background preloader

Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ?

Charlie Hebdo : qui sont ces sites qui vous parlent de complot ?
Au moins deux communautés Contacté par Rue89, Guilhem Fouetillou, cofondateur de Linkfluence, société spécialisée dans l'analyse du Web social, insiste sur le fait qu'il faut distinguer deux communautés, poreuses mais aux stratégies différentes : les « alter-info », qui réécrivent l'histoire ; les sites de la « ré-information », tels que Fdesouche, qui se contentent de mettre en relief des faits divers en estimant que ceux-ci parlent d'eux-mêmes. Les attaques terroristes des 7, 8 et 9 janvier ont donné une nouvelle visibilité aux sites relayant des thèses complotistes. La « complot-sphère » française est constituée d’une myriade de sites et de blogs. Souvent, ces sites se pompent des articles ou des bouts de texte. La liste ci-dessous est loin d’être exhaustive. Au sommaire : Media-presse-info « Il fallait mettre un coup d’arrêt à tout ça » Capture d’écran de la page d’accueil de Media-presse-info La présentation est propre, quasi professionnelle. Les signatures sont des pseudonymes. Panamza Related:  Education aux médias et à l'informationThéorie du Complot - A ClasserInfopollution : hoax, fake, rumeurs, théorie du complot...

« Théorie du complot » et coïncidences troublantes Dans le livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique », nous proposons de se frotter à l’analyse critique de façon concrète, amusante et réellement constructive. Voici un nouveau support pour envisager les scénarios complotistes basées sur des coïncidences présentées comme « troublantes »… Le thème n°4 du livret propose de traiter des prémonitions, hasards et coïncidences « extraordinaires ». Ce montage de l’émission Le Before sur Canal+ du 30/01/2014, offre un exemple simple, drôle et efficace pour illustrer une présentation orientée de données qui laissent penser à un complot. Cette vidéo peut constituer l’amorce de l’atelier pratique « Quand on cherche, on trouve ! « Le complot » est devenu une chronique régulière dans l’émission et mérite un détour. NdR : pour la différence épistémologique entre scénario et théorie, voir ici.

Comment des faux sites d'information profitent de la peur d'Ebola en France De Roubaix à Oyonnax, de Blois à Nantes, de fausses alertes au virus Ebola se propagent en ligne. Derrière ces rumeurs rapidement démenties, on retrouve le même site : Actualités.co. Sur Actualités.co, on retrouve des fausses brèves intitulées "Cas d'Ebola sur Blois : la ville peut être en quarantaine", "ALERTE : le virus Ebola se répand à Paris" ou "Cas confirmé d'Ebola à Mons ... La ville en quarantaine?". Ces fausses informations sont des blagues écrites par des internautes. Cependant, ces fausses infos sont ambiguës. Quelques secondes après avoir cliqué sur une brève, un chaton apparaît avec la mention "Tu y as vraiment cru ?" Conséquence : Les hôpitaux, les mairies, la presse locale, reçoivent des coups de fil de personnes alarmées et doivent rapidement démentir. Après quelques jours, on remarque que certaines blagues n'existent plus (mais on peut les retrouver grâce à l'URL restante). La brève sur un cas Ebola à Blois a disparu du site © Capture d'écran Actualités.co

Quelques conseils pour ne pas vous faire avoir sur Internet - France Inter Si vous avez cliqué ou partagé cet article sans en lire le contenu, c'est que vous avez VRAIMENT besoin d'en lire le contenu. Pour ce dernier épisode de Campagne.com, après trois mois à décrypter la communication politique sur les réseaux sociaux, voici quelques conseils pour ne pas vous faire avoir sur Internet, et pour décrypter vous-même tout ce qui se passe dans cet océan d'informations. Premier filtre : qui écrit ? D'abord, est-ce la bonne personne ? Contrairement à une époque pas si lointaine, Internet vous fournit aujourd'hui un certain nombre d'indices. Sur Twitter, par exemple, ça passe par le fameux petit macaron bleu "Compte certifié" à côté du nom, qui vous permet de savoir si la personne est bien qui elle prétend être. Dans le cas d'un article, essayez aussi de savoir d'où il vient. Deuxième filtre : pourquoi ? En règle générale, quand il s'agit d'un compte officiel politique, celui d'un candidat, d'un élu ou de son équipe, il faut toujours prendre des pincettes.

Collectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences | Le CorteX (COllectif de Recherche Transdisciplinaire Esprit Critique & Sciences) est un collectif né en 2010 à Grenoble, Marseille et Montpellier. Son but est de réunir tous les acteur 6 conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet - RTBF A l'heure des réseaux sociaux, mieux vaut se méfier des fausses infos. - © JUSTIN SULLIVAN - AFP Tout le monde, y compris de grands médias et des reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Newsletter info Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité. OKNe plus afficher × Voici quelques conseils pour éviter de relayer de fausses informations et pour débusquer les canulars qui circulent sur la toile. A l'heure du copier-coller, certains médias prennent de moins en moins le temps de vérifier les informations qu'ils diffusent. Ainsi, si les journalistes étaient remontés à la source, ils ne se seraient pas laissés prendre par cette histoire d'"une Autrichienne [qui] porte plainte contre ses parents pour avoir posté des photos d'elle bébé sur Facebook". Ce genre de méprise arrive très souvent. Mieux vaut aussi se méfier des propos rapportés par un tiers. Folks. "Les gars, j'ai fait une gaffe.

Attentats du 13 novembre : quelques conseils pour ne pas se faire avoir par les rumeurs Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Erreurs factuelles, approximations, psychose, anachronismes : le déroulé des évènements suivant les attaques à Paris et le dévoilement très progressif des informations par la police et la justice offre un terreau favorable à la propagation (tantôt délibérée, tantôt involontaire) de rumeurs et d’intox. Lire notre synthèse : 10 rumeurs et intox qui circulent après les attentats du 13 novembre Voici quelques conseils de base pour rester prudents avant de relayer les « informations » que vous voyez circuler sur les réseaux sociaux et dans les médias : Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés.

Esprit critique es-tu là ? La page dédiée aux ressources complémentaires pour le livret « Esprit critique es-tu là ? 30 activités zététiques pour aiguiser son esprit critique ». Présentation du livret : Un outillage critique est nécessaire aussi bien pour analyser l’information ou distinguer les contenus scientifiques de contenus pseudoscientifiques que pour trier les thérapies, déceler les mensonges à visée commerciale ou de propagande, ou prévenir l’intrusion dans la méthode scientifique d’idéologies comme le racisme, le créationnisme ou l’Intelligent Design… L’outillage présenté par ce livret sera utile à l’étudiant, à l’enseignant ou au chercheur, mais aussi à tous ceux qui souhaitent pouvoir se faire des opinions en toute connaissance de cause en se méfiant des mésusages médiatiques de la science. Sommaire Thème 1/ Les pouvoirs du corps Thème 2/ Les pouvoirs de l’esprit Thème 3/ Nos sens nous trompent Thème 4/ Prémonitions, hasards et coïncidences ‘extraordinaires’ Thème 5 : Les vidéos et photos de fantômes Thème 1

"INFO ou INTOX" 2019 : Quatre conseils pour vérifier les intox Internet et les réseaux sociaux sont une mine d'informations, mais dans le flux incessant d’images et de mots se glissent aussi toutes sortes de théories qui s'appuient souvent sur des fausses nouvelles. L’équipe des Observateurs de France 24 présente plusieurs cas récents d'intox, ainsi que quelques réflexes et techniques simples permettant de les repérer et vérifier. Comment faire pour vérifier une image douteuse ? Au programme de l'édition 2019 1/ Des migrants qui attaquent des magasins en Espagne ? Comment une vidéo sortie de son contexte a été utilisée en Espagne, mais aussi en France, pour accuser des migrants d’avoir pillé une boulangerie. 2/ Il n’y a pas de bon mensonge ! À travers deux exemples, celui d’un glacier pour le #10YearsChallenge et celui d’une vidéo prétendant montrer l’équipe de football du Brésil lors de son retour au pays après la Coupe du monde 2018, nos équipes vous montrent comment vérifier l’origine d’une photo et d’une vidéo. 4/ Voitures fantômes ? Nos contacts :

Attentats du 13 novembre : les rumeurs et les intox qui circulent Dans le sillage des fusillades à Paris et en région parisienne, de nombreuses réactions de soutien ont émergé sur les réseaux sociaux, mais aussi des rumeurs et de fausses informations. Le gouvernement a mis en garde contre la propagation de ces rumeurs et édité un guide de bonne conduite, les #MSGU, ou pratique des Médias sociaux en gestion d’urgence. Voici les principales, ainsi que l’explication de leur caractère erroné. 1. Des chaînes d’information et quelques sites ont diffusé durant la nuit une information erronée évoquant quatre policiers tués en neutralisant les assaillants au Bataclan, qui s’est répandue très rapidement. En revanche, un policier en civil, qui n’était pas en service, a été tué rue de Charonne. 2. D’autres médias ont pu donner des informations non avérées, comme dans ce tweet, très relayé. Suivi - 7 lieux d'attaques confirmés : - Bataclan - République - Les Halles - Trocadéro - St de France - Belleville - Paris X— LesNews (@LesNews) 3. 4. Or il n’en est rien. 5. 6.

Daumier La Révolution de 1789 va multiplier ces images (mille cinq cents gravures satiriques entre 1789 et 1792) et la demande suscitée par l'actualité va être à l'origine d'un appareil de production organisé. Des journaux hebdomadaires comme Les Révolutions de France et de Brabant de Camille Desmoulins ou les Révolutions de Paris de l'éditeur Prudhomme font une large place au dessin, satirique pour l'un, d'inspiration plus "reportage" pour l'autre. La presse royaliste publie de son côté des caricatures anti-révolutionnaires tandis qu'en 1793 le Comité de Salut Public demande au député David de "multiplier les gravures et les caricatures qui peuvent réveiller l'esprit public et faire sentir combien sont atroces et ridicules les ennemis de la liberté et de la république".Cité dans "La caricature, deux siècles de dérision salutaire", Historia, n° 651, mars 2000, p.52.

Related: