background preloader

Les rouages de la machine complotiste

Les rouages de la machine complotiste
Mercredi 7 janvier 2015, en début d’après-midi. Les frères Kouachi, douze morts au compteur, commencent leur cavale. Pour beaucoup, l’heure est encore à la stupéfaction. Pour d’autres, il est déjà temps de livrer un avis tranché sur l’actualité. «Attentat de l’Indre, 11 Septembre, Mohamed Merah, Charlie Hebdo… Que de complots et de manigances contre l’islam. Attention aux médias !» Le phénomène complotiste n’a rien de nouveau (lire ci-contre). «Enfumage». Des thèses qui trouvent évidemment un écho dans les salles de classe. Les principaux centres de productions de ces théories se trouvent bien en ligne, où certains sites y sont presque exclusivement dédiés. «La complosphère existe depuis l’apparition du Web, et même avant, explique Guilhem Fouetillou, cofondateur de Linkfluence, société spécialisée dans l’analyse du Web social. «Prédisposition». Dominique Albertini

http://www.liberation.fr/societe/2015/01/20/les-rouages-de-la-machine-complotiste_1185015

Related:  Aborder le thème de la rumeur et du "complot" #JesuischarlieAnalyses, réflexions

Rudy Reichstadt: «Les jeunes sont les plus vulnérables» Fondateur du site internet Conspiracy Watch, qui se veut un «observatoire du conspirationnisme», Rudy Reichstadt décrypte les théories du complot. Qu’est-ce qui distingue un complotiste d’un simple sceptique ? Le sceptique, au sens noble du terme, examine les données d’un problème avec méthode et en essayant de s’affranchir de toute idée préconçue. Conspirationnisme & théorie du complot : les entretiens du SIG font le point Les attentats de janvier 2015 à Paris ont de nouveau mis en exergue la vitalité des théories du complot et du conspirationnisme. A peine les crimes étaient-ils commis que déjà circulaient sur la Toile, des versions mettant en doute les communiqués officiels et la couverture des médias. Le 12 février dernier, le SIG (Service d’Information du Gouvernement) a rassemblé trois experts du sujet pour brosser un tour d’horizon des mécaniques à l’œuvre et des enjeux à relever face au complotisme. Conspirationnisme et théorie du complot ont de tout temps percolé dans les débats sociétaux. A chaque fois, les adeptes d’une « vérité » qui serait ailleurs s’échinent à démontrer que la version officielle n’est qu’une vaste supercherie ourdie par des forces occultes qui sont selon les cas des services secrets, des groupuscules judéo-maçonniques, des financiers, des gouvernements, etc. Quels ressorts ?

Charlie Hebdo : les théories du complot sont «une réécriture des événements en temps réel» Rudy Reichstadt étudie depuis des années les conspirationnistes de tous poils qui sévissent sur le web. Son travail est compilé sur son site, . Sur les attentats à Charlie Hebdo, il ne constate pas (encore) un phénomène massif, mais que les théories du complot se sont développées à une vitesse déconcertante. Entretien. Théories du complot ou la désacralisation de la presse d'information  Face au succès toujours croissant des théories du complot, le gouvernement annonce vouloir donner davantage de moyens à l'Éducation Nationale afin de former les élèves aux médias. Une initiative de bon sens à laquelle les grands médias d'information devraient être associés. Un partenariat qui permettrait non seulement d'avoir une information précise et de qualité sur l'analyse des différents médias et leurs contenus. Ces rencontres pourraient être également l'occasion pour le secteur de la presse d'une remise en perspective de ses métiers. Une presse libre et indépendante est un élément indissociable de toute société démocratique. Les journalistes font partie des gardiens de nos libertés, comme l'indépendance de la justice, ou encore l'apolitisme de l'armée.

Charlie Hebdo : Jean-Yves Camus sur le conspirationnisme Conspiracy Watch Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot Recherche Contact conspiracywatch@gmail.com Sur les théories du complot  Le succès actuel des théories du complot, en cette période de crise économique et de repli nationaliste, est un phénomène inquiétant à observer avec l'oeil du sociologue ou de l'historien, un spectacle navrant pour l'humaniste. Au cœur du système de pensée conspirationniste se trouve le "juif", désormais peu habilement dissimulé sous la figure du "sioniste", un manipulateur prêt à tout pour dominer le monde (mais il y a aussi le franc-maçon, l'homosexuel, etc...). Refusant de prendre en compte la complexité des situations historiques et sociales, lesdites théories se caractérisent par d'étranges causalités. Absolument rien, aucune preuve sociologique digne de ce nom, ne permettra de les étayer, si ce n'est par la force de la conviction de ceux qui croient au complot.

Contre la théorie du complot, la pédagogie s'impose Conspiracy Watch Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot Recherche Contact Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ». Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales.

Related: