background preloader

L'oenotourisme : de nouvelles pratiques pour découvrir le vin

L'oenotourisme : de nouvelles pratiques pour découvrir le vin
"L'oenotourisme, la découverte d'un territoire à travers sa production viticole, jusqu'alors réservé aux professionnels ou connaisseurs, s'ouvre au grand public à travers de nouvelles pratiques accessibles à tous. Avec plus de 10.000 caves touristiques, la France, première destination touristique et premier producteur de vin au monde, accueille dans ses vignobles 10 millions de touristes chaque année, selon le Réseau national des destinations départementales. Mais pour s'adresser au plus grand nombre, les séjours et parcours de découverte ont dû s'adapter en suscitant l'intérêt des plus expérimentés mais aussi des novices. "Aujourd'hui on ne se contente plus de découvrir le vin, on y mêle une autre activité comme le vélo, le canoë, l'équitation, la randonnée..." souligne Anne Quimbre, de l'agence de développement touristique de la Gironde. "C'est rigolo et attractif de découvrir le vin d'un territoire autrement", explique Anne-Catherine Chareyre, de l'agence de développement de la Drôme.

http://www.veilleinfotourisme.fr/l-oenotourisme-de-nouvelles-pratiques-pour-decouvrir-le-vin-136955.kjsp

Related:  Evolution des éléments de l'offre touristiqueEvolution des éléments de l'offre touristiqueEvolution de l'offreEPE

Réinventer l’expérience du visiteur dans les parcs animaliers Depuis quelques années, la gamme d’activités offertes par les parcs animaliers s’est considérablement étoffée. Les jardins zoologiques, aquariums et autres parcs thématiques doivent faire appel à leur créativité pour proposer de nouvelles expériences, une stratégie de renouvellement du produit qui s’impose pour rester compétitif. L’offre des parcs animaliers s’est enrichie ces dernières années, allant de l’organisation d’événements au cœur de l’Aquarium de Saint-Malo à la salle de cinéma au Zoo de New York, en passant par les nuitées dans un hébergement de plein air à Cerza. Projet de parc d'attraction à Calais : un investissement de 350 millions d'Euros "Un projet de parc d'attraction à Calais, baptisé Heroic Land, doit ouvrir ses portes en 2018, avec un investissement de 350 millions d'euros, même s'il reste à boucler le financement, ont indiqué les promoteurs samedi à l'AFP. "L'investissement prévu est de 350 millions d'euros et l'enjeu de 2015 est de trouver les investisseurs" a déclaré Natacha Belkisse, responsable communication de Calais promotion, l'agence de développement économique de la ville. "Le parc est lancé officiellement, il a un nom et un site internet", a-t-elle souligné. Ce parc de loisirs de 76 hectares devrait être construit sur le site de la zone Virval (sud-est de Calais).

15 tendances touristiques pour 2015 Les veilles > Veille sectorielle > Pratiques et Produits > 15 tendances touristiques pour 2015 Réseau de veille en tourisme, 23 janvier 2015 Publié le 23 janvier 2015 Thématique: Comportement, Pratiques et produits, Marketing-Stratégies, Prospective et stratégie L’hyperpersonnalisation, le retour des Américains, la révision de la gouvernance, l’adaptation concrète aux changements climatiques… Certaines sont déjà bien amorcées, d’autres pointent le bout du nez, voici les 15 grandes tendances touristiques identifiées par deux experts en tourisme. 1.L’ère de l’image de soi2.

Bourgogne-Franche-Comté, une grande destination tourisme d’affaires – Réunir Magazine Un duo de charme Accessible, accueillante, atypique, la Bourgogne-Franche-Comté est une destination idéale pour le tourisme d’affaires. Sortir du cadre et se mettre au vert n’ont jamais eu autant d’écho. La Bourgogne-Franche-Comté, ce sont des vignes, des forêts, des villages de charme, des lacs, des sentiers, des rivières, des montagnes. Mais la Bourgogne-Franche-Comté, ce sont aussi des villes, du patrimoine, des parcs et jardins, des lieux de rendez-vous avec l’Histoire de France et même d’Europe, des grands sites et événements culturels, gastronomiques, œnologiques, sportifs. « Nouvelles perceptions de la valeur des offres touristiques : quels impacts pour les opérateurs ? » Dans le tourisme comme dans les autres sphères de la consommation, depuis maintenant une décennie et avec l'appui des TIC, les consommateurs « prennent le pouvoir » et deviennent des acteurs quasi-professionnels de leur consommation, jusqu'à souhaiter demain devenir co-créateurs des produits qu'ils consomment. Leurs exigences croissent à la mesure de leurs nouvelles compétences : ils retournent à leur avantage, par leur science des « achat malins », le brouillage des prix introduit par les promotions, soldes, déstockages, « bas prix » (low-cost) ou encore la généralisation de la tarification en temps réel (yield management). La crise récente renforce la demande de « juste prix », mais aussi celle de nouveaux services associés ; le contexte favorise la recherche tout azimut d'expériences individuelles, mais aussi celle de « sens » et de vertus citoyenne et humaine. Comment les divers opérateurs de tourisme et de loisirs derniers perçoivent-ils ces changements et ces nouvelles demandes ?

Création du "parc naturel régional des Baronnies provençales" "Le décret de création du Parc naturel régional des Baronnies provençales décidé lors d’une réunion à Vinsorbes (Drôme) à l’invitation de Didier Guillaume et des élus locaux de la Drôme et des Hautes-Alpes ainsi que des régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes, est publié au Journal Officiel. Au carrefour des influences alpines et méditerranéennes, ce Parc naturel régional abrite une faune et une flore d'exception avec 10 sites Natura 2000, 5 espaces naturels sensibles et des espèces emblématiques telles que le sabot de Vénus, le chou sauvage, la loutre, l'écrevisse à pieds blancs… Par cette signature, j’ai voulu reconnaître 15 ans de travail des élus, des associations, des habitants. Le Parc m'a par ailleurs remis sa candidature pour l'appel à projet des "territoires à énergie positive" et se mobilise donc pour la transition énergétique et la croissance verte.

Le tourisme créatif, une tendance durable, des opportunités à saisir « Dis-moi et j'oublierai, montre-moi et je me souviendrai, implique-moi et je comprendrai ». Confucius Parmi les grandes tendances qui structurent le développement des pratiques touristiques, la recherche d’une expérience personnelle – et si possible d’une expérience intense que l’on peut montrer à sa famille ou à ses amis – représente une attente forte chez les visiteurs.

Comment les voyageurs d'affaires vont dépenser 28,2 milliards € en 2017 Les voyageurs d'affaires vont dépenser 28,2 milliards d'euros en 2017. DR Fotolia. 28,2 milliards d'euros : voici ce que dépenseront les voyageurs d'affaires sur le marché français en 2017. Un chiffre dévoilé mercredi 21 septembre par le cabinet Espa dans le cadre d'une conférence à l'IFTM. Une dépense en augmentation de 3,5%. Tourisme : l'évolution de l'offre et des attitudes de service avec Françoise Gri Le secteur du tourisme est en pleine mutation, tant au niveau des usages et des besoins des consommateurs, que de la restructuration de la distribution de l’offre, bouleversée par la montée du numérique et l’arrivée de nouveaux acteurs. Françoise Gri, Directrice Générale du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, souligne ces évolutions et l’importance de la différenciation de l’offre et des attitudes de services dans ce contexte changeant. 1.

Le Maroc, grand absent des agences - L'Echo Touristique Le dernier baromètre Snav/Atout France confirme une forte baisse des voyages vers le Maroc, avec une chute des réservations de 19% en nombre de passagers et de 12% en volume d'affaires au mois de septembre. Le baromètre Snav/Atout France pour le mois de septembre confirme la baisse des réservations sur le Maroc. "Seul parmi les principales destinations moyen-courriers, le Maroc voit ses prises de commande orientées à la baisse, et très fortement puisque de 19% en passagers et de 17% en volume d’affaires", précise le Snav. 20% des voyageurs d'affaires effectuent des déplacements "Bleisure" Etude CWT sur le voyage d'affaires - DR Selon une étude publié par CWT qui s'appuie sur l'analyse de CWT Solutions Group, 20% des voyageurs d'affaires effectuent des déplacements "Bleisure" chaque année, un résultat inchangé depuis 5 ans. Dans près de la moitié de ces voyages « Bleisure », ces jours de loisirs personnels se produisent à la fin du voyage ; dans 34% au début, alors que pour les 20% restant le temps de loisirs se produit aux deux extrémités du voyage. D’autres observations montrent que les femmes sont plus susceptibles de combiner business et loisirs que les hommes. En outre, les plus jeunes voyageurs sont beaucoup plus susceptibles d'ajouter du temps loisir à leurs déplacements professionnels.

Related: