi) pour psychologie...supprimer les voyelles : cdlt pour cordialements’inspirer du langage SMSutiliser des mots en langue étrangère à orthographe plus courte Vous trouverez ici une liste d’abréviations souvent utilisées qui pourront vous donner des idées. Supprimer des mots Exemples : Transformer des mots Entraînez- vous ! Related:  Méthodologies de recherche et Bases de rechercheBTS AM

Les 6 étapes d'un projet de recherche d'information Démarche adaptée et mise à jour par Hélène Guertin avec la collaboration de Paulette Bernhard, professeure honoraire, École de bibliothéconomie et des sciences de l'information (EBSI), Université de Montréal, Québec, à partir de l'ouvrage La recherche d'information à l'école secondaire : l'enseignant et le bibliothécaire, partenaires de l'élève (1997) - Crédits Note : Le travail d'élaboration de la démarche a bénéficié de l'accès privilégié au document de travail daté de 1996, obtenu avec la permission de Yves Léveillé, dont le titre provisoire était La recherche d'information à l'école secondaire : un projet de recherche d'information en six étapes. La présente version remaniée (2005) respecte l'esprit du document : Les compétences transversales dans Programme de formation de l'école québécoise, enseignement secondaire (2004), ministère de l'Éducation du Québec. Autres modèles du processus de recherche d'information (site Form@net)

Université d'Ottawa Avez-vous de la difficulté à écouter le professeur et à prendre des notes en même temps? Trouvez-vous difficile de lire ou de comprendre les notes de cours que vous avez prises? Avez-vous de la difficulté à demeurer attentif en classe? Êtes-vous parfois dans la lune durant vos cours? Voici quelques renseignements et conseils qui vous aideront à développer de meilleures méthodes de prise de notes. Sujets abordés : 1. Saviez-vous que les concepts les plus importants et les plus difficiles à comprendre sont habituellement abordés en classe par les professeurs? C’est un fait : 30 minutes après la fin d’un cours, vous oubliez 50 % de la connaissance transmise. Source : Bégin, C. (1992). Bien entendu, vos notes de cours ne devraient pas être votre seule source de référence. Lisez la prochaine section pour plus de détails sur la prise de notes efficace en classe et ailleurs. 2. D’abord et avant tout, vous devez être frais et dispos physiquement et mentalement. 3. 4. Liens externes :

Prise de notes efficace, rapide et utile ! La méthode Cornell « Waladex Comment prendre des notes ? Je me pose cette question à moi-même tous les ans, à la rentrée ! Cette année, j’ai découvert la méthode de prise de note Cornell. Je vais la tester dans les prochaines semaines, mais elle peut à mon avis s’avérer très efficace et surtout peut me faire gagner du temps. 1. 2. rnell: Dans la partie rouge, en haut de la feuille: les références “administratives” de la feuille. Dans la partie bleue, à droite de la feuille: c’est votre partie classique de prise de notes. Dans la partie verte, à gauche de la feuille: pendant le cours ou après le cours, relisez votre feuille et écrivez les questions auxquelles le contenu de vos notes répond. Dans la partie jaune, en bas de la feuille : un résumé ultra-condensé de la page. Je vous propose une deuxième disposition, que je trouve peut-être plus appropriée et qui donne moins d’espace aux questions de révisions: Dans cette deuxième version, les notes prises pendant le cours ont plus d’espace. Like this: J'aime chargement…

25 astuces pour la recherche sur Google Google est le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde. Et de loin ! Selon StatCounter, il représenterait pas moins de 90% de l’ensemble des requêtes, devant Bing et Yahoo. Affiner la recherche Google De nombreuses astuces permettent d’optimiser la recherche sur Google. Les symboles pris en compte par Google Le moteur de recherche permet d’utiliser de nombreux opérateurs pour affiner une recherche. Les guillemets permettent de rechercher l’ensemble d’une expression.Ajouter une tiret devant un mot permet de l’exclure de la recherche.Ajouter un tilde (~) devant un mot permet d’inclure les synonymes de celui-ci.Utiliser une étoile (*) à la place des mots inconnus permet de les trouver : très utile lorsqu’on est à la recherche d’une expression oubliée. Ce que Google ne prend pas en compte Si Google prend en compte un certain nombre d’opérateurs, il ne regarde absolument pas : Rechercher sur un seul site Obtenir des résultats de recherche dépersonnalisés

Les Amphis de France 5 La prise de notes et son exploitation La prise de notes doit être un outil au service d'un travail efficace, qu'il est utile d'améliorer. Elle est le reflet de ce qu'on a besoin de savoir. Capter la parole, fixer l'essentiel par écrit, ce n'est pas tout noter, mais faire des choix, décider sans hésitation. Pour une bonne prise de notes, il faut être bien installé, en situation d'écoute maximale, imprégné du sujet. Comprendre et analyser la structure du discours : l'introduction, la conclusion, le plan etc... sont autant de guides pour le raisonnement. Voir l'ensemble des programmes de la collection "des méthodes pour apprendre" : La gestion du temps Générique Émission conçue et préparée par Régine Acquier / Université Montpellier 1 Réalisée avec le soutien du Ministère de l'Éducation Nationale, de la Recherche et de la Technologie / Direction de la Technologie.

Les 7 secrets de la prise de notes en réunion La réussite du compte rendu se joue à la prise de notes. Une prise de notes bien menée garantit un compte rendu efficace et rapidement rédigé. Or prendre des notes n’a rien de facile. Cela nécessite de mener de front plusieurs activités qui ne sont pas de même nature. Il faut en même temps : écouter,comprendre ce qui est dit,sélectionner l’essentiel,et noter. Je vous propose de découvrir les 7 secrets de la prise de notes en réunion. prise de notes, shutterstock Premier secret : soigner la préparation Il est préférable d’éviter d’arriver en réunion au dernier moment avec votre bloc sous le bras. Bien se préparer, c’est être capable de répondre à 3 questions : Qu’est-ce que je sais des sujets qui seront traités en réunion ? Deuxième secret : bien écouter Bien écouter semble tout simple. Écouter nécessite de mettre de côté tout jugement personnel. Troisième secret : se faire confiance Je vous conseille d’éviter de vous emballer, surtout en début de réunion. Pour aller plus loin

Surfez Zen : les recommandations de l’ANSSI en image Surfez Zen : les bons réflexes sur Internet est une nouvelle infographie qui reprend en images les bonnes pratiques recommandées par l’ANSSI dans un usage quotidien d’Internet. Ce support s’adresse avant tout aux particuliers et au grand public mais pourra aussi appuyer des campagnes de sensibilisation au sein des entreprises pour tous les salariés. Ce document de sensibilisation est le premier d’une série à venir, qui invite à découvrir les nombreux aspects de la sécurité du numérique en images par des supports visuels qui traitent des bonnes pratiques, des usages et des précautions à adopter. Une méthode simple pour (s’)initier à la sécurité des systèmes d’information et la rendre plus accessible, en lien avec les grands enjeux portés par la stratégie nationale pour la sécurité du numérique.

Espace français Méthodes et techniques ► Fiches techniques ► vous êtes ici Fiche technique Introduction La prise de notes sert à garder une trace écrite d’une intervention orale, d’un cours, ou d’une recherche personnelle. Prendre des notes, ce n’est pas tout noter, c’est-à-dire recopier un article de dictionnaire, retranscrire tout ce que dit un professeur, etc. De la clarté Pour avoir des notes claires : On écrit toujours les titres des chapitres à la même distance de la marge de gauche. La chasse aux erreurs ● Recopier sans faute les mots nouveaux qui sont notés au tableau. Le paralogisme et le sophisme ● Certains écrivent chaque nouvelle subdivision dans une couleur différente. Exemples : Av. = avant ; c-à-d = c’est-à-dire, env. = environ, ex. = exemple, s. = siècle, seult. = seulement, etc. = et cætera, etc. → À consulter : Les abréviations. Méthodes et techniques Articles connexes

Apprenez-leur à prendre des notes! – Prise de tête – La chronique de Normand Baillargeon Il existe une très intéressante revue scientifique appelée Psychological Science in the Public Interest, dans laquelle on trouve toutes sortes de choses qui, vous le devinez, correspondent à ce titre. Tout récemment, j’y ai lu un merveilleux article consacré aux stratégies d’étude et de révision: les inefficaces, qui sont, semble-t-il, beaucoup pratiquées par nos étudiant.e.s; et les efficaces, moins utilisées et souvent méconnues. (La référence de cet article est donnée ci-après; j’en présente l’essentiel dans le prochain numéro de la revue À Bâbord). Peu d’enseignant.e.s et peu de professeur.e.s s’étonneront de ce résultat. Or étudier et réviser (je parle ici surtout pour la fin du secondaire, le cégep et l’université), cela commence souvent en prenant de bonnes et utiles notes de cours. Certains collègues, peut-être pour cette raison, préparent des notes de cours (parfois sur PowerPoint) qu’ils distribuent avant le cours. Eh bien, j’ai trouvé un tel système. Le système Cornell Voilà.

Décodex : notre kit pour vérifier l’information à destination des enseignants (et des autres) « Le Monde » s’engage dans l’éducation à l’information en mettant à disposition des contenus pédagogiques pour tous. Avec le Décodex, nous vous proposons de nombreux outils pour vérifier l’information en ligne. Nous souhaitons également apporter de nombreux conseils pratiques pour permettre à tous de s’interroger sur les informations qui circulent sur Internet. Il s’agit d’une démarche active d’éducation à l’information, que Le Monde souhaite porter auprès de ses lecteurs, mais aussi dans les classes, par le biais d’interventions en concertation avec des enseignants, ainsi que la mise à disposition de contenus pédagogiques pour tous. Lire : « Le Monde » s’engage dans l’éducation à l’information Nous publions, à ce titre, un document qui compile de nombreux conseils utiles, illustrés par des dessins, cas pratiques et exercices. Ce document n’a pas la prétention d’être exhaustif ou adapté à tous les usages. Vous pouvez télécharger le kit du Décodex en cliquant ici.

Que contient une charte graphique, quels sont ses objectifs ? Une charte graphique est un terme venant du mot latin charta qui signifie « papier ou lettre », en français charta a pris le sens de « loi, règle fondamentale ». En y associant le mot graphique, le résultat est un document de référence appelé charte graphique, il contient les règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques constituant l’identité visuelle d’une entreprise, d’une marque, d’une organisation ou d’un projet. Première charte graphique de l’agence AntheDesign Le contenu d’une charte graphique Une charte graphique regroupe et traduit graphiquement tout l’univers et toutes les valeurs de l’entreprise (dynamisme, innovation, élégance, …) , c’est le support fondamental de toute sa communication (interne et externe). Le logotype doit refléter l’image de l’entreprise et ses activités, il doit également renforcer son image et rassurer ses clients. Une charte graphique complète regroupe et codifie également : Les objectifs et les intérêts d’une charte graphique

Téléchargez dix exemples de chartes graphiques en PDF ! Hello L’autre jour, Margaux, professeur au Lycée des Arènes de Toulouse me parlait des cours d’identité visuelle qu’elle dispensait et de la façon dont déployer une identité visuelle sur différents supports. En effet, je réalise souvent des logotypes accompagnés d’une charte graphique (pour l’ïle-de-France, pour des Startups, pour des agences, etc.) et après réflexion, je me disais qu’il n’était pas évident d’avoir des exemples de chartes graphiques un peu carrées, propres, et bien conçues. J’ai donc pris le temps de vous ressortir de mes liens des documents PDF que j’avais pris soin de mettre de côté depuis quelques temps maintenant. Ces chartes graphiques sont en PDF, en voici dix que vous pourrez décortiquer [Comme me le fait préciser mon ami & confrère Eric Bediez, ces chartes sont à usage strictement personnel, elles ne sont pas en licence libre ou quoique ce soit…] > télécharger > télécharger > télécharger > télécharger > telecharger > télécharger > télécharger > télécharger > télécharger

Related: