background preloader

Attentat contre Charlie Hebdo : comment en parler avec les élèves

Attentat contre Charlie Hebdo : comment en parler avec les élèves
Suite à l'attentat du 7 janvier 2015 contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, Savoirs CDI se joint à vous dans vos efforts pour élaborer un discours approprié à direction des élèves. Voici une première réponse avec le travail de Natacha Dugas : Cette bibliographie que nous vous invitons à compléter n'est que la première brique d'un corpus que nous souhaitons construire avec vous. C'est pour cela que nous vous proposons de nous transmettre vos documents pédagogiques de façon à ce que nous les mettions à disposition du plus grand nombre. Pour proposer vos travaux savoirscdi[at]reseau-canope.fr En vous remerciant par avance. L'équipe de Savoirs CDI Des travaux de collègues La communication non violente Joséphine Werner et Nathalie Mathieu partagent leur documents. En préambule il est cependant nécessaire de vous informer que c'est une technique à manipuler avec précaution. Des actions "à chaud" De : CDI Cysoing Bonjour, Bien cordialement Blandine FOUSSEREAU Travail sur la presse Des ressources identifiées

http://www.cndp.fr/savoirscdi/cdi-outil-pedagogique/conduire-des-projets/activites-pluridisciplinaires/attentat-contre-charlie-hebdo-comment-en-parler-avec-les-eleves.html

Related:  Liberté d'expression : des outils pour débattre avec les élèvesLiberté d'expressionAprès Charlie ?Attentat Charlie Hebdo

Parler de la liberté de la presse à partir des Unes sur l'attentat à Charlie Hebdo La liberté d’expression été attaquée. Les journaux français et étrangers ont répondu par des Unes explicites, des hommages poignants et la réaffirmation de leur conviction dans la défense des principes de la démocratie. Ces documents constituent un excellent support pour aborder le drame du 7 janvier, aborder la liberté d’expression et au-delà engager une action d’éducation aux médias, à travers des comparaisons, des discussions, une réflexion. Il peut être intéressant de tenter de classer ces unes par type : symbolique, explicative, hommage, combattive, informative… Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des unes des journaux de la PQR du 7 janvier :

L’humour, valeur nationale : mallette théorique pour interventions pédagogiques « Projet de costume pour MM. les journalistes », par André Gill, « L’Éclipse, 23 janvier 1870 Quelles valeurs enseigner dans l’école de la République ? S’en tient-on à la devise républicaine ? Faut-il lui ajouter tout ce qui est à même de fonder une unité nationale ? À ces questions qui taraudaient déjà bien des enseignants et qui deviennent l’incontournable de l’après 11 janvier, le rassemblement national a sans doute apporté une réponse inattendue, très visible aux yeux des enfants et des adolescents, en étalant sur tous les écrans un mélange détonant de drapeaux tricolores et de caricatures de Charlie Hebdo.

«Distinguer les idées qui choquent de l’incitation à la haine» «Que peut faire le droit après ce qui s’est passé ? Je vais essayer de répondre en reprenant le titre d’un de mes livres (1) : le droit peut permettre de résister, de responsabiliser et d’anticiper. Ou en tout cas y contribuer. «Résister d’abord. Il ne faut pas se leurrer, le monde est dangereux. L’Ile-de-France construit l’après Charlie éducatif dans le dialogue avec les jeunes « Il faut prendre la mesure des discriminations qui sont réelles ». Le 28 janvier, Jean-Paul Huchon et Henriette Zoughebi ont présenté un premier programme en réponse à la situation née du 11 janvier. La région entend faire respecter les valeurs républicaines à la fois en exigeant leur respect et en les mettant en application. Le nouveau programme prévoit 800 millions d’engagements. Et il commence par des ateliers d’écoute dans les établissements dès le 30 janvier.

Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir avec les élèves Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ? Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées. Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important.

FADBEN - l'après charlie Au sein de la communauté éducative, beaucoup de professeurs documentalistes se sont identifiés à Charlie en exprimant leur solidarité. Ils l’ont manifesté dans le cadre de leur travail avec des kiosques médias en deuil, en exposant des dessins de presse créés après l’événement, ou en construisant, parfois dans l’instant, des séquences pédagogiques, avec des collègues d’autres domaines d’enseignement. Un travail pédagogique mené dans l’urgence donc, mais à partir de réflexions et de publications existantes sur ce sujet du dessin de presse et de la caricature, objet d’enseignement qui n’est pas nouveau pour les professeurs documentalistes, de même que ceux plus larges de la liberté d’expression et de la liberté de la presse.

Comment les journaux pour enfants parlent de Charlie Hebdo En une, des bonhommes tremblotant, les larmes aux yeux. Le Petit Quotidien, destiné aux 6-10 ans, dédie la couverture de son édition du vendredi 9 janvier à la rédaction de Charlie Hebdo. “Des journalistes tués par des terroristes à Paris” annonce sobrement le titre, accompagné de quelques précisions sur le nombre de morts, ainsi qu’un fait: “c’est l’attaque la plus meurtrière en France depuis 50 ans.” Charb, le directeur de la rédaction de Charlie Hebdo, collaborait avec les journaux pour enfants et adolescents Mon Quotidien et Le Petit Quotidien. Aujourd’hui, les deux quotidiens portent le deuil après la fusillade de mercredi 7 janvier dans les locaux de Charlie Hebdo. Comment parler des attentats à ses enfants ?

[FADBEN] Au sein de la communauté éducative, beaucoup de professeurs documentalistes se sont identifiés à Charlie en exprimant leur solidarité. Ils l’ont manifesté dans le cadre de leur travail avec des kiosques médias en deuil, en exposant des dessins de presse créés après l’événement, ou en construisant, parfois dans l’instant, des séquences pédagogiques, avec des collègues d’autres domaines d’enseignement. Un travail pédagogique mené dans l’urgence donc, mais à partir de réflexions et de publications existantes sur ce sujet du dessin de presse et de la caricature, objet d’enseignement qui n’est pas nouveau pour les professeurs documentalistes, de même que ceux plus larges de la liberté d’expression et de la liberté de la presse. La FADBEN observe avec intérêt l’ouverture de réflexions et de discussions internes aux services centraux du Ministère de l’Éducation nationale, avec le CLEMI, la DGESCO ou la Direction du numérique par exemple. 1. 2.

Où est Charlie ? Au collège et au lycée, comment interroger l’actualité avec distance et raisonnement Le massacre perpétré le mercredi 7 janvier au siège du journal satirique Charlie Hebdo continue à être largement médiatisé par l’ensemble des supports de communication qui irriguent et alimentent notre quotidienne représentation du monde : presse, télévision, Internet, réseaux sociaux. L’onde de choc produite par l’événement hante ainsi le mur d’images dont sont nourris une majorité d’élèves aujourd’hui. La force symbolique de la vue des drapeaux en berne, de la minute de silence établie en l’honneur des douze victimes de l’attentat, comme des différents rassemblements républicains très médiatisés, contribue à inscrire l’événement dans l’espace public. Les nombreux hommages rendus aux victimes par les anonymes du monde entier, comme par les personnalités politiques, culturelles ou médiatiques en général, accentuent encore cette présence de l’événement.

Histoire-géo et éducation civique - Attentat contre Charlie Hebdo : une attaque contre la liberté, la démocratie et la République En remettant directement en cause la liberté de la presse, de la pensée et d’expression, l’attentat terroriste contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo du mercredi 7 janvier 2015 s’attaque directement aux grandes libertés fondamentales – non pas seulement occidentales, mais bien universelles – reconnues et définies par et dans la Déclaration universelle de droits de l’homme. Il convient en particulier de rappeler dans le contexte actuel que ce sont les populations du Proche et Moyen-Orient, largement musulmanes, qui sont aujourd’hui les premières et principales victimes de la montée de la violence islamiste intégriste. Dans ce contexte, notre mission éducative et de formation civique est mille fois confortée et l’histoire et la géographie comme disciplines portent une responsabilité toute particulière dans l’explicitation et la défense des valeurs qui fondent la nation et la République. I. Une actualité du site Éduscol

Après Charlie : Quand les ministres font de l'éducation civique Etre ministre ça aide à enseigner les valeurs de la République ? Vendredi 23 janvier, Manuel Valls, Najat Vallaud-Belkacem, Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture, ont donné leur premier cours d'éducation civique. Et comme dans une vraie classe, ils ont du faire face aux questions inattendues des élèves du lycée agricole de Bougainville à Brie Comte Robert (77) et du collège Jean Moulin à Pontault Combault (77). Et comme de vrais professeurs, ils s'en sortis comme ils ont pu... Souvent les déplacements officiels sont organisés et tirés au cordeau. Et si l'entourage ministériel n'a pas voulu bloquer toute spontanéité, les petits chefs locaux veillent au grain et écrasent toute parole libre, comme nous l'avions vu avec B.

Actualités - Le Monde des ados Après un numéro hommage à "Charlie Hebdo" ("Le Monde des ados" n° 333 sorti le 14 janvier 2015), il est temps de décrypter cet évènement tragique : pourquoi les fanatiques utilisent-ils le terrorisme ? Quels sont les ressorts de leurs actions? Que font les États pour s'en protéger ? Comment réagir face à la peur ? Qu'est-ce qu'un dessin de presse ? Et la liberté d'expression ?

Related: