background preloader

Comment créer une expérience Twitter intéressante ?

Comment créer une expérience Twitter intéressante ?
31inShareinShare31 Twitter est compliqué et demande un investissement avant d’en tirer un bénéfice. Essayons ensemble de raccourcir ce temps d’apprentissage. Qui paierait une formation avec moi ? Il y a quelques semaines j’étais contacté par Julien, un ancien collègue, qui me demandait de lui délivrer une formation sur… les réseaux sociaux ou médias de conversations. J’ai d’abord cru à une formation envisagée pour son entreprise. Bon en fait non. Et là je vois déjà les connaisseurs qui s’apprêtent à lacher du gros commentaire : OUI MAIS AVEC QUEL OBJECTIF ? On va y venir, et devinez quoi ? Nous avons passé 2 heures ensemble pour explorer comment tirer profit des expériences sur les médias sociaux, et ce que j’ai mis 2 heures à expliquer moyennant finances, je vous propose de vous le livrer ici, maintenant, pour pas un rond. learn for free La première expérience Twitter est nulle. La raison est simple et connue de la bande de Twittos fous qui s’y croisent tous les jours : 1. Qui me parle ? 2.

70 outils indispensables pour Twitter Cet article a été publié il y a 4 ans 11 mois 23 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées. Cet article n’est que la première partie d’une série consacrée aux “outils du web”, une suite d’articles destinée à rendre votre web plus “agréable” ! Facebook n’est pas fait pour votre entreprise Par Damien Douani, Social media expert chez blueKiwi mercredi 6 juillet 2011 On parle souvent de Facebook comme étant l’outil indispensable pour toute entreprise désirant se lancer sur les réseaux sociaux. C’est vrai, mais dans une certaine mesure, car on a tendance à souvent mélanger beaucoup de choses au sujet des communautés et des entreprises. L’acception la plus commune à ce jour est “réseaux sociaux = Facebook, twitter, LinkedIn (etc.)”. Les forums, qui restent le premier lieu de discussion autour d’une passion précise ont été omis. Les deux premières catégories de réseaux sociaux ont un point commun : ce sont des lieux d’expression avant tout autour d’expertises, d’opinions et parfois de passion. Le problème, c’est que leurs millions d’utilisateurs (je pense que l’on frôle le milliard en cumulé) occulte parfois un troisième type de réseau communautaire : les réseaux sociaux professionnels. Pourquoi une telle erreur ? Il n’y a pas de garantie de disponibilité et de sécurité des données.

Buzz Google Buzz n'existe plus. Si vous n'avez pas lu tous vos posts Google Buzz avant l'arrêt du service, sachez que nous avons archivé votre contenu et l'avons enregistré sur Google Drive. Nous y avons créé deux dossiers : un qui contient un aperçu de vos posts Buzz publics et un autre qui contient tous vos posts. Par défaut, tous les internautes disposant du lien approprié ont accès à vos posts publics. Ils peuvent également apparaître dans les résultats de recherche et sur votre profil Google (dans la mesure où vous l'avez associé à vos posts Buzz). Tout lien existant vers votre contenu Google Buzz renvoie désormais les utilisateurs vers le dossier contenant vos posts publics. Les fichiers contenant votre contenu Buzz sont traités de la même façon que tout autre fichier stocké sur Drive. Nous vous remercions d'avoir fait confiance à Google Buzz.

Apprendre à lire et à écrire avec Twitter - RSLN sur LePost.fr (00:28) Web 31/05/2011 à 17h18 - mis à jour le 11/07/2011 à 09h35 | vues | réactions La classe de CP de Jean-Roch Masson est un peu particulière : elle est sur Twitter, et, avec ses quelques 440 followers, elle le fait plutôt avec succès. Pourquoi faire utiliser Twitter à des enfants de 6 ans ? Le processus est assez simple : les élèves écrivent un court message à la main, qui est corrigé par le professeur. « Cela a un aspect pratique et cela permet l’apprentissage, notamment pour passer de l’écriture cursive aux lettres du clavier.

Bluekiwi articule les espaces conversationnels à la gestion documentaire (par Thomas Poinsot, Useo) - Journal du Net Solutions La version 10.5 de Bluekiwi améliore la présentation des flux conversationnels et développe une articulation avec les référentiels documentaires de l'entreprise. Depuis quelques mois, Bluekiwi s'est doté d'une offre modulaire qui traduit la recherche de la polyvalence tout en assurant l'enrichissement de la couverture fonctionnelle. BlueKiwi se positionne sur deux grands domaines, la collaboration interne et l'animation de communautés externes. Coupler conversation et gestion documentaire Grâce à un partenariat avec EntropySoft proposant plus de trente connecteurs avec des ECM (Entreprise Content Management), BlueKiwi propose d'apporter ses capacités conversationnelles à des espaces de classement documentaire. Le connecteur permet de synchroniser le contenu et l'organisation par thématiques et dossiers d'un espace de l'ECM avec une communauté de BlueKiwi. Aussi, le flux d'alertes regroupe tout ce qui concerne la même ressource pour devenir un flux plus conversationnel.

Publication Sports : Une communauté d'utilités sportives Ajoutez le bouton « Follow » de Twitter en 5 étapes : paramètres, intégration, etc. Bonjour à toutes et à tous. Il y a un an à peine, Facebook lançait son bouton « J’aime / Like » dans le but de simplifier au maximum les actions sur la plateforme (ainsi que leurs conséquences) des internautes sur des sites web tiers. J’ai désormais le plaisir de vous annoncer que Twitter emboite le pas du plus gros média social de la planète en proposant désormais son bouton « Suivre / Follow », simplifiant dans son cas le suivi de profils Twitter depuis des plateformes annexes au réseau de microblogging. Concrètement, cela signifie qu’il vous est désormais possible d’intégrer ce bouton sur votre propre site web, et que toute personne connectée à Twitter cliquant sur celui-ci s’abonnera instantanément à vos publications. N’étant pas en mesure d’obtenir un rendu cohérent pour ce qui est des guillemets dans le code présenté tout au long de cet article, je vous suggère de considérer comme valable celui qui est présenté sous forme d’image, sur fond gris. 1. 2. 3. 4. 5.

Réseaux sociaux d’entreprises, fin de l’email et serendipité Les réseaux sociaux, internes ou externes, signent-ils la fin de l’e-mail ? C’est une position largement majoritaire et défendue lors du Forum RSE le 9 juin dernier, par Arnaud Rayrole, le fondateur d’USEO. N’étant pas foncièrement d’accord, nous eûmes une riche et intéressante discussion sur le sujet. Les arguments en faveur de la fin de l’e-mail sont connus et relancés par la déclaration en mars dernier de Thierry Breton concernant sa volonté d’éradiquer l’email interne, coupables selon lui d’une pollution de 5 à 20 heures par semaine du temps de ses collaborateurs chez Atos. Donc, les arguments sont clairs en faveur de l’abandon de l’email. L’abondance de spamsLa perte de productivité liée à la consultation des e-mails inutilesUne gestion de l’infobèsité erratique En contrepartie de l’abandon de l’e-mail les échanges se feront donc : via des murs sur les réseaux sociauxvia les messageries instantanées via les DM de Twitter etc. Tout cela est cohérent jusqu’à un certain point.

Comment utiliser Twitter comme outil marketing ? Twitter peut devenir un outil de marketing bien utile. Cependant, il ne sera efficace que si vous l’utilisez correctement. C’est la même chose pour votre compte Facebook ou votre blog. La première étape consiste à augmenter la liste de vos abonnés. Soit, vous allez à l’encontre de vos abonnés. Une fois que vous avez trouvé vos premiers abonnés, votre travail consistera à poster des tweets intéressants qui donneront envie de les lire. D’où ma question de base : que dois-je tweeter ? Je pourrais répondre à cette question en vous disant tout simplement : tout ce qui est intéressant peut faire l’objet d’un nouveau tweet. Ce serait en contradiction avec les personnes ne postant que des tweets du genre « découvrez ce nouveau produit (payant)… », « achetez ce nouveau produit… »… achetez, achetez… ils n’ont que ce mot à la bouche. Quelle est la conséquence ? Leurs abonnés décident rapidement de ne plus les suivre. Effectivement, Twitter est un réseau social. InformativeUtileAmusantBizarre

Actualités - Les rôles du Social Media Manager en entreprise On parle beaucoup des médias sociaux pris sous l'angle des outils, on commence à parler depuis un an un peu plus de stratégie (qui parfois sont plus des tactiques opérationnelles dédiées à des nouveaux supports que de vraies stratégies intégrées) mais on parle encore assez peu des impacts organisationnels. Au début, la tentation du "Social Media Manager" unique, gourou interne dans l'entreprise, est forte et légitime. Sauf que se pose vite la question des compétences, de l'expérience, de son rattachement hiérarchique ... et bien souvent d'une vision des médias sociaux limitée à un prisme métier unique (marketing, communication, RP, RH...). L’organisation autour des médias sociaux n’est pas un schéma unique et dépend d’un ensemble de facteurs internes comme en externes que je liste ci-après : - l’historique de la relation et le poids de l’agence en charge de la question au sein de l’annonceur; - la volonté de l’entreprise de développer fortement sa présence sur les médias sociaux; @cdeniaud

Développer son business avec Twitter Il y a plusieurs bonnes raisons pour “marketer” son business sur Twitter. La première est que c’est gratuit et la seconde c’est que grâce à Twitter il est possible d’être connecté directement avec toute personne importante pour soi. Quelques conseils pour se marketer ou marketer son business sur Twitter: Il y a plusieurs bonnes raisons pour “marketer” son business sur Twitter. Voici quelques conseils pour se « marketer » ou « marketer » son business sur Twitter. 1. Programmer ses tweets permet à son meilleur contenu d’avoir le meilleur écho possible. 2. Il y a aujourd’hui plusieurs “raccourcisseurs” d’url, par exemple: bit.ly, j.mp, goo.glou su.pr (mais il y en a encore d’autres). bit.ly a développé en plus un outil d’analyse qui permet de savoir précisément combien de gens ont cliqué un lien bit.ly, dans quel pays… Il suffit d’ajouter le signe “+” à la fin du lien dans sa barre de navigation. 3. De plus en étant actif, on diminue le risque d’être “unfollowé” pour inactivité. 4. 5. 6. 7.

Comment les entreprises peuvent s’engager sur le web social? Aujourd’hui, les entreprises, qui veulent construire leur , bâtir leur et tirer le meilleur parti des médias sociaux, ne peuvent plus se contenter d’être présentes par un blog ou par un profil Twitter ou une page Facebook. Elles doivent Comme je ne cesse de le clamer, avant de s’engager dans l’expérience du web social, une entreprise se doit de bien penser sa stratégie de présence, issue des orientations et objectifs qu’elle se fixe en interne, mais aussi selon les moyens matériels et humains dont elle dispose. Certaines entreprises ont su tirer le meilleur parti des médias sociaux en exploitant des canaux de communication comme Twitter et Facebook pour le suivi de leur relation client et/ou l’amélioration de leurs produits/services. D’autres ont su développer leur notoriété et augmenter leur audience en ligne pour devenir une référence dans leur domaine d’activité. Sur les médias sociaux, les règles de l’engagement sont simples. Articles similaires:

Related: