background preloader

Tutorial: Créer un serveur web complet sous debian - #1 Apache

Tutorial: Créer un serveur web complet sous debian - #1 Apache
Voici un nouveau tutorial qui vous sera sans doute utile si vous venez d'installer la distribution linux Debian (Ou Ubuntu) sur votre serveur. Introduction Objectif de ce tutorial L'objectif du tutorial est d'obtenir un serveur linux debian permettant d'héberger et de gérer vos sites web PHP / MySQL à distance, uniquement avec un accès SSH. Voici les différentes parties du tutorial qui seront divisées en 5 billets: Pré requis Pour réaliser ce tutorial, vous devrez au préalable avoir des connaissances en ligne de commande linux (Au moins les commandes basiques: cd, mkdir, mv ...). Disposer d'un client SSH (Comme Putty), d'un client FTP (Comme FileZilla), et bien sûr de votre serveur avec une Debian fraichement installée. Vous aurez aussi besoin d'au moins un nom de domaine pointant sur votre serveur. configuration de Debian Ca y'est on entre dans le vif du sujet. Votre distribution Debian est correctement installée (Pas besoin d'installer d'environnement graphique). root$ nano .bashrc if [ "$TERM" ! Related:  Web

Debian -- Le système d'exploitation universel Configurer un serveur web dédié OVH/Kimsufi sous Debian 6 En septembre 2009, j’avais écrit un tutoriel détaillé sur la configuration d’un serveur dédié OVH qui a remporté un grand succès. Aujourd’hui, il est temps de remettre à jour ce guide alors que la version 6 de Debian (intitulée “Squeeze“) est disponible en version stable depuis quelques mois. En gardant la procédure initiale comme référence, je présente ci-dessous une version adaptée à une configuration sous Debian 6/64 bits. Il s’agit au départ d’un memento qui me sert à “remonter” rapidement une configuration opérationnelle sous Debian 6 / Apache2 / PHP5 / Mysql pour héberger des sites sur un serveur dédié GNU/Linux type OVH ou Kimsufi. Cette configuration, qui inclut également eAccelerator et des outils de supervision et d’administration de base (Munin, phpsysinfo, mytop, PhpmyAdmin, AWStats) est opérationnelle et suffisamment sécurisée pour une installation standard (à condition de faire régulièrement toutes les mises à jour des packages). 1. 2. 3. passwd -> changer pass root exit 4.

Serveur web à la maison : Raspberry Pi Retrouvez ce tutoriel sur le wiki : ... spberry_pi Voici un petit tutoriel pas à pas pour monter son propre serveur domestique à la maison, qui consomme ~5W.Je ne suis absolument pas expert en la matière, donc toute critique/ajout sera le bienvenu. Installation du Raspberry PiMatériel à acheter - Raspberry Pi modèle B (le modèle A ne possède pas de port éthernet)- Une carte SD rapide et de marque (éviter les noname)- Un transformateur µUSB 5V et >700mA (certaines alimentations de téléphones portables font l'affaire, mais pas celle de mon Samsung)- Éventuellement un boîtier Tout ça se trouve sans problème dans la boutique officielle. Installation du système J'ai décidé, parmi les systèmes proposés, d'installer Raspbian Wheezy qui n'est, vous l'aurez deviné, qu'une adaptation de Debian Wheezy 7. Ensuite, insérez la carte SD dans votre orifice favori. Accès root Pour le moment, vous pouvez accéder au compte root avec la commande sudo su. Code: UsageSSH

Installation complète d'un serveur web sous Debian II-B. Préparer son serveur▲ Se connecter en root sur le serveur puis effectuer une mise à jour : apt-get update apt-get upgrade Une fois le serveur à jour, on peut commencer à installer les différents services nécessaires sur notre serveur. # /etc/init.d/nom_service restart II-C. Il nous faut installer un serveur HTTP qui va s'occuper d'afficher nos différentes pages. # apt-get install apache2 Tester l'installation d'apache : (IP du serveur) Vous pouvez supprimer la redirection sur /apache2-default/ : # nano /etc/apache2/sites-available/default Sélectionnez #RedirectMatch ^/$ /apache2-default/ Pour accéder directement à la configuration des virtualhosts : iciParamétrage des Virtualhosts II-D. Actuellement, notre serveur peut nous afficher des pages statiques au format HTML. S'il annonce que le package n'a pas été trouvé, éditez le fichier source d'Apt et ajoutez : # nano /etc/apt/sources.list deb stable all On met à jour la liste des packages :

Partitionner un serveur GNU/Linux Debian chez OVH Les serveurs dédiés OVH (Kimsufi et autres NS / SP / EG / MG / HG) sont livrés pré-installés avec le système d’exploitation de votre choix. Je ne saurais que recommander la distribution Debian 6 64 bits pour une utilisation professionnelle, et notamment pour un hébergement sans prise de tête d’outils web standards tels qu’un CMS. Etant spécialiste WordPress, c’est la configuration de choix que je recommande pour l’hébergement de cet environnement de publication dans un usage professionnel. Pour des raisons étranges, le partitionnement proposé par défaut par OVH pour ses serveurs dédiés ne correspond pas à la meilleure solution pour un serveur web. Cela ressemble plutôt à un partitionnement adapté pour une station de travail personnelle. Re-partitionnement de votre serveur dédié OVH Avertissement préalable : le repartitionnement de votre serveur va effacer toutes vos données et re-formater entièrement votre disque dur ! Principes du partitionnement Guide pas-à-pas Résultat Liens utiles :

Creating a LAMP server (web server - Linux Apache Mysql PHP) on the Raspberry Pi - Linux tutorial from PenguinTutor This provides details of how to configure a Raspberry Pi as a webserver. This is similar to the guide to using Xubuntu as a LAMP webserver, but adds some of the things that need to be handled differently for the Raspberry Pi. It is termed a LAMP server which is one of the most common configuration for webservers which standard for: Linux – operating system Apache – webserver (http) software Mysql – database server PHP or Perl – programming languages This setup is probably overkill for most uses of the Raspberry Pi, but it is the setup that most users will be familiar with and is a good way to learn about setting up a webserver. All this configuration is done at the command line. Why use the Pi? Avoiding the geeking answer of “because I can” I think there are some good reasons for doing this. Learn Linux The main aim of this site is to teach Linux skills. Learn web programming The aim of the Raspberry Pi Foundation is to teach programming to children. Debian Linux Security passwd type

Manuel d'installation pour la distribution Debian GNU/Linux Résumé Ce document contient les instructions d'installation du système Debian GNU/Linux (nommé « wheezy »), sur l'architecture 32 Bit-PC (« i386 »). Des pointeurs vers d'autres sources d'informations vous permettront de tirer le meilleur parti de votre nouveau système Debian. Note Ce guide d'installation pour i386 est, pour l'essentiel, à jour. Toutes les remarques sur cette traduction sont à envoyer à l'adresse <debian-l10n-french@lists.debian.org>. Installer un serveur dédié Kimsufi pour les nuls (partie1) | ImgDev - Webmasters - 0 Commentaires Installer un serveur kimsufi pour héberger ses sites web, voici ce dont va traiter cet article. Avec un tarif ovh particulièrement attractif, un serveur kimusufi est idéal pour l'hébergement d'un petit site ou d'un serveur de développement perso, et que l'on peut administrer facilement depuis le terminal ubuntu via un access ssh (et même depuis windows avec putty ssh) On part pour ce tuto sur une distribution Debian 6 (squeeze) nue donc il va falloir tout installer depuis le début. Vérifiez quand même dans votre manager V5 que Debian 6 est installé, et si ce n'est pas encore le cas, faites le (3 clics). Pour notre première connexion au serveur, on va lancer le terminal et écrire la commande suivante : ssh root@xx.xx.xx.xx -p 22 ssh : tunnel qui permet de se connecter au serveur root : identifiant par défaut pour la connexion au serveur xx.xx.xx.xx : ip de votre serveur indiquée dans le mail reçu votre commande du kimsufi) On valide la commande... root@vksxxxxxx:~#

Related: