background preloader

Personnaliser les apprentissages grâce au BYOD

Personnaliser les apprentissages grâce au BYOD
1 Share Share Tweet Email L’objectif visé est celui de la personnalisation des apprentissages en utilisant l’outil le plus personnel qui soit pour les élèves aujourd’hui. Que ce soit à distance ou en présence, en classe inversée comme en classe ordinaire, la question essentielle de la personnalisation des apprentissages est celle de l’interaction et de la réflexivité : – Interactions avec les ressources éducatives, interactions entre élèves, interactions avec le-la professeur-e ; – Réflexivité sur ce qui est réalisé et la manière dont cela est réalisé, pour apprendre à apprendre et apprendre à réaliser et être. « Il s’agit donc pour nous de chercher comment l’usage du matériel connecté personnel des élèves peut aider à augmenter ces interactions et ces rétroactions pour faciliter les apprentissages, permettre une plus grande différenciation pédagogique afin que les élèves gagnent en autonomie, en sentiment de maîtrise et ainsi en confiance en soi ». lu : 5398 fois

http://www.ludovia.com/2015/02/personnaliser-les-apprentissages-grace-au-byod/

Related:  BYOD (Bring your own device) - AVANLes bonnes pratiques du BYODFormation 2BYOD01

BYOD, une flexibilité maximale pour plus de productivité (vidéo) print By Audrey Williart in BYOD Perdu dans le jargon des types de déploiement? Avant de vous lancer, pesez le pour et le contre pour choisir celui qui correspond vraiment à vos besoins. Numérique : une formation sans cours ni examen Depuis le 2 février, l’université de Haute-Alsace à Mulhouse expérimente une formation diplômante en informatique, axée exclusivement sur l’apprentissage par projets tutorés. UHA 4.0 Un cours avec Mounir Elbaz Baptisée UHA 4.0, l’école destinée à la formation de développeurs informatiques d’un niveau BAC +3 affiche un programme détonnant dans l’enseignement supérieur : « étudier autrement, sans cours, sans examens, sans stress ». Une réaction au double constat effectué plus tôt par l’université, comme l’explique Mounir Elbaz, maitre de conférences en informatique et chargé de mission Cordées de la réussite : « D’une part, les PME du numérique de la région ont des difficultés à recruter une main d’œuvre qualifiée et opérationnelle rapidement.

Formation et innovation : les six avantages du BYOD Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde numérique. La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». Les apprenants viennent donc avec leur appareil familier pour apprendre. Dans l’article sur la formation innovante paru hier, je cite entre autres innovations, le BYOD. Cet acronyme constitue une nouvelle tendance lourde du monde numérique. Il consiste à proposer aux employés d’une entreprise ou aux participants d’une formation d’apporter leur propre appareil (BYOD = « Bring Your Own Device ») au lieu d’utiliser ceux de l’école, de l’entreprise ou du centre de formation.

L'évaluation pour apprendre, apprendre à évaluer - Les classes sans note Une tendance qui s'affirme La tendance des "classes sans note" apparaît de manière explicite dans la base nationale d'Expérithèque (actions déclarées et suivies par les CARDIE en académie) : les actions ou dispositifs centrés sur les modes d'évaluation des élèves (approche compétences ou encore "classes sans notes") se répartissent également entre innovation et article 34. L'inscription administrative n'est donc pas signifiante en elle-même ; elle est facteur souvent du contexte local et de l'autorisation que les acteurs se donnent à changer des routines que formellement rien n'impose, si ce n'est la conformité à des évaluations de sortie de cycle (ex. DNB ou Bac). La plupart s'inscrit dans le collège, en concernant une classe d'âge d'élèves finalement élevés à l'ère du Socle commun entré en vigueur dans le premier degré depuis plus de cinq ans. Une pratique collective et plus réflexive de l'évaluation

Préparer son premier projet d’utilisation des BYOD en classe 1- Définition des BYOD « Bring Your Own Device » autrement dit, « apportez vos objets personnels ». Certains tentent de franciser l’acronyme, il devient donc AVAN « Apportez vos appareils numériques ». Apprendre en mode BYOD (Bring Your Own Device) : Dossier complet Infobourg, portail réputé sur l’éducatif et le numérique au Canada a mis en ligne fin février 2015 un dossier sur la thématique du BYOD autrement dit le Bring Your Own Device ou en français l’AVAN (« Apportez Votre Appareil Numérique ») : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques. Le BYOD : Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que ça change ? Ce type de configuration est de plus en plus prisé dans des contextes d’apprentissage, de formation et bien évidemment dans le monde scolaire et éducatif.

Réussir la mise en place d’une politique de « BYOD » dans son établissement Le « BYOD », phénomène encore peu répandu, occupe de plus en plus les conversations, notamment du fait du manque de moyens des écoles pour investir dans le numérique éducatif. Il poursuit activement son chemin dans certains milieux. (Édition Québec) Évaluer différemment les élèves : l'exemple danois Pas de notes avant 15 ans, pas de palmarès des établissements, des examens qui privilégient les projets ou les travaux inédits, l’utilisation généralisé des TIC dans l’évaluation : le Danemark présente une série de caractéristiques susceptible de faire réfléchir sur les relations entre l’apprentissage et les évaluations scolaires. Ce n’est certainement pas un modèle à recopier (les écoles était d’ailleurs ces derniers jours bloquées par un conflit entre les enseignants et les municipalités) mais il a le mérite d’aider à faire bouger les lignes et de considérer différemment des traits de notre système considérés comme naturels voire inhérents à toute situation scolaire. En France, toute réforme des modalités du Bac semble porter atteinte à la civilisation (universelle, cela va de soi), dévaluer les diplômes ou menacer l’équilibre des savoirs. Une école qui n’était pas obsédée par l’évaluation

Les menaces du Bring Your Own Device Michael Sutton, Zscaler L’écosystème mobile est différent de celui des ordinateurs et cette différence est d’autant plus vraie lorsqu’il s’agit de sécurité. Au bureau, les ordinateurs fixes et portables appartiennent, le plus souvent, à l’entreprise. Il est donc normal que ces appareils aient des restrictions d’accès et soient équipés de logiciels de sécurité contrôlant les accès et les données qui s’y trouvent. Ce n’est pas le cas dans le contexte du BYOD.

La loi de Moore appliquée à l’éducation : changements prévisibles Croissance subite La Loi de Moore, énoncée en 1965 par Gordon Moore, un des co-fondateurs de Intel, est issue d’une observation expliquant que le nombre de composants (transistors, résistances, capacités, diodes) pouvant être intégrés dans un circuit doublait tous les deux ans. Cette prédiction va éventuellement arriver à sa limite, mais elle est toujours valide jusqu’à aujourd’hui, déjouant plus d’une fois les échéances prévues. Les ingénieurs se limitaient au silicium sur une surface, mais on arrive au carbone dans un volume et bientôt, nous toucherons aux spins des électrons et aux photons dans des ordinateurs quantiques. Si on regarde plutôt la puissance de calcul et la capacité des mémoires, la loi de Moore, que l’on pourrait plus simplement énoncer comme celle de la croissance exponentielle, continue de s’appliquer.

DOSSIER : Le BYOD : entre perspectives et réalités pédagogiques Par Aurélien Fiévez, en collaboration avec Gabriel Dumouchel Un dossier conjoint de L’École branchée et de Carrefour éducation. Illustration par Mélanie Leroux Ces dernières années, nous voyons apparaître une nouvelle forme d’intégration des technologies en salle de classe : le « Bring Your Own Device (BYOD) » ou « Bring Your Own Technology » (BYOT) ou encore « Apportez Votre Appareil Numérique (AVAN) en français.

Journée de l'innovation 2014 - Apprendre les mathématiques : et si on allait à la vitesse des élèves ? Les fondamentaux Que savons-nous sur les apprentissages fondamentaux ? Le Conseil national des programmes entame ses travaux sur les contenus des enseignements. L’occasion de s’interroger en termes d’innovation sur les manières les plus efficaces d'apprendre et d’enseigner pour les enseignants. Apprendre les mathématiques : et si on allait à la vitesse des élèves ? Caroline Dhô, enseignante et formatrice dans le 1er degré à Marseille.

Revue Sticef.org Patrick GIROUX, Sandra COULOMBE (UQAC & CRIFPE), Nadia CODY (UQAC), Suzie GAUDREAULT (UQAC & CRIFPE) RÉSUMÉ : Plusieurs écoles tentent d'innover dans un contexte où le paysage technologique évolue rapidement et les tablettes numériques telles l'iPad sont clairement identifiées comme une technologie émergente susceptible d'avoir des retombées importantes en éducation à très court terme (Johnson et al., 2012). Une école secondaire québécoise intègre depuis septembre 2012 des iPad dans deux de ses groupes de troisième secondaire.

Related: