background preloader

Roland Barthes, Mythologies (1957)

Roland Barthes, Mythologies (1957)
Related:  Interviews célèbres

Visualising China: explore historical photos of China <div style="width: 22em; position: absolute; left: 50%; margin-left: -11em; color: red; background-color: white; border: 1px solid red; padding: 4px; font-family: sans-serif"> Your web browser must have JavaScript enabled in order for this application to display correctly.</div> China 1850—1950: an interactive resource Sign in My Workbench A rural woman with a toddler This charming portrait is one of scores of similar ones taken by Shanghai detective William Armstrong, in the Taihu region west of Shanghai. Featured photo set: Shanghai on the move Shanghai moving fascinated professional and snapshot photographers alike. Bringing Chinese history to life... Visualising China is a JISC-funded project to allow users to explore and enhance more than 8000 digitised images of photographs of China taken between 1850 and 1950. Read more about Visualising China. Latest from the blog Funded by JISC | built by ILRT | additional support from The British Academy, AHRC and University of Bristol.

La Condition postmoderne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Condition postmoderne. Rapport sur le savoir (1979) est un ouvrage de Jean-François Lyotard, qui a popularisé le paradigme esthétique de postmodernisme dans les milieux universitaires. Il s'agit à l'origine d'un « Rapport sur le savoir au XXe siècle », commandé par le gouvernement du Québec[1]. Il considère en particulier que la question du progrès scientifique est bouleversée par l'« incrédulité » envers les métarécits, c'est-à-dire des schémas narratifs totalisant et globaux qui visent à expliquer l'intégralité de l'histoire humaine, de l'expérience et de la connaissance. La Condition postmoderne et le postmodernisme[modifier | modifier le code] Les bouleversements du savoir[modifier | modifier le code] La fin des métarécits[modifier | modifier le code] La notion de sujet de la connaissance est difficile à circonscrire : nombreux sont les philosophes analytiques [Qui ?] Notes[modifier | modifier le code]

Edgar Morin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Morin. Edgar Morin Edgar Nahoum, dit Edgar Morin, né à Paris le 8 juillet 1921, est un sociologue et philosophe français. Biographie[modifier | modifier le code] Il s'intéresse très vite aux pratiques culturelles qui sont encore émergentes et mal considérées par les intellectuels : L'Esprit du temps (1960), La Rumeur d'Orléans (1969). Durant les années 1960, il part près de deux ans en Amérique latine où il enseigne à la Faculté latino-américaine des sciences sociales. Aujourd'hui directeur de recherche émérite au CNRS, Edgar Morin est docteur honoris causa de plusieurs universités à travers le monde. Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence. Morin a écrit plusieurs ouvrages revenant sur son passé, dont Autocritique en 1959, Vidal et les siens sur son père en 1989 et Itinérance publié en 2006. Œuvre[modifier | modifier le code]

Musique en ligne - libre de droits Postmodernisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le postmodernisme désigne, dans son sens restreint[1] un mouvement artistique, théorisé par le critique d'art Charles Jencks[2], qui engage une rupture ironique avec les conventions anhistoriques[3] du modernisme en architecture et en urbanisme, tout particulièrement avec les prétentions à conclure l'histoire et à ignorer la géographie. Dans Le Langage de l'architecture postmoderne, paru à Londres en 1977[4], qui est le livre-manifeste de ce mouvement[5], Charles Jencks réinscrit l'architecture dans le fil d'une histoire générale des mouvements artistiques, incite à un retour aux compositions et aux motifs empruntés au passé[6], à un éclectisme s'appuyant sur un regard nouveau portant aussi bien sur la culture populaire et son expression architecturale (le « vernaculaire commercial » de Robert Venturi[7]), que sur la culture savante (le « néoclassique » de Ricardo Bofill). Le Ray and Maria Stata Center au MIT. Delcol.R..

Éditorial 2014 - Le rendez-vous des Lettres Après avoir centré les précédentes éditions du Rendez-vous des Lettres sur les transformations du livre, de la lecture, de l’écriture et de l’image à l’heure du numérique, il a semblé intéressant d’aborder cette année ces transformations du point de vue de la parole et des pratiques de l’oral en classe. La mutation culturelle que constitue le développement des outils et des usages numériques tient en partie à leur caractère multimodal : réunissant textes, images et sons dans des productions accessibles à chacun sur des supports mobiles et connectés aux réseaux, les technologies numériques nous permettent, en réception comme en production, de passer d’un mode d’expression et de représentation à l’autre. Ils facilitent ainsi, dans les pratiques pédagogiques et les apprentissages, l’intégration des différents médias, et peuvent permettre de rééquilibrer le rapport entre l’oral et l’écrit dans l’approche de la littérature et de la langue.

Améliorez vos photos de nuit Dans le cadre de notre partenariat avec Pearson France, retrouvez chaque semaine un article sur la pratique de la photographie tiré d'un ouvrage photo publié chez Pearson France. Cette semaine, nous vous proposons un article sur la photo de nuit : Les bases Bonne lecture !

Réussir ses couchers de soleil | Blog photo, Comment Apprendre la Photo Simple à réaliser avec un appareil numérique, le coucher de soleil et plus généralement, la photo de crépuscule peuvent être très simplement améliorées en adoptant la bonne technique. Un coucher de soleil n’impose pas de voir le disque solaire comme sur cette photo de nuages au couchant. Les cellules des appareils photo n’aiment pas beaucoup les lumières trop vives. Pour réussir votre coucher de soleil, vous devez opérer en deux temps. Mesure de la lumière Ne vous compliquez pas la vie avec le mode manuel, c’est inutile, travaillez en mode automatique. Mode programme ou priorité diaphragme. Cadrez au-dessus ou à côté du soleil, en veillant bien à ce que celui-ci n’apparaisse pas dans votre cadrage. Enfoncez le déclencheur à mi-course pour mémoriser la mesure de lumière et bloquer les réglages de l’obturateur et du diaphragme. Plus vous vous rapprocherez du disque lumineux et plus l’environnement deviendra sombre. Cadrage Composition Évitez les photos vides. Choix de la focale Mode scène

Le noir et blanc pour gérer les lumières difficiles Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! :) En photographie, on est souvent confronté à des lumières qui sont difficiles, ou en tout cas ne correspondent pas au résultat qu’on souhaiterait obtenir : temps trop nuageux ou au contraire gros soleil qui fait des ombres trop dures ou marquées, énorme contre-jour… on aimerait parfois pouvoir changer ça d’un claquement de doigts. Avant de commencer, il faut bien réaliser qu’on ne photographie pas un sujet, mais la lumière qui se réfléchit dessus. Alors que faire quand on a une « mauvaise » lumière, qui ne correspond pas au résultat qu’on veut obtenir ? 1) Ne pas prendre la photo, et accepter que les conditions ne sont tout simplement pas réunies pour faire ce qu’on veut. 1. Pas terrible hein ? 2. 3. Cet article vous a plu ?

Related: