background preloader

Cyber, informationnelle, numérique...A nouvelles économies, nouvelles cultures ? / E-dossier de l'audiovisuel : L'éducation aux cultures de l'information

Cyber, informationnelle, numérique...A nouvelles économies, nouvelles cultures ? / E-dossier de l'audiovisuel : L'éducation aux cultures de l'information
Philosophe, Claude Baltz est professeur en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8, et il est membre permanent du laboratoire Paragraphede l’université. Il a également été professeur aux départements Documentation et Hypermédia et directeur du Master NET « Numérique : Enjeux, Technologies» à l’Université Paris 8. Parmi ses thèmes de recherche : l’épistémologie de l’information et de la communication ; les effets sociaux des TIC ; la cyberculture. Il a assuré diverses consultations et directions d’étude : France Télécom, CNET, Plan Urbain, Observatoire des Télécommunications dans la Ville (OTV), Digital Equipment France, etc. Outre de nombreux articles, il a publié: « Essai sur le capital idéologique » (Honoré Champion, 1976) ; « La Nébuleuse Inforcom » (CNET/CNRS, 1988); « Shannon en questionS » (Europia, 2009 1 ). On remarquera, pour commencer, que le rapport TIC/culture peut se concevoir selon deux directions inverses. - En termes de conséquences. 1. 2.

http://www.ina-expert.com/e-dossier-de-l-audiovisuel-l-education-aux-cultures-de-l-information/cyber-informationnelle-numerique-a-nouvelles-economies-nouvelles-cultures.html

Related:  pilouzerculture numérique - document numériquecyrilkotoculture informationnelleScénarios et ressources EMI

Éléments de cyberculture “L’honnête homme” de ce début de XXIe siècle, et les autres, ont assisté de près ou de loin à l’explosion de la communication sous toutes ses formes et en particulier, évidemment, celle de l’Internet. On commence à saisir que se développe sous nos yeux un ensemble inédit de technologies et de connaissances affectant profondément tous les aspects de notre mode de vie, ce dont les représentations culturelles traditionnelles ne suffisent plus à rendre compte. Un ensemble plus vaste est à concevoir.

Dans la disruption par Bernard Stiegler Depuis le 11 Septembre, les actes de folie barbare ne cessent de se multiplier. Pourquoi ? Pour Bernard Stiegler, c'est un symptôme de notre époque, qui réalise le rêve de la modernité. A travers la conquête du monde s'opère une désinhibition. Alors, comment en sortir ? La réponse se trouve ici. Philippe Quéau : Cyber-culture et info-éthique Qu'est-ce que la "culture"? C'est ce qui peut donner à chaque personne des raisons de vivre et d'espérer. C'est ce qui peut donner les moyens d'agir afin d'accroître la beauté et la sagesse du monde. Une culture autistique, fermée, serait un évident contre-sens, parce que la culture est comme la nature: elle vit de respirations, de flux, de souffles, de fécondations et de métissages. C'est pourquoi la culture vivante d'aujourd'hui est fortement affectée par la mondialisation à marche forcée qui domine l'actualité. La mondialisation reste essentiellement économique et technologique pour le moment.

Comprendre la notion de translittératie A la convergence des cultures de l’information : information-documentation, médias et informatique, la translittératie est une notion récemment interrogée par les professionnels et les chercheurs en science de l’information, sans pour autant que l’intérêt de ces analyses ne se limite aux seuls experts. La définition communément acceptée est celle traduite de la définition initiale de Sue Thomas « l’habileté à lire, écrire et interagir par le biais d’une variété de plateformes, d’outils et de moyens de communication, de l’iconographie à l’oralité en passant par l’écriture manuscrite, l’édition, la télé, la radio et le cinéma, jusqu’aux réseaux sociaux » Définition qui donne son poids à l’éventail de formations qu’elle implique à l’ère du papier, de l’audio-visuel et du numérique. Quelles origines, quelle définition, quel rapport avec les autres littératies, quels enjeux ?

claude baltz sur les sciences de l'information Nice Fadben Claude BALTZ Professeur en information et communication, à l'université Paris VIII a fait une conférence le vendredi 8 avril 2005, lors du 7e congrès de la FADBEN à Nice, sur la cyberculture : " un driver obligé pour la société de l'information ? ". Les enfants du numérique à la recherche d’informations – Mondes Sociaux Les statistiques le disent, les jeunes sont équipés, connectés, et même hyper-connectés, puisqu’ils passent en moyenne 13h 30’ par semaine sur internet pour les 13-17 ans, et beaucoup plus de temps encore devant les écrans. Ce temps passé depuis leur plus tendre enfance à manipuler des objets numériques a sans aucun doute des conséquences sur leurs comportements, sur leur façon de penser, de voir le monde, de réfléchir, d’apprendre. Et l’Ecole ne peut plus éluder le problème. La question d’une révolution de la pensée et de l’expertise dans la société de l’information est posée depuis plus de deux décennies. Auteur de la célèbre formule choc des « digital natives » qu’il oppose aux « digital immigrants », Mark Prensky, affirme dès 2001 que « nos étudiants ont radicalement changé. Les étudiants d’aujourd’hui ne sont plus ceux pour qui le système éducatif avait été créé ».

METAXU - Le blog de Philippe Quéau On peut fouiller les textes à l’infini. On trouve toujours quelque chose. Est-ce nourrissant ? Extravagant ? Vain ? Non. Culture informationnelle, culture numérique : au-delà de l'utilitaire En quoi le concept de culture appliqué à l’information est-il opératoire et pour penser quels types de changements ? S’agit-il d’un simple effet de mode qui met de la culture partout (culture politique, culture d’entreprise, etc.), d’une affirmation idéologique qui ne voudrait pas dire son nom, comme c’est parfois le cas dans les usages courants de la notion de culture, pour promouvoir un système de valeurs et de représentations ? Le développement des technologies de l’information et de la communication a été accompagné de la montée des valeurs de traitement en temps réel. Il traduit des changements profonds en termes de schémas de communication (Warschauer, 2006) et de comportements. La diffusion en flux de l’information, pratiquement en temps réel, entre en contradiction avec une lecture approfondie et semble peu propice à la vérification et à la validation de l’information. Elle contraste avec le temps nécessaire à la réflexion et à la maturation des idées.

FADBEN PARIS fadben paris ADBEN asso nice congres NICE photos reportage II/ Jacques PIETTE, professeur de communication à l'université de Sherbrooke au Québec, a fait une conférence sur : " le nouvel environnement médiatique des Jeunes : quels enjeux pour l'éducation aux médias ? ". Cet exposé comprend trois parties : représentation, utilisation et appropriation des médias. Quelle est la perception des médias et en particulier d'Internet par les Jeunes ?

Après les attentats de Paris, l’importance de l’éducation aux médias et à l’information Les attentats meurtriers du 7-9 janvier, suivis de ceux du 13 novembre, placent l’éducation aux médias et à l’information (EMI), ses compétences et ses valeurs, au cœur des enjeux de démocratie. Le traitement médiatique exceptionnel des attaques demande un accompagnement pédagogique de même acabit, alors que ces événements ont remis à sa juste place la tentation d’une littératie numérique uniquement instrumentée par l’économie, coupée des enjeux de citoyenneté. Les attentats nous incitent à considérer enfin Internet comme un média à part entière, dont les usages doivent être renforcés non pas tant pour susciter des vocations à la programmation que pour comprendre les relations de pouvoir, les intérêts et les valeurs qui le régissent. Ils nous exhortent à mettre la gouvernance de l’Internet dans l’agenda de l’EMI, pour donner des moyens d’action à des citoyens en devenir qu’on ne saurait réduire à des usagers. Maîtriser les cultures de l’information Faiblesses historiques

Distinction entre référentiel de compétences et curriculum 1- Le référentiel de compétences info-documentaires Un référentiel de compétences est une liste des comportements attendus pour mener à bien une tâche. Ces comportements sont saisis comme les indices de certaines capacités ou compétences visées par la formation. Le référentiel sert ainsi à encadrer, réguler et évaluer une action en la référant à un ensemble qui en assure la cohérence. Pour produire un référentiel de compétences, il faut procéder à l’analyse fine d’une tâche et la découper en ses unités constitutives. Le postulat exprimé est que la formation et son évaluation sont facilitées par une décomposition d’ordre procédural en une succession de savoir faire qui peuvent être réellement observés.

Culture informationnelle et enseignement info-documentaire : des pratiques ordinaires à la raison scientifique - FADBEN - Fédération des enseignants documentalistes de l’Éducation nationale Culture informationnelle et enseignement info-documentaire : des pratiques ordinaires à la raison scientifique Animateur : Alexandre Serres, Maître de conférences – URFIST de Rennes - Equipe Limin-R Permanence et changement dans la culture informationnelle : ce que dit le terrain

[FADBEN] Article de Claude Baltz, Professeur émérite, Université Paris 8Equipe « Paragraphe », paru dans le médiadoc n°6 Avril 2011 Effet de cadre, premier niveau : enseigner les SIC [1] en Documentation ?… Lorsque j’intègre en 1993 le Département « Documentation » (Doc en abrégé), la demande qui m’est adressée est claire et, rétrospectivement, tout à l’honneur de celles qui en ont eu l’intuition [2] .

Related: