background preloader

Social web: comment l'agence Storyful trouve "le signal au milieu du bruit" - Dublin Notes

Social web: comment l'agence Storyful trouve "le signal au milieu du bruit" - Dublin Notes
Agence de presse branchée sur Twitter, YouTube ou Instagram, Storyful vend un flux vérifié de “contenus utilisateurs” aux rédactions du monde entier. Elle partage aussi outils et méthodes pour guider les journalistes dans la jungle du “social web.” Visite dans les bureaux de Dublin. Tempête de neige, chaton mignon ou scène de guerre… Le recours aux photos et vidéos amateurs a fait du chemin dans les rédactions. A la fin des années 2000, on réalisait qu’un anonyme avec un smartphone serait presque toujours plus rapide, plus proche et plus “authentique” que le plus réactif des reporters. Désormais, on accepte même que les “contenus produits par les utilisateurs” (User generated content ou UGC) puissent servir un journalisme ambitieux. “Finding the signal…” La force de Storyful est d’avoir compris mieux que les autres cette extension irrésistible du domaine du journalisme. Elle a été créée en 2010 par Marc Little. Des flux Twitter dans le fil d’agence “Mieux vaut un retard qu’une erreur””

Chercher l’info sur le Net : ne croyez pas les images sur parole ! Les graphiques et images trouvés sur le Net ne vous disent pas toujours la vérité. Petit exemple avec un graphique repéré sur Scoop it… Le Net, ce sont des milliards d’images, de graphiques, de texte, de vidéo, etc. Mais c’est aussi un nombre invraisemblable de plagiat, de duplication, de copie plus ou moins sauvage. Méfiez-vous d’une image isolée, sortie de son contexte ! Et une information partielle peut parfois se révéler trompeuse. Magnifique ! Graphique isolé sur Scoop it Le curateur insiste : Un vrai cadeau de fiançailles, je vous dis ! Oui mais voilà, en cliquant sur le lien, rien ne se passe : le graphique est une image isolée, sans aucun article associé… Tineye, un incroyable outil de traçage des images Travaillant dans les médias depuis quelques années, familier d’Internet et documentaliste de formation de base (eh oui, personne n’est parfait !) Mon sixième sens m’avertit de prendre mes précautions. Tineye l’arme absolue Résultats dans Tineye Et là, surprise ! J'aime :

Les secrets de l’agence Storyful pour trouver de bonnes infos dans contenus générés par les utilisateurs Sébastien Bailly Journaliste, Sébastien Bailly est aussi formateur et consultant. Ses spécialités ? L'écriture web, les réseaux sociaux, la communication en ligne. Il est l'auteur du premier livre français sur l'écriture web. Les derniers articles par Sébastien Bailly (tout voir) Capture d’écran du “Newswire” de Storyful, le jour des attentats à Paris : "Paris shooting". L'agence de presse Storyful propose un flux vérifié de “contenus utilisateurs” aux rédactions du monde entier. Le “produit” phare de Storyful est le “Newswire”. A gauche du tableau de bord, ce sont les contenus, photos et vidéos. Flavien Plouzennec a mis en ligne un article très complet sur Storyful, détaillant notamment les méthodes utilisées par l'agence pour vérifier les contenus et les sources. Lien : Social web: comment l’agence Storyful trouve “le signal au milieu du bruit”, par Flavien Plouzenec

Devenir historien-ne | Méthodologie et historiographie en Master recherche histoire Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. 1- Peut-on être sûr à 100 % ? 2- Analyse technique et enquête 3- Première vérification : la date de l’image 4- Google image 5- Les données Exif 6- La géolocalisation c’est fantastique, mais… 7- L’analyse d’image 8- Google Maps, Earth, et Street View 9- Qui est l’auteur ? 10- Utilisez les réseaux pour vérifier les réseaux 11- Créez votre propre réseau 12- Et l’instinct dans tout ça ? 13- La manip’ ne vient pas toujours d’où on l’attend 14- Quelques personnes à suivre 15- Quelques lectures (en anglais) Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter. Google image

À propos des sources Devenir historien-ne commencera bientôt à publier des billets traitant des multiples façons d’exploiter divers types de sources. C’est pourquoi il m’a paru utile de proposer ici quelques éléments introductifs, très généraux, sur les sources et leur critique. Plus que des indications méthodologiques précises, il s’agit ici simplement de recourir à quelques classiques de l’historiographie afin de proposer quelques pistes de réflexions pour vous aider à mieux définir ce qu’est une source et ce que l’on entend par « critique des sources ». Ce billet s’inscrit, par ailleurs, dans la continuité de quelques billets précédents, qui ont fait suite à la publication de « Mais par quoi vais-je bien pouvoir commencer ?« . Après les définitions et la bibliographie, voici venu le temps de parler « sources ». Qu’est-ce qu’une source ? Au crépuscule du XIXe siècle, pour l’école méthodique, « l’histoire se fait avec des documents ». « L’histoire se fait avec des documents. Critiquer une source ?

Attaques de Paris : quelques conseils pour ne pas se faire avoir par les rumeurs Les intox et les fausses informations se multiplient rapidement sur Internet ou par SMS après des événements angoissants. Comment s’en prémunir. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter Partager Tweeter fermer A chaque événement angoissant (attentat, explosion), les informations arrivent au compte-gouttes et sont parfois contradictoires selon les sources. Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés.

Faire une recherche sur Internet Vous connaissez ? Eh oui, il s’agit du moteur de recherche le plus connu et utilisé au monde : Google. Il y en a plein d’autres (Yahoo Search, See, Bing), mais prenons celui-ci ! Contrairement à ce que pensent certains, il ne suffit pas de taper la question, le mot ou l’idée qu’on vous demande de chercher. Si vous tapez Réchauffement climatique, vous aurez 654 000 résultats! Je vais devoir regarder toutes ces pages ? Étape 1 : Faites un remue-méninges sur la question posée. Posez-vous les 6 questions de base : 3QOCP ? Recherche : réchauffement climatique en France Résultats Google : 1 920 000 résultats Recherche : réchauffement climatique + France (impact sur environnement et santé) Résultats Google : 1 650 000 résultats Recherche : réchauffement climatique (ou impact environnement et santé) en France Résultats Google : 737 000 résultats Recherche : (dérèglement climatique) or impact environnement and santé en France Résultats Google : 966 000 résultats. Résultats Google : 483 000 résultats.

6 outils pour vérifier les images qui circulent lors des crises Pas facile de faire la part des choses quand l’actualité s’emballe et que les chaines d’info en continu mais surtout les réseaux sociaux démultiplient à l’infini la diffusion des informations et des images. Une image puissante est à elle seule une histoire qui peut se propager à une vitesse phénoménale. L’occasion en cette période sombre de rappeler quelques principes de base que l’on apprend (ou que l’on devrait apprendre) dans toutes les écoles de journalisme avant de diffuser ou reprendre une image: Établir qui en est l’auteur. Corroborer l’endroit, la date et l’heure approximative à laquelle l’image a été prise. Pas si évident pour monsieur tout le monde, voici quand même quelques outils simples pour éviter d’être manipulé par des images non vérifiées. TinEye et Google Reverse Image Search sont deux outils assez connus qui permettent de chercher des images similaires à l’image à vérifier. Liens : TinEye et Google Reverse Image Search Fotoforensics et Findexif. Sur le même thème

S'informer, se documenter avec un regard critique [Info-doc, B2i A l’occasion de la semaine de la presse et des médias à l’école, nous avons demandé à une vraie journaliste, Marièke Poulat, quelles seraient ses recommandations pour s’informer sur le Web. Eh oui ! Marièke, que vous connaissez, en plus de vous donner régulièrement de bonnes nouvelles, est aussi journaliste à Educationmagazine.fr. Elle a tenu à mettre l’accent sur la nécessité de s’informer et de se documenter avec un regard critique, et a créé une activité où elle nous invite à se mettre dans la peau d’un vrai journaliste : « Cette activité vise à te donner des pistes pour apprendre à regarder les informations sur Internet avec précaution. Il s’agit notamment de questionner les sources de l’info et les recouper. » Et cela tombe bien, cela correspond aux items B2i que tu dois valider pour le brevet des collèges 2014, notamment au domaine de compétences 4 : S’informer, se documenter : Identifier, trier et évaluer des ressourcesChercher et sélectionner l’information demandée 1. Vous pouvez :

Dossier pédagogique : L'info, c'est vrai? Quelle est la différence entre une rumeur et une information ? C'est précisément au journaliste qu'il incombe tout particulièrement d'établir la différence entre les deux. Pour celui qui l'apprend, une information possède au moins deux caractéristiques essentielles : elle a un auteur (le journaliste) et une source authentifiée, généralement précisée par le journal qui la publie, lequel se porte garant de cette information. En effet, dès lors que l'information est publiée, le journaliste qui en est l'auteur s'engage à avoir vérifié l'authenticité de cette information auprès de ses propres sources (recoupement). De même, le journal engage sa responsabilité s'il s'avérait que l'information en question soit tout de même fausse (dans certains cas, gare au procès en diffamation !). La rumeur, tout au contraire n'a pas d'auteur : on la tient d'untel, qui lui-même... Anodines ou dangereuses, les rumeurs occupent une place non négligeable dans notre univers quotidien.

Infographie : les étapes de la recherche d’information Accueil > Séances pédagogiques > Infographie : les étapes de la recherche d’information A la rentrée sont programmées les habituelles séances sur la recherche documentaire pour le dossier de SVT en 3e. Pour compléter le prezi de l’année passée et laisser une trace papier aux élèves, je me suis lancée dans l’adaptation de la superbe infographie d’Anaïs Meunier (Bibliothèque universitaire d’Angers). En effet, son infographie est très complète, mais j’ai peur que les collégiens soient perdus parmi les informations qui s’adressent aux étudiants du supérieur : les bases de données, les rapports et thèses, la recherche très avancée, etc. Pourtant ce serait vraiment dommage de s’en passer… Voici donc le résultat réalisé à partir de Piktochart (éditeur d’infographie en ligne) : Vous pouvez également accéder à la version en ligne et au mode présentation sur Piktochart. WordPress: J'aime chargement…

Réseaux sociaux : comment détecter les mensonges - Kaspersky Daily | Nous utilisons les mots pour sauver le monde | Le blog officiel de Kaspersky Lab en français. Lisez-vous la vérité ou un tas de mensonges sur les réseaux sociaux ? Apprenez à savoir faire la différence avec ce guide. Des pauvres chiens abandonnés dans des refuges sur le point de fermer, à la Statue de la Liberté au cœur d’un tsunami – vous avez surement vu ce genre de messages sur les réseaux sociaux et avez à juste titre été choqué ou étonné par eux. Vous avez même peut-être cliqué sur « J’aime », « retweet » ou « partager ». Ce que ces messages viraux ont en commun est qu’ils créent une telle impression qu’ils sont souvent partagés sans que les utilisateurs ne réfléchissent vraiment. Des sources d’information de confiance Un journaliste doit travailler si rapidement que des inexactitudes sont inévitables. Si vous lisez une histoire dotée d’une présentation émouvante des faits, d’exagérations et que celle-ci n’apporte aucunes preuves, il serait bon de vérifier les faits qui y sont mentionnés. Utilisez Google Nous avons copié le titre et l’avons collé dans Google. Fausses images

Related: