background preloader

Vidéo 15 - Les entreprises dans la mondialisation

Vidéo 15 - Les entreprises dans la mondialisation
Related:  ST2 DYNAMIQUE DE LA CROISSANCELa mondialisation

investissement direct à l'étranger - Terminale ES Sciences Economiques • Voici la définition que le FMI donne des investissements directs à l'étranger (IDE) : « engagements de capitaux effectués en vue d'acquérir un intérêt durable, voire une prise de contrôle, dans une entreprise exerçant ses activités à l'étranger ». • Les IDE peuvent prendre trois formes principales : rachat d'au moins 10 % des parts d'une société exerçant ses activités à l'étranger ; implantation d'une entreprise hors du territoire national (par exemple, Renault s'implante en Chine) ; réinvestissement sur place des bénéfices réalisés par une entreprise implantée à l'étranger. Remarque • Les « investissements en portefeuille » se distinguent des investissements « directs » car ils obéissent à une simple motivation de placement, sans intention d'intervenir dans la gestion de l'entrprise. • La grande majorité des IDE s'effectuent dans les pays développés à économie de marché.

11 questions à se poser avant de choisir un statut juridique 1. Existe-t-il un modèle de structure idéal? Il n'existe pas de structure idéale. Si vous avez dès le départ des ambitions de développement : une structure en société vous apportera plus de solidité, de flexibilité et de crédibilité. 2. Si vous êtes marié sous le régime légal de la communauté réduite aux acquêts, vous avez en effet intérêt à changer de régime matrimonial. 3. Ces trois termes sont utilisés couramment pour désigner un professionnel pratiquant seul, en toute indépendance, un métier traditionnellement exercé en tant que salarié : consultant, informaticien, formateur, graphiste, traducteur... 4. Sont visées par cette terminologie les professions dans lesquelles l'activité intellectuelle joue le principal rôle. 5. Tout dépend de vos motivations. 6. Contrairement aux sociétés, l'entreprise individuelle n'a pas de personnalité juridique propre. Pour pallier ces difficultés, le statut de l'EIRL a été lancé en 2011. 7. 8. 9. 10. C'est naturellement préférable. 11.

Cours gratuits pour réviser vos examens en économie Les I.D.E (Investissements directs à l'étranger) La libéralisation des flux d'investissements internationaux. Faut-il libéraliser totalement les flux d'investissements internationaux ? Le volume des échanges internationaux étant de seize fois supérieur à ce qu'il était en 1950, et la planète se transformant en un "gros village", des discussions relatives à la libéralisation des investissements ont été engagées dans le cadre de l'OCDE. L'Accord multilatéral sur l'investissement (AMI) est au centre des interrogations. On peut le considérer soit comme "la base pour une économie mondiale unifiée", soit comme une "machine à déstructurer le monde". I/ La thèse "Pour" : Accepter et appliquer l'AMI : A/ Les bénéfices généraux tirés de la libéralisation des IDE : Malgré une dérégulation du commerce mondial consacrée par la fin du GATT et la naissance de l'organisation mondiale du commerce (OMC), les investissements directs à l'étranger restaient encore soumis à réglementation . - La transparence.

Les agents économiques et leurs opérations Des salariés, des travailleurs indépendants, des sociétés, des administrations publiques, des associations, participent à la création de richesses en produisant des biens et services. Cette production donne lieu à des échanges de biens, de services, de créances [1] et de monnaie.Les échanges entre ces différents acteurs de la vie économiques les rendent mutuellement interdépendants : le comportement de chacun affecte la situation des autres. Pour décrire ces interdépendances entre les agents de l’économie, il faut adopter un système de représentation. Les économistes procèdent en trois étapes : regrouper les agents en catégories homogènes en retenant comme critère la fonction principale (produire, consommer, financer...) regrouper les activités économiques en catégories d’opérations (la production, la consommation, l’investissement..) relier les agents dans un circuit traduisant les interdépendances qui naissent des opérations. Schématiser les relations économiques.

Investissement direct international (IDI) - Flux d'IDI Cet indicateur rend compte de la valeur des opérations internationales liées à l'investissement direct pendant une période donnée, généralement un trimestre ou une année. Les flux financiers regroupent les acquisitions ou cessions de participations, le réinvestissement de bénéfices et les prêts interentreprises. Les flux sortants représentent les opérations qui accroissent l'investissement que les investisseurs de l'économie déclarante ont réalisé dans les entreprises d'un autre pays, par exemple en procédant à des prises de participations ou au réinvestissement de bénéfices, moins les opérations qui font régresser l'investissement que les investisseurs de l'économie déclarante ont réalisé dans les entreprises d'un autre pays, comme les cessions de participations ou les emprunts souscrits par les investisseurs résidents auprès d'entreprises de l'autre pays.

Statistiques sur les investissements directs étrangers - Statistics Explained Données extraites en juin 2016. Données plus récentes: Informations supplémentaires Eurostat, Principaux tableaux et Base de données. Mise à jour prévue de l’article: août 2017. Graphique 2 Flux d’IDE sortants, moyenne de la période 2013-2014(en % des flux extra-UE-28 sortants)Source: Eurostat (bop_fdi6_flow) Carte 1 Stocks d’IDE sortants, UE-28, fin 2014 (1)Source: Eurostat (bop_fdi6_pos) Tableau 2: Les dix premiers pays tiers partenaires de l’UE-28 en termes de positions d’IDE, fin 2012-2014(en milliards d’euros)Source: Eurostat (bop_fdi_main) et (bop_fdi6_pos) Tableau 3: Stocks d’IDE des pays hors UE-28, par activité économique, fin 2013(en milliards d’euros)Source: Eurostat (bop_fdi6_pos) Principaux résultats statistiques Points clés Les flux d’IDE Recul marqué des flux d’IDE en 2014 Investissements directs des États membres de l’Union dans des pays tiers (flux sortants) Investissements directs dans les États membres de l’Union par des pays tiers (flux entrants) Les stocks d’IDE Contexte

Investissements français à l'étranger Avec près de 1 500 Md$ à la fin 2012 (1 100 Md€), la France détient le 5ème stock mondial d’investissements directs à l’étranger (IDE), derrière les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Chine (source : CNUCED). En 2013, les flux annuels d’investissements sortant de France ont représenté 1,8 Md€, après 28 Md€ en 2012 (source : Banque de France). Plus de 2 500 groupes français, hors secteur bancaire et hors services non marchands, possèdent au moins une filiale* à l’étranger (données 2011). Les groupes multinationaux français détiennent plus de 35 400 filiales à l'étranger, employant plus de 5 millions de salariés, dont 3 millions hors de l’Union européenne, et réalisant un chiffre d'affaires de près de 1 200 Md€ (source : INSEE, enquête OFATS). La France se classe à la 4ème position du classement annuel du magazine américain Fortune sur les 500 premières entreprises mondiales, avec 31 entreprises listées en 2014, devant l’Allemagne ou le Royaume-Uni (28 entreprises chacun).

Les investissements directs à l’étranger (IDE) - définition Définition : Les investissements directs à l’étranger (IDE) désignent les investissements par lesquels des entités résidentes d’une économie acquièrent ou ont acquis un intérêt durable dans une entité résidente d’une économie étrangère. La notion d'intérêt durable implique l'existence d'une relation à long terme entre l'investisseur direct et la société investie et l'exercice d'une influence notable du premier sur la gestion de la seconde. L'investissement direct comprend à la fois l'opération initiale entre les deux entités et toutes les opérations financières ultérieures entre elles et entre les entreprises du même groupe international. Ces prises de participation peuvent prendre différentes formes, les principales étant : la création de sociétés ou d’établissements (investissements dits « greenfield »), les acquisitions et fusions, le réinvestissement dans les filiales étrangères des bénéfices que celles-ci réalisent ("bénéfices réinvestis"). 3 grandes catégories d'IDE :

Investissement direct à l'étranger - IDE | SES.Webclass Les sont le moyen pour les firmes d'internationaliser leur processus de production. C'est donc par les IDE que se réalise la « productive ». La décision d'investir à l'étranger est généralement motivée par la recherche d'une fiscalité avantageuse, la qualité des infrastructures ou le niveau de et/ou de coût des travailleurs du pays d'accueil et les « effets d'agglomération » (les entreprises s'implantent à proximité d'autres entreprises). Pour les pays d'accueil, les IDE sont, comme les investissements en général, un facteur de croissance (effet sur la demande globale, mais aussi effets sur les capacités de production). Pour le pays d'origine, les effets sont plus difficiles à évaluer : si l'IDE correspond à une délocalisation, il peut y avoir, au moins dans l'immédiat, des suppressions d'emplois ; si l'IDE correspond à une implantation qui aurait pu être faite dans le pays d'origine mais qui ne l'est pas, ce n'est pas non plus favorable à l'.

JOSEPH SCHUMPETER - Cours - Fiches de révision Capitalisme, innovation, entrepreneur, destruction créatrice, cycles...tels sont les mots clés de la pensée de Schumpeter. Economie - Bac ESThème du programme : Enseignement de spécialité - Auteurs Progrès technique et évolution économique Capitalisme, innovation, entrepreneur, destruction créatrice, cycles...tels sont les mots clés de la pensée de Schumpeter. I. L'analyse du capitalisme. Celui-ci est un organisme vivant capable d'évolution, de sélection, de mutation. L'évolution est matérialisée par des cycles dont la source est l'innovation. Ces cycles (longs, voir Kondratieff) s'accompagnent d'une destruction créatrice (l'ancien est remplacé par le nouveau mais aussi les plus faibles sont éliminés par les plus forts...) qui est, au bout du compte, bénéfique à la croissance. Au centre de cette analyse (très résumée et simplifiée ici), l'entrepreneur. II. JS avait programmé la chute du capitalisme et son remplacement par le socialisme. J.

Croissance endogène | SES.Webclass La est un modèle théorique de auto-entretenue. Pour les théoriciens de la croissance endogène, la productivité globale n'est pas un « résidu », mais doit être expliquée par les comportements des agents économiques qui accumulent différentes sortes de capitaux qui, de plus, profitent à tous (externalités positives) favorisant l'émergence de ; dès lors la croissance peut s'entretenir indéfiniment. Ces différentes sortes de capitaux sont tout d'abord le technique (les machines bien sûr) mais aussi le capital public (notamment les infrastructures), ensuite le capital technologique (recherche, innovations) et enfin le (santé, formation) : elles permettent toutes des externalités positives. Pour le capital technique, il peut s'agir de l’amélioration des équipement utilisés par les uns qui profitent à tous par des travaux d'ingénierie ou par le diffusion des qualifications ou méthodes de efficaces par rapport aux machines. Voilà quelques exemples montrant l'existence de ces externalités.

Cours de - Progrès technique et croissance endogène « Les premiers entrepreneurs suppriment les obstacles pour les autres non seulement dans la branche où ils apparaissent, mais aussi, conformément à la nature de ces obstacles, ils les suppriment ipso facto en grande partie dans les autres branches de la production » Joseph Aloïs Schumpeter, (La théorie de l’évolution économique, 1912). 1. Les apports de Schumpeter aux nouvelles théories de la croissance En situation de productivité marginale décroissante, condition nécessaire à l’existence de la concurrence, les économistes néoclassiques vont avoir beaucoup de difficultés à expliquer le processus de croissance. a. Schumpeter a mis en évidence que la situation de concurrence est non seulement irréaliste mais qu’elle est de plus défavorable au processus de croissance. b. Schumpeter va de plus mettre l’accent sur les effets d’entraînement des innovations. Progrès technique et croissance endogène 4/5 basé sur 9 votes. Vous êtes ici :

Related:  Chap 9 : Les firmes multinationales dans l'économie mondialeMondialisation