background preloader

Le dessin de presse face à la censure : exposition -

Le dessin de presse face à la censure : exposition -
Depuis 1830, le dessin de presse et la caricature commentent l’actualité, défendent des opinions, accompagnent les polémiques, les crises politiques et les luttes sociales. Avant comme après la grande loi sur la presse de 1881, nombreuses ont été les entraves à la liberté d’expression, jusqu'au terrible drame du mercredi 7 janvier 2015. Quelles ont été les conséquences des différents types de contraintes juridiques, politiques, administratives ou économiques, sur le dessin de presse et les dessinateurs ? Conçue par Guillaume Doizy (Caricadoc), cette exposition richement illustrée a été présentée dans de nombreuses institutions en France et au Canada. Exposition présentée en avant-première en 2013 à Saint Pol sur Ternoise, dans le cadre du festival "Et si on parlait d'humour" et du Salon de la caricature et du dessin de presse ainsi que notamment fin 2014 à la bibliothèque Gérard Philippe de Champigny sur Marne. Vous pouvez choisir de présenter TOUT ou PARTIE de l'exposition.

http://www.caricaturesetcaricature.com/article-le-dessin-de-presse-face-a-la-censure-exposition-119868232.html

Related:  La caricature, le dessin de presse et la liberté d'expressionzigueCaricature, Dessin satirique & HistoireExposition et CensureLa liberté nous presse

Daumier La Révolution de 1789 va multiplier ces images (mille cinq cents gravures satiriques entre 1789 et 1792) et la demande suscitée par l'actualité va être à l'origine d'un appareil de production organisé. Des journaux hebdomadaires comme Les Révolutions de France et de Brabant de Camille Desmoulins ou les Révolutions de Paris de l'éditeur Prudhomme font une large place au dessin, satirique pour l'un, d'inspiration plus "reportage" pour l'autre. La presse royaliste publie de son côté des caricatures anti-révolutionnaires tandis qu'en 1793 le Comité de Salut Public demande au député David de "multiplier les gravures et les caricatures qui peuvent réveiller l'esprit public et faire sentir combien sont atroces et ridicules les ennemis de la liberté et de la république".Cité dans "La caricature, deux siècles de dérision salutaire", Historia, n° 651, mars 2000, p.52.

Cabu, un coup de crayon sans égal Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Frédéric Potet Un coup de crayon sans égal qui lui permettait de caricaturer avec une facilité déconcertante n'importe quelle personnalité du monde politique ou du show-business, un air d'éternel adolescent attardé, une allure légèrement voutée sous son imperméable, carton à dessins sous le bras, digne du Grand Duduche, le héros naïf et utopiste qui l'a fait connaître dans les années 1960. L'assassinat de Jean Cabut, dit Cabu, mercredi 7 janvier à Paris dans l'attaque armée dont a été victime la rédaction de Charlie Hebdo, laisse un vide béant dans le monde des dessinateurs de presse. “Les caricatures, dans l’histoire de la République, ont toujours bénéficié d’une grande tolérance” Plasticages, menaces… La presse française a régulièrement été confrontée à des intimidations, mais jamais à une telle attaque explique l'historien Christian Delporte. Avec un bilan à ce jour de 12 morts et 11 blessés, l'attaque à l'arme automatique contre l'hebdomadaire Charlie Hebdo, mercredi 7 janvier, est un coup porté à la presse française d'une gravité sans précédent. L'historien Christian Delporte, spécialiste des médias, revient sur les menaces, intimidations et attentats qui ont jalonné l'histoire du journalisme dans notre pays et sur la place très particulière qu'y tiennent la caricature et la presse satirique.

Censure de l’expo "Les Crocodiles" à Toulouse : place au sexisme ! "Projet crocodile" est à l’origine une bande dessinée de l’artiste franco-belge Thomas Mathieu. Visibles sur le tumblr de la BD, ses dessins racontent des histoires de harcèlement et de sexisme ordinaire. Les hommes sont représentés en crocodiles verts, alors que les femmes sont croquées de manière réaliste en noir et blanc. Pour Thomas Mathieu, « le crocodile, c’est pour moi une image qui englobe de nombreuses idées comme le privilège masculin, le sexisme, les clichés sur le rôle de l’homme et la virilité, et même la peur de croiser quelqu’un dans la rue sans savoir s’il va vous faire du mal ».

Charlie Hebdo : le dessin de presse, une histoire de la transgression Le dessin de presse est un lieu d’exacerbation des paradoxes du réel, surtout quand ce dernier exaspère… Il ne pratique pas le consensus mais est incisif par fonction : c’est un genre que l’on nomme « caricature » de manière générique depuis le XVIIIe siècle et jusqu’à il y a une vingtaine d’années (le travail d’un Art Spiegelman, par exemple, dans The New Yorker, témoignant clairement que le seul champ de la caricature est amplement dépassé). Le dessin de presse participe de la démocratie Oscillant donc entre l’éditorial, critique sur l’actualité, relevant de l’information, et la caricature, visant l’humour et le ridicule, le dessin de presse suit une ligne délicate. La presse satirique, dont relève cet exercice de style graphique, a pour finalité de provoquer une prise de conscience d’un phénomène, de mettre en lumière une situation pour susciter des questions et accoucher d’une pensée critique.

Classe média : les caricatures Dans le cadre de la classe média, on ne pouvait pas passer à côté des événements tragiques de mercredi dernier. D’autant plus que dans le collège, nous avons eu certaines réactions très particulières, de type « bien fait pour eux » (pour rester soft). Toutes les classes ont bien entendu eu un moment d’explication et de recueillement jeudi, mais des incompréhensions demeures. Les élèves font des confusions, s’en tiennent à des brides d’informations. Bref, il reste du boulot. Charlie Hebdo : pourquoi des dessinateurs de presse ont-ils été assassinés ? Ce mercredi 7 janvier est un jour noir pour la presse et la démocratie françaises. Deux hommes ont attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo avant de prendre la fuite. À l’heure où j’écris ces lignes le bilan est de 12 morts, une vingtaine de personnes sont blessées dont certaines très grièvement. Parmi les victimes de cette attaque terroriste, deux policiers, quatre dessinateurs (Charb, Cabu, Tignous et Wolinsky) et le journaliste Bernard Maris. Même si cela est difficilement imaginable, des hommes sont morts pour des dessins en France. Comprendre : quelques éléments d’explication

La presse satirique française, une arme politique héritée de la Révolution MEDIAS Selon un spécialiste de l’histoire du dessin de presse, il n’y a pas d’équivalent à «Charlie Hebdo» à l’étranger… A.G. avec AFP Publié le Mis à jour le La presse satirique française, sans tabou quand il s'agit de railler pouvoir ou religion, est une tradition qui remonte à la Révolution et dont Charlie Hebdo, cruellement frappé par un attentat sans précédent, est l'héritier au même titre que Le Canard enchaîné ou le défunt Hara-Kiri. «C'est une spécificité française. Ici, on cogne, on utilise le dessin de façon militante pour contester, dénoncer, faire tomber les barrières», explique Guillaume Doizy, spécialiste de l'histoire du dessin de presse.

Expo censurée à Toulouse : la lettre ouverte d'une femme violée Les crocodiles © Le Lombard - 2014 Après l'annonce par la maire de Toulouse de ne pas ouvrir l'exposition des dessins de Thomas Mathieu dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, une jeune femme a adressé au conseil municipal de Toulouse une lettre ouverte. Cette jeune femme qui souhaite restée anonyme a été victime d'un viol conjugal, et c'est entre autres à partir de témoignages comme le sien que le livre Les crocodiles a été écrit et dessiné. Toulouse aurait pu ouvrir une exposition à partir des travaux du dessinateur Thomas Mathieu, et de son livre Les crocodiles (Editions Le Lombard).

Top 30 affiches chocs de Reporters Sans Frontières (RSF) pour la liberté de la presse Etre journaliste, c'est un peu plus que faire de beaux reportages sur nos régions avec de gentils sabotiers qui vont encore chercher leur bois directement en forêt. Il y a aussi des journalistes/reporters qui vont sur place dans les pays où ça chauffe un peu pour nous informer de la bonne/mauvaise marche du monde, au risque de leur vie. Pour ne pas oublier que le droit de travailler librement pour un journaliste est contesté dans pas mal de pays du monde, vive les 30 ans de RSF. (maj juillet 2015) Seule une presse libre peut les atteindre, soutenez notre combat L'encre devrait couler quand le sang coule La censure n'abandonne jamais. Elle revient déguisée.

Parler de la liberté de la presse à partir des Unes sur l'attentat à Charlie Hebdo La liberté d’expression été attaquée. Les journaux français et étrangers ont répondu par des Unes explicites, des hommages poignants et la réaffirmation de leur conviction dans la défense des principes de la démocratie. Ces documents constituent un excellent support pour aborder le drame du 7 janvier, aborder la liberté d’expression et au-delà engager une action d’éducation aux médias, à travers des comparaisons, des discussions, une réflexion. Il peut être intéressant de tenter de classer ces unes par type : symbolique, explicative, hommage, combattive, informative… Vous trouverez ci-dessous l’intégralité des unes des journaux de la PQR du 7 janvier :

Attentat terroriste contre Charlie Hebdo : rassemblement à 18 heures place du Capitole à Toulouse 07 jan Après l’attentat meurtrier qui a fait au moins 12 morts (suivre ici la situation en direct) dans les locaux de l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris, un rassemblement est organisé dès ce mercredi 7 janvier à 18 heures place du Capitole à Toulouse. Un rassemblement silencieux pour défendre la liberté de la presse et rendre hommage à nos confrères décédés ou blessés lors de cet attentat. Ce rassemblement est ouvert à tous les Toulousains, mais sans autre signe distinctif apparent (drapeaux ou banderoles) que le slogan de solidarité « Je suis Charlie » ci-dessus.

Charlie Hebdo : La France, terre de tradition des journaux satiriques Les caricaturistes assassinés hier sont les héritiers d'une tradition française du pamphlet qui remonte au siècle des lumières. La tristesse nationale provoquée par l'assassinat des talentueux dessinateurs de Charlie Hebdo nous rappelle que la caricature et la presse satirique montre l'attachement viscéral des français à la libre pensée. Héritier d'Hara-Kiri, le journal bête et méchant, créé en 1960 par François Cavanna et le professeur Choron, Charlie Hebdo est le continuateur spirituel des pamphlets qui sont nés au siècle des Lumières et qui ont fait flores pendant la Révolution française. Our Body, l'expo interdite Fait exceptionnel en France, la justice a interdit mardi une exposition anatomique, présentée à Paris depuis le 12 février, considérant notamment que l’exposition de cadavres humains était contraire à la décence. Pour le juge des référés Louis-Marie Raingeard, la règle est claire: «L’espace assigné par la loi au cadavre est celui du cimetière». Quant à «la commercialisation des corps par leur exposition», elle «porte une atteinte manifeste au respect qui leur est dû». Pour le magistrat, qui avait relevé l’intérêt d’un tel «débat de société», la conclusion ne fait pas un pli: l’exposition «Our Body, à corps ouvert» doit cesser sous 24 heures, sous peine d’une astreinte de 20.000 euros par jour de retard. Plus encore, a décidé M.

Related:  EMIEMC