background preloader

Comparatif des réseaux sociaux d'entreprise : la matrice 2015 de Lecko

Comparatif des réseaux sociaux d'entreprise : la matrice 2015 de Lecko
Le cabinet de conseil vient de dévoiler sa matrice d'analyse 2015 des principales offres de réseau social d'entreprise. Microsoft accroît son potentiel. Lecko livre son étude 2015 des réseaux sociaux d'entreprise (RSE). Elle passe en revue les bonnes pratiques organisationnelles liées au déploiement d'une telle solution. Avec en ligne mire le défi de la transformation numérique qui découle d'un tel chantier. Plusieurs retours d'expérience emblématiques sont analysés (Renault, Accor, Technip, La Poste...). Comme chaque année, le cabinet de conseil français dresse aussi un vaste panorama des offres de RSE du marché. A travers quatre matrices thématiques, Lecko synthétise les principaux enseignements de son analyse des solutions du marché. L'intégration de Yammer à Office 365 donne un avantage à Microsoft Juste derrière Jive, Microsoft monte très fortement en puissance. Matrice Lecko de positionnement des potentiels sociaux Matrice de positionnement en matière de communication Related:  Les réseaux sociaux d'entreprise

Les réseaux sociaux d’entreprise vont tuer l’email Aujourd’hui, comme tout les vendredi, toujours dans le cadre de nos petits détours par le monde anglo-saxon, avec un retour sur un article, comme il y a 15 jours, sur l’email et les réseaux sociaux d’entreprise. Voici les idées présentées, même si le titre du billet est un peu provoquant et surtout exagéré. Le problème avec l’e-mail McKinsey indique que les collaborateurs passent généralement 13 heures par semaine à lire, écrire et envoyer des emails. L’email est devenu un puissant outil de communication individuel ou pour de petits groupes, une liste de tâche virtuelle, un lieu de classement. La boîte de réception est devenu un lieu unique pour se tenir au courant des activités quotidiennes de l’entreprise. L’efficacité prouvée de la communication sur les réseaux sociaux d’entreprise (RSE) McKinsey estime que 25% à 30% pour cent du temps passé à gérer les emails pourraient être gagné par l’usage des outils sociaux comme un RSE. Le collaboratif s’accélère en entreprise, voilà pourquoi :

untitled Introduction à l’étude des réseaux (sociaux) - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Introduction à l’étude des réseaux (sociaux) L’explosion de la taille des réseaux tels qu’Internet, Facebook ou Wikipédia offre de nouvelles opportunités d’établir de nouveaux contacts et de partager de l’information et des savoir. Cependant, l’excès d’information pose également problème : sur Facebook, à quels contacts envoyer un message sachant que la plupart des utilisateurs ont plusieurs centaines d’amis ? Quelles pages Wikipédia faut-il lire en priorité pour en apprendre le plus possible sur un sujet donné ? La science des réseaux (networks science) tient ses origines en sociologie (SNA ou Social Networks Analysis) avec des travaux datant du début du 20e siècle mais a pris un essor nouveau ces quinze dernières années et impacte la plupart des disciplines. Jean-Loup Guillaume

Données et robots au secours des réseaux sociaux d'entreprise Un salarié embarrassé par une situation nouvelle et imprévue se dit que le meilleur moyen de trouver de l’aide est de recourir au réseau social que son entreprise a déployé il y plusieurs mois. Il se connecte, lance sa bouteille à la mer et….ne recevra jamais aucune réponse. Le cas de la bouteille à la mer est le cas d’usage type d’un réseau social d’entreprise, celui sur lequel s’appuient nombre de business cases et celui qui fonctionne souvent le moins bien. Pourquoi ? 1°) Parce que notre utilisateur n’utilisait pas la plateforme auparavant et s’y est décidé en désespoir de cause pour ce cas précis. Il ne la connait pas, n’en maitrise pas les codes et les bonnes pratiques, ne sait pas comment identifier les bonnes personnes ou communautés ou comment y prendre la parole. 2°) La plateforme est sous utilisée voire pas utilisée. Le réseau social d’entreprise remplace un moteur de recherche déficient 3°) Les informations existent mais ailleurs. Avantages : -la réponse est instantanée

EPFL-ENAC | Annuaire EPFL des principaux logiciels libres Avant-propos Vous pouvez aussi lire nos anciens articles suivants : • article du Flash EPFL 08/2014 sur l'importance du logiciel libre en milieu académique et dans la recherche scientifique. Table des matières 1. 1.1 Définitions Les fondements du mouvement du logiciel libre sont en fait identiques à ceux qui sont à la base du développement scientifique, à savoir : la mise en commun des idées et découvertes pour faire progresser le développement et le savoir collectif. Le terme logiciel libre (en anglais free software) désigne tout logiciel garantissant à l'utilisateur 4 libertés fondamentales (numérotées de 0 à 3) : Le mouvement du logiciel libre fait souvent sienne la devise : "Liberté, égalité, fraternité". Il ne faut pas confondre logiciel libre avec logiciel gratuit (freeware, gratuiciel), et il y a aussi une nuance importante à faire par rapport à la dénomination logiciel open source : Les enjeux du libre dépassent donc les aspects purement informatiques ou financiers. 2. Notes : 3. 4.

sans titre Besoin de synergies, de créer du lien, de faire plus avec moins : quelle que soit la raison invoquée officiellement et dans certains cas la raison officieuse, les entreprises se tournent désormais vers le bon vieux réseau, rebaptisé « réseau social » pour coller à l’air du temps pour trouver de nouveaux gisements de performance. Efficacité oblige, le réseau n’est plus une collection de cartes de visites qui trainent dans un tiroir et qu’on ne tient pas à jour. Surtout qu’on a davantage tendance à collectionner les cartes des extérieurs et non celles de ses quelques miliers de collègues. Il n’est pas question de discuter ici de ce qu’est un réseau. Quel est l’objectif de l’entreprise ? Quel est l’objectif des collaborateurs ? L’entreprise a des besoins multiples. Pour le collaborateur il s’agit de savoir à qui s’adresser pour obtenir la réponse à une question, bénéficier du retour d’expérience d’une personne qui a une certaine expérience d’une problématique donnée.

Réseaux sociaux d'entreprise : qu'en attendre et à quel prix ? L’important dans un projet de collaboration sociale, d’entreprise 2.0 est de doser ses efforts et ses attentes en fonction de son potentiel. Cela fait maintenant 10 ans que les entreprises essaient de dynamiser leur collaboration, leur intelligence et efficacité collective au travers d’outils inspirés du web 2.0 ou web social. Cela a démarré par des blogs ou des wikis essaimés de manière disparate, parfois à la seule initiative des collaborateurs puis est venue l’ère d’outils plus complets et intégrés, les réseaux sociaux d’entreprise, le plus souvent au travers d’initiatives volontaristes de l’entreprise. Où en est on aujourd’hui ? Les résultats et les avis sont pour le moins mitigés. Des succès impressionnants, des échecs de plus en en plus rares mais qui restent possible et , de l’avis général, beaucoup de demi-succès. Lorsque je prend le temps et le recul pour observer de tels projets mon premier réflexe n’est pas forcément de penser, a posteriori, en termes de succès. Voilà.

L’entreprise numérique sera collaborative ou ne sera pas Dans les précédents articles, Philippe Colin, directeur de l'offre Transformation numérique chez EI-Management, a décrypté les quatre caractéristiques majeures d’une entreprise numérique : elle est à la fois sociale, connectée, mobile et collaborative. Aujourd’hui, pour ce quatrième et dernier volet de son introduction, il nous livre sa vision de l’entreprise collaborative, clé de voûte de la transformation numérique Que signifie le collaboratif ? Le collaboratif serait-il l’apanage de quelques heureux élus, comme les sociétés technophiles ? Ainsi, plus de 80 % des utilisateurs déclarent éprouver des difficultés dans les usages collaboratifs. L’intranet s’est transformé en portail collaboratif La volonté de partager est toujours présente, mais les fonctionnalités se sont enrichies. Ainsi ces outils vont contribuer à une meilleure gestion des connaissances. L’importance du collaboratif pour réussir la transformation interne L’empowerment est très souvent négligé.

Étude : l'usage des réseaux sociaux d'entreprise en 2015 Pour améliorer la communication interne, les méthodes et les outils diffèrent d’une entreprise à l’autre. Certaines optent pour un intranet, permettant de partager des documents facilement ; d’autres pour un réseau social d’entreprise, plus axé sur la conversation, et ainsi de suite. Au-delà des outils, les professionnels qui contribuent et publient du contenu sur ces espaces ne sont pas toujours les mêmes. L’intranet classique d’information : une priorité Les réseaux sociaux d’entreprise font partie des projets numériques les plus récemment mis en place (dans 26% des cas). Une faible appropriation des outils sociaux Lorsqu’une solution RSE/Intranet est mise en place dans l’entreprise, tous les salariés ne sont pas utilisateurs. Qui publie sur les outils sociaux des entreprises ? Sur les intranets et les réseaux sociaux d’entreprise, tous les services ne contribuent pas autant. Les contenus publiés sur les outils sociaux des entreprises Microsoft, roi de la communication interne

La transformation numérique va réinventer l’entreprise Partie "front office" la plus visible de la transformation, le site web a d’abord été remodelé par les impacts du marketing et de la communication digitale. Mais le back office cache une transformation interne plus profonde, celle de la culture de l’entreprise et de son "business model". La transformation numérique est avant tout un processus S’appuyant d’abord sur une phase de transition, la transformation numérique implique une rupture. Car ce processus touche à tous les domaines de l’entreprise. Le plus délicat est de cerner les nouveaux usages. Le rôle clé du dirigeant Pour soutenir les fondations d’une entreprise numérique, un fort sponsoring des membres du Comex constitue une des conditions préalables qui doivent être réunies. Si les managers opérationnels sont très réceptifs à l’importance d’une démarche numérique, que manque-t-il aux entreprises pour avancer ? Les dirigeants ont besoin d’une feuille de route numérique Réinventez votre entreprise !

Institut d'administration des entreprises Savoie Mont- Blanc - 2012 - mémoire : Réseau social d'entreprise: discours éthique, entreprise nouvelle ? - Anaïs Djouad Les outils RSE dernièrement apparus dans les entreprises pourraient être la manifestation d'une évolution de l'éthique dans le monde professionnel. « L'Europe achève une étonnante, éclatante et déplorable carrière, léguant au monde, c'est a dire a la vie des êtres terrestres, le funeste présent de la science positive... ~ (Paul Valéry, 1943) Mémoire de fin d'études - 2012. Notre société qui change 10 Éthique et Responsabilité Sociale et Environnementale 11 Le social comme concept novateur 12 Social et management 13 L'éthique comme concept porteur 14 Le design comme porteur de sens 15 Le tryptique autour de l'éthique 18 Le management, pilier régulateur ou contrainte 21 Le design : optimiser la réussite ou contraindre l'utilisateur 23 RSE : outil ou instrument ? Question d'éthique : contrôle du salarié, performance et bonne conduite 28 La transformation du management : le manager, la gouvernance 31 Design de l'outil : en parlant des nouveaux usages 34 Le RSE apparaît progressivement 38 .... humain.

Notre vie citoyenne numérique reste à construire Bruno Vanryb, président du Collège Editeurs du Syntec Numérique, revient sur les conclusions du dernier baromètre de l'innovation BVA réalisé en partenariat avec 20 Minutes, BFM Business, 01 Net et L’Usine Nouvelle/L'Usine Digitale. Comment la technologie peut-elle être mise au service de la vie citoyenne de chacun d’entre nous ? C’est la question à laquelle nous avons voulu répondre dans cette nouvelle édition du baromètre de l’innovation BVA-Syntec Numérique, en partenariat avec 20 Minutes, BFM Business, 01 Net et L’Usine Nouvelle. Concrètement, la moitié des personnes interrogées le fait pour entrer directement en contact avec son administration. Une première étape dans la numérisation de notre vie citoyenne Pourtant, nous sommes encore loin d’exploiter toutes les potentialités du numérique dans ce domaine ! Comme pour toute innovation technologique, les Français ne perçoivent pas forcément ce qu’ils peuvent retirer en dehors d’un gain de temps ou d’une meilleure information.

Réseaux Sociaux Internes : gérer la "compliance" et le risque légal Sujet largement délaissé alors que les projets étaient encore balbutiants, la question de la « compliance » commence à se faire une place de choix dans les préoccupations des entreprises lorsqu’elles installent un réseau social De quoi s’agit il ? Simplement de la conformité de l’utilisation faite du réseau social avec les règles. Exemples : comment s’assurer que les salariés ne vont pas discuter de sujets hautement confidentiels dans le RSE (un nouveau produit encore au stade de la recherche) ? La liste et longue et le niveau des préoccupations va de la sur-protection (sujets sans conséquence, c’est l’entreprise qui se veut restrictive) au simple respect de la loi. La compliance : champ de mine de l’intranet social Un dernier point avant d’aller plus loin. On peut envisager le sujet sous deux angles : prévenir les mauvais usages a priori et les corriger à posteriori. Pour la prévention il existe deux mécanismes simples et connus. Reste donc la question de la correction a postériori.

Related: