background preloader

Geekeries : Réseaux sociaux : ce qu'en pense un ado - L'Etudiant Trendy

Geekeries : Réseaux sociaux : ce qu'en pense un ado - L'Etudiant Trendy
Facebook, Twitter, Instagram... qu'en pensez-vous vraiment ? //© Andrew Watts Andrew Watts est un étudiant de l'université du Texas dont vous n'auriez jamais dû entendre parler. Sauf que ce jeune homme en avait marre que les "experts" donnent sans cesse leur avis sur la façon dont les ados utilisent les réseaux sociaux, et qu'aucun de ces teenagers ne prenne lui-même la parole. Ce jeune homme de 19 ans a donc publié un article sur son blog qui a été lu plus de 500.000 fois en quelques jours et approuvé par les spécialistes de la Silicon Valley. Pas de grande étude, pas de données compilées pour en faire des statistiques, Andrew donne juste son avis. Facebook "C'est mort pour nous. Instagram "Celui qu'on utilise le plus. Twitter "On ne voit pas l'intérêt. Snapchat "L'endroit où on peut vraiment être nous-mêmes, sans la pression des likes et commentaires. Youtube "Ça a changé le monde, tu ne peux pas l'ignorer. Vine "Plutôt pour regarder que pour participer. Google+ LinkedIn Pinterest WhatsApp Related:  Médias sociaux

Réseaux sociaux : l'anonymat ne garantit pas le respect de la vie privée Reconstituer l'identité d'un internaute à partir des informations disponibles sur les réseaux sociaux est un jeu d'enfant. Un programme brise sans difficulté toutes les défenses mises en place contre ces attaques. Les données privées des utilisateurs sont une précieuse information, notamment pour les publicitaires ou les développeurs d'applications. Mais lors de sa navigation, un utilisateur est théoriquement anonyme, grâce à un système de protection fourni par son opérateur. Par exemple, les informations liées au nom sont supprimées.

Comment les adolescents utilisent les réseaux sociaux ? Les adolescents, qui intéressent beaucoup les marques pour leur qualité de consommateurs, ont une place très importante dans l’écosystème des réseaux sociaux. Quelles sont leurs habitudes ? Les ados et les réseaux : vaste sujet qui fait souvent polémique aussi bien sur les sujets négatifs tels que la vie privée, de l’âge auquel on les laisse y avoir accès, la cyberintimidation ect et d’un autre côté, l’enrichissement personnel, l’accessibilité à l’information, les échanges avec les autres. Tout le monde se pose beaucoup de questions, sans entrer dans la polémique, restons factuels avec quelques chiffres d’usage et une infographie très intéressante sur les habitudes des 13-19 ans sur les réseaux sociaux pour accompagner les analyses. 1/ Quel est le contenu qu’ils postent le plus souvent ? Il apparait que dans plus de 90% des cas, ils postent des photos d’eux-mêmes, j’ajouterai à ça bien sur les contenus vidéos. 2/ Les adolescents sont-ils soucieux de leur vie privée ?

Statistiques ados et medias sociaux Nouveaux usages des réseaux sociaux chez les ados Alors que Facebook fête ses 10 ans d’activité, de nouvelles pratiques des réseaux sociaux se développent chez les adolescents, plus complexes parce que peut-être plus multiples, tout à la fois officielles et clandestines, désordonnées et réfléchies. Libération consacre un reportage en ligne à cette évolution. Les adolescents interrogés montrent combien Facebook, perçu comme « le réseau social des vieux », est désormais utilisé comme simple vitrine ou moyen de tester sa popularité (on ajoutera comme espace de travail collaboratif pour l’Ecole). L’essentiel de l’activité se joue ailleurs, là où les adultes ne vont guère : sur Twitter (« un chat géant »), sur Snapchat (pour partager de « vraies » photos), sur Ask.fm (pour se faire « interviewer » par des anonymes)… Sur le site de Libération Sur le blog Passage en 4ème Présentation du sondage du Dispositif Relais

15 réseaux sociaux qui ont dépassé les 100 millions d'utilisateurs Sur les réseaux sociaux, la notion d’utilisateur actif est essentielle : elle permet de bien cerner l’usage d’un réseau et offre une vision plus précise que le simple nombre d’inscrits. Globalement, les différents réseaux sociaux s’accordent sur une variable : les utilisateurs actifs mensuels (MAU). Il s’agit des membres accédant ou utilisant le service au cours d’un mois donné. Facebook et Twitter vont plus loin, en dévoilant régulièrement le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens. 15. Tencent Weibo, c’est le deuxième Twitter like chinois. 14. En mai 2013, Yahoo! 13. VK, plus connu sous le nom VKontakte, c’est le Facebook russe. 12. Avec 112 millions d’utilisateurs en mars 2014 et un total de 5 milliards de pages vues, on ne peut pas ignorer Reddit. 11. Sina Weibo, c’est le Twitter chinois. 10. Vous ne connaissez peut-être pas Nimbuzz. 9. Instagram, c’est 150 millions de membres actifs. 8. LinkedIn communique assez peu sur le nombre d’utilisateurs actifs sur le réseau. 7. 8. 6. 5.

Les usages d'Internet chez les ados Dans le cadre de sa campagne d'éducation " Internet, les autres et moi ", RSA a commandité une étude qui interroge et compare les perceptions et usages en ligne des enfants (11-17 ans) et des parents "Internet offre un formidable espace de découverte, mais peut également représenter des risques : nous y exposons nos informations personnelles, nous y tenons des discussions privées, nous achetons en ligne et nos enfants aussi. Nous lançons la campagne " Internet, les autres et moi " en France car nous sommes convaincus que l'adoption d'un comportement sûr repose sur une bonne compréhension des dangers potentiels et réels et ne peut se réduire à des réponses techniques ", explique Philippe Fauchay, Président de RSA en France. Partenaire de l'édition 2013 du Safer Internet Day organisée le 5 février dans plus de 30 pays, RSA présente aujourd'hui les résultats d'une étude réalisée par l'IFOP en janvier 2013 en France. Savons-nous ce que font nos ados (11-17 ans) sur Internet ? Méthodologie

Facebook, Twitter... des géants bientôt ringards ? Finis les pseudos surréalistes, les « émoticônes » d’un goût douteux, les polices de caractères bariolées et l’horripilante sonnerie des «whizz» : Messenger, le service de messagerie instantanée de Microsoft n’est plus. Ringardisé par les « chats » du réseau Facebook ou Gmail, la messagerie de Google, Messenger a été avalé par Skype, le service de téléphonie en ligne rachetée par Microsoft. Plebiscité par des centaines de millions d’utilisateurs pendant des années, ce service de messagerie incontournable a donc fini par disparaître, victime de la surenchère technologique et du désamour des utilisateurs. Mamie sur Facebook Tous tweet addicts À ce titre, l’exemple de Myspace est parlant.

Étude : les 13-17 ans et les réseaux sociaux Les usages que les « jeunes » ont des réseaux sociaux sont l’objet de toutes les spéculations. On lit très souvent que les 13-17 ans désertent Facebook pour aller sur Snapchat ou Instagram. Pew Research Center, un think thank américain indépendant et non partisan, vient de mettre en ligne une étude très documentée sur le sujet. Des jeunes hyper connectés Premier enseignement de l’enquête, les 13-17 ans sont très connectés : 24% sont en ligne « quasiment constamment »56% sont en ligne plusieurs fois par jour12% y vont seulement 1 fois par jour6% y vont seulement quelques fois par semaine2% y vont moins d’1 fois par semainePresque 75% ont accès à un smartphone12% seulement n’ont pas de smartphone 71% des 13-17 ans utilisent Facebook Malgré les annonces récurrentes de « Facebook fatigue », les 13-17 ans utilisent encore Facebook à 71%. Facebook et Instagram, les réseaux le plus souvent utilisés Facebook est le plus utilisé parmi toutes les catégories sociales

Le désamour des adolescents pour Facebook, Twitter intrusif... L'actu des réseaux sociaux Twitter est curieux Si vous avez compris le fonctionnement des réseaux sociaux, vous savez que la publicité leur permet de vivre. Car, vous l'aurez remarqué, pour s'inscrire sur Twitter ou Facebook, il ne faut rien débourser, c'est gratuit. La contre-partie, ce sont les publicités. Plus nombreuses sur Facebook d'ailleurs. Plus le temps avance, plus Twitter tente d'incorporer des publicités sur son réseau social mais veut faire ça bien. Une publicité doit être correctement ciblée. Les ados s'ennuient sur Facebook Dans les faits, Facebook reste le grand leader des réseaux sociaux et de loin.

Comment tirer parti de LinkedIn pour vos relations publics et avec les influenceurs LinkedIn, le réseau qu’utilisent 332 millions de personnes dans 200 pays, est bien plus qu’une simple plateforme de recherche d’emploi. Ce réseau peut aussi s’avérer très utile pour les relations publics et les stratégies d’influence. Bien que nous ayons indiqué il y a quelques semaines dans la 2e édition de l’Étude annuelle sur l’état et les pratiques des relations influenceur que LinkedIn restait en cinquième position (utilisé par seulement 20 % des professionnels de la communication et du marketing pour déployer des campagnes avec les influenceurs), j’ai aujourd’hui l’intention de vous présenter cinq astuces ou bonnes pratiques qui placeront ce réseau social dans le peloton de tête. N’hésitez pas à nous dire quelles sont vos méthodes pour en tirer parti ! Avoir une bonne image sur LinkedIn est comme avoir une bonne carte de visite. Cultivez votre marque personnelle sur LinkedIn En premier lieu, je commencerai par vous demander si vous avez un profil enrichi sur LinkedIn.

Définition: Réseau social - Suivez le geek Le terme désigne un site internet permettant à l’internaute de s’inscrire et d’y créer une carte d’identité virtuelle appelée le plus souvent « profil ». Le réseau est dit social en ce qu’il permet d’échanger avec les autres membres inscrits sur le même réseau : des messages publics ou privés, des liens hypertexte, des vidéos, des photos, des jeux… L’ingrédient fondamental du réseau social reste cependant la possibilité d’ajouter des « amis », et de gérer ainsi une liste de contacts. L’émulation des réseaux sociaux fonctionne ensuite sur deux principes que l’on peut résumer ainsi : « Les amis de mes amis sont mes amis ». « Les personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêts que moi sont mes amis ».

5 règles à connaître pour mettre le social media au service des Relations Presse Le web social n’est pas qu’un repaire de locats, de selfies et d’opinions très personnels sur la musique ou la politique. Il existe des moyens particulièrement utiles pour adopter une véritable stratégie Social Media, au service de vos relations presse. Vous trouverez ci-dessous une liste de 5 conseils pour faire du web social, un atout complémentaire à vos outils RP plus traditionnels. Règle numéro 1 : soyez bref, évitez d’être ennuyeux L’ennuyeux n’a pas sa place sur le web social. Publier un communiqué de presse « traditionnel » sur un réseau social est la dernière chose à faire. Sur Twitter, présentez en quelque 100 caractères (rappelez-vous d’en conserver pour votre lien) votre information de manière attractive, avec un angle interpellant pour les personnes qui vous suivent. Trouvez une image pertinente pour l’inclure dans des posts Pinterest ou Instagram. Règle numéro 2 : soyez percutant Ajourd’hui, nous entrons dans une nouvelle ère : celle du newsjacking. Règle numéro 4.

Related: