background preloader

Etalab - mission du gouvernement

Etalab - mission du gouvernement
Related:  les acteursOpenData²

L'IGN et l'Open Data | L'Institut Qu’est-ce que l’Open Data ? L’ouverture des données publiques a pour objectifs de garantir la transparence et la lisibilité de l’action publique et d'être un moteur de l’innovation en favorisant le développement de nouveaux produits et services. En Europe, la démarche a été impulsée, sur le plan institutionnel, par la directive « Information de Secteur Public » (ISP). Cette directive a été retranscrite en France dans la loi du 10 juillet 1978 (dite loi « CADA »), qui oblige les administrations publiques à rendre leurs données accessibles à tous, sauf exceptions fortement encadrées. Depuis quelques années, de plus en plus d’administrations et collectivités se sont ainsi lancées spontanément dans l’ouverture de leurs données. L’IGN et l’Open Data Dès 2009, l'IGN s’est engagé à faciliter le libre accès à ses données en proposant leur gratuité pour l’enseignement et la recherche, puis la gratuité de ses photos aériennes historiques. Données IGN Fonds de carte « image »

La chaire ACT-TER Connaissance et Action Territoriale - Université Bretagne Sud La chaire La chaire ACT-TER Connaissance et Action Territoriale innove dans le domaine des meilleurs usages des données publiques territoriales. La chaire ACT-TER est un projet partenarial qui réunit université, entreprises, institutions publics et collectivités territoriales. La chaire traite et enrichit des données socio-économiques mises à dispositions par des partenaires et issues de l'open data pour une meilleure connaissance territoriale et une décision publique plus éclairée. Axes de recherche DAT'ACCESS, mobilité et accessibilité DAT’ACCESS est un projet collaboratif basé sur l’exploitation des données ouvertes liées à l'accessibilité des lieux, équipements et services.Il est destiné à faciliter les déplacements et le quotidien des personnes à mobilité réduite (PMR). La démarche : Les données sont Retrouvez le site dédié DAT'ACCESS FINLOC, finances locales Les premières orientations : Les partenaires de la chaire L'équipe de la chaire ACT-TER

SNCF Le 10/07/2015 Nombre de montants en gare et listes des abris Véligo : SNCF Transilien ouvre deux nouveaux jeux de données pour mieux connaître les mobilités en Ile-de-France. Il est désormais possible de connaitre le nombre de voyageurs montant dans chaque gare d’Île-de-France en fonction du type de jour et du créneau horaire. Le jeu de données indique le nombre de montants dans les trains du réseau Transilien pour chacune des 382 gares desservies par nos trains et RER en fonction de la ligne, du jour et de cinq tranches horaires. Les données sont disponibles sur le portail SNCF Open Data Carte de chaleur des montants un jour ouvré entre 6h et 10h SNCF Transilien ouvre aussi son listing d’abris à vélos Véligo dans les gares franciliennes. Ce nouveau fichier en open data précise le nombre de places disponibles par abris, la gare concernée, le gestionnaire de l’abri ainsi que les coordonnées GPS de chaque abri.

OpenStreetMap Where am I? Welcome to OpenStreetMap! OpenStreetMap is a map of the world, created by people like you and free to use under an open license. Hosting is supported by the UCL VR Centre, Bytemark Hosting and Imperial College London, and other partners. Learn More Start Mapping <div id="noscript"><p>You are either using a browser that does not support JavaScript, or you have disabled JavaScript. 10 m 50 ft © OpenStreetMap contributors ♥ Make a Donation Directions from hereDirections to hereAdd a note hereShow addressQuery featuresCentre map here Regards citoyens Projet de loi Numérique : soutenons les (Biens) Communs !Communiqué de Regards Citoyens, le 16 octobre 2015 En dépit de la coincidence malheureuse avec le projet de loi Valter sur les données publiques, Regards Citoyens participe comme de nombreux citoyens et organisations à la consultation du Gouvernement autour de l'avant-projet de loi sur le numérique. OpenData, OpenAccess, OpenGov, Transparence... L'Ambassade de Suède a eu la bonne idée de nous inviter à la table ronde « E-administration et e-dialogue : regards croisés Suède - France » qu'elle organisait le 2 décembre avec la mairie de Paris.

L'Open Data au cœur de la transformation numérique du Groupe La Poste Engagé aux côtés d’Etalab dans la démarche d’ouverture des données publiques et, plus récemment, partie prenante des échanges sur l’Open Data dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de Loi « Pour une République Numérique », Le Groupe La Poste ouvre aujourd’hui en accès libre, à tout citoyen et toute entreprise, son portail de données « dataNOVA ». dataNOVA, portail jusqu’ici réservé à l’usage des postiers, place désormais l’Open Data au cœur de la transformation numérique du Groupe La Poste. En rendant accessible à tous une partie de son patrimoine de données, directement sur son portail dataNOVA et indirectement au travers de portails de données tiers, Le Groupe La Poste multiplie les canaux d’accès à ses données et renforce ainsi son positionnement d’acteur clé de l’Open Data en France. Consulter dataNOVA Exemples de données disponibles sur le portail :

IFRAP Le décret signé de François Fillon qui affirme que l'accès aux données publiques doit être gratuit et ouvert à tous est un premier pas en avant mais, étant donné que nos administrations sont très réticentes à ouvrir leurs bases, la liste risque d'être longue des exceptions à la règle de transparence prévue pour le nouveau décret du 26 mai 2011 (INSEE, EPIC, Culture, données sanitaires et géographiques etc…). Aujourd'hui, les citoyens ont soif de connaissance notamment sur la performance de leurs services publics mais aussi sur l'accès à ces services et de pouvoir participer à leur optimisation ou en inventer de nouveaux : dans quel hôpital se faire soigner, dans quelle école inscrire ses enfants, quel taux de réussite aux examens, comment rationaliser ses déplacements, retrouver un ami, améliorer l'accompagnement des handicaps, comment mieux consommer ? L'Opinion publique réclame une ouverture des données généralisée, la révolution de l'open data ne doit pas se faire sans la France.

Open Data : 23 jeux de données sur la Recherche et l'Enseignement supérieur Parmi les données de la plateforme Open Data du M.E.N.E.S.R., celles portant sur les établissements d'enseignement supérieur. (cliquer sur l'image) La première plate-forme Open-Data ministérielle vient de s'ouvrir, bien entendu en lien avec la plate-forme gouvernementale globale. Geneviève Fioraso, secrétaire d'Etat chargée de l'enseignement supérieur et de la recherche, a inauguré le 24 avril 2014 la première plate-forme Open Data ministérielle. Ce portail est bien entendu lié à la plate-forme gouvernemental Data.gouv.fr gérée par Etalab, l'un des services du SGMAP, rattaché au Premier Ministre. La plateforme s'appuie sur la solution d'OpenDataSoft Les données proposées sont librement exploitables. La plate-forme a été conçue grâce à la solution proposée par la start-up OpenDataSoft.

CNIL La CNIL publie déjà sur la plateforme des données publiques data.gouv.fr l'intégralité de ses délibérations (recommandations, autorisations, avis, mises en demeure publiques, sanctions publiques...). Elle poursuit aujourd'hui sa démarche open data. Huit nouveaux jeux de données sont proposés : Organismes ayant désigné un correspondant Informatique et Libertés (liste intégrale) Plaintes (volumes annuels)Droit d'accès indirect (volumes annuels)Contrôles (volumes annuels et liste des contrôles réalisés)BudgetEffectifsMarchés publics. Ces jeux de données sont accessibles sur OpenCNIL ou directement sur data.gouv.fr. Ils sont disponibles, gratuitement, au format csv. Une large réutilisation de ces données est possible (Licence ouverte / Open licence).

Ouverture des données économiques : BODACC, BOAMP et BALO - DILA La DILA a publié l’arrêté relatif à la réutilisation gratuite de ses bases de données économiques pour une entrée en vigueur le 1er juillet 2015. Plus de 17 millions d’annonces sont mises à la disposition du public, par voie électronique. Dans la continuité de sa politique d’ouverture des données publiques annoncée en 2014, suite au dernier comité interministériel pour la modernisation de l’action publique (CIMAP) du 13 décembre 2013, supprimant plusieurs redevances dont celles applicables à certaines données juridiques diffusées sur www.legifrance.gouv.fr, la DILA ouvre les données économiques figurant dans trois de ses bulletins officiels et va ainsi plus loin que les décisions du CIMAP : Trois fonds seront donc accessibles directement à partir de data.gouv.fr et de rip.journal-officiel.gouv.fr Les dispositions de l’arrêté entrent en vigueur au 1er juillet 2015. Où trouver les données ?

Related: