background preloader

Introduction à la permaculture

Introduction à la permaculture

http://www.youtube.com/watch?v=FXaD3NGRQQo

Related:  negemaagroEcologie

Ecorénovation du Bief - Part 2 Eh oui, tous les mots-clefs sont dans le titre ! S’il ne s’agissait que de référencement, je n’aurais presque pas besoin de rédiger cet article pour apparaître en première page des moteurs de recherches les plus pointus sur des thèmes aussi variés que le potager et ses pratiques naturelles , voire, permaculturelles ! Notez comme j’ai encore habilement ajouté quelques tags bien choisis. Résistance agricole : la Ferme du Bec Helloin Nouvel épisode de notre série sur les résistances agricoles ! Aujourd’hui : la ferme du Bec Helloin. Pionnière de la permaculture en France, cette ferme concentre ce qui se fait de mieux en terme d’agriculture écologique, diversifiée et productive. Devenue en quelques années une vitrine de la permaculture, la ferme a aussi noué des partenariats de recherche pour construire l’agriculture de demain, débarrassée du pétrole et des engrais chimiques. Présentation et vidéos.

L'arbre à vent, l'éolienne arrive en ville - Page 2 sur 2 L’éolien, c’est bruyant et ça défigure le paysage dans lequel il s’inscrit. C’est parfois les critiques qui pleuvent sur l’éolien. Et l’arbre à vent entend bien effacer ces faux pas. Innovant et esthétique, il présente une technologie minimaliste. Cette dernière est conçue pour être rustique et invisible. Et pour cela, les turbines sont dissimulées dans la forme de l’arbre. Créer des buttes de permaculture La permaculture est une culture sur butte. Pour créer vos buttes, il vous faut juste un bout de terrain, un double-mètre, un cordeau, une bêche et... de l'huile de bras ! Dans le cas ci-dessus, on a créé la butte au fur et à mesure, en la chargeant de compost, much, déchets verts,... Ci-dessous, nous décrivons comment créer des buttes dès la première année, en récupérant la terre des allées. Caractéristiques des buttes de permaculture : Orientation : nord - sud pour un ensoleillement idéal : le soleil chauffe le flanc est le matin, le flanc ouest l'après-midi Largeur des buttes : 1m20 pour désherber facilement au centre sans marcher dans la butte Longueur : indifférente.

Ils sont 15000 ! Ils défient la grande distribution Ils sont 15000 ! Ils défient la grande distribution L’impact de l’industrie alimentaire sur la planète est gigantesque et dévastateur. Bien choisir ce que l’on mange et où on l’achète est devenu primordial pour notre avenir. L’association américaine Park Slope Food Coop, fraîchement implantée en France, apporte une solution : la coopérative alimentaire participative. Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile.

Permaculture urbaine : l’incroyable jardin de Joseph Chauffrey Qui a dit que l’agriculture en ville était une utopie ? Avec une parcelle de seulement 150 m2, Joseph Chauffrey est devenu autonome en légume et a laissé se développer une biodiversité abondante. Dans cette vidéo, Joseph présente quelques grands principes de la permaculture et explique ses convictions : « Des alternatives sont possibles pour produire autrement ; pour produire beaucoup mais localement, durablement, et en visant une amélioration globale du milieu. »

mrmondialisation Et si nous faisions de l’observation de la nature une source d’inspiration afin de trouver le chemin d’un monde en équilibre ? C’est l’idée que défend avec force le scientifique Idriss Aberkane, parmi tant d’autres, dans un discours progressiste et poignant en faveur du biomimétisme. Par nature, les espèces les mieux adaptées à leur environnement survivent à travers l’évolution. De manière souvent insoupçonnée, grâce à des millions d’années d’évolutions, certaines espèces développent des caractéristiques qui surpassent souvent de loin les meilleures technologies humaines. Techniques et avantages de la Culture sur Buttes. On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture , elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. C’est Emilia Hazelipp qui semble la première avoir importé la culture sur butte en France. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale.

20 ans de culture permanente et diversifiée - Kaizen Depuis 20 ans, Christophe Gatineau cultive et aime la terre. Son secret pour préserver les sols : leur permettre l’auto fertilité grâce à la « culture permanente » – avec un minimum d’énergie, sans pesticides et sans engrais – et à la « diversification » des légumes et des méthodes de stockage. Dans cette vidéo, Christophe explique que la terre est par ailleurs un excellent endroit pour stocker ses magnifiques betteraves et ses gigantesques carottes (elles, au moins, n’auront pas été « stressées » par le système

Il fait un potager bio hyper-productif sur 10 mètres carrés Il fait un potager bio hyper-productif sur 10 mètres carrés Réaliser un potager sur une petite parcelle de terrain devant sa maison c’est facile… Mais arriver à en retirer un rendement intéressant au point de devenir un modèle inspirant en la matière, c’est carrément remarquable! Luke Keegan, photographe, s’est fait repérer par les médias alternatifs pour son petit potager hors-norme. Il a été inspiré par ce couple de canadiens qui avaient aménagé un potager devant leur résidence mais que les autorités voulaient détruire. Après une controverse qui aura pris des proportions planétaires, les potagers urbains devant les résidences furent finalement autorisés par les élus de la Ville de Drummondville (au Québec).

Plus de bios dans les cantines, les députés sont d'accord La loi sur l'ancrage territorial de l'alimentation a passé avec succès l'épreuve du vote en première lecture à l'Assemblée nationale le 14 janvier 2016. Adopté à l'unanimité, le texte porte notamment l'objectif de promouvoir les produits biologiques, locaux et de saison dans les restaurations collectives publiques. Le texte de Brigitte Allain prévoit en effet 40% de produits bios et/ou locaux dans la restauration collective publique. Selon un sondage Ifop effectué entre les 4 et 7 janvier, 76% des Français se déclarent plutôt ou tout à fait favorables au vote d'une loi imposant l'introduction d'aliments issus de l'agriculture biologique, locaux et de saison dans la restauration collective. Si elle était également adoptée par le Sénat, cette loi intégrerait l'alimentation aux objectifs des politiques régionales et confierait à l'observatoire de l'alimentation une nouvelle mission consistant à veiller au développement des circuits courts et de proximité.

Parcours - 15 avril - Énergie, écologie et avenir Il y a quelques jours, un robot pénètrait dans le réacteur n˚1 de la centrale nucléaire de Fukushima. Un robot dont la mission était de retrouver le fameux "corium", cet amalgame ultra-radioactif qui avait perforé les cuves métalliques des trois réacteurs. La crainte initiale de voir cette matière tomber dans le fond marin dissipée, il reste à savoir où elle se cache. Cette information demeure essentielle pour décontaminer le site, et malheureusement, le travail s'annonce périlleux, bien qu'étalé sur 3 décennies. Notre petit robot a déjà perdu le contact... Un humain aurait perdu la vie en 1 heure.

Related: