background preloader

Les femmes à la conquête des Sciences

Les femmes à la conquête des Sciences
M.Moncade, P. Bret, A. Luneau Catherine Donné © Radio France Depuis l'Antiquité, les femmes ont investi le terrain des sciences, mais les traces de leur présence en ce domaine échappent souvent aux historiens et restent très lacunaires. La mémoire et les oeuvres de ces femmes ont même, généralement, disparu de cette histoire des sciences. Mais depuis quelques années, des travaux menés par des historiens des sciences et des chercheurs en littérature battent en brèche l'idée selon laquelle les femmes seraient moins faites que les hommes pour les sciences, réhabilitent leur place réelle et restituent le rôle qu'elles remplirent au fil des siècles.

http://www.franceculture.fr/emission-la-marche-des-sciences-les-femmes-a-la-conquete-des-sciences-2014-12-11

Related:  zigueFéminismeHistoire des femmes

Monsieur le Procureur de la République: Juger les Femen pour «exhibition sexuelle», c’est pervertir la loi Monsieur le procureur de la République, le 24 février, trois militantes du mouvement Femen ont comparu, à la suite de votre décision, devant le tribunal de Lille pour répondre de l’accusation d’«exhibition sexuelle». Le 10 février 2015, elles avaient manifesté le torse recouvert de slogans contre la prostitution et les violences sexuelles faites aux femmes devant le palais de justice de Lille, à l’occasion du procès dit «du Carlton». Au cours de ce procès pour proxénétisme, ceux qui ont reconnu avoir eu des pratiques sexuelles violentes à l’encontre de femmes prostituées ont été relaxés.

Du sang et des femmes. Histoire médicale de la menstruation à la Belle Époque 1 « La menstruation est un sujet aussi vieux que le monde »1. Les premiers mots de la thèse d’Aimé Schwob sur les psychoses menstruelles attestent de l’intérêt des productions médicales pour ce phénomène récurrent et régulier inévitablement lié à celui de la conception. L’étude du mystère du flux menstruel ramène évidemment à celle du plus grand mystère féminin et donc à la « mission spéciale »2 de la femme. C’est par le biais du sang, associé aussi bien à la vie qu’à la mort, à l’impureté qu’au rachat, que les médecins, ces hommes qui parlent des femmes, partent à la recherche d’un ordre scientifique et naturel : celui de la fonction de la femme. 2« Être indisposée », « avoir ses ours », « ses Anglais », « ses culottes françaises », « voir »4 : très anciennes pour la plupart, les périphrases ne manquent pas pour désigner les quelques jours du mois pendant lesquels la nature biologique des femmes se rappelle à elles, non sans douleur quelquefois.

15 mauvaises raisons de ne pas être féministe Publié initialement le 23 juillet 2011 Parce que parfois, on a l’impression que tous les prétextes sont bons… « Je ne suis pas d’accord avec les féministes » Sauf si tu es contre les droits des femmes, ça va être compliqué de ne pas être d’accord avec les féministes, tout simplement parce que leurs positions sont incroyablement variées. Si tu penses que les hommes viennent de Mars, tu es féministe essentialiste (tu crois qu’il y a une « essence » masculine ou féminine). Si tu penses qu’on est humains avant tout, tu es anti-essentialiste. Journée des droits des femmes : mais pourquoi tant de haine ? Au nom changeant, raillée parce qu'elle serait non paritaire, contre-productive... La journée du 8 mars reste obscure dans l'esprit de beaucoup de personnes. Vous aussi êtes dubitatif ? Le Figaro fait le point sur le but de cette journée et les critiques ou interrogations qu'elle engendre. Une journée internationale des femmes, c'est sans doute une idée purement féminine? Oui... et non.

Femen Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Alexandra Chevtchenko avec le logo de son groupe tagué sur la poitrine Femen (aussi écrit FEMEN[n 1] ; en ukrainien : Фемен) est un groupe féministe d'origine ukrainienne, fondé à Kiev en 2008 par Anna Hutsol, son actuelle présidente, Oksana Chatchko et Alexandra Chevchtchenko. Olympe de Gouges, une femme au XXIème Un documentaire de Séverine Liatard et Séverine Cassar Rediffusion de La Fabrique de l'Histoire du 17/09/2013 Marie Gouze © Radio France Née à Montauban en 1748, Marie Gouze, veuve à 20 ans, quitte son Quercy natal pour rejoindre la capitale avec son fils. Elle parvient peu à peu à fréquenter la société artistique et intellectuelle du Paris des Lumières. Sa passion est le théâtre et elle va bientôt s’y consacrer entièrement à une époque où la scène est un moyen pour intervenir dans le débat public.

Les personnages féminins forts : bagarre mais pas seulement. Pour aller plus loin : - Mon article sur Musclor et Barbie que je mentionne dans cette note. - Deux articles sur Sansa (pré saison 5... HUMPF) : un en français et un en anglais ! - Un article du très bon blog lecinemaestpolitique sur les méchants effeminés de Disney. - Les deux articles d'Anne-Charlotte Husson sur son blog à propos de Compagnon, toute seule et avec Denis Colombi. Je me permets de vous conseiller de parcourir tout le blog car c'est un des meilleurs sur le sujet de genre !

Des sorcières comme les autres, Fabienne Dumont Dans cet ouvrage issu de sa thèse Femmes, art et féminismes dans les années 1970 en France, soutenue en 2014, l’historienne de l’art Fabienne Dumont propose une défense et illustration de l’art des femmes de la décennie, mettant en évidence à la fois son intérêt, sa richesse, sa spécificité et sa sous-représentation dans les histoires de l’art et les espaces d’exposition. C’est à cette sous-représentation que s’attache d’abord la chercheuse. Montrant la présence importante des femmes dans les écoles d’art, elle constate ensuite leur mise à l’écart des instances les plus légitimes de visibilité, en étudiant les revues d’art, les expositions des musées, les salons et les galeries d’art.

Related: