background preloader

Emploi: Le bonheur au travail

Emploi: Le bonheur au travail
Bonheur au travail: les quatre illusions qui tuent Vous rêvez d'une réussite sociale, d'une plénitude sans faille... et cherchez désespérément comment être heureux. Prenez garde! La poursuite aveugle et effrénée du bien-être peut faire très mal. Optez pour la lucidité, préconise Ilios Kotsou, co-fondateur d'Emergences*. "Travailler ensemble requiert de la souplesse" Le coach Philippe Laurent liste trois conditions pour que les échanges professionnels nous nourrissent au lieu de nous faire souffrir: la simplicité des processus, la souplesse des relations et la fluidité des échanges. "Comment gagner en efficacité dans son travail?" Travailler efficacement rend heureux. "Salariés seniors, ne cédez pas au découragement" Passé 50 ans, le senior à la recherche d'un travail doit lutter contre la croyance trop répandue qu'il lui est impossible d'en trouver. J'ai envie d'évoluer - Le bonheur au travail épisode 27 J'ai de la peine à sortir d'un échec - Le bonheur au travail épisode 26

http://www.lexpress.fr/emploi/gestion-carriere/emploi-le-bonheur-au-travail_1202814.html

Related:  Bonheur et travailBonheur au TravailBonheurLa réalisation de soi permet à la société actuelle d'éprouver du

Comment être heureux au travail Recevez les titres du mag Gratuitement dans votre boite mail. Comment se fait-il que la plupart des gens décrivent leur lieu de travail comme hostile ? Le chef avec lequel on ne s’entend pas. Le collègue cynique et haineux. Le bien-être au travail La mélodie du bonheur dans l'entreprise Soyez heureux! La mode des "chief happiness officer" importée des Etats-Unis prend de l'ampleur en France et s'invite dans les entreprises qui cultivent les espaces de bien-être dans des locaux réaménagés en salons cosy.

Bonheur véritable et accomplissement de soi : proposition originale en 4 minutes Un bonheur dans une qualité d’être, qui permette de « s’approcher de la vérité, de sa propre essence et de la justice — la justice dans le sens du bien agir… ». Un bonheur à l’opposé des conceptions naïves, angéliques et éphémères, un bonheur qui au contraire se construit pas après pas, dont les conditions sont en particulier la maîtrise de soi, la réalisation d’actes altruistes, une vision juste sur le monde, un bonheur qui nous permette d’accomplir notre humanité et dont les effets, durables, s’inscrivent dans l’âme … Difficile de résumer ce qui se révèle être déjà une synthèse présentée par Leili Anvar, celle d’une proposition de vie d’Ostad Elahi, penseur spirituel du XXe siècle, qui « synthétise toute une tradition spirituelle d’orient et d’occident » en précisant les conditions d’une vie active qui permette d’accomplir son humanité.

Le bonheur au travail, en VOD Réalisateur : Martin MeissonnierProducteurs : ARTE France, Productions Campagne Première Nationalité : France Malgré le marasme ambiant qui paralyse le monde du travail, certains chefs d'entreprise ont préféré innover plutôt que de licencier. Un grand bol d'air, qui remet l'homme au centre de la production. Qui, aujourd'hui, peut se vanter d'être heureux sur son lieu de travail ? Dépression au travail : la faute à l'environnement pas à la charge de travail DÉPRESSION - Ce ne sont pas les dossiers qui s'entassent sur le bureau qui causent la dépression liée au travail. Une étude danoise publiée récemment dans trois revue, Occupational and Environmental Medicine, Psychoneuroendocrinology et The Scandinavian Journal of Work, Environment & Health, montre que c'est l'injustice vécue sur le lieu de travail et avec laquelle un patron traite ses employés qui entraînent des dépressions. "Nous avons tendance à associer dépression et stress avec pression et charge de travail; cependant, notre étude montre que cette charge de travail n'a en fait pas d'effet sur la dépression au travail", explique l'un des chercheurs de l'étude, le psychologue Matias Brødsgaard Grynderup, doctorant au département de médecine clinique à l'université Aarhus (Danemark). Lire aussi:» Bien-être : 5 conseils pour se sentir mieux sur son lieu de travail » La dépression pourrait être liée à une "allergie" au stress

Bonheur et entreprise - Economiedubonheur.com, le site francophone de référence sur l'économie du bonheur. Trois sortes de déterminants du bonheur au travail peuvent être distingués : les déterminants environnementaux, sociodémographiques et individuels. Les déterminants environnementaux qui influent sur le bonheur au travail sont l’autonomie, la possibilité d’utiliser ses compétences, la clarté des objectifs, la variété des tâches, la clarté des feedback et des informations sur l’avenir, la paye, la sécurité physique, la considération et le soutien du manager, les relations sociales, la valeur sociale du travail et la valeur que le travailleur lui accorde. Certaines de ces déterminants agissent de manière curvilinéaire, comme la sécurité physique.

"L'ambition n'est pas une volonté de puissance, mais de réalisation de soi" La première image que nous avons de l'ambitieux est celle de l'homme aux dents qui rayent le parquet, celle du requin prêt à dévorer ses concurrents, celle du guerrier dont l'obtention de la victoire légitime toutes les agressivités, celle de la grenouille qui veut devenir plus grosse que le boeuf. L'ambition a donc mauvaise image. Avec la "niaque" qui recherche à tout prix le succès, l'avidité du titre, la cupidité du toujours plus, du toujours plus loin et du meilleur que les autres, l'ambitieux que nous pensons a soif de pouvoir et à besoin de se prouver à lui-même et aux autres qu'il est capable et invincible. L'histoire prouve que l'ambition démesurée des uns a trop souvent fait le malheur des autres.

Le bonheur au travail, c’est possible Arte présente ce soir un zoom sur les entreprises dites « libérées », en France et dans le monde, dans lesquelles les salariés se disent heureux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alain Constant Arte présente ce soir un zoom sur les entreprises dites « libérées », en France et dans le monde, dans lesquelles les salariés se disent heureux (Mardi 24 février sur Arte, à 20 h 50) Le titre de cette Thema, « Le Bonheur au travail », paraîtra sans doute provocateur à beaucoup de salariés. Car selon de récentes études, 31 % d’entre eux sont « activement désenchantés » et 61 % ne bossent « que » pour le salaire.

La mélodie du bonheur dans l'entreprise Ici un lounge aux sofas colorés jouxte une lumineuse cafétéria, ouverte sur une grande terrasse plantée de légumes et d'arbres fruitiers. Juste à côté, en enfilade circulaire, des salons cosy côtoient des espaces de silence et des salles de créativité. Dans l'une d'elles, tapissée d'une moquette vert gazon, on est prié de se déchausser avant de s'asseoir à même le sol. Non, vous n'êtes pas au coeur d'un de ces nouveaux espaces de méditation où, entre deux gorgées de thé vert, on échange sur la dernière technique de sophrologie, mais en plein Paris, boulevard Haussmann, dans le siège rénové de Danone, entreprise quasi centenaire et fleuron du CAC 40.

« Eloge du bien-être au travail », par Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche En s'inspirant des essais de nombreux théoriciens comme Robert Owen ou Mary Parker Follet, les trois auteurs de cet ouvrage, Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche, spécialistes de l'entreprise, s'efforcent de montrer comment une entreprise peut agir pour le bien-être de ses salariés et ce qu'elle y gagne. De même que St-Just proclamait à la chambre, en 1794, que le bonheur était une idée neuve en Europe, les auteurs démontrent que le bonheur - pas uniquement d'un point de vue matériel - est une idée neuve au sein de l'entreprise. Cependant, à la fois le titre et le sujet font question : en effet, dans un climat de qui incite de plus en plus à la compétition, considérer l'entreprise comme un lieu d'épanouissement ne relève-t-il pas de l'utopie ? Pourquoi les salariés se suicident-ils ?

Related: