background preloader

Evaluation positive : évaluer grâce à des ceintures de compétences 2.0

Evaluation positive : évaluer grâce à des ceintures de compétences 2.0

Atelier : EMI & Théories du complot by Karen Prévost-Sorbe on Prezi 9 bonnes raisons d'adopter les ceintures de compétences en classe (Remontée d'un article publié pour la première fois en juillet 2014) Fernand Oury était judoka et pédagogue. Dans sa classe, les élèves progressaient en maths, en grammaire (...) en suivant des ceintures de couleurs, comme au judo. J'ai adopté ce principe dans ma classe. Pourquoi est-ce que je pense que ce système est un bon dispositif d'évaluation, motivant et efficace ? Parce que l'élève sait où il en est. En début d'année, les élèves découvrent le programme de l'année. Pour avoir la ceinture blanche, voilà ce qu'il faut connaitre, voilà ce qu'il faut savoir faire. Le dispositif diminue l'implicite autour des attentes du maitre et rend très visible le chemin à parcourir et les étapes qui le jalonnent. Parce que le dispositif est exigeant. Dans un système d’évaluation classique, certains élèves se satisfont parfois d'une leçon à peu près sue ou d’une compétence partiellement acquise. Parce que les échecs sont effacés par les réussites Parce que chaque élève est évalué à son niveau.

Comment gérer et valoriser les élèves agités ? Comment faire face à des élèves agités ? Benoît Planchenault, professeur des écoles remplaçant dans la Sarthe, livre ses conseils de terrain dans une étude. Benoît Planchenault La posture de l’enseignant influe-t-elle, selon vous, sur le comportement de l’élève ? Comme dans chaque groupe, il y a toujours des élèves qui bougent plus que d’autres. Comment distinguer un élève « mal élevé » d’un élève précoce qui s’ennuierait en classe ? Ce n’est pas simple. Vous dites avoir été vous-même un enfant agité. Non, pas du tout. Comment « gérer » les élèves trop remuants en classe ? La chose à ne surtout pas faire, c’est de pointer du doigt le mauvais comportement d’un élève devant les autres. On peut aussi mettre en place un mini contrat moral avec l’élève agité : il s’agit de lui indiquer ce qu’on attend de lui et de lui faire comprendre qu’il est tout à fait capable d’être le prochain élève à être mis en avant pour son comportement exemplaire. Charles Centofanti

Petit historique de l'Education nouvelle Une confusion naquit souvent de l’expression “éducation nouvelle”, puisqu’aussi bien toute disposition se situant dans l’actualité peut mériter l’appellation de “nouvelle” ; et l’on employa abusivement, à des fins diverses, des expressions comme pédagogie nouvelle, école nouvelle, méthode nouvelle, pour la simple raison qu’elles venaient d’éclore, et qu’il n’était pas sans intérêt d’y induire une connotation avec le mouvement renommé et apprécié de l’Éducation Nouvelle. A la fin du 19e siècle, réforme de l’enseignement, éducation nouvelle et pédagogie libertaire sont parties prenantes dans la mutation que représente l’avènement de la société industrielle. Les enfants ne sont plus insignifiants, ils sont devenus source de préoccupation pour la société qui a découvert la nécessité, l’utilité (la rentabilité) de soigner et de contrôler leur devenir, pour qu’il ne soit plus aléatoire. Jean-Pierre JULLIEN Sources bibliographiques :

Les ceintures de compétences : le bilan des élèves Une nouvelle année scolaire de passée et voici venu le temps des bilans. Commençons tout d’abord par le retour des élèves sur les ceintures de compétences. Pour être bref avec ceux qui n’auraient pas suivi, chaque semaine les élèves remplissent un Plan De Travail à partir de leurs référentiels de compétences (fabriqués l’été dernier avec une équipe d’une quinzaine de PE à l’initiative de François Lamoureux). Les élèves progressent donc à leur rythme en obtenant des ceintures de plus en plus complexes. En cas d’échec, ils possèdent trois essais pour valider la compétence travaillée. Donc, une année scolaire après, j’ai décidé de demander aux élèves leurs ressentis sur ce fonctionnement. Tous les élèves ont préféré valider leurs compétences à leur rythme, quand ils se savaient prêts. « C’est mieux que les bilans car on décide quand on les fait » Ils étaient donc ravis de ne plus avoir de bilans de fin de période. « Il y avait plein de choix, c’était court et même parfois on avait 4 essais »

icebreakers.pdf Des ressources pour une pédagogie de la laïcité La République française n’est pas réductible à un seul régime politique, c’est aussi un idéal de société - fondé sur l’ensemble des citoyens - qui suppose que chacun adhère aux valeurs et principes communs car ils sont les fondements du "pacte républicain". Des ressources disponibles pour une pédagogie de la laïcité Ressources proposées sur le portail Éduscol Vademecum "La laïcité à l’école" du 31 mai 2018 Le vademecum "La laïcité à l’école" constitue un référentiel de situations pour les équipes académiques et les établissements. Élaboré conjointement par les directions du ministère de l’Éducation nationale, il présente des fiches pratiques qui abordent le respect de la laïcité par les élèves, les personnels, les parents d’élèves et les intervenants extérieurs et proposent une analyse juridique et des conseils éducatifs et pédagogiques.Renforcer le respect de la laïcité et la transmission des valeurs de la République à l’école comment parler d’un drame de l’actualité aux élèves ? Article 2

Une école primaire québécoise qui innove avec l’espace et la technopédagogie L’Académie Sainte-Anne est une nouvelle école primaire de Montréal qui a choisi d’innover. Un espace repensé et une technopédagogie bien intégrée. Un projet inspirant ! Projet pédagogique - Proposer une école appliquant la pédagogie de Maria Montessori et permettant à chaque enfant de développer toutes ses capacités grâce à un enseignement individualisé, dans un environnement soigneusement préparé, adapté chaque jour, contenant, rassurant, stimulant et source de plaisir. Respecter l’enfant dans son développement unique, son rythme, ses idées et ses sensibilités, le soutenir dans sa curiosité et l’accompagner dans les apprentissages par l’activité choisie librement, la manipulation, la concentration, la répétition et l’éducation par les sens. Conduire les enfants vers l’autonomie (« Aide-moi à faire par moi-même »), développer la confiance et l’estime de soi pour pouvoir atteindre une indépendance de pensée, de choix et d’action dans l’avenir.

Related: