background preloader

MENE1500237C

MENE1500237C
La politique éducative en faveur de l'égalité entre les filles et les garçons à l'École repose à la fois sur la formation, initiale et continue, de l'ensemble des personnels, et sur la prise en compte, au cœur des enseignements et de la pratique pédagogique, d'un principe qui est au fondement de notre République et qui constitue un des objectifs du service public d'enseignement. Elle a pour finalité la constitution d'une culture de l'égalité et du respect mutuel partagée par l'ensemble des membres de la communauté éducative, élèves, personnels, parents et partenaires concourant aux missions de l'école, et garantit à chaque élève, fille ou garçon, un traitement égal et une même attention portée à ses compétences, son parcours scolaire et sa réussite. 1 - Généraliser la formation initiale et continue de l'ensemble des personnels à l'égalité entre les filles et les garçons à l'École Formation initiale des personnels Formation continue des personnels

http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=85395

Related:  EMC - Valeurs de la RépubliqueEGALITE FILLES GARCONSEgalité filles - garçonsEgalité Filles-GarçonsEgalité, discriminations

Service civique : chaque Français pourrait consacrer une année de sa vie à la nation Dans un article paru dans "Le Monde" et intitulé "Le service civique, une main-d’œuvre qualifiée bon marché", on s’inquiète de la manière dont risque d’être dévoyée la "belle idée" du service civique, qui est sensée diffuser via un engagement volontaire de notre jeunesse au service de l’intérêt général les valeurs qui fondent notre République. La crainte d'une nouvelle forme d’emploi sous-payé Le dispositif en lui-même a été instauré par la loi du 10 mars 2010. Il offre l’occasion aux 16-25 ans d’effectuer des missions d’intérêt général : appui aux familles et développement du lien social au sein des quartiers, animation d’actions autour du livre en prison, par exemple. Il est réalisé dans des collectivités publiques ou des associations agréées par l’État sur la base du volontariat durant six à douze mois.

Outils égalité filles-garçons Le site internet des « Outils pour l'égalité entre les filles et les garçons » à l'école a pour objectif de rappeler les grands enjeux de la transmission, à l'école et par l'école, d'une culture de l'égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes. Il est conçu selon une approche transversale qui engage l'ensemble des disciplines enseignées et les actions éducatives qui les accompagnent. Lire la suite Dans chaque académie, une personne est nommée par la rectrice ou le recteur comme chargé-e de mission égalité filles-garçon. Sa mission est de mettre en œuvre, en relation avec la Mission nationale « Prévention des discriminations et égalité filles-garçons », la convention interministérielle avec les personnels de l'éducation nationale, d'une part et les partenaires locaux (associations, entreprises, autres services de l'État), d’autre part. Trouvez votre référent académique

Dix conseils pour bien gérer la mixité garçons-filles dans la classe Mettre dans les meilleures conditions d’apprentissage tous les élèves de la classe implique de considérer qu’un élève n’est pas un être asexué, mais que dans la classe, il y a des garçons et des filles, chacun et chacun avec leur spécificité. Pour gérer efficacement la mixité dans la classe, permettant ainsi de faire réussir au maximum tous les élèves, il est important d’entrée de rappeler que tenir des statistiques sexuées des résultats et des comportements des élèves dans la classe ermet d’adapter en permanence sa pédagogie aux différences, aux écarts qui pourraient se creuser et ainsi construire une pédagogie pour tous et pour chacun et chacun. L’échec scolaire masculin précoce : une réalité Le Conseil économique social et environnemental (CESE) , ancien Conseil économique et social, la troisième assemblée de la République a publié en septembre 2011 un rapport « Les inégalités à l’école ».

Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche mobilisé contre les comportements sexistes et les violences et pour la promotion de l’égalité entre les sexes Le 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette journée est depuis 2012 l’occasion d’une mobilisation du gouvernement tout entier pour faire reculer ces violences, quelles que soient leurs formes : comportements sexistes, harcèlement et violences sexuelles. Parce qu’ils sont le lieu de l’excellence, de la production et de la transmission du savoir ; les établissements d’enseignement supérieur et de recherche ont une responsabilité dans l’amélioration de la connaissance par notre société de ces phénomènes. Ces comportements et ces violences, l’École et les établissements d’enseignement supérieur eux-mêmes n’en sont malheureusement pas préservés.

représentations sexuées dans l'audiovisuel Des entretiens filmés avec des universitaires et un critique de cinéma vous sont proposés pour étoffer la réflexion sur les représentations sexuées autour d’autres médias (jeu vidéo, presse jeunesse, littérature, encyclopédies scientifiques) ou de thèmes comme l’homosexualité au cinéma et la pornographie. Dans les « outils pédagogiques », vous trouverez différentes propositions d’exercices et d’analyses, à choisir en fonction du temps dont vous disposez, de l’âge des élèves et du support choisi : film, série télévisée, clip musical, publicité imprimée, etc. ainsi que des extraits et des propositions de films. Chaque proposition d’analyse est accompagnée d’une fiche pédagogique qui détaille les objectifs et la méthodologie. Dans « ateliers » nous présentons les ateliers scolaires que nous animons ainsi que des témoignages d’enseignants et d’enfants.

Le plan antiracisme du Premier ministre : les mesures concernant la (...) Manuel Valls a présenté, vendredi 17 avril à Créteil (Val-de-Marne), un vaste plan de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. 40 mesures qui visent à sanctionner chaque acte raciste ou antisémite et à en protéger les victimes, à former les citoyens par l’éducation et la culture, à protéger les utilisateurs d’internet de la propagation de la haine et à mobiliser la société entière. [...] Un lieu de mémoire visité à chaque étape de la scolarité "Chaque épisode de notre histoire a laissé des traces douloureuses, réparties en autant de lieux : le mémorial de la Shoah, le camp des Milles, bientôt celui de Rivesaltes, le musée de l’histoire de l’immigration, la maison d’Izieu, le mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes et tant de plaques dans nos rues", a rappelé Manuel Valls.

Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons Une obligation légale L'École compte parmi ses missions fondamentales celle de garantir l'égalité des chances des filles et des garçons. C'est le sens des articles L. 121-1 et L. 312-17-1 du code de l'éducation qui disposent que l'École contribue, à tous les niveaux, à favoriser la mixité et l'égalité entre les femmes et les hommes, notamment en matière d'orientation, ainsi qu'à la prévention des préjugés sexistes et des violences faites aux femmes. La loi du 8 juillet 2013 est venue rappeler que la transmission du respect de l'égalité entre les femmes et les hommes se fait dès la formation dans les écoles élémentaires. Elle a en outre introduit un nouvel enseignement moral et civique, qui « fait acquérir aux élèves le respect de la personne, de ses origines et de ses différences, de l'égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que de la laïcité » (article L. 311-4 du code de l'éducation). Les objectifs

Construire l'égalité filles-garçons en maternelle Posture professionnelle, discours, quotidien ordinaire de la classe, réseaux d'albums, débats, partenariat. 1 - Une logique spiralaire sur les 3 cycles Une culture égalité des filles et des garçons est visée collectivement par l'équipe éducative du groupe scolaire, dans une logique spiralaire sur les 3 cycles.Dans le projet d'action de l'école " Main dans la main " il s'agit de travailler l'objectif :Construire les conditions de l'égalité, notamment entre les filles et les garçons 2 - Une posture professionnelle de questionnement 1- Un recul réflexif Une première phase de conscientisation pour modifier sa pratique en termes de posture, de discours, d'outils.

Égalité des filles et des garçons Une politique éducative en faveur de l'égalité à l'école La loi du 8 juillet 2013 pour la refondation de l'École rappelle que la transmission de la valeur d'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes, se fait dès l'école primaire. L'apprentissage de l'égalité entre les garçons et les filles est une condition nécessaire pour que, progressivement, les stéréotypes s'estompent et d'autres modèles de comportement se construisent. La contraception et l'IVG en France, en Europe et dans le monde - Contraception et IVG, 25 ans après la loi Veil En France La France se caractérise par une large utilisation de la pilule contraceptive, complétée par un recours relativement fréquent (chez les femmes de plus de 35 ans) au stérilet. Utilisation des différentes méthodes de contraception par tranche d'âge (en %) Source : Ined, 1994 in Conférence de Pékin, cinq ans après (mise en œuvre par la France des recommandations de la 4e conférence mondiale sur les femmes), Secrétariat d'État aux droits des femmes et à la formation professionnelle, La Documentation française, 2000. La loi de 1975 relative à l'IVG stipule, dans son article 4, que : "toute interruption de grossesse doit faire l'objet d'une déclaration établie par le médecin et adressée par l'établissement où elle est pratiquée au médecin inspecteur régional de la santé".

Faut-il refonder la laïcité scolaire La tragédie de Charlie Hebdo et les grandes manifestations du 11 janvier 2015 ont débouché sur un résultat inattendu. La laïcité de l’école française a été invoquée à l’Assemblée nationale, dans de multiples débats télévisés et radiophoniques et dans la presse nationale et locale. Cet emballement médiatique sur la laïcité, souvent présentée comme un rempart aux extrémismes religieux, est susceptible de constituer un obstacle à la réflexion tant le débat public est soumis aux risques de l’instrumentalisation politique. L’analyse impose par construction un détour.

Related: