background preloader

E-tourisme : les tendances à l'horizon 2016

E-tourisme : les tendances à l'horizon 2016
En France, la croissance de l'e-tourisme est-elle vraiment brisée ? Les agences traditionnelles vont-elles continuer à perdre des parts de marché ? Les réponses de PhoCusWright. L’e-tourisme français n’est pas en panne sèche de croissance. C’est en tout cas la tendance de fond qui ressort de la 10e édition de l'étude "European Online Travel Overview" réalisée par le cabinet américain d'analyses digitales. De 42% en 2012, le taux de pénétration du online devrait grimper à 45% en 2016, d’après ce rapport de 168 pages, auquel PhoCusWright nous a donné accès. Un rythme de +4% Selon le cabinet d’études, qui rappelle en préambule les difficultés économiques et sectorielles de notre pays, l’e-tourisme résistera à l’adversité, et enregistrera des ventes cumulées en progression de 4% en 2015 et de 5% en 2016, après +4% en 2014. Plus de tonus ailleurs en Europe A l’échelle européenne, les performances sont toutefois meilleures qu'en France, selon le rapport américain.

http://www.lechotouristique.com/article/e-tourisme-les-tendances-a-l-horizon-2016,71399

Related:  Agences de voyages en ligne - etourismeTourisme collaboratif et tourisme de demainAvenir du E-tourismeE-tourismeE-Tourisme

Tendances et baromètres e-tourisme 2014 Temps de lecture > 6 minutes C’est dans la bonne humeur que les #et9 débutent aujourd’hui avec le traditionnel baromètre e-tourisme présenté par Guy Raffour et ses nombreux chiffres clés. Méthodologie et tendances Les chiffres présentés sont ceux du tourisme de loisir, l’étude a été réalisée en face à face à partir d’un panel représentatif du consommateur Français . Comme l’année dernière, la crise impacte de façon positive l’envie de partir. Les 10 chiffres clefs de l’e-tourisme en 2012 L’e-tourisme continue sa progression. Chiffre d’affaires… Parts de marché… mobile… acteurs… FrenchWeb revient sur les 10 principaux chiffres du secteur en 2012. Le e-tourisme est au premier rang des achats en ligne en France en 2012.Son chiffre d’affaire en France en 2012 s’élève à 17,7 milliards €.Le secteur profite d’une croissance de 7% en 2012. C’est cependant deux fois moins qu’en 2011 (14%).L’e-tourisme représente 33 % des PDM du e-commerce, devant le sexe et les sites de rencontres (27 %), suivis par les jeux et site paris en ligne (20%).84% des français étant partis en vacances en 2012 sont passés par internet pour préparer ou réserver leur voyage.

5 tendances en marketing numérique pour 2015 C’est toujours un exercice périlleux que de tenter de prédire l’avenir, mais cela ne devrait pas nous empêcher de voir venir certaines tendances qui auront un impact sur nos pratiques, particulièrement en marketing numérique, un environnement où les tendances se font et se défont à une vitesse fulgurante. Voici donc les cinq tendances qui risquent de marquer la prochaine année, selon moi. 1. La mort annoncée de Google+ Lancée en 2011 avec la promesse d’avoir enfin un réseau social qui pourrait enfin déloger Facebook, Google+ peine toujours à se tailler une niche dans l’univers encombré des médias sociaux. Industrie du Voyage Notre étude porte sur l’industrie du voyage et du tourisme, en excluant le secteur corporatif (voyage d’affaires), dans laquelle nous attachons une importance particulière à la description présente de ce secteur (partie II). Les marchés étudiés sont principalement le marché américain et canadien. La troisième partie de cette note sectorielle est une vision sur les tendances futures du secteur, qui seront étudiées en détails dans le dossier final. I.

Conférence CCM Benchmark « e-Tourisme 2015 » - 4 novembre 2015 #ccmetourisme - Etourisme.info Etourisme.info Sep152015 Le blog est à nouveau partenaire de CCM Benchmark pour la conférence "e-tourisme 2015" le 4 novembre 2015. Cette année l'emphase est mise particulièrement sur tout ce qui tourne autour de la mobilité. Les chiffres clés du Etourisme et du numérique Les chiffres témoignent parfois bien mieux que les mots… Ils pointent les évolutions significatives de nos usages numériques, permettent de mieux les comprendre et donc d’agir en conséquence… En voici quelques-uns, issus directement des grandes marques et des cabinets d’étude. Ils vous permettront de justifier vos stratégies, de les illustrer, de les revoir partiellement… ou totalement ! De quoi méditer en attendant VEM6 qui se déroulera les 5 et 6 février 2015

Google durcit les conditions d'utilisation des pages locales My Business Google, par l'intermédiaire de +Jade Wang, a publié un petit post pour annoncer avoir mis à jour et clarifié les conditions d'utilisation des pages locales My Business. Le principal enseignement de cette mise à jour concerne surtout l'inscription à Google Maps à laquelle sont subordonnées les pages locales. En effet, Un établissement ne doit plus figurer dans Google Maps s'il n'est pas en contact avec la clientèle. Voici les nouvelles consignes (version FR) de rédaction des établissements locaux : Si votre entreprise n'a pas d'adresse physique, veuillez ne pas lui créer de fiche, ni placer de repère sur la carte (Google Maps). Les boîtes postales ne sont pas considérées comme des adresses physiques valides sur Google Adresses ou Google+ Local.

Etourisme : les tendances tourisme et web 2015 Voici les tendances tourisme et web 2016. Cette 20ème édition, comme l’an passé est rendue publique alors que les arbitrages en matière de marketing, de communication digitale vont être réalisés par les professionnels du tourisme. Issues de nos propres études et de la confrontation des politiques menées avec nos clients, elles aspirent à partager des réflexions sur les conditions de réussite de la prochaine saison. Tendances tourisme et web 2016

La home page et les videos continuent de faire bon ménage mar102015 Déjà fin décembre, Pierre nous proposait un premier article sur l’attaque des pages d’accueil par les vidéos. Oui oui, vous savez, les vidéos du même style que la page d’accueil de airbnb… C’est bon, on y est ? Alors, où en est-on en mars 2015 ? Y a t-il quelques nouveautés au portillon du web, notamment dans le tourisme ? Grégoire Chartron, auteur du blog LeWeboskop, ainsi que Jean-Baptiste Soubaigné, responsable Stratégies numériques à la MOPA, sont les rédacteurs invités du jour pour un article de veille croisée sur le sujet.

Guy Raffour : "Les Français sont devenus beaucoup plus exigeants sur le choix des destinations" Il est désormais devenu une habitude d’inaugurer les Rencontres nationales du e-tourisme institutionnel par l’indétrônable Guy Raffour et son baromètre. Le directeur du cabinet d’étude spécialisé dans le tourisme et l'e-tourisme a livré les conclusions phares de son 13e Baromètre sur les voyages de loisir, en faisant une rétrospective sur 10 ans. • En dix ans, le nombre de Français de 15 ans et + partis en courts séjours marchands et/ou longs séjours a augmenté seulement de 1,1 million malgré la croissance de la population Française • Parallèlement, "le e-tourisme a littéralement explosé" avec une augmentation de 13,6 millions de Français qui ont préparé leur séjour en ligne, pour se situer à 23,2 millions en 2014, dont 14,8 millions ayant réalisé l'acte de réservation en ligne en 2014

Quand les réceptifs tirent leur épingle du jeu - Réseau de veille en tourisme Remise en question, changement et adaptation sont des mécanismes nécessaires à tous les secteurs de l’industrie touristique. Le réseau de distribution, qui est touché par l’évolution du comportement des voyageurs et par l’arrivée de nouveaux intermédiaires, n’échappe pas à la règle. Parmi ses acteurs se trouvent les agences réceptives, qui font face à des menaces, mais aussi à de nombreuses opportunités.

[Infographie] Chiffres clés 2013 de l'e-tourisme en France Saviez-vous que le tourisme est le 1er secteur de l’e-commerce devant les services, les produits culturels, l’habillement, les produits techniques, la beauté, l’électroménager, etc. Les ventes en ligne sont en progression constante depuis plusieurs années et les comportements évoluent presque plus vite que les technologies et les services mis à disposition. Quels sont les chiffres clés et les tendances du e-tourisme qui ont marqué l’année 2013 en France ? Quelles évolutions pour les technologies du voyage et du tourisme ? Georges Rudas, le Pdg d’Amadeus France, estime que les technologies se nourrissent de leurs « échecs », et que leur progrès passent parfois par de vraies ruptures, comme pour le Smartphone ou les tablettes, mais aussi par des développements plus linéaires et forcement moins médiatiques. Photo DR Dans le voyage et le tourisme, la technologie est sûrement le plus structurant des piliers du marché actuel. Mais combien d’échecs ont émaillé son déploiement ? Les Chats en ligne, la téléconférence, et les « fameuses » bornes Bluetooh qui devaient révolutionner le marketing dans les vitrines, les aéroports ou les salons ! Et les promesses du WAP : tout le monde s’en souvient !

Le marketing devrait explorer les interactions entre voyageurs et réseaux sociaux Les comportements des voyageurs sur les médias sociaux devraient influer sur les stratégies marketing selon une nouvelle étude de ShareThis. Le temps de la recherche Google “Hôtel à Paris” paraît bel et bien révolu (moins 70 % en six ans selon une infographie de 2012). Désormais le voyage se décline sur les réseaux sociaux avec 40 % d’interactions supplémentaires par rapport aux autres thématiques. C'est décidément le sujet qui suscite le plus d’échanges sur le net.

Related: