background preloader

Hyperempathie, le doute d’être soi

Hyperempathie, le doute d’être soi
Cogiter - 17 jan 2015 - 42 commentaires Hier dans la nuit, j’ai fini de lire un livre extrêmement intéressant : Je mange donc je suis, surpoids et troubles du comportement alimentaire, de Gérard Apfeldorfer. Un livre qui se dévore En parcourant les premiers paragraphes, je me suis dit que je parlerai de ma lecture ici sur le blog, parce que c’est bien écrit, et qu’on apprend plein de choses sur notre rapport à l’alimentation (et donc au corps). Pourquoi l’alimentation a-t-elle une dimension sociale ? Comment se construit notre image du corps ? Même si vous n’êtes directement concerné-es par les troubles alimentaires et/ou le surpoids, je vous conseille ce livre, qui est une vraie mine d’information. Et puis, en tournant les pages, j’ai compris que je ne pouvais pas vous faire seulement une fiche de lecture. L’hyperempathie, bénédiction ou malédiction ? Manquant de références internes, l’hyperempathique rencontre des difficultés à objectifier et rationnaliser ce qui lui arrive.

http://www.leblogbleu.com/2015/01/hyperempathie-doute-etre-soi/

Related:  Borderline-hypersensibiliteEmpathie, hyperempathie, hypersensibilitéHypersensibilité(s)EmpathieDouance-Scanneur-PASS-Dépression

Hypersensibilité : comment identifier un hypersensible en 16 points PSYCHOLOGIE - Vous avez l’impression d’être souvent dans l’analyse? De beaucoup vous préoccuper de ce que ressentent les autres? Vous aimez les ambiances calmes, loin de l’agitation? Le succès de livres comme La force des discrets de Susan Cain a suscité un regain d’intérêt pour les personnalités introverties, mais Elaine N. Aron remarque que les hypersensibles sont encore considérés comme minoritaires. Hypersensibilité : force opposée à un monde agité - AttitudeZen Vivre au Présent Entre 15 et 20 % des gens sont hypersensibles. Ces dernières années, ce trait de caractère est devenu est plus en plus populaire. Si ce phénomène est avant tout perçu comme un problème, la force de l'hypersensibilité est depuis peu au centre de l'intérêt. Que peuvent offrir au monde les personnes hypersensibles ? La caractéristique de l'hypersensibilité repose sur un système nerveux extrêmement sensible. Chez un hypersensible, le traitement des informations est plus large et plus précis que chez un être humain moyen.

30 traits de caractère d’un empathe Être quelqu’un d’empathique, c’est lorsque vous êtes influencé par les énergies des autres, et que vous avez une capacité innée à sentir intuitivement et à percevoir les autres. Votre vie est inconsciemment influencée par les désirs, les souhaits, les pensées et les humeurs des autres. Être empathique, c’est beaucoup plus que d’être sensible et ça ne se limite pas à des émotions. Hypersensibilité (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'hypersensibilité désigne une sensibilité plus haute que la moyenne, provisoirement ou durablement, voire « exagérée ou extrême »[1]. Les caractéristiques cliniques sont celles définies à l'origine par Elaine Aron et accessibles depuis son site[4], mais on trouve de multiples reprises, parfois sérieuses comme un test en français créé par Isabelle Taubes et Boris Cyrulnik[5], et parfois moins.

La force des hypersensibles  Chopin, qui a su traduire dans ses Nocturnes toutes les subtilités d'une âme déchirée, était-il un malade dépressif? Le poète Keats serait-il aujourd'hui diagnostiqué «personnalité évitante» dans nos services psychiatriques? La question se pose lorsqu'on découvre aujourd'hui le monde des hypersensibles tels qu'ils se décrivent et s'encouragent - notamment sur Internet - face à une société qui les comprend mal. Hypersensible, vous l'êtes peut-être. Hyperstimulabilités selon Dabrowski Introduction Kazimierz Dabrowski (1902 - 1980), polonais, était un psychologue, un psychiatre, un physicien, un écrivain et un poète. Kazimierz Dabrowski a développé le concept de la Désintégration positive, une approche nouvelle du développement de la personnalité, qui comprend la notion d'hyperstimulabilité.

L’apprentissage du mépris. Haïr par amour. - J'aime l'EFT Dans le groupe social Machin-Truc ("groupe social" : pays, village, planète, groupe, religion, parti politique, club sportif, tout ce que vous voulez), vit la famille Truc. Un point sur lequel ils sont tous d’accord, c’est que les «Je-ne-sais-qui» sont méchants : ils sont des dangers pour le groupe social Machin-Truc, ils veulent y prendre le pouvoir, ils lui veulent du mal, détruire la noble culture Machin-Truc, détruire les honnêtes gens qui la composent; en plus, c’est simple : tous les honnêtes gens font partie de Machin-Truc, ailleurs, c’est les autres. Le gentil Toto veut faire plaisir à sa famille.

Effet Dunning-Kruger Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Personnage d'une carte postale de 1910 qui a inspiré (entre autres sources) celui d'Alfred E. Neuman, mascotte du magazine Mad. Ce phénomène a été démontré au travers d’une série d'expériences dirigées par David Dunning et Justin Kruger. Leurs résultats furent publiés en décembre 1999 dans la revue Journal of Personality and Social Psychology[2]. Dunning et Kruger ont noté que plusieurs études antérieures tendaient à suggérer que dans des compétences aussi diverses que la compréhension de texte, la conduite d’un véhicule, les échecs ou le tennis, « l’ignorance engendre plus fréquemment la confiance en soi que ne le fait la connaissance » (pour reprendre l’expression de Charles Darwin).

Etes-vous hypersensible ? Quelles conséquences sur le plan professionnel L’hypersensibilité, on peut parfaitement vivre avec, pour autant que l’on connaisse son propre « mode d’emploi ». Quelque 15 à 20% de la population semblent être hypersensibles. La majorité l’ignorent. Ils se sentent bien différents, souvent depuis leur enfance, mais ils n’ont pas d’idée en quoi ils différent des autres. Etes-vous un(e) hypersensible © iStock Déménager vous angoisse, vous redoutez la moindre dispute et vous aimez pleurer au cinéma ? Vous êtes peut-être un « douillet affectif ».

Moins de peurs, plus d’empathie Sans intérêtIntérêt faibleIntérêt moyenIntéressantTrès intéressant aucun avis rédigé le 03 février 2015 à 16h15 Sophie Esme D’après des chercheurs américains, il suffirait d’une brève activité commune (comme un jeu de 15mn) pour lever, dans un groupe, la peur de l’autre et développer de l’empathie à son égard. « Ces résultats soulèvent de nombreuses questions fascinantes, car nous savons que le manque d’empathie est au cœur de divers troubles psychologiques, et même de conflits sociaux aux niveaux personnel et sociétal », explique l’auteur principal de l’étude. Current Biology, janvier 2015

Estime de soi Avoir de l'estime de soi n'est pas une démarche qui est toujours allée de soi. Autrefois, on parlait plutôt de vanité, arrogance, fatuité, narcissisme. S'estimer, c'était connoté d'un point de vue moral, et un peu tabou. Cependant, on note quand même quelques exceptions comme Montaigne qui déjà à son époque écrivait “l'amitié que chacun se doit”. Parler d'amour de soi aurait été un sacrilège. Autre synonyme erroné de l'estime de soi : l'orgueil.

Empathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre. L'hypersensibilité L'hypersensibilité Un petit garçon de 8 ans m'a donné la définition de l'hypersensibilité. La voici :

Related: