background preloader

Comment convaincre aisément quelqu’un qu’il a commis un crime

Comment convaincre aisément quelqu’un qu’il a commis un crime
Plus des deux tiers des participants ont fini l’expérience convaincus qu’ils avaient commis un crime pendant leur adolescence. © PublicDomainPictures. C’est une donnée qui fait mal. Selon l’organisme américain Innocence Project, dont l’objectif est de faire sortir de prison celles et ceux qui ont été condamnés par erreur, environ 30 % des personnes innocentées sur la base de l’ADN ont au préalable avoué un crime qu’elles n’ont pas commis. En France, un des exemples les plus mémorables de ce phénomène est celui de Patrick Dils, condamné – par deux fois – à tort pour le meurtre de deux garçons à Montigny-lès-Metz en 1986, après avoir reconnu les faits face aux enquêteurs. Le phénomène des faux souvenirs n’est pas une question nouvelle en science. Le protocole de l’expérience décrite dans Psychological Science est assez perfectionné. Puis l’expérience proprement dite commençait, chacun des étudiants retenus ayant un premier entretien, filmé, avec un chercheur-interviewer. Related:  Manipulation and PersuasionSociologie en vracInsolite

Change the Way You Persuade It’s happened to you before. You call a meeting to try to convince your boss and peers that your company needs to make an important move—for instance, funding a risky but promising venture. Your argument is impassioned, your logic unassailable, your data bulletproof. Two weeks later, though, you learn that your brilliant proposal has been tabled. What went wrong? All too often, people make the mistake of focusing too much on the content of their argument and not enough on how they deliver that message. Specifically, we have found that executives typically fall into one of five decision-making categories: Charismatics can be initially exuberant about a new idea or proposal but will yield a final decision based on a balanced set of information. The five styles span a wide range of behaviors and characteristics. Five Approaches Executives make it to the senior level largely because they are effective decision makers. 1. Persuasion in Practice: Nolan the Charismatic 2. 3. 4. 5.

Le foyer des discriminations Les mouvements féministes n’ont eu de cesse de rendre visible et de dénoncer les rapports de domination qui s’exercent dans la famille. En France, certaines enquêtes menées à la fin des années 1990 ont révélé l’existence et l’ampleur des violences intrafamiliales et des violences sexuelles (Jaspard et al., 2001) ainsi que la persistance des inégalités femmes-hommes dans la répartition des tâches domestiques et des soins des enfants (Brousse, 1999). En décrivant les violences et inégalités qui se déroulent dans la sphère familiale et domestique, ces recherches ont permis de dévoiler et de remettre en cause la dichotomie implicite opposant un espace public dangereux à un espace privé protecteur. Parce que la famille constitue un espace essentiel pour la socialisation des individus et un lieu où les personnes peuvent apprendre à être justes, il semble pourtant nécessaire d’analyser les injustices qui s’y déroulent d’un point de vue empirique et non pas seulement théorique.

Plus le temps de draguer ? Une entreprise s'en occupe... La mémoire manipulée - Souvenirs refoulés, faux souvenirs et délai de prescription par Brigitte Axelrad - SPS n° 312, avril 2015 « J’ai appelé refoulement ce processus supposé par moi et je l’ai considéré comme prouvé par l’existence indéniable de la résistance. » Sigmund Freud, Cinq leçons sur la psychanalyse L’actualité en France en 2014 Le 13 février 2014, une proposition de loi1 a été déposée au Sénat par Muguette Dini (UDI-UC - Rhône), Chantal Jouanno (UDI-UC - Paris) et plusieurs de leurs collègues : « Elle vise à reporter le point de départ de délai de prescription des agressions sexuelles au jour “où l’infraction apparaît à la victime dans des conditions permettant l’exercice de l’action publique”. À l’appui de ce projet de loi, les sénatrices citent le cas de Cécile T., 41 ans, cadre dans la communication. Actuellement, en France, dans le cas des viols (et de certaines autres infractions), le délai de prescription est de vingt années quand la victime est mineure. Réunie le mercredi 21 mai 2014, la commission sénatoriale a examiné le rapport de M. On constate :

The Discourse is Poisoned, But You Already Knew That It occurred to me today that one of Nathaniel Hawthorne’s short stories may indirectly teach us something about the dysfunctional dynamics of social media discourse. The story is “Young Goodman Brown,” you may remember it from a high school or undergrad English class. It is one of Hawthorne’s most frequently anthologized tales. The story is about a seemingly ordinary young man who ventures out to the forest for an undisclosed but apparently illicit errand, leaving behind his newlywed bride, Faith. At the climactic point, Brown cries out, “Faith! What happens next, Hawthorne cloaks in mystery. Hawthorne, who, in my view, is particularly adept in his exploration of intersubjectivity, presents us with a story about knowledge acquired and innocence lost. I recalled Hawthorne’s story this morning as I read Roger Berkowitz’s discussion of a recent essay by Peter Baehr, “Against unmasking: five techniques that destroy dialogue and how to avoid them.” “The human heart is a place of darkness.”

mobile.lesoir Comme nombre de mes contemporains, j’en étais convaincu. Comment ne pas aimer un apôtre de la non-violence, victime de ces méchants Chinois qui ont violemment envahi son gentil petit pays, ce paradis perché dans l’Himalaya et que les BD de Cosey avaient contribué à rendre plus sympathique encore ? Dans notre Occident en crise de foi, où les religions s’apparentent à la violence ou à des combats réactionnaires contre les droits de l’homme, et en particulier ceux de la femme, le bouddhisme tibétain paraît une planche de salut à tous ceux qui, confusément, ne veulent pas renoncer à la spiritualité – dont, sans doute, l’humanité a besoin. Derrière l’image d’Epinal Mais petit à petit, au gré de mes recherches, je me suis rendu compte que ce tableau idyllique ne représentait pas vraiment la réalité tibétaine. Le Tibet d’avant 1950, hors les nantis, était un pays miséreux à l’extrême : espérance de vie de 35 ans, analphabétisme de plus de 90 %, 3 hôpitaux publics pour toute la région.

TECHNOLOGIE • Dix maladies du futur : "Docteur, j'ai mal à mes implants" A vivre dans un monde (et un corps) toujours connecté, interfacé, nanostructuré... il va nous arriver des embrouilles. C'est en substance ce que dit le site io9, qui a recensé les pathologies du futur. Ça fait froid dans le dos. Les nouveaux virus qui mutent et apparaissent ne sont pas les seules afflictions qui nous menacent. Et elles sont bien plus effrayantes que cette angoisse diffuse créée par le numérique, connue sous l'acronyme anglais de Fear of Missing (ou Fomo), qui se caractérise par la peur de manquer quelque chose. Surtitré "We come from the future" ("Nous venons du futur") le site américain io9 annonce la couleur. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10.

SANTÉ SCOLAIRE - Addictions, le portail des acteurs de santé imprimer L’Inserm a été mandaté pour établir un bilan des connaissances scientifiques sur les vulnérabilités des adolescents à l’usage de substances psychoactives pour lesquelles un risque de comportement addictif est avéré (alcool, tabac, cannabis), mais aussi sur leurs vulnérabilités à des pratiques pouvant devenir problématiques (jeux vidéo/Internet, jeux de hasard et d’argent). La commande portait également sur l’analyse des stratégies de prévention et d’intervention efficaces pour cette tranche d’âge. L’Inserm a donc publié en février 2014 cette expertise collective intitulée « Conduites addictives chez les adolescents. Usages, prévention et accompagnement. », qui analyse les principaux facteurs associés aux usages problématiques : psychologiques, socioéconomiques et scolaires, en fonction du genre, familiaux, biologiques, influence du groupe de pairs, influence du marketing pour le tabac, l’alcool et les jeux (produits licites).

Related: