background preloader

De 1905 à l'après-Charlie, la laïcité dans tous ses états - Idées

De 1905 à l'après-Charlie, la laïcité dans tous ses états - Idées
La loi de 1905 devait permettre aux croyants et aux autres de vivre en paix. Elle a clairement dévié. Après Charlie, il est temps de repenser la laïcité dans sa complexité. Ni totem ni tabou ! Le « seul enjeu qui importe, la laïcité. La laïcité ! Universalité de la laïcité, rendant d'un seul coup possi­bles l'unité, la tolérance, la paix, la liberté, l'égalité, la fraternité ? Un principe universel qui attise les contradictions Mais si elle a pour but d'assurer la précieuse neutralité de l'Etat, celle qui doit justement permettre à des citoyens différents de vivre ensemble dans un espace commun, la laïcité n'est en rien une notion neutre. « La laïcité a toujours été plurielle, prise dans des rapports de force. Nouvelle donne géopolitique Une “instrumentalisation raciste et xénophobe” Ironique laïcité ! L'inversion est de taille : alors que la laïcité devait dans son principe protéger la liberté de croire ou de ne pas croire, elle sert aujourd'hui à la contrôler, ou à l'interdire.

http://www.telerama.fr/idees/de-1905-a-l-apres-charlie-la-laicite-dans-tous-ses-etats,122532.php

Related:  LaïcitéIslamophobie...LaïcitéCulturemaxb2

LIBERTES ET INTERDITS DANS LE CADRE LAÏQUE Par l'Observatoire de la Laïcité - Le principe de laïcité a pour conséquence la séparation de l’Etat et des organisations religieuses. Il n’y a donc pas de service public du culte. L’Etat ne reconnaît, ne subventionne, ni ne salarie, aucun culte. L’interdiction des subventions connaît des exceptions et des aménagements rappelés par la loi et la jurisprudence, notamment concernant les services d’aumônerie, à la charge de l’État . - Aucune religion ne peut imposer ses prescriptions à la République. L'opium du peuple de gauche La religion, nous dit un texte de Marx souvent évoqué, rarement lu et compris, est, entre autres formules, « la théorie générale de ce monde, sa logique sous forme populaire, son point d’honneur spiritualiste, son enthousiasme, sa sanction morale, son complément solennel, sa consolation et sa justification universelles »... Elle est « la réalisation imaginaire de l’être humain, parce que l’être humain ne possède pas de réalité vraie ». Elle est encore « le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, l’esprit des situations privées d’esprit » et bien entendu « l’opium du peuple »...

Imbroglio sur la question du voile à l’université Paris XIII Recevez nos newsletters : Un enseignant a été démis de ses fonctions après un incident survenu en classe, impliquant une étudiante voilée. Il avait prévenu l’université qu’il refuserait à l’avenir de donner cours «face à un visage voilé». 22 cartes qui vont changer votre façon de voir le monde ! La 8 est difficile à croire, mais c'est pourtant vrai ! Par Clément P. il y a 1 an Le monde va vite ! La démographie, l'évolution, les meurs, l'histoire, difficile de cerner tout ce qu'il se passe autour de nous. Election dans le Doubs : «Il y a le feu au lac» pour Cambadélis Le candidat socialiste, Frédéric Barbier, a remporté dimanche le second tour de la législative partielle du Doubs face à son adversaire du Front national, Sophie Montel, avec 51,43% des voix contre 48,57%, selon les résultats définitifs annoncés par la préfecture. Au premier tour, dimanche dernier, la candidate FN, était arrivée en tête avec 32,60% des voix, contre 28,85% à Frédéric Barbier. Cette victoire du candidat socialiste met un coup d’arrêt à une série noire pour le PS qui n’avait pas gagné une seule des 13 élections partielles organisées depuis le début du quinquennat de François Hollande. Malgré la victoire, les dirigeants de l'UMP et du PS se montrent inquiets, tandis que le Front national jubile. AU PS, on ne cache pas son inquiétude Manuel Valls était l'invité de la matinale d'Europe 1.

Dans quelle mesure les élus sont-ils soumis aux principes de laïcité et de neutralité religieuse ? Les principes de laïcité et de neutralité s’appliquent avec rigueur à l’ensemble des services publics [1], ainsi qu’aux bâtiments publics, sur lesquels ne peuvent être apposés de « signes symbolisant la revendication d’opinions politiques, religieuses ou philosophiques » [2]. Ces principes s’appliquent aussi strictement aux agents publics, qui ne peuvent manifester leurs croyances religieuses dans le cadre de leurs fonctions [3]. En revanche, les conditions dans lesquelles ces principes de laïcité et de neutralité s’appliquent aux élus peuvent sembler beaucoup plus floues. Charlie, Phil & Robbie, Sister Fourest et le spectre de l’islamisation Les occasions ne manquent pas de défendre la liberté de la presse ou la liberté d’expression. N’en déplaise à Philippe Val, si la France, d’après Reporters sans frontières, détient depuis 2007 le record européen des interventions policières ou judiciaires contre des journalistes, ce n’est pas tant grâce aux « intégristes » que grâce au nouvel homme de son amie Carla. Mais, si les innombrables atteintes à ces droits ne suscitent pas un émoi de même envergure que l’affaire des caricatures de Mahomet qui a tant mobilisé Charlie Hebdo, c’est parce que cette dernière joue sur un ressort bien particulier : celui de la menace identitaire, de la peur de l’invasion.

Trois questions pour comprendre la polémique autour des jours fériés catholiques remplacés dans les outre-mer Par Francetv info Mis à jour le , publié le C'est un petit texte passé presque inaperçu durant l'examen de la loi Macron, mais qui suscite maintenant une vive polémique. Un amendement adopté le 14 février, par un hémicycle aux trois quarts vide, doit donner aux départements d'outre-mer la possibilité de remplacer les jours fériés catholiques par des fêtes locales. Francetv info vous résume la controverse en trois questions.

Related: