background preloader

Comment faire pousser curcuma, piments et gingembre en pot ?

Comment faire pousser curcuma, piments et gingembre en pot ?
Related:  jardinAlternatives

10 plantes et légumes que vous pouvez faire repousser indéfiniment Plutôt que de gaspiller des restes de légumes et de plantes dont vous n’avez plus besoin, pourquoi ne pas les faire repousser ? DGS vous présente 10 plantes et légumes que vous pouvez replanter indéfiniment ! 1. Pommes de terre et patates douces Coupez les pommes de terre en morceaux relativement gros avant de les plonger à moitié dans de l’eau. 2. D’abord, retirez le chapeau du champignon et plantez la tige dans un mélange de terre et d’engrais : il faut qu’une petite partie de la tige dépasse, pas plus. 3. Coupez la partie des racines pour ne laisser qu’un ou deux centimètres du bulbe. 4. Si vous coupez la partie supérieure d’une tige de basilic ou de menthe, vous pouvez la faire repousser en la faisant tremper dans l’eau. 5. Pour faire repousser ces deux plantes, il suffit de plonger la partie coupée de la tige dans de l’eau (changée quotidiennement). 6. 7. Le gingembre peut repousser tout seul si vous le replantez dans du terreau. 8. 9. 10.

Radis Le radis, Raphanus sativus (du latin radix, radicis, « racine, raifort », du grec ῥαπυς, ῥαπυος, « rave, navet ») est une plante potagère annuelle ou bisannuelle de la famille des Brassicacées, principalement cultivée pour son hypocotyle charnu, souvent consommé cru, comme légume. Dénomination[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Le radis cultivé est probablement originaire d’Asie Mineure. Les premières cultures de radis auraient eu lieu en Mésopotamie et en Égypte il y a 4 000 ans. Le radis était dédié à Apollon par les Grecs. Il fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe ou début du IXe siècle). Au Moyen Âge les variétés utilisées n’avaient probablement pas grand-chose à voir avec les variétés actuelles. Le radis noir n’est arrivé en France qu’au XVIe siècle, le petit radis rouge, tout rond, n’a fait son apparition qu’au XVIIIe siècle. Diverses variétés de radis.

TupperTerre présenté par Terre-en-vue The project En résumé : TupperTerre est une initiative de Terre-en-vue qui vise à soutenir l'installation d'un maximum de jeunes agriculteurs en Belgique. Pour ce faire, elle contribue à lever le plus grand des obstacles : la difficulté à trouver une terre. TupperTerre est une plate-forme de rencontres entre propriétaires et agriculteurs, mais pas n'importe lesquels. Deux premiers événements tests nous l'ont montré : TupperTerre répond à une réelle perspective de changement de cap. Pour réaliser ce beau projet, nous avons besoin de près de 50.000 €. L'histoire complète : Vous aussi, vous voulez vous nourrir, avec de bons produits de ferme? Prof. C'est effectivement ce que l'on constate : les initiatives de paniers de légumes, d’achats groupés de viande et de produits laitiers, les magasins et restos BIO poussent comme des champignons tandis que les supermarchés proposent des produits du terroir de plus en plus nombreux. Pourtant, depuis plus de vingt ans, il y a quelque chose qui cloche.

Le secret des coquilles d'oeufs Les œufs sont l’un des aliments de base pour bon nombre de personnes : les mamans les utilisent pour les gâteaux, les sportifs en font un aliment essentiel dans leur régime alimentaire etc… Mais ce que peu de gens savent, c’est que les coquilles d’œufs sont également très utiles et nutritives ! Voici 12 trucs à faire avec vos coquilles ! 1 – Enrichir son potager (et les plantes vertes) Les coquilles d’œufs sont très riches en calcium. Si vous disposez d’un potager (ou d’un jardin), il vous suffit d’écraser les coquilles et de disperser les petits morceaux partout sur votre terre. Cela lui permettra de s’enrichir naturellement en calcium ! 2 – Un répulsif naturel Des coquilles d’œufs grossièrement broyées, déposées tout autour de votre potager, dissuadent les rampants (limaces, escargots) de s’approcher de vos cultures. 3 – Anti maladies pour les tomates Certaines maladies développées par les pieds de tomates sont dues à un manque de calcium. 4 – Excellent support pour les semis

10 légumes à faire repousser à l'infini chez soi Ne jetez plus vos restes de légumes et de fines herbes, ils ont le droit à une seconde vie ! Faire pousser des légumes à partir des restes, c’est possible. Voici la liste des légumes à cultiver chez soi à l’infini. 1. La laitue (photo ci-dessus) Conservez le coeur de votre laitue et placez-le dans un bol avec un peu d’eau. Crédit photo : therealsingapore 2. Avec la même méthode que la laitue, on peut facilement faire repousser le chou chinois à partir de son cœur. Crédit photo : Green Moxie 3. Les oignons verts sont les légumes les plus rapides à faire repousser, en seulement cinq jours ils retrouvent une seconde jeunesse. Crédit photo : The Kitchn 4. Le poireau n’a rien à envier à son cousin, l’oignon vert, puisque sa repousse est tout aussi rapide. Crédit photo : My DIY Chat 5. Plantez vos gousses d’ail dans un petit pot de terre et arrosez les une fois par semaine. Crédit photo : Minding my P’s and Q’s 6. Crédit photo : Lone Stars & Stripes 7. Crédit photo : The Rainforest Garden 8. 9. 10.

New York et ses fermières 2.0 Planète Les 8,4 millions d’habitants de New York n’ont pas l’habitude de voir beaucoup de vert dans l’océan gris des immeubles et des gratte-ciel. Pourtant, depuis quelques années, la mégapole de la côte est américaine s’est transformée en laboratoire pour les nouvelles fermes du ciel. Par manque d’espace au sol, ces fermes urbaines ont germé sur les toits plats des anciens entrepôts, mais aussi sur des buildings récents, qui s’inscrivent dans une démarche écologique. Ainsi, deux méga projets ont poussé récemment à Brooklyn. La suite à découvrir dans la Sélection LaLibre.be (seulement 4.83€ par mois)

Bouturage de vivace, plante et arbuste Arbres et arbustes | 22/04/2013 Voici venue l’une des grandes périodes de bouturage. Profitez de ce moyen facile et économique pour obtenir de nombreuses plantes contre simplement un peu de temps. Bouturer pour multiplier au jardin sans se ruiner - F. Le matériel et les différentes techniques de bouturage Tout jardinier amateur peut bouturer ses plantes sans équipement coûteux. Il vous faut : • des godets ou des pots • des caissettes, une miniserre, un châssis • des tessons, des billes d’argile pour le drainage • des verres ou des flacons (pour les boutures à réaliser dans l’eau) • de la tourbe blonde, du sable ou de la perlite, du terreau, de la terre de jardin • de la poudre d’hormones de bouturage • des étiquettes pour bien identifier les plantes • un sécateur propre, affûté et désinfecté • un transplantoir, un bâtonnet (pour faire des avant-trous) • une table de jardin Bouture de tête simple

Plante anti-mouche : liste - ComprendreChoisir Que vous ayez un jardin, un balcon ou un potager, les mouches s'invitent systématiquement sur vos plantations et... vos melons ! Autour de la table en été, ces curieuses agaçantes ne laissent aucun répit. Afin de repousser ces envahisseurs, vous pouvez installer des plantes anti-mouches, des insecticides naturels et efficaces ! Plantées à côté de vos légumes ou dans des jardinières, ces plantes dégageront une odeur naturellement répulsive pour les mouches : découvrez ci-dessous les 19 plantes anti-mouches de notre dictionnaire des plantes. Et parce qu'en fonction de votre région et de vos besoins il vaut mieux opter pour la plante la plus adaptée, que vous vouliez une plante comestible ou non, pour un massif ou en plantation isolée, en bord de mer ou en montagne, utilisez notre service Trouver une plante. Bref, on a la plante anti-mouches idéale trouvez-la !

La révolution d’un seul brin de paille Depuis des années, essai après essai, erreur après erreur, un agriculteur Japonnais, Masanobu Fukuoka, a développé une approche faite de simplicité, une agriculture à contre courant du modèle occidental. Comme toutes les idées simples mais révolutionnaires, elle surprend par sa banalité et étonne par ses innombrables retombées. Laisser la nature nous nourrir et intervenir le moins possible. Pas de labour, aucun produit chimique, pas de désherbage. Planter lorsque les plantes égrainent naturellement, laisser les plantes sauvages à leur place, enrichir le sol avec des légumineuses, quelques animaux et de la paille. Le jardinier philosophe L’ouvrage majeur de Masanobu Fukuoka, c’est La révolution d’un seul brin de paille, un livre agro-philosophique publié dans les années soixante-dix. Le riz et l’île de Shikoku Relief du Japon L’île de Shikoku, la plus petite des quatre îles principales du Japon ne manque pas de diversité. Repiquage du Riz – Estampe d’Hokusai (1760–1849) Simple Like this:

Related: