background preloader

Éduquer les jeunes aux médias

Éduquer les jeunes aux médias
Suite à la fusillade contre Charlie Hebdo et aux attentats qui son suivi, une partie de la jeunesse, séduite par les théories du complot, a manifesté un refus de s’informer. En cause : un manque de culture des médias d’aujourd’hui, qui met brutalement au jour une réelle crise de la raison et de la science chez la fameuse génération Y. Eduquer les jeunes aux médias, mais comment ? Génération complot ? « La télé nous ment : les frères Kouachi ne sont pas morts ». Ce genre de déclamations péremptoires, on peut les lire en 140 caractères sur les TimeLines Twitter d’adolescents français. Fait significatif : la critique des jeunes adressée aux journalistes consiste de moins en moins souvent dans une saine prudence exercée devant les images ou les récits. Chez les Milleniums, Google News est perçu comme une source d'information plus fiable que les médias. Absence d’éducation aux médias d’aujourd’hui Sur Facebook et Twitter, tout est contenu. Renforcer la culture de la raison

http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/eduquer-les-jeunes-aux-medias?xg_source=twitter

Related:  Charlie Hebdo, janvier 2015 : en parler avec les jeunesCharlieÉDUCATION & MÉDIASjmainhaguietEducation aux médias

Pourquoi Barack Obama ne dit pas «islam radical», «islamiste» ou «djihadiste» Le choix de vocabulaire correspond à des choix politiques. Dans son discours du 13 janvier à l'Assemblée nationale, le Premier ministre Manuel Valls avait déclaré: «Il faut toujours dire les choses clairement: oui, la France est en guerre contre le terrorisme, le djihadisme et l'islamisme radical.» Aux Etats-Unis, le président américain dit les choses autrement: pour parler des attentats contre Charlie Hebdo et Hyper Cacher, Barack Obama et son secrétaire d'Etat John Kerry parlent d'extrémisme violent et de terrorisme, mais pas de djihadisme, ni d'islamisme ou d'islam radical. Le 13 janvier, une journaliste de la radio NPR avait demandé au porte-parole de la Maison Blanche pourquoi le président avait fait ce choix sémantique. Josh Earnest avait répondu:

La liberté de la presse et l’attentat au journal Charlie Hebdo Publié le 11 janvier 2015 Mis à jour le 28 mars 2015 Plusieurs documentalistes de l’académie ont proposé des ressources et des documents pour travailler avec les élèves sur cet événement, en voici le récapitulatif : Liens vers les journaux gratuits à télécharger Mon Quotidien et L’Actu sur le thème de l’attentat : (info envoyée par Hélène Leroy, collège Béranger à Péronne) Site : Comment parler de l’attentat avec les élèves ? Activités sur la liberté de la presse. Identité numérique : Dossier complet avec approche pédagogique Qu’est-ce que l’identité numérique ? Comment la présenter comme thème d’actualité, comprendre ses enjeux et en faciliter une approche pédagogique dans le cadre de l’enseignement, de la formation et de la sensibilisation des publics (élèves, enseignants, animateurs d’EPN, professionnels et grand public) ? Elie Allouche (‎Directeur adjoint du CANOPÉ de Créteil, chargé du numérique éducatif) propose un dossier complet sur la notion d’identité numérique qui répond précisément aux questions mentionnées ci-dessus : l’identité numérique : document de travail. Identité numérique : une histoire de définitions plurielles Ce document en ligne partagé sur GoogleDocs (actuellelment sous la forme d’une version de travail) s’appuie sur 3 objectifs principaux : Définir et comprendre les enjeux liés à l’identité numérique,Connaître les compétences de base des référentiels (B2i-C2i) et les principales règles de vigilance,Connaître les ressources pour aborder ce thème avec les publics.

WikiNotions Liste des notions [afficher] B (base de données, bruit...) D (document, droit de l'information...) I (identité numérique, indexation...) Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes Apprendre à vérifier l’information L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane. Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations.

Comment l'«islamisme» est-il devenu un extrémisme? Le terme d'«islamisme» est constamment utilisé par les médias pour désigner les frères Kouachi et Amedy Coulibaly. D'où vient l'emploi de ce mot, là où catholicisme et judaïsme n'ont rien à voir avec l'intégrisme? Mais au fait, ça veut dire quoi exactement «islamiste»? La question surgit tout d’un coup, lors d’un débat sur le plateau de l’émission de France 5 Médias le mag diffusée le dimanche 25 janvier. Au détour d’une discussion sur l’islamisme, la journaliste Rokaya Diallo s’indigne de l’utilisation qui est faite du terme en France, qu’elle trouve trop discriminant. Contactée par Slate, elle précise sa pensée:

L'art de la caricature Le site pédagogique gratuit et interactif Enseigner le français avec TV5MONDE met à disposition de nombreux scénarii pédagogiques et des propositions de déroulés de cours qui s'appuient sur des ressources multi-supports : reportages, clips musicaux, extraits de courts métrages, magazines, films d’animation... Le site revient notamment en ce mois de janvier 2015 sur l'utilisation du dessin de presse comme «arme d'expression». Les ressources, de nature variée, sont rassemblées dans un espace baptisé Dessine-moi un Charlie : florilège de dessins en France et dans le monde, les caricatures des dessinatrices de presse, portraits de Charb, Cabu, Wolinski et Tignous, hommage à Cabu, le rôle du dessinateur de presse à travers le thème de la condition féminine dans le monde. Liberté de la presse, caricatures et reportage BD

Empreinte numérique : 9 tutoriels pour gérer sa présence en ligne (ISOC) Fin janvier 2015, l’ISOC (Internet Society) qui s’intéresse à une évolution et un usage ouvert d’Internet, a présenté un ensemble de ressources pédagogiques sur les empreintes numériques : Concernant notre profil en ligne, « des entreprises envoient des contenus ciblés à des marchés et des consommateurs spécifiques ; des employeurs peuvent fouiller le passé des internautes ; des annonceurs suivent vos recherches sur d’innombrables sites web. Quoi que vous fassiez en ligne, vous laissez sans doute des empreintes numériques derrière vous. » Qu’est-ce que l’empreinte numérique ? En effet, l’empreinte numérique définit votre identité en ligne.

Une approche transversale pour l'apprentissage des compétences Depuis la mise en place du socle commun de connaissances et de compétences et la réécriture des programmes d'enseignement, les enseignants modifient progressivement leurs pratiques : en énonçant les objectifs en termes d'apprentissage et de compétences à maîtriser, l'organisation scolaire se fait plus interdisciplinaire, plus transversale. Le travail en équipe est davantage sollicité, les enseignants par classe ou par niveau échangent sur les parcours de réussite ou sur l'analyse des difficultés afin de faire réussir tous les élèves. Focus sur des approches transversales des enseignementsDes exemples d'actions menées en académie qui mettent en avant l'approche transversale dans les enseignements.EIST en sixième et cinquièmeL'enseignement intégré de science et technologie (EIST) en sixième et cinquième est expérimenté depuis 2006.

Related: